C'EST L'ENFER

Publié le par boisvert

langlade-30.1.2011-062.JPG 

"Comment peut-on faire de la santé avec des médicaments qui rendraient malade un homme sain".

Pourquoi les hommes ne se rendent-ils pas compte qu'ils s'auto-empoisonnent en pensant se soigner, et les médecins et scientifiques en premier ? C'est une énigme incompréhensible. C'est ce qui me fait titrer aujourd'hui que c'est un pouvoir satanique qui nous gouverne. Comme il est dit dans la bible, c'est le Dieu Mammon (l'argent) qui mène le monde . Quant au troupeau "Ils ont des yeux et ne verront pas, des oreilles et ils n'entendront pas", ici, c'est de nous dont on parle.

Finalement ceux qui ont les yeux ouverts font parti de la minorité, dès lors, ce sont eux qui sont hors la loi.

Pourtant de nombreux médecins, scientifiques, crient au scandale : Voir au bas de l'article quelques ouvrages.

Et nous pourrions continuer plus longtemps. De nombreuses personnes s'élèvent contre ce petit jeu sournois qui consiste à semer de la peur afin de nous médicaliser, source de bien des profits.

En fait, ce qu'il faut c'est fabriquer des malades  en leur faisant peur, les placer sous la dépendance médicamenteuse,  les garder longtemps,  et la partie est gagnée. Voilà des revenus qui assurent la prospérité du laboratoire pour le restant de la vie du patient. C'est gros, c'est incroyable, inconcevable, .... mais c'est VRAI. C'est exactement comme cela que ça se passe.

Le meilleur exemple est certainement la gestion de la grippe H1N1. Présentée comme la première pandémie du XXIème siècle par l'OMS, après un seul cas au Mexique. Comme le dit le professeur Charpak, on prédit l'épidémie et sa dangerosité avant qu'elle ne se manifeste cliniquement. On crée un état d'anxiété sans oublier de faire référence à la grippe espagnole de 1918 qui avait fait entre 40 et 50 millions de morts dans le monde (la peur). Évidemment ces informations alarmistes font le bonheur des laboratoires pharmaceutiques qui signent des contrats de millions de doses avec les pouvoirs publics. Sur le site de l'OMS on pouvait lire, en juillet 2010, "qu'une nouvelle pandémie est peut-être imminente, que tous les pays seront touchés, que la maladie sera généralisée et que les fournitures médicales seront insuffisantes, et enfin que le nombre de décès sera considérable, avec quelques chiffres à la clé on suppose 2 à 7,4 millions de décès".  (Dr Boukris). Si avec cela vous n'êtes pas paniqué ....

Le docteur Boukris dans son livre "la fabrique de malades" nous raconte comment les "visiteurs médicaux" sont formés à de véritables techniques de vente très pointues. Pour la plupart ils ne sont pas médecins, mais souvent de fins psychologues, étudiant la psychologie de chaque médecin, afin de le pousser à penser par lui-même que le médicament en question est la pilule miracle qui va sauver tous ses patients. Le pauvre médecin n'aura, pour vérifier, que le retour hypothétique de ses malades (s'ils ne sont pas morts avant - Distilbène, Vioxx, Médiator, Avandia, etc...).

Jules Romains en créant en 1923 le docteur Knock avait déjà tout compris. Knock disait "Tout homme bien portant est un malade qui s'ignore" et "on peut faire beaucoup d'argent si l'on arrive à convaincre les bien-portants qu'en réalité ils sont malades". C'est un roman me direz-vous ?  alors j'ajoute la citation du docteur Boukris dans son livre "la fabrique de malades" : "Dans un entretien accordé à la revue économique Fortune, M Henry Gadsen PDG de MSD, une des premières firmes pharmaceutiques mondiales, déclare que son rêve est de produire des médicaments pour les bien portants."

Mais je puis le rassurer son rêve s'est réalisé. Parce que l'on a du chagrin, parce qu'il va faire froid, parce que tout simplement vous êtes vieux, vite, il faut prendre des médicaments, nous avons pensé à tout, nous avons anticipé tout cela, les médicaments sont prêts. La grippe va arriver, mais n'ayez aucune crainte, allez vous faire vacciner.

Le marketing fonctionne à plein régime, la peur s'installe, et on va vite voir le médecin qui lui, a reçu les visiteurs médicaux des grands labos (en fait, les vrais médecins), et tout le monde est prêt à vous accueillir.

Il faut également savoir que le budget marketing et publicité des grandes firmes pharmaceutiques est 2 fois plus élevé que leur budget recherche et développement. Rien que cela devrait mettre la puce à l'oreille de beaucoup de praticiens de santé.

