Mon JARDIN de SANTE

Publié le par boisvert


Nous parlons beaucoup d'alimentation, c'est la clé de santé, et comme nous sommes plutôt amoureux de ce qui pousse dans un jardin  au lieu de pousser dans les abattoirs, nous allons parler de ce qu'il serait bon d'avoir dans son petit jardin.

D'abord il faut le situer, placer le cadre dans lequel ce petit jardin va se plaire, s'épanouir. Et pour cela nous avons besoin d'une petite haie et tant qu'à faire, d'une petite haie fleurie, de sorte que les petits oiseaux, friands des insectes qui guettent vos cultures, vont y venir admirer votre petit coin de paradis.
Avec eux les abeilles, elles-mêmes friandes de pollen des fleurs, vont venir savourer ce que vous leur avez préparé de sorte que arbres fruitiers et vos plants porteront de beaux fruits et légumes.

Et puis la clé c'est ce que vous allez faire pousser. On nous rabache qu'il faut manger des fruits et légumes. Nos ancêtres le savaient instinctivement, et pour beaucoup il n'y avait même que cela à manger. Ils n'avaient donc pas besoin qu'on leur dise que c'est bon pour la santé. Eux ils mangeaient les fruits de leur jardin pour vivre et nous il faudrait les manger pour se soigner, ce sont pourtant les mêmes fruits, mais ce ne sont plus les mêmes gens. Nous sommes  malades de notre civilisation. Au point que les enfants s'extasient devant une vache  exposée dans un salon de l'agriculture. Mais ne nous égarons pas, nous savons nous, ce que c'est la nature,  l'agriculture et ce que peux donner un petit jardin.

Les Légumes essentiels :

LEGUMES D'HIVER :
- Les Carottes : Vous le savez c'est un trésor de santé, crus ou bien cuites, elles vous aideront à combler toutes vos carences. Elles enrichissent votre sang. Elles sont mêmes anti-diarrhéïque, vermifuge, diurétique. Elles sont trés riches en minéraux trés assimilables, en glutamine et lécithine, aliments du cerveau et des nerfs. Les vitamines sont foisons et puis c'est un aliment que l'on mange dans les saisons froides, les saisons où précisément les vitamines sont rares, et elles en deviennent d'autant plus précieuses. La carotte lutte contre l'anémie, les engelures, les ulcères variqueux, la colibacillose, les rhumatismes, les troubles de croissance, rééquilibre la flore intestinale, stoppe les diarrhées. Si vous voulez soigner votre foie, prenez le matin un verre de jus de carotte additionné de jus de citron.
- Les poireaux : Si vous pensez carottes vous pensez poireaux. Ne serait-ce que  pour le potage poireaux carottes en hiver. Ils sont trés riches en sels minéraux et en vitamines. Le poireau active la digestion aseptise et draine les intestins. Il réveille le péristaltisme intestinal, nettoie les reins en augmentant la diurèse. Ils épurent le milieu humoral, oxyde les déchets du métabolisme, tend à dissoudre les concrétions pierreuses, tonifie lui aussi vos nerfs. On peut l'utiliser contre l'arthrite, les rhumatismes, la goutte, les lithiases urinaires, l'obésité, l'artériosclérose, l'anémie, etc...
