La GASTRITE

Publié le par boisvert

C'est l'inflammation aigue ou chronique de l'estomac. Elle se manifeste par des crampes ou des brûlures u encore par des digestions lentes. Il est évident que si vous avez attendu d'avoir un ulcère avec oedème ou hémorragie, il vaudra mieux voir votre gastro-entérologue dans l'urgence, mais avant, nous pouvons agir en prévention.
Le rôle de l'estomac est ingrat. Il doit accepter tout ce que vous lui apportez, le réduire en bouillie avec des acides, tuer les éventuels microbes, rejeter l'air  envoyé avec la nourriture. Plus vous mangez gras, plus il sécrète d'acides d'où de futurs désagréments car cet afflux d'acide n'est pas agréable pour la muqueuse. Et alors apparaissent des brûlures, des irritations.
La gastrite peut être causée par une multitude de facteurs.
- D'abord, vous vous en doutez un peu, par de mauvaises habitudes alimentaires comme mastication insuffisante, aliments hyper épicés, alcools forts, aliments gras, etc..
- Un foyer infectieux au niveau de la bouche, dentaire ou autre, qui se propage aux organes qui suivent le cheminement.
- Il y a aussi l'absorption de médicaments corrosifs pour notre muqueuse stomacale, comme la simple aspirine.
- Un déséquilibre vitaminique ou minéral, en carences, peut finir par éroder la muqueuse.
- La nervosité peut mettre cette muqueuse en danger. Il est bien connu que ce sont les nerveux, les bilieux, les soucieux, les coléreux, qui développent des ulcères à l'estomac. Donc pour l'estomac il est impératif de cultiver le calme.

SOINS NATURELS :

-
Certaines façons de s'alimenter coulent de source. Notre estomac n'aime pas la précipitation, donc manger dans le calme. Ne jamais manger trés chaud ou trés froid, manger lentement en mastiquant énormément. Evitez au maximum les sauces, les fritures, les graisses, les plats épicés, le vinaigre en excés, les condiments forts. Evitez les alcools forts, ne fumez jamais avec l'estomac vide, le matin à jeûn, par exemple. Fuyez les charcuteries, les viandes grasses en sauce, le café. Fuyez les excés en tous genres, de calories, de gras, de sucre, d'alcool, de tout, en fait.  Attention aux agrumes et aux jus d'agrumes, ils irritent l'estomac. De même les tomates, si votre estomac est déjà limite irrité. Ce ne sont pas de mauvais aliments mais sur une muqueuse irritée ils deviennent agressifs. Eviter au maximum l'aspirine.
Consommer au contraire les viandes grillées, les volailles rôties, les poissons maigres, les oeufs, le légumes verts, ne pas manger le pain trop frais, préférer les biscottes ou le pain rassis. Particulièrement recommandé, le riz et le soja.
Si vous vous sentez de faire une cure de jus, privilégier le jus de chou cru qui cicatrisera votre muqueuse stomacale. Par exemple un jour par semaine ne prendre que du jus de chou cru.
Mangez aussi, du chou cru, de la banane, de la pomme, du miel, aliments apaisants pour la muqueuse. Autres aliments, les fruits de mer, les viandes et les poissons maigres, les légumes secs, avoine, le riz, le pain (pas trop frais), la réglisse en bâtons est trés apaisante mais les personnes hypertendus devront s'en abstenir. Le gingembre est également trés bon pour les estomac fragiles. Le Piment est comme le chou cru un protecteur de la muqueuse, il favorise la sécrétion de mucus protecteur, mais attention c'est un épice fort.
- L'ARGILE est un remède souverain pour l'estomac et ses inflammations et irritations. Verte ou blanche, 1 cuiller à soupe rase avant les 3 principaux repas pendant une bonne quinzaine de jours. Mélanger dans un verre d'eau. Par ailleurs vous pouvez confectionner des cataplasmes d'argile à appliquer directement sur la zone de l'estomac. Les préférer chauds.
- La deuxième quinzaine du mois vous pouvez remplacer l'argile buvable par des gélules de lithothamme (algues micronisées)
- Evidemment si vous êtes trés courageux, 24h ou 48 heures de jeûne complet suffisent en général pour faire disparaître les troubles.
- Les oligo-éléments Manganèse-Cobalt , Manganèse, Nickel-Cobalt et bismuth.
- La gemmothérapie : 20 à 80 gouttes de Ficus Carica, bourgeons macérat glycérine D1, 10 minutes avant le repas de midi dans un peu d'eau.
- Vous savez que je ne suis pas pour une consommation exagérée de laitages mais dans ce cas, une monodiète de fromage blanc, et seulement cela, à la place du repas, vous soulagera trés rapidement contre les gastralgies. Ce qui ne veut pas dire que vous devrez continuer à manger des laitages, c'est du gras. Il adoucit dans l'instant, mais il ne faut pas trop adoucir. C'est normal d'avoir de l'acidité dans l'estomac, donc les épices, il ne faut pas les bannir non plus, sinon vous allez vous retrouver avec un ulcère, si la bactérie Hélicobacter pylori s'en mêle.
- La Mélisse est calmante et vous pouvez donc la prendre en poudre micronisée au début des repas.
- En Hydrothérapie, des compresses chaudes sur l'estomac et bains de pieds de dérivation. Une toilette complète le matin à l'eau froide sera bénéfique pour votre système nerveux.
- Parmi les plantes, préférer la verveine et la Camomille.

