AUTRES TEMOIGNAGES DE GUERISON PAR LE JEUNE

Publié le par boisvert

Toujours tiré du site : http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/

 
Surdité
 
Robert B.  29 ans, a jeûné 17 jours.  Surdité.  Poids avant et après le jeûne 62/54 kg.  L'ouïe empira quelques jours, puis du  pus s'écoula et il put entendre mieux que jamais.  On l'avait condamné comme sourd incurable!
 
La surdité provenant de catarrhes ou de pus peut être éliminée.  Mais celle qui provient d'un accident ou de produits chimiques ou d'antibiotiques ne peut pas être remédiée.  Les premières surdités sont progressives et les autres subites.
 
Quel plaisir de remarquer ces anciens sourds quand ils changent leur comportement en société.  Avant, ils étaient toujours distraits, le regard ailleurs, puis quand ils retrouvent leur ouïe ils prennent part aux discussions et à la conversation.
 
                                                            -------------------------------------------------------

Calculs et abcès dentaires
 
Diana Young a jeûné 32 jours.  Calculs rénaux, dents ulcérées, ongles incarnés.  Les grands professeurs avaient conseillé d'urgence 3 opérations!  Elle n'accepta aucune, mais jeûna.  Le 16 ième jour du jeûne, elle expulsa les calculs.  Après le jeûne, les rayons X montrèrent que les abcès dentaires avaient disparu tout en gardant ses dents qu'on voulait lui arracher.  Les ongles se rétablirent aussi.  Depuis lors, sa santé est parfaite.
 
Au sujet des calculs, quand ils sont très gros, il faut prévoir un jeûne de 30 à 60 jours pour les  dissoudre et les éliminer.  Les crises doivent être supportées et la douleur acceptée.  Un bain chaud de 20 min. peut calmer.
 
 
Maux de tête, nausées, colite
 
Mme R.T., 32 ans, a jeûné 18 jours.  Poids avant le jeûne: 45 kg.  Elle avait souffert de longues années durant de maux de tête, nausées, manque d'appétit et  douleurs violentes dans le côlon ascendant.  Tous ces symptômes disparurent et elle demeura bien par la suite.
 
 
Paralysie
 
G.W.S.,  45 ans, a gardé le lit durant 9 ans, paralysé totalement avec anesthésie.  Aucun traitement n'était utile.  Il jeûna 79 jours.  Ses forces revinrent et il put mouvoir ses membres, ses doigts et s'asseoir.  Le rétablissement ne fut possible qu'à moitié.
 
Nous avons surveillé un jeune homme de 18 ans souffrant de sclérose en plaques qui jeûna 32 jours sans aucune amélioration.
 
"On a supervisé plusieurs personnes avec scléroses en plaque dont une très avancée qui aujourd'hui est très bien, elle a fait plusieurs jeûnes dont un de 21 jours et quelques un de 14 jours. Elle a aussi fait beaucoup de travail autant de croissance personnelle que spirituelle.
 
Il y en a une qui fait une semaine par année , elle dit que ça lui fait beaucoup de bien , on voit des améliorations mais elle a encore des difficultés."  (Adèle Arsenault)
 
(courrier reçu le 25/05/2007 d'Adèle Arsenault: spécialiste du jeûne ayant oeuvré aux côtés des biologistes Jean Rocan et Nicole Boudreau)   Adèle Arsenault est toujours active dans le domaine.
 
 
 
 
Albumine, coeur, obésité
 
Le Dr J. Eales a jeûné 30 jours durant lesquels il perdit 12 kg.  Il souffrait d'albuminurie aiguë, de troubles cardiaques fonctionnels et d'obésité.  Tous ces symptômes ont disparu par le jeûne.  (ce jeûne avait été publié à l'époque dans un journal de Saint-Louis (É.U.)  le "Saint-Louis Republic"
 
 
Eczéma, hémorroïdes, vue faible, rhumatisme, reins affectés, constipation, etc.
 
Van R. Willcox a jeûné 60 jours tel qu'il l'a décrit dans son livre:  Correct Living (Vie Correcte).   Il souffrait de furoncles, eczéma, hémorroïdes, paralysie partielle, vue défectueuse, calvitie, rhumatisme, maladie des reins, etc.   Tous ces symptômes disparurent à jamais.  Après le jeûne, il gagna 26 kg
 
                                                                            ---------------------------------------------
 
Goître
 
Jeune fille de 27 ans,  goître depuis 2 ans avec des symptômes nerveux.   Son état empire avec le traitement classique.  Un jeûne de 28 jours la délivre de toute la tumeur et des symptômes nerveux.  Un an plus tard, pas de retour des symptômes.
 
Nous avons eu une dame de 40 ans avec un très gros goître bénin, les yeux pas exhorbitants et le pouls normal.  Au bout de 20 jours de jeûne, son goître avait diminué de moitié, mais elle n'avait  pas le courage de continuer à jeûner malgré ces résultats excellents.  Que peut-on faire pour porter ces malades à désirer un peu plus le rétablissement de leur santé?
 