Nos médecins sont devenus des vendeurs à la solde des grands labos qui tirent les ficelles. Ces grandes firmes pharmaceutiques ont l'argent, elles ont donc la puissance. Ce sont elles qui financent les conférences des grands leaders d'opinion, la plupart des témoignages dans les revues scientifiques, la recherche aussi bien sûr, mais toujours orientée vers le profit maximum, à grand renfort de publicité.

On a baissé volontairement les seuils "critiques" de sorte qu'en vieillissant vous tombez forcément dans l'escarcelle et vous faites parti des personnes concernées. C'est l'hypertension, c'est le cholestérol, c'est le cancer qui nous guette, les maladies cardiaques qui vont nous tomber dessus, panique, pas d'autres solutions, vite donnez-nous quelque chose pour enrayer cette sinistrose. Le piège s'est refermé, l'araignée avait tendu son piège et vous êtes tombé dedans.

Vous n'avez pas encore atteint la limite critique, Qu'à cela ne tienne, vous êtes en ce moment dans une période de pré....pré-hypertension, pré-hyperglycémie, pré-ostéoporose, pré-cancer, pré-cholestérolémie, n'ayez pas peur il y en aura pour tout le monde. Le docteur Knock le savait déjà, tout bien portant est un malade qui s'ignore.

A mon âge, ma masse osseuse a forcément diminué, mon cholestérol est un peu haut, mes muscles ont fondu, je suis déjà un client potentiel pour cette industrie qui attend toujours mes sous.

Vous êtes constipé ? c'est une colopathie fonctionnelle, diarrhéique ? c'est pareil, vous êtes émotif  ? c'est de la spasmophilie ou de la tétanie, chagriné ? C'est une dépression, mais de toutes façons , il faut vous soigner. Vous savez bien qui si vous allez voir votre toubib, il va vous trouver le médicament adéquate. D'ailleurs, le comble, c'est que s'il ne vous donnait rien vous crieriez au scandale pour ce mauvais médecin.

Le docteur GANN, spécialiste d'épidémiologie, diplômé de Harvard a publié de nombreuses études sur les facteurs de risques du cancer de la prostate, ce qui en fait un spécialiste mondialement reconnu. Pour cela il a reçu le prestigieux prix d'Oncologie préventive décerné par l'institut national du cancer des Etats-Unis. Voici ce qu'il écrit à propos du cancer de la prostate : "plus de 20 études épidémiologiques ont examiné le lien entre la consommation de laitages et le risque de cancer. Ces études montrent une association positive (entre laitages et cancer de la prostate).

Les mêmes conclusions ont été tirées par le docteur Edward Giovannucci de l'école de santé publique de Harvard, lui aussi grand spécialiste du cancer de la prostate. Il estime que les laitages sont le premier facteur de risque de cancer de la prostate, avant même les graisses saturées. (Santé, mensonge et propagande, de Thierry Souccar et Isabelle Robard).

C'est un exemple parmi tant d'autres. CA RAPPORTE COMBIEN une nouvelle comme celle-là ? Rien ! alors chut, n'en parlez à personne.

La technique infaillible c'est générer de l'angoisse, de la peur chez les personnes saines et le tour est joué, on va médicaliser, c'est un client de plus, souvent pour l'éternité, c'est à dire la mort du patient.

Je vous l'ai dit,  C'EST L'ENFER !

 

Bibliographie :

Jean-Charles Sournia, ancien directeur de la Sécurité Sociale a écrit "Ces malades qu'on fabrique".

Jorg BLech, en 2003 publie "Les inventeurs de maladies". Manoeuvres et manipulations de l'industrie pharmaceutique.

Le professeur Philippe Even déclare :"Plus les traitements sont efficaces et plus les malades sont nombreux".

Nortin M.Hadler : "Malades d'inquiétude ? Diagnostic : la surmédicalisation !"

Jean Peneff : "La France, malade de ses médecins".

Charles Harboun : "Le marketing pharmaceutique".

Dr Sauveur BOUKRIS : "La fabrique de malades".

Thierry Souccar et Isabelle Robard : "Santé, mensonges et propagande"

Ivan Illich écrit en 1975 "Némésis médicale" dont la première phrase  donne le ton : "L'entreprise médicale menace la santé".

 

Publié dans santenature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Bonjour,


Je suis sous levothyrox depuis 16 ans. J'aimerais bien pouvoir me passer de ce médicament et avoir une thyroide qui fonctionne bien, ''comme tout le monde''! Que faudrait-il que je fasse selon
vous.


