AMAIGRISSEMENT

Publié le par boisvert



Je sais, ce n'est pas un sujet à la mode, toutes les dames veulent maigrir, mais il faut savoir qu'il est tout aussi difficile de grossir que de maigrir.
Tout d'abord, il est plus important de savoir pourquoi il y a amaigrissement. Le foie peut être en cause, l'intestin, la vésicule biliaire, la circulation, le système nerveux, etc...
L'erreur serait de chercher à se bourrer de vitamines, de protéïnes, d'aliments riches, pour apporter de la masse corporelle.
Contrairement à ce que nous constatons autour de nous, pour les naturopathes, il ne faut pas apporter mais enlever. En effet si l'assimilation est défectueuse c'est donc qu'un organe participant à l'assimilation est surchargé, fatigué et qu'ainsi il ne remplit plus son rôle. La première chose à faire est de soulager tout l'organisme. Même sans savoir l'organe qui est défaillant, vous pouvez à coup sûr le toucher en jeûnant ou en pratiquant une monodiète. Soulager votre organisme sera la meilleure des techniques à utiliser. Vous maigrissez et bien on va vous en enlever encore, on peut dire que cela ne tombe pas sous le sens du commun des mortels et que ça ne parait pas trés logique. Mais c'est ce qui différencie la médecine traditionnelle et la naturopathie. On ne considère plus le symptôme mais on recherche la cause et on essaye de rétablir la fonction. Donc apporter dans un organisme fatigué ne ferait qu'accroître la fatigue et l'organe serait encore plus surchargé et fatigué. D'ailleurs on constate souvent que les maigres sont de gros mangeurs. Et ça ne les fait pas grossir, c'est même le contraire.

SOINS NATURELS :

- Nous avons déjà vu que la première chose à entreprendre est de soulager l'ensemble du métabolisme et qu'un jeûne ou une restriction alimentaire sérieuse sera plutôt à l'ordre du jour. Il est évident que dans ce cas, pas de longs jeûnes, mais plutôt de courtes périodes de 1, 2 ou 3 jours à renouveler. L'organisme s'attend ainsi à manquer de nourriture et il a tendance à stocker. C'est le malheur des dames qui font des régimes par période et mettent leur organisme dans de telles dispositions. Aprés ces périodes de privation, elles stockent en prévision de la prochaine privation et l'assimilation est 2 fois meilleure. Résultat, aprés un régime, elles grossissent deux fois plus qu'avant. C'est donc ce que nous allons provoquer pour les amigris.
Mieux vaut pourtant un jeûne complet pour la bonne raison qu'il ne crée jamais de carences, alors qu'une alimentation dissociée, monodiètes, ou restriction alimentaire tout simplement, risque plus de créer une carence ou de déséquilibrer un organisme. Dans ce cas il ne faudra pas trop utiliser ces moyens ou alors alterner avec une alimentation équilibrée dans la même journée. Par exemple manger sainement et équilibré, le matin et le midi et une monodiète tous les soirs pendant une quinzaine de jours. Le risque de provoquer une carence sera diminué et même éliminé complètement.
- Indépendamment de ce premier effort, il faudra utiliser à fond les vertus de l'eau de mer. Rien ne reconstitue l'organisme que l'eau de mer qui va combler toutes vos carences en un temps record. Pour cela il existe en pharmacie des ampoules d'eau de mer sous différentes formes comme Biothalassol, plasma d'eau de mer, plasma de Quinton, Marinol, Plasmarine, etc... Par ailleurs et, puisque c'est la bonne saison, profitez-en pour aller prendre quelques bons bains de mer. En plus lorsque vous avez la possibilité de trouver une plage non polluée mettez de l'eau de mer dans le creux de votre main et inspirez-en par le nez. Les terminaisons nasales du système nerveux vous en sauront gré, c'est de la sympathicothérapie.
- Au point de vue alimentaire, il faudra bien sûr rechercher la protéïne, car c'est elle qui va fabriquer vos muscles. Mais là il ne faudra pas se tromper, il ne faut pas ajouter des éléments qui vous ont conduit dans cet état, et vous bourrer de viandes, poissons, pour reconstituer de la masse corporelle. Manger de tout, un peu, est ici une règle d'or. Il faut des légumes crus et cuits, des fruits crus et cuits, des algues (marines  et spiruline d'eau douce), des condiments pour exciter l'appétit et favoriser l'assimilation (poivre noir, fénugrec, curcuma) et des aromates (persil, basilic, et autres, sans restriction). Les boissons comme le jus de raisin sont trés recommandées même pourquoi pas en monodiètes du soir. La bière peu alcoolisée est excellente pour prendre du poids.
- Une cure de Pollen sera aussi bénéfique, comme également une cure de gelée royale.
- Le fénugrec stimule l'appétit pour ceux qui sont concernés par un manque d'appétit.
- Une gourmandise qui fait grossir : Mélanger jaune d'oeuf, sucre complet, et chocolat noir, tourner jusqu'à obtenir une pâte à tartiner que vous étalerez sur du pain complet. Attention ! si votre foie est en cause il ne faudra pas abuser de cette gourmandise. Voyez que je ne suis pas un sauvage.
- On peut utiliser les huiles essentielles :
L'HE de Pin est un puissant tonique des glandes surrénales. Donc en cas de coups de pompe, elle est trés tonique et provoque une sécrétion de cortisone naturelle antifatigue.
On peut la coupler avec l'HE de Romarin CT verbénone qui est régénératrice hépatocytaire, draineur hépatique et biliaire, ainsi que régulatrice endocrinienne.
On peut ajouter L'HE de Menthe poivrée qui est cholagogue et cholérétique, stimulante de l'état général et qui est conseillé dans les cas d'amaigrissement.
1 ou 2 gouttes de ces 3 essences à prendre 3 fois par jour.
- En monodiète et si c'est la saison, privilégier l'abricot qui est riche en vitamine A et en oligo-éléments et que certains préfèrent au foie de veau, le tonique de nos grands mères.
- L'huile de Soja possède d'immenses propriétés favorisant l'assimilation et elle favorise la reconstitution du noyau des cellules nerveuses et cérébrales. Le soja est également riche en protéïnes et sera tout indiqué dans le cas qui nous intéresse.
- Dans les couleurs qui seront favorables, privilégier le rouge pour les tapisseries, habits, etc... qui est activateur du système nutritif et du métabolisme thyroïdien. C'est un petit rien qui peut avoir une influence.