Les TEINTURES MERES :

- ACORUS CALAMUS, le roseau odorant - Le calamus est en premier lieu un remède de l'estomac et des intestins. Il stimule la digestion, réchauffe l'estomac, élimine les ballonnements. Dans les mauvaises digestions, les gastrites, les coliques intestinales avec diarrhée, hyperacidité de l'estomac, les débuts d'ulcération. 20 gouttes avant les 3 repas dans un peu d'eau.
- ERYTHRAEA CENTAURIUM , dans les digestions lentes et insuffisance hépatique, 4 fois par jour 30 gouttes.
- GENTIANA LUTEA - La gentiane jaune - Le teint est pâle ou même cireux, le malade a des renvois acides, grande sensibilité de l'abdomen. Dans les digestions difficiles et lentes. Les troubles dyspeptiques avec ballonnement, les flatulences, les gastrites. 25 gouttes une demi-heure avant les 3 repas dans un peu d'eau.
- MATRICARIA CHAMOMILLA - La petite camomille - Action élective sur les muqueuses, antialgique, bactéricide, anti-inflammatoire, cicatrisante. Sédatif nervin doux. Contre les flatulences, les gastrites, l'entérite et l'irritabilité en général.
- MENTHA PIPERATA - La Menthe poivrée - La menthe poivrée stimule les sécrétions du foie, de l'estomac et des sucs digestifs. Action anti-inflammatoire. Contre toutes les douleurs digestives. Contre les crampes d'estomac, la gastrite, les flatulences, la dyspepsie les coliques
- ROBINIA PSEUDACACIA - Robinier - le faux acacia - Action élective sur les troubles digestifs avec hyperchlorhydrie, calmant, antispasmodique. Les aigreurs, les gastrites, les renvois amers et acides. 10 gouttes une demi-heure avant les 3 repas.
- SOLANUM TUBEROSUM - Pomme de terre - Action sur les muqueuses digestives. C'est un remède curatif de choix dans les gastrites aigues ou chroniques, dans les gastro-duodénites, les débuts d'ulcères. 20 gouttes 3 fois par jour avant les repas. Ces doses peuvent être doublées si les effets tardent à se faire sentir.

 

AROMATHERAPIE :

 

CAMOMILLE ROMAINE - Trés efficace pour apaiser le système nerveux autonome. Elle détend, calme tous les spasmes provoqués par une contrariété. Antispasmodique physique et psychique. C'est un sédatif doux, excellent anti douleur, anti-inflammatoire, aide à la digestion et facilite l'évacuation de la bile. Donc excellente pour tout le système digestif, l'estomac en premier. 2 gouttes d'HE de camomille 3 fois par jour sur un morceau de sucre roux à laisser fondre doucement en bouche. On peut aussi se frictionner le plexus solaire avec cette HE.
CANNELLE - Antibactérienne à large spectre d'action, antifermentations, antiputride, carminative, 2 gouttes 3 fois par jour
ESTRAGON - Anti-inflammatoire, antispasmodique, anti-allergique et anti-fermentations, elle est aussi stomachique, apéritive et carminative. Contre les dyspepsies, les flatulences, les colites, gastrites.
2 gouttes 3 fois par jour.
HYSOPE - Digestive, stomachique carminative cicatrisante, contre l'anorexie, les gastralgies, les dyspepsies, les coliques, terrains ulcéreux 2 gouttes 3 fois par jour.
MARJOLAINE - L'amie des nerveux. Si les troubles proviennent du nervosisme, c'est cette HE qu'il vous faut. Toutes les douleurs de l'estomac, les terrains ulcéreux, tous les problèmes digestifs. 2 gouttes 3 fois par jour. Et même en externe quelques gouttes sur le plexus avec de l'HE pure.
SARRIETTE - Digestive, carminative, vermifuge, antispasmodique, antitoxique, cicatrisante, l'HE de sarriette s'oppose aux fermentations putrides qui engendrent par la suite des lésions. 2 gouttes 3 fois par jour.