Je vous remercie et bonne journée.
Répondre
B


Bonjour Sabrina,


J'ai écrit un article pour la thyroïde ici : http://santenature.over-blog.com/article-18752263.html


Mais avant tout il faut réformer votre alimentation, tout se soigne par la diététique, la thyroïde également.



C

Les médecins ont été formés par les laboratoires pharmaceutiques pour prescrire leur chimie et soigner les symptomes mais pas les causes. Plus ils soignent de gens malades et rendent les gens
malades et plus ils sont rénumérés.


Cela fait peur mais c'est pourtant la vérité! Sortons de la Matrix ! Devenons responsable de notre santé! N'ayons pas peur de le dire ! Bon courage!


Christian


 
Répondre
B

Vous avez tout compris.


M

Bonjour,


Je me suis permis de reprendre votre article et de le mettre sur mon blog (en citant la source bien sûr) :


http://accord-nature.over-blog.com/article-sante-mensonges-verites-publicite-cupidite-114930564.html


Espérant que vous m'autorisez à le maintenir, je reste dans le respect de votre travail, et le retirerai si tel est votre souhait.


Recevez mes sincères salutations.


Liliane Marquier
Répondre
B


Bonjour Liliane, 


Vous êtes tout à fait autorisée à publier le texte avec le lien. Et même je suis content que la vérité se propage,


Bonne journée !



W

bonsoir,


On a trouvé de nouvelles dépendances et de nouveaux pouvoirs, je suis persuadée qu'il faut être très vigilant ; merci pour votre blog
Répondre
L

Bonjour , j'approuve cet article à 100% et pour moi même j'ai adopté la religion  du Zéro médicament . Je me soigne par mon alimentation et par aromathérapie exclusivement . J'avais mis mon
conjoint au même " régime " , or il vient de faire un infartcus . Profil 53 ans , sportif , un héritage génétique lourd coté coeur et un taux de cholesterol maintenu dans la norme haute malgré
une alimentation surveillée  . On vient de lui poser un stent  et tout va bien mais il sort de l'hopital avec des medicaments à prendre à vie , il parait que c'est indispensable après
un infarctus et la pose d'un stent . Les cardiologues  ne sont pas  formés pour des medecines alternatives . Prendre un anti cholesterol et un fluidifiant sanguin à vie ne l'enchante
pas , et moi non plus . Nous sommes persuadés que ces médicaments ne sont pas  sans effets indésirables . Que faire ? écouter les cardiologues et suivre le traitement à vie ... ou s'eloigner
des methodes "conventionnelles " au risque qu'on nous disent si un problème survient à court ou moyen terme  qu'en ne suivant pas les directives nous avons bien cherché les ennuis ?
 merci de nous donner votre avis . Bien cordialement . 
Répondre
B


Bonjour Lolo7,


Vous connaissez déjà sans doute ma réponse mais en matière de santé chacun est responsable et seul juge pour lui-même.


En tous cas si votre conjoint devait suivre des médecines alternatives il faut bien qu'il soit  convaincu qu'il  est absolument nécessaire de réformer son alimentation et cela à vie.
Est-ce qu'il est prêt à cela ? S'il a fait un infarctus il faut qu'il change absolument de façon de vivre. L'hérédité cela a bien sûr de l'influence mais il n'y a rien qui ne puisse se
solutionner et s'améliorer par une vie correcte.


Même en sport, il vaudrait mieux qu'il choisisse des sports d'endurance plutôt que du sport de compétition ou de force. Rien de violent. Et par ailleurs il faut qu'il se documente sur la médecine
naturelle avant de changer quoi que ce soit. Et avec la volonté et une forte conviction il peut très bien vivre 100 ans. L'alimentation est bien sûr primordiale.


Bon courage !


 



Q

J'avoue qu'après avoir posté, j'ai pensé que vous filtreriez mon commentaire !


En fait, je ne vois pas comment le pancréas peut se regénérer (mis à part une greffe) et, diabétique à 16 ans, sans insuline, je ne serai plus de ce monde...je ne peux pas la diminuer ni encore
moins l'arrêter ! Et quand je repense au début de mon diabète (perte de 10 kgs, = 36 kgs pour 1m60, soif, fatigue) prendre de l'insuline m'a parut tellement dérisoire ensuite...en plus, de nos
jours, les chercheurs font des choses tellement géniales (le stylo à insuline, c'est super comme invention, qd même !)


Après j'ai aussi des moments de ras le bol, mais bon.


Bref, je suis contente que vous m'ayez répondu, mais je ne comprends tjrs pas pquoi vous dites que le pancréas peut se regénérer ? Et comment on peut se passer d'insuline...même pour un diabète
autre que le type 1, il y en a tellement de différents (j'ai eu pls amis diabétiques, dans le type 1 et le type 2 il y a encore des tas de cas différent, le diabète foly par ex...) bref bref


 


Bonne journée,
Répondre
B


Rebonjour, je filtre les commentaires mais seulement les "méchants", ou ceux qui veulent profiter de la très bonne audience de mon blog pour se faire de la pub.