Publié dans santenature

Commenter cet article

laulo 31/07/2016 11:22

Bonjour Boisvert ! merci pour votre réponse !
Oui j’ai vu qu’il existait beaucoup de méthodes pour essayer de s’alimenter autrement… par ex. j’ai lu la méthode du Dr Seignalet, et le « sans gluten », par exemple… or j’ai déjà passé beaucoup de temps à me renseigner et j’avoue ne plus avoir beaucoup de temps et de courage à consacrer pour ça, avec ma recherche d’emploi, ça peut sembler contradictoire, mais c’est très chronophage ! et comme je mange déjà très différemment de la moyenne des gens, je crains de m’éloigner d’avantage de mes proches avec ces régimes (je passe toujours pour la drôle de service, et je n’assume pas toujours cette différence, parfois, j’aimerai passer inaperçu car je suis alors en paix). Pour le moment, je ne suis pas prête pour essayer de nouveaux régimes, car ils me semblent, très contraignants. Et je pensais que : soit on le fait à fond, ou bien ça sert à rien, ou soit on ne le fait pas du tout ? il n’y a pas de juste milieu. C’est peut être le cas pour une personne sensible au gluten ?
Mais en vous entendant parler de mono-diet intermittente, j’ai l’impression que ce serait une bonne solution, et pourquoi pas, un bon début. Alors je voudrais vous demander, si je souhaite l’entreprendre le soir, sur 2 semaines, donc. Combien de temps attendre pour la recommencer et fait on ainsi une alternance continue ? pouvez vous me dire si, selon vous ceci correspondrait : (choix d’aliment plutôt pas acide pour moi) :
3 moyennes pommes de terres ou
2 bananes ou
1 bol de soupe + 2 biscottes ou avec 1 tasse de pâtes vermicelles ou
1 bol de riz ou …
Est-ce la bonne quantité et des bons aliments pour une mono-diet du soir ?
Et le matin, pour les personnes qui font du mauvais cholestérol héréditaire (j’évite donc les jaunes d’œufs) : peut on prendre ce petit dej :
1 cuillère à soupe d’huile colza + 1 blanc d’œuf + 4 tranches pain campagne grillée + lait sans lactose pour le calcium + abricots secs ou raisins secs ou dattes ou confiture allégée ou compote
Le midi un repas type de cantine, et les fruits crus 1 heures avant ou sinon au gouter
Pour le gouter, des fruits crus et des biscuits
Y’a-t-il là des erreurs selon vous ?
Merci à vous et à votre blog qui me redonnent le smile !!!!

