BOUGER

Publié le par boisvert

Cauterets---2009-044.JPG 

Nous parlons beaucoup sur ce blog d'alimentation, de ce carburant qu'il est nécessaire de bien choisir pour faire tourner notre belle machine. Mais vous savez aussi qu'à chaque fois j'ajoute, faites du sport. Alors pour une fois que je suis en phase avec les autorités (manger moins gras, moins salé, moins sucré, bouger), c'est du dernier conseil dont nous allons parler aujourd'hui.

Dans la saison froide ce n'est pas facile car on n'est pas souvent dehors et, de plus, on n'a pas envie d'y aller. Je vous cite par exemple ma dernière escapade ; Je suis allé chercher des champignons en Lozère et le matin lorsque j'ai mis le nez dehors il faisait moins 4°. Avouez qu'il y a mieux pour aller chercher du plaisir dans la nature. Mais je puis vous garantir que du plaisir j'en ai eu. Mais indépendamment des petits trésors que j'ai ramené, je n'oublie pas que le premier trésor c'est celui que j'ai accumulé dans mon corps. Lorsque je suis seul dans la montagne et c'est trés souvent que cela arrive, je suis le roi du monde (l'orgueilleux !). Là où je vais, il n'y a plus personne, je pars avec ma carte IGN et ma boussole, et je vais découvrir des régions inconnues, et comme je ne ménage pas mes jambes, il n'y a plus personne aux environs, seul au monde. J'admire les grands espaces, c'est une véritable ivresse de grand air, j'ai vraiment l'impression d'exister pleinement. Si Dieu existe, il peut me voir en pleine nature et savoir que j'admire intensément sa création. Comment voulez-vous qu'il me reconnaisse si je suis dans une foule, tandis que tout seul à la cîme d'une montagne isolée, il peut me voir. Et je puis vous dire qu'il y a véritablement communion entre cet environnement et moi, c'est notre élément naturel, celui où nous pouvons vivre pleinement. Au hasard de mon périple, je rencontre des animaux sauvages, et oui, il y en a encore, un lièvre, un écureuil, une biche, des sangliers, un jour même je me suis retrouvé en face, à 4 ou 5 mètres, d'un grand cerf, énorme et majestueux, et je vous avoue que je n'en menais pas large. Mais il n'y avait point d'animosité, il était autant étonné que moi, je suis resté à l'admirer un bon petit moment, peut-être qu'il m'admirait un peu lui aussi (toujours orgueilleux, mais que voulez-vous, à mon âge, plus personne ne m'admire, alors on se raccroche à ce qu'on peut). Un autre jour, c'est devant un troupeau de sangliers qui venait droit sur moi, une douzaine, avec un énorme mâle en tête. Là non plus je n'en menais pas large, j'ai tapé dans mes mains et j'ai crié fort, ils se sont arrêté net, et le chef en tête, demi-tour et les voilà reparti direction opposé. Aprés coup, j'étais ravi d'avoir assisté à un tel tableau. Jamais on penserait qu'il y a autant d'animaux en liberté, et aussi gros.

Ces petits détails de ma vie privée pour revenir au sujet du jour, pour être en bonne santé il est bon, ou plutôt il est impératif, d'avoir une activité physique. D'abord petit à petit vous aurez du plaisir à pratiquer et cette activité vous procurera beaucoup de bienfaits pour votre corps. Je me souviens que je faisais parti d'un groupe de randonnées qui avait inscrit sur chaque sac à dos une maxime, "1 jour de randonnée, 7 jours de santé". Voilà ils avaient tout compris et ils n'étaient pas naturopathes. C'est tellement naturel de bouger, vous pouvez être sûr que vous ajoutez des années à votre vie et de la qualité à ces années.

Vous améliorez votre ventilation pulmonaire et vous savez qu'on peut rester des mois sans manger, des jours sans boire, mais pas dix minutes sans respirer, ce n'est pas pour rien. En respirant, vous améliorez votre système cardio-vasculaire, le coeur est plus tonique, plus résistant à l'effort. Plus vous lui en demandez (si votre demande est raisonnable, tout de même), et plus il sera capable de vous satisfaire et sera à même d'irriguer et d'oxygéner toutes vos cellules. Vous éloignez ainsi l'hypertension, les infarctus, l'excés de cholestérol. Vos muscles vont eux aussi devenir toniques, plus de viande maigre et moins de viande grasse, du vrai muscle quoi ! Et votre coeur est aussi un muscle, ne l'oublions pas. Par l'activité physique, vous avez le remède idéal à toutes les dépressions, toutes les défaillances nerveuses saisonnières, fini le stress, vous êtes mieux à même de répondre à toutes les agressions physiques et psychologiques de tous les jours.