Nous n'avons jamais eu de résultats avec les goîtres malins, même avec des jêunes très prolongés.  Le pouls est resté très élevé par la suite.
 
 
Asthme
 
Femme mariée, 36 ans, a souffert d'asthme pendant 2 ans.  Traitement médical inutile.  Un jeûne de 25 jours la délivra de l'asthme.  Le sujet retourna au Canada où elle pratique les sports d'hiver.  Pas de retour des symptômes après un an.
 
 
Migraines
 
Femme mariée, 37 ans, a souffert de migraines pendant 15 ans.  L'usage continu des analgésiques se transforma en habitude.  Durant un jeûne de 40 jours, vomissements excessifs de bile et parfois des spasmes aux mains et aux pieds.  Le rétablissement total ne survint qu'après 3 autres jeûnes de 4 jours chacun.
 
Les maux de tête peuvent s'aggraver durant le jeûne:  c'est un bon signe d'élimination qu'il ne faut pas contrarier.  Nous avons eu une dame qui avait jeûné sous la surveillance d'un médecin durant 20 jours.  À chaque  paroxysme, elle subit divers traitements pour la soulager des migraines.  Elle n'obtint en fin de compte aucun résultat.  Quand elle vint jeûner sous notre surveillance un an plus tard, nous lui expliquâmes que les paroxysmes de migraines ne doivent pas être soulagés.  C'est ce qui se passa et à la fin de son séjour les migraines avaient disparu à jamais.  Le jeûne peut aboutir à un échec selon la façon dont il est mené.
 
 
Calcul
 
Femme mariée, 46 ans, ablation d'un rein et gros calcul dans l'autre rein.   Un jeûne de 12 jours permit au calcul de s'effriter et de descendre morceau par morceau sans douleur.  Rétablissement total.
 
En général, il faut prévoir un jeûne de 40 à 50 jours ou plus avec crises très douloureuses quand les calculs sont gros.  Il n'est pas nécessaire d'opérer.
 
Un bain chaud de 20 minutes calme les crises.

                                                        --------------------------------------------------

Ces cas de rétablissement par le jeûne sont tirés du livre de MOSSERI "Jeûner pour revivre" relatés sur le site :
http://lejeunetherapeutique.groups.live.com/

Vous y trouverez des centaines d'expériences plus enrichissantes les unes que les autres, des gens comme vous et moi qui ont témoigné, vous pouvez y passer des journées à tout lire, mais si le sujet vous intéresse et surtout si vous êtes concerné allez faire un tour, vous verrez que vous n'êtes pas seul et surtout qu'il y a toujours un espoir de guérison. Vous comprendrez mieux pourquoi je dis souvent que le jeûne est vraiment la thérapeutique suprême. Je vous recommande spécialement l'expérience de JC GRUAU, un ignare complet en médecines naturelles, mais pas en sagesse, plein d'humour, qui s'est guéri d'un cancer de la vessie. Son histoire, c'est un véritable roman, mais pas un roman noir, c'est au contraire un hymne à la vie. Il fait d'ailleurs des conférences pour raconter à tous son retour à la vie. Son histoire est trés longue c'est pour cela que je ne vous la raconte pas mais allez voir sur le site de mes amis canadiens si ça vous intéresse.

Publié dans santenature

Commenter cet article

businesswebdevs.com 17/07/2014 13:01

Healing is a wonderful phenomenon and in here the article that tells us of the young one who was healed of his deafness. This is a good news and at the same time this gives you the knowledge of the puss filled and catarrh ear can be cured but the accident that cause a deafness may be permanent.

Luc 06/05/2009 16:01

Bonjour Boisvert,En effet, le cas vécu de JC. Gruau est à vous faire dresser les poils sous tout le corps.  Ce récit est bien documenté de relevés médicaux signés par les médecins traitants.   Les résultats d'échographie, scanners ... démontrant bien la résorption total d'un cancer de la vessie de grade 2.  On peut y constater  le silence total de la médecine suite à cette guérison bien évidente.Ce n'est pas tout,  environ 10 ans plus tard, un homme (Michel D.) également atteint d'un cancer de la vessie (grade 3), donc encore plus avancé, ayant assisté à une conférence de Jean-Claude Gruau le contacta,   Jean-Claude pris Michel D. chez lui bénévolement et l'assistat durant un jeûne de 39 jours qui le débarrassa lui aussi de son cancer encore plus grave.  Cette histoire est également raconté sur notre site.  Encore là, les autorités médicales, malgré le nombre de preuves irréfutables, documents médicaux à l'appui restèrent muètes comme des carpes devant ce résultat incroyable.Luc

boisvert 06/05/2009 17:48


Je l'ai trouvé vraiment formidable son histoire et en plus si bien racontée avec tellement d'humour.