Boisvert 31/07/2016 12:06

Bonjour Laulo,
Vous avez tout faux et je ne sais pas vous dire ce qu'il y a de bon dans votre méthode. Vous ne voulez ps vous embêter avec un régime mais vous faites pire, vote méthode est 10 fois plus contraignante. Je pratique l'alimentation paléo et je ne m'empoisonne pas l'existence. On peut manger avec des amis on peut aller au restaurant et au moins on a une ligne de conduite. Vous avez des combinaisons alimentaires désastreuses. Vous n'arriverez à rien de cette façon. Penchez vous sérieusement sur l'alimentation paléo.

laulo 28/07/2016 14:09

Très heureuse de vous avoir lu ce matin, Boisvert, et on se sens moins seule face à la maigrrrrreur ; )
Oui, comme vous, je me sens très concernée par votre article, car je mange beaucoup en espérant grossir (en vain) et en plus de fatigue de la digestion... je sens bien qu'il y a un problème.

Je mange très équilibré, supportant très mal l'acidité, les graisses d'origines animales, les sucres raffinés ou autres sirop de glucoses, le lactose peut-être (car avec, je me mouche encore plus), je limite aussi le sel, les protéines type viande surtout le porc, ... je ne bois que de l'eau, et en quantité.

En cas de crises d'indigestion (fréquentes) avec de l'acide en excès, et du reflux : devancé d'une angine + œsophagite, je ne peux plus me nourrir que de bananes, légumes et de pommes de terre, et féculents. et ne peux me baisser, dois dormir (essayer de) assise.
Je mesure 1m63 pour 46 kg, 35ans? j'ai de gros os, et j'ai donc peu de gras.
sans enfants et sans activité énergivore, ni stressante (sans emploi depuis 8 mois), j'appréhende la vie active car bien sure, je maigrie avec le travail qui me stresse.

"Tout d'abord, il est plus important de savoir pourquoi il y a amaigrissement. Le foie peut être en cause, l'intestin, la vésicule biliaire, la circulation, le système nerveux, etc..."
cela m’interpelle, car bien d'accord avec le principe, après plusieurs recherches médicales, on ne sait toujours pas pourquoi. En revanche, les médecins me disent :
pas de maladie cœliaque (allergie gluten)
pas de maladie de l'estomac mais une dyspepsie
pas de production acide anormale,
pourtant en cas de crise, je vois bien que j'ai les symptôme d'une acidose, alors même que j'ai bannis l'acidité dans mon alimentation (et bien entendu, surtout dans les jours qui suivent une bonne contrariété !). Mais je ne pense pas avoir de problème d'intestin car ni diarrhée, ni de constipation.
Dans ma famille il y a problème de vésicule biliaire, j'ai gros problème circulation et système parasympathique, ma mère avait fait une hépatite A jeune quelques années avant ses grossesses.

Je souhaiterais avoir votre avis sur le ou les organes qui pourraient être à mettre en cause, et quels seraient les tests alimentaires (+ durée) ou analyses/imageries médicales à tenter pour essayer d'en savoir plus. Pour la diète ou mono diète particulière à faire (+ durée), si vous avez des conseils particuliers au vu des symptômes, ça m'intéresse.

je vous demande pardon pour la taille du post, et vous remercie d'avoir pris le temps de me lire !
et surtout, merci beaucoup d'avance pour tous vos conseils éclairés : )