Vous avez le choix en fonction de votre temps, de vos occupations de choisir ensuite le sport qui vous conviendra le mieux. Si vous avez besoin d'assurance, de maîtrise, il faudra choisir les arts martiaux ; s'il vous faut avant tout respirer, vous oxygéner ce sera la randonnée, la course à pied, le vélo, le VTT  ; si vous recherchez l'esthétique, ce sera la gymnastique, la danse, le fitness ; Si vous avez de l'énergie à revendre alors entrainez-vous et essayez vous à la compétition, course à pied, c'est un sport de plus en plus populaire,  et à la portée de tous, ou alors les sports de combat judo, aïkido, etc... Personnellement j'ai toujours un faible pour l'activité physique de plein air, je pense que c'est ce qui me fait le plus de bien, je dois être un sous-oxygéné. Mais ceci est une affaire de goût, l'essentiel étant de faire fonctionner vos muscles et de provoquer une bonne oxygénation par la respiration.

A vous de voir quels sont vos organes ou les parties de votre corps qui fonctionnent le moins bien et ensuite adapter votre activité physique à ces petites déficiences. C'est vrai que personnellement, je ressens un besoin intense de respirer, et les courses, ou randonnées en montagne c'est, pour moi, le fin du fin. Je pars d'ailleurs ce matin pour 5 jours à la montagne et là plus d'internet, que les grands espaces, je vais déplisser mes alvéoles pulmonaires.

En tous cas il faut toujours y aller doucement, surtout en cette période froide, les muscles, surtout ceux qui ne sont pas entrainés, sont rapidement lésés. Il vaut mieux un petit effort journalier qu'un gros effort que vous n'allez renouveler que 15 jours plus tard. Les périodes d'arrêt sont néfastes, un peu comme ces dames qui font des régimes intenses, puis se goinfrent, puis recommencent les régimes, et ainsi de suite. Ces régimes yo-yo, votre corps n'aiment pas bien. D'autant plus qu'il a de la mémoire et qu'en prévision de ces périodes où on va le priver de nourriture, il stocke et le remède est pire que le mal. Votre corps  aime le progressif.

Le sport d'ailleurs se pratique à chaque instant de chaque jour. C'est l'escalier au lieu de l'ascenseur, c'est le travail à pied au lieu de la voiture, pour les parisiens c'est descendre une station de métro avant pour avoir le temps de marcher un peu, etc... C'est le remède au stress, votre moral va devenir meilleur, il y a production d'endorphines pour la détente. En général c'est tout de même mieux l'activité physique de plein air que d'aller vous enfermer dans une salle de gym et ainsi respirer un air vicié. De même, si vous devez courir un peu, préférez les parcours de santé qui sont en général bien situés, plutot que de courir dans les rues de la ville. En plus vous aurez quelques éléments pour y faire de la gymnastique, poutres, sauts d'obstacles, échelles qui permettent de faire un peu d'abdos, etc... Si vous avez choisi le footing, n'oubliez pas de vous équiper d'une bonne paire de baskets car c'est un sport traumatisant pour les articulations, il faut un trés bon amorti, encore plus pour les néophytes qui s'adonnent brutalement au sport.

Et ne croyez pas que je m'éloigne de mon sujet essentiel qui est la santé naturelle, l'activité physique est un élément principal au même titre que l'alimentation. Pratiquer vous permettra même de faire quelques écarts alimentaires puisque vous consommez plus, mais ne le dites à personne.

 Un bon physique, un bon moral, un bon tonus, une bonne humeur, tout est garanti, allez  GO ! Moi, j'y vais.

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

Kate 02/11/2010 19:41



Vous acceptez les compagnes de randonnée ?!! J'adorerais ça...:) Ça me fait tellement envie...



boisvert 02/11/2010 22:57


Je suppose que je ne suis pas seul à aimer les grands espaces et les grandes randonnées en montagne, vous trouverez bien un compagnon de route, mais merci quand même !


sibille 28/10/2010 12:09



Vous êtes quelqu un de formidable, rien qu  à vous lire vous nous donnez de l énergie en cette période de grisaille météo et morale. Vous la chance inouïe d habiter une si belle région et
vous nous donnez envie d aller là où se trouvent les arbres et le bon air. Merci à vous, vous avez raison : bouger évite de s ankyloser



boisvert 01/11/2010 17:04


Oh non je suis quelqu'un de trés ordinaire au contraire. Il n'y a rien de plus simple que tout ce qui est naturel. Tellement naturel que ça le discrédite. Merci du gentil commentaire.