A QUI PROFITE LE CR... LA GRIPPE

Publié le par boisvert

Sur le site ci-joint on peut lire des extraits savoureux de la manipulation mentale opérée afin de produire de gros bénéfices. A moins que, trés intelligents, nos chers labos, essayent par tous les moyens de minimiser l'impact négatif de la crise internationale. http://artemisia-college.org/Grippe_porcine___aviare___humaine___mexicaine___A-00-03-01-0227-01.html#


9 Mars 2009 : Communiqué de presse de Sanofi-Aventis !
Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique
Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy


NB : Le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline a mis au point un adjuvant révolutionnaire, qui entre dans la composition de son prototype de vaccin humain contre le virus H5N1 de la grippe aviaire, et permet d'obtenir une efficacité avec une très faible dose d'antigène (ce qui est une condition pour une production de masse). GSK a signé un accord exclusif avec le chinois Neptunus, pour le développement de vaccins pré-pandémiques, ou destinés à lutter contre une pandémie.



Notre article de Floraison n° 62 d’avril/mai 2009 :
L'info publiée dans Floraison n° 60 semble fondée. Rappelons depuis, l'erreur (?) du labo canadien Baxter, qui a mélangé dans un vaccin, le virus de la grippe aviaire (H5N1), avec un virus grippal humain (ce qu'il fallait éviter à tout prix). Voici qu'un "exercice grandeur nature" vient d’être fait en France :
« Vent de panique dans un supermarché de Grigny, dans la banlieue Lyonnaise. Un exercice grandeur nature a été organisé lundi 9 mars, par l'Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail. Objectif : cerner le comportement de la population en cas de pandémie de grippe aviaire. ».
Et de lire dans la presse : « La France est le premier producteur mondial de vaccins, que la vaccination cherche un nouveau souffle » et que « la vaccination massive et rapide des populations exposées serait la meilleure solution pour éviter une catastrophe sanitaire » (grippe aviaire).
Et encore que :
Le Comité d'éthique envisage une pandémie de "H5N1", avertissant que :
« L'état d'urgence créé par une telle menace risque en effet de faire passer au second plan, voire d'abolir certaines libertés publiques, ou les principes d'égalité entre les citoyens. ».
Rien que cela...




Des spécialistes en biosécurité se sont montrés fort préoccupés du fait que le virus de grippe humaine H3N2 ait été mélangé avec le virus de la grippe aviaire H5N1.
Il s'agit d'une pratique dangereuse qui devrait être interdite, ont signifié plusieurs experts.
Une propagation accidentelle du mélange de H5N1 et de H3N2 aurait pu mener à des conséquences désastreuses.
Le H5N1 ne contamine pas facilement les humains, mais le H3N2 si.
Dans l'éventualité où une personne exposée au mélange était infectée simultanément par les deux souches, elle pourrait servir d'incubateur à un virus hybride capable de se propager facilement d'un humain à un autre.
Ce mélange de souches, appelé réassortiment, est l'une des deux manières de créer un virus pandémique.
Bref, tous les scientifiques savent que c'est le scénario à éviter A-B-S-O-L-U-M-E-N-T !!!
Le sort de l'humanité étant en jeux, rien que cela !
Et ces fous ont fait le seul mélange à ne pas faire !
Involontairement : ce sont de dangereux incapables à empêcher de nuire de toute urgence.
Volontairement : nous vous laissons le soin de commenter...
Peut-on dire qu'ils ne l'auraient pas fait sans le faire exprès ?

Et le Tamiflu... (oseltamivir) ?
1)
Il est jugé "susceptible de réduire la durée de la maladie (voire la mortalité)" s'il est administré au plus tard 48 heures après l'apparition des premiers symptômes. Ce qui en limite singulièrement l'intérêt... Il peut également être utilisé pour prévenir la contamination de l'entourage d'un malade. Mais là, les scientifiques craignent une utilisation abusive (comme pour les antibiotiques), qui ne ferait qu'accélérer la résistance du nouveau virus.
2) Et son utilisation à grande échelle promet bien des surprises... Des effets dangereux ont été observés au Japon.
Un étudiant de 17 ans qui a sauté devant un camion dans la région de Gifu venait de prendre du Tamiflu. Un autre cas est celui d'une lycéenne de la région voisine d'Aichi, tombée du neuvième étage après avoir, là aussi, ingéré du Tamiflu.
Le distributeur japonais de l'antiviral, Chugai Pharmaceutical, a envoyé un rapport au ministère de la Santé en reconnaissant la possibilité d'un lien entre des troubles du comportement et la prise de Tamiflu.
La notice du médicament distribué au Japon fait état de la possibilité de "comportements anormaux" ou "d'hallucinations". Comme on a déjà cela avec le Prozac, le cannabis, le "Ya ba" (la nouvelle drogue qui rend fou), bonjour l'ambiance... on va tous s'éclater...



