Aliments fermentés = Santé

Publié le par boisvert

L'homme a d'abord connu la fermentation des aliments car, avant l'avènement de la congélation, elle était une des seules façons de conserver les aliments. Ce n'est que plus tard qu'il s'est aperçu que cette fermentation permettait également d'ajouter beaucoup de qualités à l'aliment en question. Aujourd'hui ce sont plus de 3000 aliments qui sont fermentés pour notre plus grand bénéfice. Cela va de pas mal de légumes comme la fameuse choucroute, en passant par le pain, le vin, la bière, le vinaigre, les condiments, les fromages, les yaourts et tous les produits fermentés à base de Soja, tamari, miso, etc...

 L'aliment dit fonctionnel est un aliment auquel on a ajouté un élément, comme du calcium, ou des oméga 3, par exemple, afin de  bénéficier de leurs propriétés. L'aliment fermenté présente la plupart des bienfaits de ces  aliments fonctionnels mais sans qu'on y ait ajouté quoi que ce soit. Les éléments bénéfiques se sont développés naturellement. Et de cette façon, l'organisme ne va pas en être perturbé, il reconnaitra et en bénéficiera nettement mieux.

La fermentation développe la teneur en vitamines, en acides aminés, en protéines, en ferments de toutes sortes et en antioxydants des aliments.

Si nous prenons pour exemple le  raisin, sa teneur en resvératrol est à l'état naturel de 0,01mg/l à 1 mg/l environ. Transformé en vin rouge, cette concentration peut atteindre 11mg/l. Ce simple phénomène  confère au vin ses vertus dans les maladies cardiovasculaires, certains cancers ou encore le diabète de type 2, entre autres maladies.

Si nous prenons le chou il en est de même, la vitamine C déjà trés présente, double ou triple pendant la fermentation dans la choucroute.

Les isoflavones du soja (métabolisme osseux) triplent pendant la fermentation. Et dans le cas du soja nous avons vu sur l'article du soja que la fermentation détruit les substances nuisibles et toxiques. Ces substances toxiques sont neutralisées et même détruites

La fermentation permet également de développer une grande biodisponibilité des minéraux, ou autres éléments nutritifs. L'organisme va pouvoir les assimiler plus facilement grâce à des micro-organismes. La digestibilité est trés améliorée car la flore intestinale est rétablie, les bonnes bactéries s'y sont développées et les glucides et protéines sont mieux assimilées. Mieux encore, la fermentation produit des agents antimicrobiens (acide lactique entre autres), qui aident à éliminer tous les agents pathogènes présents dans l'intestin.

Après une gastro-entérite ou encore la prise de médicaments comme les antibiotiques, qui dévastent votre flore intestinale, vous avez tout intérêt à régénérer cette flore, et les aliments fermentés vous y aideront très facilement. Choucroute crue, yaourts, miso ou tamari voilà des aliments qui vont recréer une flore intestinale resplendissante, synonyme d'une bonne santé et d'un système immunitaire performant..

En fait, un aliment fermenté est un aliment prédigéré, donc forcément plus digeste et de plus sa teneur en nutriments de toutes sortes est décuplée, donc les aliments fermentés sont des aliments santé par excellence.

On distingue 3 formes de fermentation :

La fermentation alcoolique qui transforme les sucres d'un aliment en alcool éthylique (éthanol), grâce à l'action des levures. Cela concerne les céréales, les fruits, les boissons alcoolisées, le pain.

La lacto fermentation qui transforme les sucres en acide lactique par le biais de bactéries comme lactococcus, lactobacillus et streptococcus. Cela concerne les fromages, les yaourts, certaines charcuteries, certains légumes (chou, carottes cornichon, oignons, etc..)

Et également la transformation des sucres en acide acétique pour fabriquer le vinaigre entre autres.