HOMEOPATHIE -

CUPRUM 5CH - Le cuivre. Toutes les crampes et les spasmes des muscles moteurs, les spasmes gastriques et intestinaux. Les spasmes sont violents, le corps est froid, aggravation au toucher, amélioration en buvant de l'eau froide. 3 granules 1 fois par jour
BELLADONNA 4CH - En général les congestions fébriles aigues avec souvent des réactions générales. 3 granules 3 fois par jour.
BISMUTHUM 4CH - Pour les gastralgiques. Les douleurs sont vives, crampoïdes ou brûlantes, avec tendance à l'intolérance gastrique, à l'ulcération. 3 granules 3 fois par jour.
CHAMOMILLA 5CH - Les troubles d'origine nerveuse en général. Les crises de gastralgies sont aigues et mal supportées, les coliques sont flatulentes avec des gaz fétides, extrême nervosisme, beaucoup d'agitation, une hypersensibilité, et de la mauvvaise humeur. 3 granules 1 fois par jour, au réveil.

Publié dans santenature

Commenter cet article

SIFFRE Florence 21/05/2012


Pardon de revenir vous importuner.


Alors que je d'ordinaire je ne consomme pas de laitages j'avais complètement oublié que Samedi matin et Dimanche matin j'avais pris du fromage blanc bio au lait de brebis. Mon estomac serait-il
déprogrammé pour cet aliment ???


Bonne soirée


 


F.Siffre


 

céline Rizk 13/12/2012


Merci beaucoup pour votre blog que je viens juste de découvrir et pourtant ca fait 6 ans que je souffre d'une gastrite infernale qui a commencé en tout début de grossesse de mon fils (unique).Les
médecins qui m'ont vue n'ont pas du tout réussi à me soulager et encore moins à me guérir.Je fais aussi partie des personnes qui mange on ne peut plus sainement à l'heure actuelle, et
evidemment ne fume^pas ni bois pas, même pas le tres occasionnel café que je buvais jadis une ou 2 fois dans l'année! La derniere fois, j'ai eu comme un mal de mer qui a duré 5 jours! Vous avez
raison de conseiller d'éviter le pain frais.c'est une gêne impensable pour moi.De même que de simples épinard sont impossibles à manger et la majorité des aliments ainsi.c'est un véritable
cauchemar.J'ai un peu essayé le miel, mais j'ai eu des acidités avec.c'est vrai que je n'ai rien avec le chou (je ne m'aventure pas à manger de la choucroute non plus).Avant de courir suivre vos
conseils, j'en ai un à donner c'est le légume cardan.(ressemble un peu aux blettes).on en trouve parfois vers noël au marché (mais je ne sais pas comment les faire exactement).moi je les achète
en bocal et les mange ainsi.je les trouve bon comme ca, tiedes.(vous avez raison aussi d'éviter le trop chaud ou le trop froid). j'éprouve un confort vraiment immédiat en en mangeant une petite
assiette.Le fenouil est bon aussi et le gingembre tres digeste.par contre je ne supporte plus l'artichaud...ni les carottes que je trouve carrement indigestes.Les champignons me sont devenus
impossibles même en petite quantité ce qui me fait penser à de probables allergies ou intolérances alimentaires.Je cherche actuellement un médecin qui me prendrait au sérieux pour ca.(j'ai
remarqué par exemple que lorsque je supprimais le blé et mais (qje ne supporte pas), je me retrouve outre le leger mieux digestif avec une forme physique quasi olympique et le sourire aux lèvres
sans mes douleurs et verrouillages articulaires ou musculaires habituels.ceci se produit au bout de plus d'un mois.Le probleme c'est la vie sociale qui nous empêche de suivre correctement un
régime personnel adapté.Je termine par le facteur stress qui aggrave les problèmes mais ils peuvent survenir sans quil y ait du tout ce facteur, j'ai toutes les preuves de ceci sur moi.evidemment
ensuite, si on a des gênes ou pire des douleurs celles ci engendrent du stress et ca va accélérer le mal.on ne m'a pas trouvé d'helicobacter pyroli mais je viens de me rendre compte que certains
aliments seraient protecteurs contre.Dites, elle vient comment HP?Merci beaucoup pour votre dévouement.J'ai oublié de dire que je pense qu'il y a des prédispositions génétiques à avoir ces
fragilités.(je sens bien que si je ne trouve pas les bons remedes rapidement je mourrai d'un cancer du pancréas comme papa (médecin pourtant).J'ai mille preuves que les traitements que j'ai eu
n'étaient pas les bons pour moi.Moi, qui me suis déjà retrouvée paralysée et très souffrante d'une hernie discale, je dis que c'est de la rigolade à côté de la gastrite où l'on se sens parfois
carrément mourir asphyxié ou comme empoisonné ou mal de mer qui n'en finit pas. c'est depuis ma gastrite que j'ai résolu le mal de dos dont j'ai découvert un exercice tres simple et quasi
magique.(je ne supporte evidemment plus un seul antiinflammatoire et juste un peu de paracetamol 500mg.(ennuis digestifs avec le 1000).chaussures adequates etc et tout va bien concernant le dos
(un peu d'arthroses aux changements brusques de température) mais je sais comment eviter.la réamplification de ma gastrite cet automne n'est pas justifiée.tout allait bien depuis 2 ans.(sauf
gastrite latente).merci encore


