La LITHIASE RENALE

Publié le par boisvert



Aïe ! les coliques néphrétiques. Ceux qui, comme moi, ont ressenti cette douleur un jour, s'en souviennent toute leur vie. Alors avant d'en arriver là mieux vaut s'occuper de cette lithiase rénale avant d'en ressentir la si douloureuse crise.
C'était au cours d'une période de macrobiotique. J'ai tout essayé dans ma vie et c'est plus facile d'en parler  ensuite. La technique était de devenir de plus en plus Yang, concentré, et de ce fait on ne vous autorise qu'un demi-verre  à boire aprés le repas. J'ai été trés consciencieux mais au cours de cette cure sévère de macrobiotique j'ai ressenti la douceur d'une colique néphrétique. Trop c'est trop. Et dans le cas présent, il faut boire, c'est impératif. Les médecins macrobiotiques m'ont dit à l'époque que c'était la macrobiotique qui m'aidait à éliminer ces cailloux que j'avais en moi. Je n'en doutais pas une minute mais alors il faut moduler, et ne pas en arriver à ces extrémités. Pour devenir Yang, concentré,  il ne faut pas sécher sur place au risque de se créer des lésions que nous n'avions pas avant. Nous avons le temps de tomber en poussière. Les urines ne doivent pas être trop concentrées car elles deviennent propices à la formation des calculs et si vous ne buvez pas, forcément elles se concentrent.
La diététique se fera en fonction de la nature minérale de ces cailloux : oxalique, phosphatique ou urique. Et surtout, boisson en abondance. Je ne suis pas pour boire les quantités que l'on préconise souvent, mais dans le cas présent, c'est absolument indispensable. Et choisissez l'eau la moins minéralisée possible.
Evitez en général tous les aliments riches en calcium, les laitages en particulier.
Les calculs oxaliques : C'est la lithiase la plus fréquente.
Eliminer toutes les sucreries, confiture, miel, chocolat, bonbons, pâtisseries, etc...
Eliminer les légumes et fruits gros pourvoyeurs : Asperge (riche en oxalates mais aussi, aide à la cristallisation lithiasique), céleri, bettes, aubergine, la carde, les choux, le cresson, le haricot vert, l'oseille, la rhubarbe, le persil, les épinards, la banane, la datte, la fraise.
Attention au café fort, au thé trés concentré, à la bière.
La Lithiase phosphatique :  S'en tenir à la suppression du calcium des laitages. Surveiller le Ph, les urines  doivent demeurer acides. Donc pas de boissons trop alcalines. Mais boissons abondantes, peu minéralisées.
La lithiase urique : Le régime doit être pauvre en purines et modéré en protides. Le régime végétarien est bon dans ce cas. Les produits animaux ne font pas bon ménage dans ce cas. Ici, il faudra au contraire alcaliniser les urines (bicarbonate) car la précipitation de l'acide urique se fait en milieu acide. Un milieu alcalin aide à dissoudre les petites concrétions existantes.
Donc les aliments recommandés sont avant tout, tous les fruits et légumes.
Et, au contraire les aliments interdits sont les produits animaux en général. Et surtout les abats, les gibiers, les poissons gras, les crustacés, les charcuteries, et certains légumes comme l'asperge, l'oseille, la rhubarbe, les champignons. A éliminer aussi les vins trop charpentés, épais, les vins vieux, les apéritifs et digestifs.