- Le Navet : Je sais, c'est un légume pas courant, avant nous en mangions beaucoup et maintenant on n'en voit presque plus. Lui aussi pourtant nous apporte sa richesse en vitamines et minéraux à une saison où notre alimentation est trés pauvre. C'est un légume que l'on peut manger aussi bien cru en salade que cuit à l'étouffée.
Cru il décuple la production sanguine, dissout les déchets métaboliques et notamment les concrétions oxalo-uriques, nettoie le milieu humoral et les reins et favorise la défense organique (phagocytose et immunité) et dans ce sens il fortifie l'organisme.
- Les épinards : L'épinard recèle une opulence extraordinaire. Des minéraux en abondance, de l'azote, des mucilages, des bioferments digestifs, de la saponine, de la ferritine, de la chlorophylle, et vous le savez, les feuilles vertes sont trés riches en anti-oxydants et à cette saison, elles sont trés rares et donc trés précieuses. On l'utilise contre l'anémie, la fatigue, toutes les dermatoses, les traumatismes de vos nerfs, contre les affections cardio-vasculaires.
Voilà pour les légumes essentiels qu'il vous faut prévoir pour votre petit jardin d'hiver.
- Les Salades : C'est le plaisir de chaque jour, aller chercher sa salade, et la manger au repas. Et là, il n'y a pas de saisons il nous faut la salade, laitues en été, mâches et chicorées en automne et hiver. Parce qu'il n'est pas question de ne pas manger de salade au repas. C'est un plaisir mais aussi un trésor pour la santé. Je ne vous parlerai pas des antioxydants, nous en avons déjà beaucoup parlé, et avec ses feuilles bien vertes la laitue ou la chicorée, en sont bien pourvues. Mais il n'y a pas que cela, la laitue est extrêmement riche en éléments vitaux, des minéraux en grand nombre et des oligo-éléments à la pelle et pour les vitamines c'est tout l'alphabet qui y passe si on fait le compte. Ah, elle est anaphrodisiaque, mais si peu, ne la rejettez pas pour ça. Par contre sa chlorophylle, véritable sang vert, désintoxique le foie, draine le tube digestif, enrichit le milieu humoral et le sang en particulier, décuple l'hématopoïèse, revitalise les cellules. Les rachitiques qui consomment beaucoup de chlorophylle fraîche utilisent mieux la lumière solaire et le calcium et guérissent ainsi plus vite. La laitue est pourvu de cellulose douce assimilable pour la plupart. En gros, la laitue est diurétique, sédative, aide au sommeil, le soir, rafraîchissante, reminéralisante. Utile dans les toux nerveuses, la tuberculose, la neurasthénie, la névrose, l'anxiété, l'insomnie, les troubles rénaux, les névralgies, les rhumatismes, les lithiases uriques, pyruviques et oxaliques, etc... C'est donc un trésor de santé qu'il est impératif d'avoir dans son jardin.

