Pollution électrique

Publié le par Fernand Joubert

      Depuis longtemps on a constaté l’influence des conditions atmosphériques sur l’organisme humain. Vous avez tous entendu autour de vous ces sujets atteints d’affections chroniques : rhumatisants, cardiaques, nerveux qui prévoient 1 ou 2 jours à l’avance les changements de temps en voyant leurs troubles s’accentuer. A l’approche d’un orage on dit généralement « qu’il y a de l’électricité dans l’air ». Il y a beaucoup de ions positifs dans l’atmosphère et c’est ce que ressentent ces malades.  

       Mais les conditions atmosphériques ne sont pas seules à modifier l’état électrique de l’air. Dans les villes, les gaz d’échappement, les fumées, les poussières sont de redoutables générateurs d’ions positifs, ce sont des ions « lourds ». A l’intérieur des maisons, il y a aussi : les armatures métalliques, les objets en matière plastique, les revêtements de sol isolants, les tissus en fibres synthétiques, la multiplication des appareils électro-ménager,.. En somme,  l’environnement de notre vie quotidienne. Qui n’a pas ressenti une décharge électrique en touchant sa voiture ?    

         Pour comprendre ce que la surcharge électrique peut provoquer en nous, il suffit de regarder ce que provoque une électrocution accidentelle et, toutes proportions gardées, ce sont des mini troubles que nous supportons chaque jour. Une grosse électrocution provoque des troubles cardiaques, tachycardie, infarctus du myocarde, extrasystoles, etc… Sur le système nerveux : épilepsie, hémiplégie, névralgies, syndrômes parkinsoniens, céphalées, sclérose en plaque, et divers troubles psychiques. L’électrocution peut provoquer des altérations osseuses avec soit décalcification ou au contraire construction osseuse avec ostéophytose, des troubles oculaires, des néphrites, de la glycosurie, une hyperleucocytose.    

           Et nous sommes soumis à une véritable électrocution lente et progressive, capable à la longue de provoquer chacun de ces troubles. Alors pour ne pas se « charger » il ne faut pas oublier de se « mettre à la masse » comme on sait le faire pour sa voiture et donc :    

-          Marcher pieds nus le plus souvent possible.

-          Eviter de porter des chaussures trop isolantes (caoutchouc, crêpe, etc..)

-          Eviter de porter, le jour comme la nuit, des vêtements et sous vêtements en fibres synthétiques.

-          Prendre régulièrement des douches tièdes ou froides, généralisées ou sur les jambes ou piétiner dans un bac d’eau froide.

-          Lorsque cela est possible, prendre des bains de mer avec marche pieds nus dans le sable mouillé.

-          Eviter tout contact prolongé avec des appareils électriques, et la nuit, éloigner au maximum tout appareillage électrique de la tête du lit.

-          On peut même installer une mise à la terre artificielle. Une plaque métallique, en cuivre, zinc,etc.. est reliée par un fil de cuivre à une conduite d’eau ou à une prise de terre. En restant les pieds nus sur cette plaque pendant quelques minutes ou quelques heures chaque jour, on ressent les bienfaits de cette décharge d’ions positifs.       

-               Toute variation du champ électrique dans lequel nous vivons peut avoir de graves conséquences sur notre organisme en provoquant un véritable déséquilibre physique. Je me souviens de ces gens qui habitaient prés de chez nous : Ils avaient construits leur maison juste sous une ligne à haute tension et s’étonnaient que leur télé ne marche pas bien. Mais à aucun moment ils ont pensé que , si leur télé était parasitée, eux aussi l’étaient et ils en ont subi les conséquences. Il faut vivre environ à 100m de part et d’autre d’une ligne à haute tension pour ne  pas subir les effets néfastes de cette pollution électrique. 

 

 

-                 Pour se protéger de cette pollution électrique, n’oublions pas le rôle essentiel de la peau. Elle est l’organe par lequel le corps humain est en contact avec le milieu ambiant. Ses fonctions de protection, de respiration, de sensibilité sont bien connues. On a déjà vu que les glandes sudoripares fonctionnent comme de petits reins et les glandes sébacées comme de petits poumons. Elle est à mon avis le siège d’une fonction visant à la régulation de tous les phénomènes physiques ambiants dont les influences peuvent être ressenties par nos organes profonds.    

-                 En conclusion, prudence avec cet environnement électrique, appareils ménagers, radios, télé, ordi, etc… ce sont des amis qui vous veulent du mal.                                                                                           à bientôt,

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

boisvert 16/06/2008 10:56

Si, beaucoup de courbatures ce matin. J'ai des jambes de vieux aujourd'hui. Je suis tout à fait pour les thèses du Dr Maschi. Quant à la relation entre les vaccinations et des troubles tels que sclérose en plaques, Epilepsie, méningites, etc.. elle est plus qu'évidente et j'en ai eu plusieurs cas dans mon entourage. Cette pollution est sournoise car elle est accréditée par la médecine classique. Quant à la pollution électrique elle est partout et s'il y a de plus en plus de dépressions et de gens fous ce n'est pas pour rien.

caroline 16/06/2008 08:37

Bonjour ! PAs trop de courbatures ?Hier soir j'ai regardé chroniques d'un scandale du dr maschi. Il parle du lien entre la pollution électromagnétique et la slérose en plaques. on sait aussi que la sclerose en plaque peut survenir suite au vaccin de l'hépatite B (et j'ai pu l'observer dans mon entourage sur un jeune homme de 19 ans qui commençait ses études supérieures en sport). Penses-tu que le protocole du dr Maschi reste valable sur la sclérose qui fait suite à la vaccination ? L'as-tu déjà appliqué ?

Furansuzen 14/03/2008 20:55

AH AH AH j'adore ton sens de l'humour!!!

fernand joubert 11/03/2008 07:04

Il ne te reste plus qu'à te suicider. Si tu as la possibilité, tu te mets pieds nus sur le sol, tes pieds en contacts avec le sol afin de te négativer et de rejeter l'électricité statique dans le sol. Il faut te mettre à la terre en quelque sorte. Il ne faut pas quand même que cela te provoque une dépression, on ne meurs pas tout de suite, je te rassure. Bonne journée quand même, France et à bientôt.

Furansuzen 10/03/2008 23:22

Là où je travaille, il y a une grande borne électrique antivol, je suis à côté 5 heures par jour, 6 jours sur 7...En face, un ordinateur qui me sert de caisse...Au secours Frenand! Que dois-je faire?