SOINS NATURELS ET PREVENTIFS :
-
Les cures de jus de fruits sont en général excellentes pour éliminer ces concrétions. Ananas, cassis, cerises, groseilles, pommes, raisins, tomates.
- Décoction de semences d'Artichaut, aprés chaque repas.
- Infusions de rhizomes de Petit Houx, ou de barbe de maïs.
- Décoction trés concentrée d'Aubier de Tilleul sauvage.
- La CURE DE CITRONS : Nous en avons déjà parlé et elle est trés efficace, mais il faut la faire. Je vous la rappelle. Le matin à jeûn, le jus d'un citron. Le 2ème jour, le jus de 2 citrons, et ainsi de suite jusqu'à 7 citrons le matin à jeûn et on redescend, 7, 6, 5 jusqu'à 1. Trés efficace sur urates, oxalates, phosphates, non calciques. Mais pour entreprendre cette cure, il vaut mieux être tonique et plutôt du genre gros ou enveloppé, les sur-vitaux, que maigre, jaune et frileux, les sous-vitaux.
- Cataplasmes de son, ou de feuilles de chou vert cru et préalablement écrasées, ou d'oignons crus, bien chauds.
- L'oignon est particulièrement indiqué contre les calculs uriques, peu contre les oxaliques ni contre les phosphatiques. Mais l'oignon en général est bon pour les reins.
- Les plantes utiles pour la lithiase : Infusions de Bruyère, aigremoine, achillée millefeuille, ail, alchemille, anis vert, aubépine, bardane, bouleau, bourrache,  cassis, chiendent, eglantier, genêt à balai, groseillier, maïs, radis, reine des prés, rose.

TEINTURES MERES :
BERBERIS VULGARIS - l'épine vinette : Utile dans la lithiase biliaire et urinaire, les coliques néphrétiques, comme préventif et curatif. 15 gouttes 3 fois par jour avant ou aprés les repas.
PAREIRA BRAVA - le cisampelos pareira : Action élective sur la sphère uro-génitale. Dans les coliques néphrétiques, la lithiase rénale. 3 fois par jour 10 gouttes.
RUBIA TINCTORUM (garance) - Contre les sels de calcium tous les calculs d'origine phosphatique sont attaqués et leur consistance peut être réduite. La lithiase rénale. Pas d'action contre les oxalates. 3 fois par jour 20 gouttes au cours des 3 repas.
SOLIDAGO VIRGA (solidage verge d'or) - Solvant de l'acide urique. Contre la lithiase rénale, la diathèse urique. 3 fois par jour 15 gouttes dans un peu d'eau ou de tisane.
TRITICUM REPENS (le chiendent) - Augmente la diurèse dans les lithiases urinaires. 3 fois par jour 20 gouttes dans un peu d'eau.
UVA URSI (busserole) - Antiseptique urinaire. A employer lorsque l'urine est alcaline. Arrêter dès que l'urine est limpide. Dans l'énurésie et la lithiase rénale. 3 fois par jour 15 gouttes dans un peu d'eau.

AROMATHERAPIE :
On retrouve ici toutes les huiles essentielles bénéfiques de la lithiase biliaire.
A savoir, ledon du groenland, petit grain bigarade, basilic exotique, genièvre, pin, raifort, térébenthine, et on pourrait ajouter, le lemongrass, le geranium et l'hysope.

HOMEOPATHIE :
Dans les cas de colique néphrétique, l'homéopathie est impuissante mais pour modifier le terrain et éviter les récidives, elle a sa place.
CALCULI URINAE 4CH - 3 granules 1 jour sur 2 pendant 2 semaines, puis,
CALCULI URINAE 5CH - 3 granules tous les 7 jours pendant 1 mois, puis,
CALCULI URINAE 7CH - 1 dose, tous les mois.

UVA URSI D1 - 5 granules 1/2 heure avant le repas de midi, tous les jours.
LYCOPODIUM 7CH - 5 granules tous les 7 jours.

Publié dans santenature

Commenter cet article

R.E 03/09/2016 16:07

Bonjour, c'est faux, La banane et la datte n'ont jamais été mauvaises pour les reins c'est plutôt le contraire et surtout le persil avec lequel on peut boire son jus qui fait du bien aux reins! Il y a aussi souvent une origine psychologique, une peur en rapport avec les calculs aux reins et je sais de quoi je parle! Alors manger des bananes, des dattes, du persil: aucun danger et avoir une bonne hygiène de vie psychique et physique du mieux que l'on peut!

guendoul 16/02/2016 21:01

bonjour des calculs renal de 16 mm que faire merci

Boisvert 17/02/2016 05:00

C'est trop gros pour espérer les faire passer par les voies normales. Quant à les dissoudre...