Mais au fait, qui fabrique le Tamiflu ?
La compagnie Roche, qui a reçu les droits de vente et de marketing exclusifs de Gilead Sciences Inc. il y a une quinzaine d’années. Gilead Sciences Inc. est la compagnie qui a développé le Tamiflu. Qui en était le directeur, deux ans avant d’être nommé au poste de Secrétaire à la défense dans l’administration Bush?
Donald Rumsfeld, l’homme même qui possédait encore des actions dans la compagnie qui était pour profiter énormément (il empochera cinq millions de dollars) de la panique créée par le gouvernement Bush. Ainsi, l’ancien Secrétaire à la défense, Donald Rumsfeld a déjà profité de vaccins contre la grippe porcine dans le passé et maintenant, il semble qu’il en profitera de nouveau, tout comme Al Gore et son fond d’investissement.

Or, comme tout médicament, le Tamiflu a une date de péremption !
Si les millions de stock de Tamiflu fait par les Etats, ne sont pas utilisés prochainement, la date limite d’utilisation sera dépassée…



Et le vaccin...?
Ah ! Le vaccin... c'est vrai, nous allions l'oublier... Mais au fait, de quel vaccin parlons-nous ?
- Celui contre LA grippe "basique" ? Oui, le vaccin de cette année pour la grippe de... l'année dernière ?
Car aucun vaccin ne peut être préparé et commercialisé à temps contre le virus de cette année... Rappelons que se vacciner contre la grippe ("basique") n'a jamais garanti une protection réelle. 10 personnes sont même décédées dans une maison de retraite, des suites de cette vaccination. Et combien de personnes ont eu la grippe pour la première fois de leur vie, la seule année où elles se sont fait vacciner ? De nombreuses études, depuis 30 ans, montrent un absentéisme et des frais de maladie plus importants dans la population vaccinée que chez la non vaccinée.
En réalité, l’agression due au vaccin a plus de risques de les affaiblir que de les protéger d'un virus qui n'aura rien à voir avec celui contre lequel le vaccin est censé les protéger. Alors que d'avoir la grippe ("basique"), serait un plus sûr moyen d'entraîner ses défenses immunitaires, durablement, et de mettre son terrain en état, pour le cas où...


Néanmoins, en l’état actuel de nos informations, toute dramatisation semble inadaptée... pour le moment...
Rappelons que la grippe humaine "classique", fait tous les hivers entre 300.000 et 500.000 morts dans le monde, malgré (ou à cause ?) des campagnes massives de vaccinations, aussi, faut-il relativiser...
Encore que l'on commence à nous parler (menacer ?) d'une recrudescence possible pour l'automne prochain, façon grippe (pseudo) espagnole de 1918-1919...!!!



Que faire tout de même ?
- En cas de développement du virus dans votre entourage
Diffuser des huiles essentielles (mélange de mélaleuque à feuilles alternes, dit « tea-tree », de ravintsara, d’un peu de cannelle feuilles, voire de girofle, et de niaouli).
Privilégier le ravintsara* pour les onctions sur la poitrine (faire des réserves), et pour quelques gouttes sur un peu de miel.
Eviter les excès alimentaires.

- En cas de grippe avérée
Outre de consulter les services médicaux appropriés, faire de même, en ajoutant la prise de chlorure de magnésium (1 sachet de 20g dans 1 litre d’eau), à 20g/litre, à prendre sur tout au long de la journée, jusqu’à fin de l’état grippal, et diète au bouillon de légumes.


Leurs conseils sont bons en matière de traitement de la grippe, alors plutôt que de participer à ce grand élan de panique mondiale savamment orchestré, vivez sainement, pensez alimentation frugale, activité physique et huiles essentielles.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Violette 16/05/2009 15:47

C'est une honte. Défendons-nous!Patients Actifs, le collectif de patients en colèrehttp://patients-actifs.blog.mongenie.com/index.php