LEGUMES D'ETE :

- Les Tomates : Je suis sûr que vous y auriez pensé, c'est la reine des jardins d'été. Et puis sa couleur rouge comme votre sang, ça respire le tonus, la vie, extrêmement riche en anti-oxydants et surtout du précieux Lycopène, oui, celui qui lutte contre le cancer. N'oubliez pas que le lycopène est encore plus abondant dans les tomates cuites, et oui, une fois n'est pas coutume. Elle est presque plus recommandée cuite que crue, mais les deux c'est encore mieux. Là aussi, abondance en minéraux et vitamines. Elle est précieuse pour lutter contre vos rhumatismes, la fatigue, le surmenage, les néphrites, nettoie vos vaisseaux, athériosclérose, athérome, lutte contre l'hypertension artérielle, les états fébriles, l'anémie, l'urée et toutes les maladies infectieuses.
- L'Aubergine : C'est un légume trés Yin, dans l'alimentation macrobiotique, mais il pousse en été et comme tous les légumes d'été, il est rafraîchissant. Mais c'est normal, vous aurez remarqué que tous les légumes du jardin qui poussent normalement en hiver sont des légumes Yang, constricteurs, parce que vous en avez besoin, alors que les légumes d'été sont Yin et même trés Yin, comme tomates et aubergines, mais vous en avez besoin aussi. Diurétique, l'aubergine stimule l'activité des intestins, du foie, du pancréas et des reins. C'est un anti-anémique mais aussi un remarquable toni-cardiaque, pour calmer les palpitations par exemple.
Les haricots : Ils sont riches en fibres pour les constipés mais aussi riches en sels minéraux précieux comme le phosphore et le magnésium, en vitamines et en chlorophylle. C'est aliment-remède particulièrement énergétique car riche en protéïnes végétales et reminéralisant. Il est trés utile pour éliminer les déchets parasitaires de la désassimilation, (calculs, acide urique, urates, urée, cholestérol). On peut l'utiliser pour soigner la neurasthénie, l'arthrite, le rhumatisme, la goutte, l'albuminurie, les calculs urinaires et les affections cardio-rénales.
- Les Radis : Le meilleur pour la santé c'est le radis noir dont nous avons parlé par ailleurs et qui est excellent pour décongestionner la vésicule biliaire et le foie. Mais le radis rose a un peu la même action atténuée, et il est bien meilleur au goût. Il est trés riche en vitamines et minéraux (iode, soufre, magnésium, calcium, etc..). Il est antiseptique et diurétique, décongestionne le foie et la VB, les reins et les voies respiratoires et dissout les cristaux nocifs que le sang véhicule. Et puis il est tellement agréable à manger. Personnellement je m'en fais des salades, avec oeuf dur, persil en abondance, oignons, et c'est vraiment un pur régal. Même les radis qui sont devenus forts passent trés bien comme cela. En plus il vous soigne vos rhumatismes, votre foie, votre sciatique, vos nerfs, votre lithiase biliaire, etc... C'est une salade à manger le midi, car le soir, elle est un peu difficile à digérer comme celle de carottes et elle pourrait gêner votre sommeil.
- Les Oignons : Nous les avons étudiés, donc on ne va pas s'appesantir dessus, mais je vous rappelle que c'est un des légumes les plus précieux du jardin pour votre santé. Alors n'oubliez pas de leur faire une place plus que convenable dans votre petit paradis.
Et puis on ne va pas citer tous les légumes, aprés il y a les goûts de chacun mais j'essaye de penser à ceux qui me paraissent essentiels et donc, dans ce sens, il vous faut garder une place pour les aromates.