Boisvert 28/07/2016 17:36

Bonjour Laulo,
Vous avez bien compris que ce n'est pas en mangeant plus que vous allez grossir. La santé est holistique, globale, on ne peut soigner un organe, c'est l'arbre entier qu'il faut soigner. Car vous le comprenez bien aussi ce sont plusieurs organes qui sont en cause sans parler du système hormonal. Donc oublions les organes, il faut prendre le mal à la racine. Vous avez plusieurs méthodes que je détaille dans mon dernier livre "Manger pour guérir". Le jeûne bien sûr, mais aussi, le régime entièrement cru, la méthode du dr Gernez, le régime cétogène et le régime paléo. Si vous avez la volonté vous y arriverez, mais c'est à vous de faire le travail et cela demande beaucoup de participation. J'étais comme vous un maigre depuis l'armée et toute ma vie, j'ai été maigre. Ce n'est qu'en faisant un effort sérieux alimentaire que j'ai réussi à reprendre des kilos et un poids normal, et ce à l'âge de 70 ans, donc j'en ai actuellement 79 et j'ai gardé ces kilos bienvenus, et c'est à la portée de tout le monde. Changez d'alimentation et tout redeviendra comme avant. Bon courage !

sofia 08/06/2014 14:15

bonjour, je viens vers vous ayant un problème de maigreur depuis très jeune je mange énormément et très mal je dois l'avouer je suis souvent en état de constipation des problèmes gastriques mais surtout de grosses douleurs dans le ventre quotidiennes on m'a toujours conseiller de manger plus à cause de mon poids ce que j'ai fais mais je sens depuis quelques années que sa ne me réussit pas du tout je ne sais pas quoi manger ou faire pour me sentir mieux, les autres voient ma maigreur mais moi c'est mon organisme qui ne supporte plus et c'est ma santé au quotidien qui me fait peur. je suis tellement fatiguée que je passe difficilement les journées je n'arrive plus à profiter de mes enfants ;

actuellement enceinte et sujette à des varices ma circulation est très mauvaises certains jours je peux à peine marcher est ce que cela peut être en rapport avec une constipation ?est que l'ai en grosse quantité peut m'aider ?
mon poids hors grossesse et de 50kg pour 1m74 j'ai parfois l'impression que plus je mange plus j'ai faim et plus je maigris!!
après avoir mangée souvent de l' acné apparait sur mon visage et me démange selon ce que je mange des jours ou je n'ai presque pas de boutons et certains jours c'est une éruption surtout sur les joues c'est très désagréable;!
désolé pour le post très long!

je cherche juste des solutions pour me sentir mieux dans mon corps mais surtout je veux me sentir en bonne santé peu importe grossir ou non sa ne m'intéresse plus pas à ce prix là;
merci J'espère que vous pourrez m'aider

Boisvert 12/06/2014 19:47

Bonjour Sofia,
Pour les fruits on peut tout simplement dire qu'il faut les sortir du repas. 1 heure avant ou à 16-17h. Il ne faut pas qu'ils soient pris dans le même bol alimentaire que le repas.
Pour le fer, mangez des légumes verts, crucifères (chou, radis, brocoli) avocat, les fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix) et bien sûr si vous aimez, le boudin. Un peu de viande rouge, hélas c'est là qu'il est en priorité.

sofia 12/06/2014 14:44

bonjour,

Merci beaucoup pour toutes ces informations je vais aller voir la rubrique l'intestin grêle, votre site est très bien détaillée je le parcours tous les jours depuis que je suis tombée dessus.

Pour les fruits de saison biensûr avant le repas serait il mieux sachant que cela me donne très faim et dernière chose pendant la grossesse quelle serait la meilleure source de fer j'ai un taux d'hémoglobine bas et ma ferritide est à 3 ??

Merci et bonne journée;

Boisvert 11/06/2014 06:33

Bonjour,
Plus vous mangez sucré et plus vous ferez de l'hypoglycémie. L'un entraine l'autre, c'est automatique. Les gens qui prennent le petit déjeuner, pain blanc beurre confiture ou miel font tous une légère hypoglycémie avant le repas de midi. Alors les 6 repas par jour jue suis formellement contre. La meilleure des preuves c'est que si vous ne prenez rien le matin (jeûne intermittent) vous n'aurez pas cette hypoglycémie avant le repas de midi. Je le pratique tous les jours et je peux en témoigner comme de nombreux pratiquants. Alors le matin un thé ou un petit café et c'est tout. Si vous ne pouvez vous passer du petit déjeuner une tartine de pain complet avec beurre. Ou un fruit ou quelques amandes ou noix.
Pour l'intestin vous avez des articles dans la rubrique des maladies, "l'intestin grêle" et il y a 2 articles. Mais 2 repas par jour c'est formidable et je pratique toujours cela.

sofia 10/06/2014 21:39

Bonsoir je vous remercie pour votre réponse très rapide.

