Action de la mer sur nos organes

Publié le par Fernand Joubert

René QUINTON est allé trés loin dans ses expériences avec l'eau de mer. Il est allé jusqu'à vider de tout son sang un chien appelé Sodium, sang qu'il a remplacé par de l'eau de mer et le chien s'est rétabli en 4 jours, prouvant ainsi que la composition de l'eau de mer était semblable à celle de notre sang. Et par ce moyen il a guéri un nombre incalculable de maladies, efficace jusqu'à une épidémie de choléra et ses expériences reconnues par le corps médical, sont regroupées dans son livre "le secret de nos origines".

ACTION SUR LA RESPIRATION : Ralentissement des mouvements respiratoires. Leur amplitude, l'accroissement de ventilation et le gavage d'oxygène font que la respiration bénéficie largement d'une cure marine.

Sur La COMPOSITION SANGUINE : Le nombre de globules rouges augmente. L'hémoglobine s'amplifie de 9 à 10% environ. La réserve alcaline est en progression.

LA NUTRITION : La croissance est stimulée en poids et en taille chez les enfants et les adolescents. Le métabolisme de base peut alors s'intensifier de 40%. L'utilisation des glucides s'améliore grâce à l'accroissement du quotient respiratoire. L'utilisation des protides est plus efficace par l'amplification des échanges azotés. La fixation du phosphore augmente et la déminéralisation diminue et ceci est encore plus net chez les enfants. Ce n'est pas par hasard que tous les organismes pour traiter le rachitisme se situent en bord de mer.

La DIGESTION : La mer a une action Yang, constrictrice et donc va tendre à la constipation. Son action est également apéritive.

Les REINS : Le climat marin tend à augmenter l'acidité urinaire. Il augmente la diurèse et la respiration cutanée. Il fait diminuer l'acide urique. Donc à recommander dans les cas de rhumatismes, arthrose, goutte, etc...

Le METABOLISME DE BASE : Il augmente  d'environ 15% aprés un bain de mer. La calcification s'accentue, c'est à dire la capacité de fixation et de rétention du calcium nécessaire au système osseux.

LA PEAU : En dehors de la pigmentation, du hâle, du bronzage, on a remarqué une excitation cutanée, une stimulation de la peau par l'air, les vents, les embruns et les bains de mer. Comme beaucoup de choses, un peu, c'est trés bon, et beaucoup, cela peut nuire. Attention donc au bronzage excessif.

LES GLANDES ENDOCRINES : Hyperactivité de la glande thyroïde, des parathyroïdes et des glandes génitales. Cette hyper activité thyroïdienne et parathyroïdienne explique l'influence du climat marin sur le métabolisme calcique et la croissance des enfants. Son action  s'exerce sur les hommes comme sur les femmes en stimulant la virilité et parvient à vaincre la frigidité. A une action nette sur l'hypophyse et les ovaires.

LE SYSTEME NERVEUX : L'action du climat marin apparait comme excitante, mais cette excitation se manifeste plus sur les échanges, donc sur le métabolisme, que sur les nerfs  eux-mêmes.

CONCLUSION : Si vivre à la montagne est un repos, vivre à la mer est vivifiant pour ceux qui peuvent le supporter. Un séjour à la mer est un agent thérapeutique puissant. C'est un véritable réservoir de médicaments naturels. Le climat marin agit aussi bien sur l'appétit que sur les facultés mentales. Il influe  sur la beauté des jeunes comme des adultes. Ne pas hésiter a compléter le séjour par de la culture physique, ballon, natation, jeux sur la plage, jogging, etc...qui augmentent encore plus les échanges. Pensez également aux bains de sable. L'efficacité de la cure marine est telle qu'elle doit être considérée comme un médicament. Il est donc essentiel d'en connaitre les propriétés, les indications et les contre-indications. C'est ce que nous verrons un peu plus loin.

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

Christine 28/12/2015 00:33

Votrre site est une belle decouverte merci
Juste pour dire que je n'ai jamais été aussi malade depiis que je vis face à la mer A la cxampagne j'etais en bonne santé

Boisvert 28/12/2015 06:53

Bonjour Christine,
Et vous n'êtes pas la seule. Je me souviens que mon épouse qui avait toujours vécu à la montagne ne supportait pas la mer. Elle disait qu'elle avait la sensation de "gonfler" lorsqu'elle allait à la mer. Mais j'aimais, alors elle venait. Aujourd'hui c'est le contraire je crois qu'elle aime encore plus que moi. Elle n'a plus ces sensations bizarres et elle aussi se sent stimulée. Je pense que les sensations initiales sont dues au fait que le système immunitaire et toutes ses cellules avaient l'habitude d'un certain environnement et il ne se reconnaissait plus à la mer, il était totalement désorienté. J'espère qu'il en sera de même pour vous.
Et bienvenue sur le blog.