L'AUBEPINE

Publié le par boisvert



Vous avez peut-être remarqué que pour un naturopathe, je ne parle pas souvent des simples. Et pourtant lorsqu'on pense à quelqu'un qui pratique les médecines naturelles on pense aussitôt aux plantes, mais je vous ai dit aussi, que pour se soigner, pour être bien dans sa peau, il fallait respecter des priorités et c'est pour cela que les plantes ne figurent pas parmi mes priorités. Il est beaucoup plus important de manger peu, d'aller suer sur les chemins, de connaître la qualité des aliments que vous consommez tous les jours, que de consommer des tisanes, aussi bonnes soit-elle. Songez au peu de matière utilisable sèche qu'il y a dans une tisane et vous conviendrez avec moi que l'action d'un infusion ne peut pas être miraculeuse. Avouez aussi que c'est pas banal de commencer la présentation de l'aubépine, dont nous avons déjà parlé un petit peu, en vous disant que les plantes ont une action minoritaire. Mais il faut se rappeler aussi que les éléments minoritaires agissent parfois simplement par leur présence comme les oligo-éléments et que les plantes en sont riches. Alors n'attendez pas que l'aubépine guérisse votre cancer, ou soigne votre foie qui est congestionné, mais elle a un attrait caché, elle soigne votre coeur. Et qu'est-ce qu'il y a de plus important que votre coeur ?
Son ACTION :
Nous l'avons déjà dit, l'aubépine c'est l'amie de votre coeur. Non elle ne va pas vous rendre amoureux, ce serait même le contraire, mais elle va stabiliser les battements de votre coeur. De nos jours, la vie est devenue un peu folle, tout se précipite, le stress nous agresse et nous entraîne dans une spirale dont nous ne pouvons plus sortir. Comme si nous étions pressés de voir l'heure suivante avant même qu'elle ait commencée, en oubliant que nous serons alors plus vieux d'une heure et donc plus proche du terme de notre vie.
L'Aubépine, c'est un modérateur, un calmant, un équilibrant de votre système nerveux et de votre coeur. Elle est précieuse dans tous les symptômes alarmants qui concernent ces deux secteurs si importants de notre organisme. On y pense surtout lorsque se manifestent des palpitations, de l'hypertension, de l'artério-sclérose, des vertiges, des bourdonnements d'oreilles, toutes sortes de troubles circulatoires et surtout ceux de la ménopause, des insomnies, des angoisses. C'est un anti-spasmodique remarquable et un calmant de notre système nerveux sympathique, (hélas, il ne l'est pas toujours).
L'Aubépine n'est jamais toxique, dans aucune de ses parties, car on utilise l'écorce, les fruits et surtout les fleurs, qui sont trés odorantes. On peut la prendre trés longtemps sans aucun danger. Au contraire, un traitement avec l'Aubépine devra être régulier et prolongé pour être pleinement efficace. Mais aucune toxicité, aucun effet d'accoutumance, pas d'effets nocifs secondaires. Mais je conseille toujours de stopper quelques jours par mois afin de ne pas habituer l'organisme, et même si on n'a pas noté d'effet d'accoutumance, c'est plus sage d'effectuer une petite pause dans le mois et ceci pour n'importe quel traitement, même naturel.
On l'utilise dans les affections cardiaques les plus diverses : L'angine de poitrine, la coronarite, les lésions valvulaires, la myocardite, l'hydropisie, les douleurs crampoïdes du coeur, la faiblesse cardiaque avec dyspnée, les maladies cardiaques dégénératives, l'hypertension artérielle, les extra-systoles, l'arythmie en général, palpitations, l'artériosclérose, les spasmes vasculaires avec vertiges et bourdonnements d'oreille, les troubles circulatoires de la ménopause,  et ils sont nombreux, bouffées de châleur par exemple.
Il n'y a aucun effet secondaire et le fait de soulager le coeur permet une capacité à l'effort ou à l'endurance accrue. Les sportifs souffriront moins de fatigue et la respiration sera plus facile.
Pour calmer les troubles digestifs d'origine neuro-végétative, la dyspepsie et les spasmes digestifs de toutes nature. Et surtout contre le nervosisme en général, l'anxiété, l'insomnie, tous les déséquilibres nerveux en général, pour lutter contre le stress.

Comment la prendre :

La plus simple des façons c'est l'infusion des fleurs, il existe des sachets doses, mais les fleurs fraîches c'est tout de même mieux.
On la trouve aussi sous forme de gélules qui ont l'avantage d'utiliser toute la plante qui est micronisée ou même cryobroyée.
Une autre façon d'utiliser l'Aubépine c'est la teinture mère. Pour qu'on ne la reconnaisse pas nos savants l'ont appelée "crataegus oxyacanta", mais c'est toujours elle. Vous pouvez en prendre de 10 à 20 gouttes dans une tisane ou même sur un morceau de sucre roux.
Et puis aussi elle entre dans beaucoup de compositions, comme la spasmine, le sympavagol, et beaucoup d'autres que votre pharmacien se fera un plaisir de vous donner.

Parmi ses autres utilisations on peut citer les compresses de tisanes directement sur la région cardiaque pour calmer les palpitations (Mességué).
On signale une action sur les cheveux blancs qui ont tendance à jaunir. Aprés le shampoing, rincer vos cheveux avec une infusion d'Aubépine.
Si vous avez la chance d'avoir une haie d'Aubépine, il faut savoir que les abeilles, qui sont connaisseuses, butinent volontiers ses fleurs, et le miel est trés parfumé, en plus de vous apporter des éléments bénéfiques de cette plante, elle peut vous procurer du bon miel..

Publié dans santenature

Commenter cet article

Réflexologie 71 08/03/2009 16:19

Bonjour,je trouve très intéressant votre blog. Je vais m'installer cette année en réflexologie et je pense aussi suivre une formation en naturopathie. Auriez-vous quelques conseils ?Merci d'avance et bonne continuation.

boisvert 08/03/2009 20:02


Dans ce blog vous avez déjà pas mal d'éléments pour vous aider. La naturopathie c'est un ensemble de 10 techniques et par la suite vous élargissez vos connaissances en fonction de vos expériences.
La réflexologie en fait parti justement. Si vous avez des questions, pas de problèmes, je me ferai un plaisir de vous répondre. Et bonne chance !