J'ai commencé aujourd'hui plus de laitages et j'ai acheté du riz complet mais à part cela quels sont les aliments à prendre tisanes ou thé le matin je ne sais pas du tout quoi manger toujours pris café ou cacao lait avec pain blanc huile d'olive ;avez vous un article sur la muqueuse intestinale.

Je cherche depuis longtemps sur plusieurs site mais vous vous savez de quoi vous parlez et on se sens tout de suite en confiance voilà pourquoi je vous poses autant de questions!

Je fais souvent de l'hypoglycémie la nuit et tout au long de la journée surtout quand je suis enceinte alors j'ai pris cette mauvaise habitude de grignoter même si je prends un fruit faut il que j'arrête complètement?

A cause de sa les médecins m'ont toujours conseillé de prendre 6 repas par jour en plus petite quantité !!!je suppose que c'est mauvais pour moi...

Je vous remercie vraiment pour le temps que vous donnez pour nous répondre et surtout pour tous les conseils j'ai déjà consulté plusieurs de vos articles tous intéressant et utiles.

Boisvert 09/06/2014 14:34

Bonjour Sofia,
Tout d'abord vous pouvez à coup sûr incriminer votre muqueuse intestinale. Vous n'assimilez plus rien. Il faut d'abord penser à restaurer cette muqueuse. Et une seule solution. Arrêtez de manger plus car c'est le contraire qu'il faut faire. Ici, c'est manger moins pour grossir plus. Vos organes d'assimilation sont déjà surchargés et vous les surchargez encore plus.
Donc à partir d'aujourd'hui vous allez manger sans lait et sans gluten et petit à petit vous allez regrossir. Vos selles seront régulières. Mangez du riz complet ou semi-complet au moins une fois par jour. Tout va se solutionner tranquillement, aussi bien les selles que le poids ou les éruptions. Allez bon courage !

emilia 22/04/2014 00:36


Je ne consomme pas de laitage en effet, par contre les céréales oui, je mange des flocons d avoine le matin, quinoa millet ou autre pendant les repas, il vaut mieux éviter? Je ne consomme pas
beaucoup de crudités ou fruits frais, je n'aime pas trop, je devrais peut etre me forcer?

boisvert 22/04/2014 11:31



Bonjour Emilia, 


Ce qu'il manque surtout ce sont les crudités de légumes. Garder les céréales, 30% par exemple est un bon rapport.



Emilia 21/04/2014 21:31


Bonjour,


J'ai fait ma monodiete de riz complet ( il n'a pas vraiment une tete de riz complet, mais c'est tout ce que j'ai trouvé)durant 10 jours.


J'avais des gênes au niveau de la vessie pendant la cure, mais j'ai pensé que ceci pouvait être un symptome de detox.


Apres les 10 jours, je recommencé un alimentation petit à petit ( en général ej ne consomme pas de sucre et évite le gluten)


juste après la cure, j'ai déclaré une candidose ( que j'ai soigné avec de l huile essentielle de tea tree, mais ça reste symptomatique)


Je vais refaire une cure de pépin de pamplemousse( je l ava is déjà faite associée à des probiotiques.


Je me sens toujours fatiguée, je ne sens pas les bienfaits de la cure. Est ce un problème de choix de l'aliment?


 

boisvert 21/04/2014 21:59



Bonjour Emilia, 


Qu'importe le riz, même s'il n'est pas complet il peut faire l'affaire, c'est une monodiète et ce sera efficace. Par contre, à la reprise alimentaire vous ne parlez pas des laitages et il est
impératif de cesser les laitages , surtout en présence d'une prolifération des candida albicans. C'est comme si vous consommiez du sucre par le biais du lactose. Supprimez les laitages et
continuez l'EPP, et surtout si vous poursuivez le sans gluten, ça va aller. Diminuez fortement les céréales.