 

anne 20/07/2013


La cure d'argile verte pendant un mois est très efficace: attention, l'argile verte vendue en pharmacie n'est généralement pas à usage alimentaire.

Nadou 25/07/2013


Bonjour Fernand et bonjour à tous!


un petit mot pour répondre à Céline qui souffre de gastralgies insupportables...


Fernand apporte de précieux conseils mais j'y mettrais bien ma "patte" : le fromage blanc serait peut-être bien responsable entre autres facteurs de la recrudescence du mal .....


je dis cela car j'ai vécu la même expérience avec 6 yaourts bio faits maison alors que je ne consommais plus de laitages depuis pas mal de temps!


moi qui ne connaissais pas le RGO alors que j'avais eu un ulcère gastrique à 17 ans, j'en ai souffert pendant 6 mois (1 mois par yaourt!!) avec des brûlures gastriques peu agréables. 2 ans après,
je n'ai plus du tout mal à l'estomac  sauf si je mange du gluten car des laitages, je n'en consomme absolument plus !


alors que penser?


l'alimentation est primordiale  et attention aux mélanges d'aliments en particulier crus et cuits en même temps.


il n'y a pas de règle absolue et comme dit Fernand, l'intestin a sûrement une grosse part dans ces douleurs.


le conseil que je donnerais - il sera peut-être difficile à suivre - c'est de supprimer tout aliment carné - de ne manger q'une à 2 variétés d'aliments à chaque repas - de boire de l'eau
citronnée tout au long de la journée et même d'essayer 1 cuillère à café de vinaigre à jeun  car il est possible qu'il s'agisse d'hypochlorhydrie = manque d'acide chlorhydrique, les
symptômes étant semblables  et confondables.


si l'eau citronnée ou le vinaigre font du bien, ça peut-être le cas - le gingembre semble soulager donc cela laisse pas mal de voies de garage à visiter.


dès que j'en aurai la possibilité, je me pencherai plus sérieusement sur le problème afin de pouvoir soulager Céline et si par hasard elle veut m'écrire tout ce qu'elle ressent à ce sujet je
communique aussi mon adresse mail  - si toi Fernand tu n'y vois pas d'inconvénient pendant tes vacances sinon tu effaces ces dernières lignes -  à toi de décider, c'est ton blog.


 quebella.boutique@gmail.com


bel été à toi Fernand et à vous tous!


Nadou - Nutridétoxicologue


 

jessica 22/10/2013


bonjour,


j'ai une gastrite et je desire faire le jeun durant 24h ou 48h.  est ce que pendant cette période je peux boire de l'eau?