LES AROMATES :
- La Camomille : Ce n'est pas la plante de mémé. C'est vrai que mon pépé s'en faisait une tisane chaque jour et croyez moi elle n'est pas démodée et a des titres de noblesse car elle est trés active dans de nombreux domaines. Elle serait plus antispasmodique que l'aspirine, elle se prend en période de grippe, contre toutes les douleurs, les spasmes, les mauvaises digestions, le foie paresseux, lutte contre les vers. D'ailleurs on l'utilise aujourd'hui en huile essentielle et c'est une HE de grande valeur. Sous cette forme elle calme vos nerfs, combat l'irritabilité, remarquable anti-douleur, migraines, névralgies, problèmes digestifs, anti-inflammatoire, anti-spasmodique, elle calme aussi les démangeaisons, anti-allergie, anti-parasitaire, anti-fongique, (champignons).
- La Sauge : Vous le savez, "il ne devrait pas mourir, l'homme dont la sauge pousse dans son jardin". Ce n'est pas de la poésie, c'est de la sagesse. Elle a des propriétés extrêmement nombreuses. Elle est anti-fatigue, stimulante, hypoglycémiante, aménagogue, diurétique, antiseptique, bactéricide, facilite la circulation sanguine, calme les nerfs, résout les phénomènes inflammatoires, assèche les catarrhes, lutte contre l'anorexie, l'anxiété, les troubles mentaux (Bertholet), les sueurs abondantes et malsaines, les catarrhes bronchiques, les ulcères, etc...
- Le Thym : C'est avant tout un antiseptique de premier ordre. Antiputride, antispasmodique, tonique, pectoral, il tonifie puissamment l'appareil digestif, active les sécrétions glandulaires, entrave les fermentations intestinales, En période d'hiver, il résout rapidement les petits rhumes, les petites toux, les rhumes des foins et protège en période d'épidémie de grippe. Son essence est extrêmement puissante et elle détruit les principaux bacilles pathogènes comme ceux du charbon, de la morve, la furonculose, les staphylocoques, la diphtérie, la méningite, la typhoïde, etc...
- L'Ail : Ce n'est peut-être pas un condiment mais plutôt un légume comme l'oignon, mais il est tellement aromatique qu'on peut le placer dans cette catégorie. Nous l'avons lui aussi étudié donc on ne va pas trop approfondir. Il faut savoir qu'il est anti-putride et c'est un agent trés puissant de désinfection. Son odeur n'est pas trés agréable car elle est trés tenace mais si vous voulez vivre longtemps et en bonne santé il a sa place dans votre jardin et dans votre assiette. Il fluidifie votre sang et prévient les troubles d'artériosclérose et de varices. Parfait désinfectant respiratoire. Il dissout les colloïdes toxiques et parasitaires, comme les cristaux d'acide urique, oxalique, etc... Il épure votre sang, active la circulation en fluidifiant le sang, la lymphe et les liquides cellulaires, assouplit les artères, normalise la pression sanguine, anime les glandes endocrines, supprime les parasites intestinaux de même que les fermentations intestinales intempestives. En plus, il empêche la prolifération des candidas albicans et je me rends compte par les commentaires que les gens qui en souffrent sont extrêmement nombreux, et avec l'ail ils ont une arme précieuse.
- Le Basilic : Pour votre soupe au pistou, vos plats de courgettes, aubergines, tomates...et pistou. C'est un formidable stomachique anti-inflammatoire des voies digestives et c'est surtout un condiment aromatique trés apprécié et efficace. C'est bien simple personnellement j'en mets partout. Je me fais une omelette, j'y mets du persil, du basilic et même de la menthe ... Je me fais un potage, j'y parsème à la fin, du basilic cru, coupé menu, délicieux,  mais je suis un peu fou. En tous cas c'est bon contre les rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les règles insuffisantes et douloureuses, les maux de tête, la fatigue nerveuse et les mauvaises digestions. C'est un antiseptique puissant et puis il est tellement agréable comme parfum.
- Le Persil : Cette plante jouit de multiples vertus culinaires et médicinales et elle tient une place capitale en diététique et en médecine naturelle. C'est une des plus grandes richesse en minéraux et vitamines du monde végétal. Riche en chlorophylle, diurétique puissant, antiseptique général, le persil stimule tous les viscères, intestins, reins, peau, poumons, coeur, cerveau, testicules, ovaires, glandes surrénales, thyroïde, vessie, vésicule biliaire et pancréas. Il désinfecte le milieu humoral sang et lymphe et les voies génito-urinaires, tonifie les nerfs, améliore la fixation du calcium, il aurait une action identique à la vitamine D et, selon certains auteurs, il aurait un rôle préventif dans la génèse du cancer. Quel est l'organe ou quelle est la maladie qui ne bénéficie pas d'un apport de Persil ? C'est un vrai miracle de la nature et si vous n'avez qu'un petit coin de jardin, même trés petit, même seulement un pot sur votre balcon, et bien cette place sera réservée au persil.

Voilà ce qu'il doit y avoir dans notre petit jardin. Maintenant si vous en avez un plus grand, libre à vous d'en rajouter, des légumes et des aromates, et puis aussi une petite place pour un petit cerisier, un abricotier, c'est tellement meilleur d'aller chercher les fruits sur l'arbre.

PS : Avez-vous remarqué, hier, nous avons dépassé les 500.000 visites sur ce blog, vous êtes autour de 1500 à venir chaque jour le visiter et je vous remercie de l'intérêt que vous lui portez.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Babette47 11/06/2009 22:44

Salut je ne suis pas sure que mon commentaire soit passé. Je reviendrai car ce blog m'intéresse. J'aimerai bien suivre une formation de naturopathe, mais hélas trop chère pour une chomeuse

boisvert 12/06/2009 10:48


Ne te tracasses pas pour les commentaires, ils passent, mais j'ai été agressé par des opposants à toutes ces médecines parallèles alors je les filtre. Tes commentaires apparaissent dans l'article
où tu les as placés.