Autres huiles therapeutiques 3

Publié le par boisvert

L'HUILE D'ARGAN :

L'huile d'Argan se compose essentiellement de 80% d'acides gras essentiels insaturés, dont 34% d'acide linoléique. Cette huile est par ailleurs trés riche en tocophérols (dont 69% de vitamine E) qu'elle contient à raison de 62O mg/Kg alors que l'huile d'olive n'en contient que 320mg/Kg Cette huile recèle des stérols rarement rencontrés dans les huiles végétales, dont le schotténol qui aurait une action bénéfique sur certaines maladies de la peau et même sur certains cancers. On la conseille aussi pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires, parce qu'elle a des propriétés hypo-cholestérolémiantes qui en font un remède pour les athéromateux.

L'HUILE DE SESAME :

Sésame : "ouvres-toi !" et la porte s'ouvre. Parait-il que notre esprit s'ouvre également en consommant ces petites graines. Elles sont riches en vitamines et en sels minéraux, possèdent peu d'acides gras saturés et beaucoup d'acides gras insaturés dont 30 à 50% d'acide oléique et d'acide linoléique, et de 40 à 60% d'acides gras essentiels ce qui fait indiquer son huile dans les troubles cardio-vasculaires, parce que son taux d'acide oléique s'avère capable de modifier favorablement le rapport entre le bon et mauvais cholestérol. Cette huile contient un taux intéressant de lécithine, un phospholipide trés utile aux jeunes enfants pour construire leur système nerveux et qui, par ailleurs, solubilisent les matières grasses présentes dans la circulation sanguine, évitant ainsi les dépôts de cholestérol.

L'HUILE DE BOURRACHE :

C'est une source trés importante d'acide gamma-linolénique et d'acide linolénique. Elle permet de lutter contre le dessèchement de la peau, freinant ainsi le vieillissement ciutané, en prévenant la formation des rides et rend l'épiderme souple et résistant.

L'HUILE DE CALOPHYLLE :

C'est un protecteur et régénérateur artériel et veineux. On peut la consommer mais c'est en application locale et en mélange avec certaines huiles essentielles, qu'elle est trés intéressante. Elle tonifie les parois capillaires et fluidifie le sang. Elle est donc contre-indiquée en cas de traitement anti-coagulant. Elle améliore la respiration, régénère la peau, décongestionne la prostate, renforce la résistance de l'organisme et active la microcirculation oculaire et cérébrale.

L'HUILE DE CAMELINE :

Cette huile possède un des taux les plus élevé d'acide alpha linolénique et, en conséquence elle peut prévenir les problèmes cutanés, cardio-vasculaires, respiratoires et osseux. Pourrait remplacer l'huile de lin pour les adeptes du Docteur Kousmine.

L'HUILE DE CAROTTE :

Source de bétacarotène qui est transformé en vitamine A dans l'organisme. Elle a la particularité de colorer la peau, ce qui donne à cette dernière une jolie couleur. Elle la prépare à l'exposition au soleil et facilite ainsi le bronzage.

L'HUILE DE PEPINS DE COURGE :

Elle est riche en chlorophylle mais elle est surtout connue pour être souveraine dans les troubles de la prostate et principalement l'hypertrophie.

L'HUILE PEPINS DE RAISIN :

Riche en acide linoléique et surtout en flavonoïdes qui sont les meilleurs antioxydants.

L'HUILE DE MILLEPERTUIS :

On peut la préparer soi-même . On remplit un pot avec des  fleurs de millepertuis, ensuite on recouvre d'huile végétale d'olive ou de tournesol, on laisse macérer pendant une bonne semaine en y ajoutant un peu de vin blanc. On fait ensuite bouillir au bain-marie jusqu'à ce que le vin soit totalement évaporé. L'huile que l'on retrouve est d'une belle couleur rouge sang et on peut l'utiliser, en compresses et en pansements sur les plaies, les ulcères, les brûlures, pour calmer les articulations douloureuses, la goutte. Cette huile hâtera la cicatrisation des plaies et des brûlures. On peut même la boire à raison d'une cuiller à café matin et soir pour soigner la dyspepsie.

L'HUILE DE NOISETTE :

Cette huile est trés riche en vitamine E dont nous connaissons le grand intérêt qu'elle représente pour l'organisme. En plus de cet excellent antioxydant elle est riche en vitamines B1, B2, B6 et PP.
Elle contient prés de 90% d'acides gras mono et poly insaturés.
Elle est recommandée pour les peaux trés sensibles. Plus fluide que l'huile d'amande douce elle pénètre trés rapidement dans l'épiderme sans laisser de sensation de gras.
Elle est donc trés intéressante pour les massages grâce à ses qualités thérapeutiques mais aussi grâce à sa souplesse d'utilisation et sa facilité de pénétration.
On peut trés bien en faire une huile de base pour beaucoup de préparations aux huiles essentielles. On peut aussi faire macérer des plantes comme le souci, la lavande, le thym, le romarin etc... et s'en servir pour le soin des peaux grasses en particulier ou même comme huile pour le corps. Dans ce dernier cas on remplit un bocal de plantes fraîches ou sèches, on couvre d'huile et on fait macérer une quinzaine de jours au soleil, on filtre et on met dans un flacon bouché, la préparation est terminée.

L'HUILE D'AMANDE DOUCE :

C'est une huile est bien connue pour ses propriétés apaisantes et adoucissantes. Elle a aussi des propriétés anti-inflammatoires sur les peaux sèches et enflammées.

Publié dans santenature

Commenter cet article

cfée 29/10/2015 23:08

plutôt à jeun ou aucune importance

Boisvert 30/10/2015 05:26

Aucune importance

Rochelle 02/06/2009 22:48

Petites précisions.Il ne s'agit pas d'huile "de" millepertuis, qui n'est pas une plante oléagineuse, mais d'huile "au" millepertuis (c'est une huile de macération).L'huile au millepertuis est également très efficace contre les "coups" de soleil.Idem pour l'arnica, c'est une huile "à" l'arnica.

Carine 25/05/2009 18:03

Je croyais que l'huile de millerpertuis était aussi bonne en cas de mal de dos en massage. Si non, quelle huile serait la plus appropriée? hv d'arnica + he d'eucalyptus citronné + he de gaultherie?

boisvert 25/05/2009 18:42


Bien sûr qu'on peut trouver quelques huiles et quelques essences mais les incontournables ce sont L'huile d'arnica et l'huile essentielle de Gaultherie.