 

Si nous prenons la macrobiotique par exemple, Ohsawa, le fondateur, utilisait abondamment le tamari et le miso qui avec le gomasio (mélange de graines de sésame et de sel), formaient les principaux accompagnements de cette alimentation si bénéfique en période de maladie. Le tamari et le miso sont des fermentations à base de soja et sont riches en protéines, en acide glutamique, et en certains nutriments. A base de soja citons encore le tempeh qui est trés populaire en indonésie. Il se présente sous forme de pâte que l'on peut couper comme une tranche de pain, riche en protéines qu'il remplace avantageusement. Le Natto consommé surtout au Japon pour aromatiser le riz, les légumes, les  viandes ou les poissons. Le point commun à tous ces aliments à base de soja c'est leur extrême digestibilité, leur richesse en protéines et en éléments nutritifs de très grande valeur.

Une petite parenthèse pour le miso à qui on attribue le pouvoir de neutraliser les ondes nocives. Beaucoup de japonais qui consommaient du miso ont pu ainsi être protégés des fortes radiations atomiques d'hiroshima. Le docteur Morishita Kelichi découvrit que le miso contenait un chélateur de métaux toxiques ou cancérigènes, l'acide dipicolinique. D'autres chercheurs ont constaté que la consommation de miso arrêtait la multiplication des cellules du cancer du côlon. D'autres études ont confirmé cette propriété anticancéreuse qui serait due à des mélanines végétales. Et en 2003 une étude menée sur plus de 21000 femmes pendant 10 ans à conclu que la consommation journalière de miso réduit de 50% les risques de développer un cancer du sein.

Donc en cas de risques d'irradiations atomiques pensez au Miso. Personnellement j'en consomme par le biais de cubes pour aromatiser les potages de vermicelles.

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

Pierre 25/07/2016 08:09

Bonjour Fernand,

Je consomme du lait de soja fermenté par des grains de kéfir.
Je consomme aussi du tamari et du miso.

Que penses tu du lait de soja ainsi fermenté ? ( légèrement laxatif )

d'avance merci !

@+

Pierre

Boisvert 25/07/2016 08:21

Le soja fermenté est un trésor de santé (Tamari, miso) donc le lait de soja entre dans la même catégorie d'aliments.

coeur de coco 13/12/2011 23:50


bonsoir et merci pour vos précieux conseils


Pourriez vous me dire comment se présente le tamari, est ce une sauce noire ou autre chose?


Merci d'avance

boisvert 14/12/2011 07:23



Oui c'est à peu près cela. Marron foncé en tous cas. Un peu de la même couleur que le miso.



Jean-Yves CAILLET 12/12/2011 18:05


Je suis déjà allé sur ce site il y a quelques temps, après la catastrophe du Japon d' ailleurs, afin de voir les sources d' approvisionnement du Miso.


Après toutes mes recherches,j' étais étonné de voir que les gérents de magasin "bio" s' informaient si peu., ne savaient pas que le Miso Danival est fabriqué en France.


Il me semble que le Miso Lima est fabriqué au Japon.

Jean-Yves CAILLET 12/12/2011 17:01


Bonjour,


pour le Miso, hum, c' est bon dans un bouillon d' alliacées !!!!, j' emploie celui de la marque Danival, fabriqué dans le Sud-Ouest français, par le fils du fondateur de la société Lima et
macrobiote.

boisvert 12/12/2011 17:12



Moi aussi j'utilise celui de Lima depuis toujours. Mais allez visiter le site que viens de nous indiquer Gilbert, il est trés bien documenté en ce qui concerne le Miso. Quant au bouillon
d'alliacées au miso c'était ma soupe d'hiver, anti-vermine, anti-grippe, anti-rhumes.



Gilbert 12/12/2011 15:26


Félicitations pour votre approche de la santé par la consommation d'aliments vivants. Une petite précision, cependant : la puissance et l'efficacité du miso est à son maximum si le miso est
non-pasteurisé, bio et, de préférence, de longue fermentation. Beaucoup d'info sur le sujet sur le site suivant: http://www.alimentsmassawippi.com


Bonne journée.


 

boisvert 12/12/2011 16:43



Merci pour le site