ALBUMINURIE

Publié le par boisvert

C'est la présence anormale de protéïnes dans les urines qui, d'ordinaire, n'en contiennent pas. La source peut être éloignée, on pensera bien sûr au filtre rénal, mais on peut également penser aux glandes endocrines comme Thyroïde, Rate, Thymus.
Comme l'origine est souvent mal connue, il y aura nécessité d'établir un traitement général et pour cela rien de mieux que de débuter par un jeûne, plus ou moins long en fonction des possibilités et rien de tel pour raffermir tous les filtres et les rendre efficaces.
Si le Jeûne n'est pas possible il faudra mettre en place une diétététique restrictive. On peut commencer par une monodiète sèche et poursuivre par une monodiète hydrique. L'alternance sera dans ce cas bénéfique, mais il y aura toujours un impératif, manger aussi peu que possible.


SOINS NATURELS :

- Pour ces monodiètes choisir parmi citrons, cerises, tomates, prunes, pommes, raisins, châtaigne, artichaut, asperge, ail, céleri, carotte, citrouille, chicorée, oignons. Boire en même temps d'abondantes décoctions de cosses de haricots secs.
-
Les oligo-éléments bénéfiques : Cuivre et Manganèse-Cuivre.
-
En interne, Les huiles essentielles de Genièvre, de Géranium et de Fenouil. Ne pas prendre en période de grossesse.
- Une cure de Gelée royale .
- Décoction concentrée d'Aubier de Tilleul Sauvage - 10 jours par mois pendant 3 mois. Le résultat est parfois spectaculaire.
- On peut  utiliser le Genêt à balai, les feuilles de groseiller, les STIGMATES DE MAIS, la PRELE, la Renouée. Egalement des infusions de feuilles de Bouleau, de feuilles de noyer.
 - Parmi les monodiètes, celle au bouillon de légumes non farineux sera à privilégier, poireaux, asperges par exemple, de 1 à 7 jours.
- Utiliser à fond l'émonctoire PEAU pour une dérivation efficace, au moyen de frictions, massages au gant de crin, sudation, chaud, froid, etc...
- Dans le même sens utiliser à fond l'émonctoire poumon avec une rééducation respiratoire si nécessaire, exercices respiratoires et diaphragmatiques journaliers. Respiration abdominale tous les jours afin qu'elle en devienne naturelle. Rappelons qu'à elle seule elle peut solutionner de nombreux problèmes, comme  calmer le système nerveux, lui-même à l'origine de pas mal de troubles, favoriser aussi le sommeil.
- Des antioxydants et en particulier la vitamine E, à prendre régulièrement. Privilégier, comme les centenaires d'Okinawa, des fruits et des légumes de toutes les couleurs.
- Il faut savoir que le Thé, le Café, le cacao, contiennent des alcaloïdes et des poisons trés irritants pour le filtre rénal. Ces produits mais aussi tous les diurétiques sont de nature à surmener les reins et à détériorer son rôle de filtre.

Les TEINTURES MERES :

BETULA ALBA TM (le Bouleau) : C'est l'arbre néphrétique d'Europe. Le bouleau est un anti-psorique, dépuratif non irritant. On l'utilise contre les néphrites, les lithiases, les oedèmes, l'albuminurie, la cellulite à raison de 4 à 6 fois par jour 20 gouttes.
HIERACIUM PILOSELLA TM (Epervière) C'est un déchlorurant et azoturique avec une action cholagogue et apéritive, non irritante. On l'utilise dans la rétention urinaire, les oedèmes, l'hydropisie, l'ascite, la néphrite, l'albuminurie à raison de 3 à 4 fois par jour 30 gouttes.
JUNIPERUS COMMUNIS TM (Le Genièvre) : Stimule la fonction rénale, mais s'il y a inflammation des reins il vaut mieux s'en abstenir. Contre l'albuminurie et la néphrite calculeuse 2 à 3 fois par jour 15 gouttes dans une infusion aprés les repas.
LEVISTICUM OFFICINALE TM (Ache des montagnes) : Stimule les fonctions rénales et c'est un modificateur de terrain. Contre l'hydropisie, les oedèmes, les néphrites et les affections rénales en général, la rétention d'urine, l'albuminurie. 2 fois par jour 30 gouttes avant les repas.
SOLIDAGO VIRGA AUREA TM (Solidage verge d'or) : Unanimément reconnu comme diurétique et médicament rénal, agissant dans les processus inflammatoires des tissus rénaux. Contre les néphrites chroniques, la maladie de Bright, la lithiase rénale, l'albuminurie, 3 à 5 fois par jour 15 gouttes dans un peu d'eau.

HOMEOPATHIE :

- CANTHARIS :  C'est le médicament des inflammations urinaires. Les urines sont rouge foncé avec de l'albuminurie, des douleurs brûlantes, avant, pendant, et aprés la miction. En 4CH 3 granules  tous les jours.
- FORMICA RUFA :  Tous les troubles rénaux. Les urines sont troubles et de mauvaise odeur. Contre l'albuminurie chronique. En 4CH tous les jours.
- SERUM D'ANGUILLE : La néphrite aigue parenchymateuse avec albuminurie et quelquefois troubles cardiaques. En 3 ou 4 CH, 3 granules 1 fois par 24 heures.
- POCONEOL 23 - 5 gouttes 1 fois par jour.

S'il y a néphrite aigue on pourra ajouter :
PHOSPHORUS 5CH et ARSENICUM ALBUM 5CH, 3 granules de chaque 1 fois par jour.

Suivant les cas on pourra aussi voir les médicaments PLUMBUM, COLCHICUM, CHININUM.

En règle générale l'albuminurique n'aime pas le froid, ni la fatigue, et dans les cas bénins il suffit de quelques jours de lit pour tout remettre en ordre.

-


Publié dans santenature

Commenter cet article