L'IONISATION

Publié le par Fernand Joubert

 

          L’air que nous respirons contient des ions qui sont soit positifs (lourds, néfastes) soit négatifs (légers, bénéfiques).

           Les ions sont des atomes ou des molécules d’oxygène, d’azote, de gaz carbonique et d’autres gaz ayant acquis une charge positive ou négative. Lorsque, par l’effet des rayons ultraviolets du soleil et des rayons cosmiques ces ions perdent un électron ou plusieurs, il apparaît une charge positive et l’on a un ion positif.

           Par contre la fixation d’un électron ou de plusieurs provoque la formation d’un ion négatif.

           Mais vous connaissez tous ce phénomène car beaucoup de voitures trainent une mise à la terre afin de décharger l’électricité statique, chargée en ions positifs, accumulée dans la voiture.

           Pour avoir le même résultat de détente et d’ionisation négative il existe plusieurs moyens :

 -  Le plus simple est de marcher pieds nus. Vous déchargez les ions positifs dans le sol et , cette détente, vous la ressentez rapidement.

 -                Un  orage précipite les ions positifs dans le sol et l’atmosphère est légère après une bonne pluie.

 -                Vous vous baignez, c’est déjà bien et c’est un facteur d’ionisation négative mais allez sous une cascade c’est  encore mieux.

 -                Au bord de la mer lorsque celle-ci est très agitée, flux et reflux plus                        promenade   pied nu, égale ionisation négative maximum.

 -  Dans une forêt de grands arbres, l’air qui passe dans les aiguilles de pin est également un facteur d’ionisation et on s’y sent bien.

 -                La salubrité d’un climat est en grande partie dû au pourcentage élevé de ions négatifs.

 -                                                    Par contre avant un orage, l’air est irrespirable et lourd car il est chargé en ions positifs. Les nerveux, asthmatiques, voient leurs troubles s’accentuer.

-                                                    L’accumulation au-dessus des villes et au-dessus des vastes agglomérations industrielles de fumées et de gaz polluants, provoque une diminution des ions négatifs et une augmentation d’ions positifs. Les fumées et les poussières sont attirées par les ions négatifs (phénomène Yin-Yang) autour desquels elles s’agglomèrent en les neutralisant.

 -           A l’intérieur des immeubles, les structures métalliques, les appareils de chauffage et de climatisation, tout l’appareillage électrique, les ondes télé et d’ordinateurs sont la cause de la destruction d’ions négatifs. On a constaté que des animaux de laboratoires (cobayes, lapins, chiens, pigeons,) placés dans une atmosphère totalement privée d’ions négatifs meurent en moins de 8 jours, c’est dire l’importance de l’ionisation négative sur notre santé.

 -                                               Les ions négatifs exercent une action stimulante sur les différents organes tout en suscitant une certaine euphorie psychique. Ils régularisent le fonctionnement des systèmes nerveux central et végétatif ainsi que le système endocrinien. Ils retardent la dégradation cellulaire par le maintien d’une oxygénation optimale et les conséquences de cette action sont très étendues. Elles intéressent en effet la plupart des désordres organiques et psychiques au nombre desquels on peut citer le sommeil, les maux de tête, la nervosité et sur le plan médical, l’asthme, le rhume des foins et les diverses allergies.

 -                     Certains thérapeutes utilisent l’inhalation d’ions négatifs dans le traitement des bronchites     chroniques, des sinusites, de l’angine de poitrine, de l’infarctus du myocarde, de l’hypertension, comme adjuvant à d’autres thérapeutiques.

 -                                                      L’ionisation négative de l’air produit une meilleure oxygénation cérébrale, accélère les processus mentaux et favorise l’attention et la concentration. Elle raffermit la mémoire, augmente considérablement la rapidité des réflexes par l’effet d’un rééquilibre métabolique, prévient ou même supprime l’irritabilité et rend le sommeil plus rapide et plus profond. Agit très bien dans les cas d’insomnie et les effets sont très rapides. Si c’est votre cas, vous pouvez marcher pieds nus quelques minutes et ensuite piétiner quelques minutes de plus dans un grand bac d’eau froide, le tout avant d’aller au lit. Vous combinez ainsi l’ionisation négative avec les bienfaits de l’hydrothérapie et vous décongestionnez la tête qui sera dans de meilleures dispositions pour dormir.

 -                                                      - Et vous le savez bien pour être en bonne santé, il faut fuir la civilisation et son lot de maladies. Mais comme on ne peut pas tous aller sur le Causse du Larzac élever des chêvres, il vaut mieux essayer de se garder un coin de nature dans toutes nos habitudes, une sorte de retour à la terre, ou une mise à la terre, comme vous voulez.

 

 

-                                                                                                                      

 

 

-                                                   

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

anonyme 03/05/2016 10:11

Se n'est pas assez explicite à mon goût !

anonyme 03/05/2016 10:10

de la merde