Par ailleurs ce serait bon que vous vous documentiez sur d'autres lectures entre autres sur celles que Claude nous a envoyé en commentaires /


Claude
A l'attention de Bernard
Je vous propose de regarder sur Google Chrome les sites du Dr R.Bernstein (diabète type 1
à 12 ans,78 ans actuellement)et de Th.Smith,diabétique type 2 guéri par l'alimentation:

1)- en.wikipedia.org/wiki/Richard_K_-Bernstein pour lire son histoire.
Puis:
www.diabetes-book.com/readit.shtml Vous pourrez, entre autre, lire en ligne de larges
extraits de son livre "Diabete Solutions"
2)- Toujours sur Google Chrome: www.healingmatters.com Th.Smith a écrit un livre :
Insulin, our silent killer (L'insuline, notre tueur silencieux).
Par ailleurs le Dr Michel Lallement est très pointu sur les problèmes de nutrition et
d'intolérances alimentaires (souvent insoupconnées) et il développe parfaitement le rôle fondamental de l'inflammation dans la survenue de toutes les maladies chroniques et dégénératives. Par
exemple, les sucres et les graisses sont indispensables à la vie de nos organismes mais leur aspect qualitatif est prépondérant. Il existe donc des bons sucres, indispensables et des mauvais
sucres, toxiques. Il en est de même pour les graisses. Le mode de préparation des aliments est également fondamental: une cuisson excessive est presque toujours à la base de "mauvais sucres"
et/ou de "mauvaises graisses". Ceci entretient l'inflammation chronique très néfaste pour notre santé. Vous pouvez visiter le site du Dr Lallement, bien que cancérologue ses conseils sont
pertinents et utiles pour quantité de pathologies ...entretenues par une inflammation chronique. (www.docteur-michel-lall ement.com)
J'espère que ces quelques renseignements vous seront utiles pour vous rapprocher assez
rapidement d'un état de santé.


 



Q

Alors là (sur les commentaires)


N'importe quoi, certains débloquent complètement


 


Qqun de diabétique ne secrète plus d'insuline, le diabète est une maladie auto immune du foie, plus précisément du pancréas, qui est défectueux, et c'est malheureusement irréversible (pour
l'instant, à part quelques greffes de cellules souches tentées au Brésil, on a pas encore trouvé comment réparer un pancréas qui ne fonctionne pas !!)


Le pancréas sécrète l'insuline, et quand il fonctionne pas, il fonctionne pas, c'est comme ça, il faut accepter cela. Les injections d'insulines sont OBLIGATOIRES même si contraignantes. Pour ma
part je vis avec ça depuis une dizaine d'années, pas facile en effet...mais quand j'entends des gens qui n'y connaissent rien (dans les coms) dire à d'autres d'arrêter de prendre leur
traitement...c'est criminel ! Et consternant de bêtise !


Je suis adepte des médecines naturelles, mais force est d'admettre que pour le diabète, quand le mal est fait, elles ne peuvent rien réparer !


 


Consternant...
Répondre
B


Bonjour, 


Vous avez raison lorsque vous dites que c'est dangereux de dire qu'il faut arrêter de prendre l'insuline. Je vous suis tout à fait pour cela. C'est d'ailleurs pour cela que vous ne trouverez pas
d'article concernant le diabète de type 1 dans ce blog. On ne peut le soigner à distance il faut impérativement un suivi.


Par contre pas d'accord lorsque vous dites que le pancréas ne se régénère pas, lorsqu'il ne fonctionne plus c'est mort. Le pancréas est un organe comme tous les autres, il vit, plus ou moins
bien, mais il vit. Mais ce n'est pas avec une tisane qu'il va se remettre à fonctionner et à sécréter de l'insuline. Aux grands maux les grands remèdes. Mais là aussi ce n'est pas en 2 jours que
tout cela va se remettre à fonctionner, et il est hors de question d'arrêter de prendre l'insuline. On ne peut  l'arrêter ou la diminuer qu'après des analyses journalières et en fonction des
résultats des analyses et c'est très progressif.


Merci pour votre post, votre cri d'alarme est nécessaire et bienvenu !



Z

helas , ça fait peur....


bonne soirée quand même
Répondre
B


Bonne soirée !



B

Article
Claude
A l'attention de Bernard
Je vous propose de regarder sur Google Chrome les sites du Dr R.Bernstein (diabète type 1 à 12 ans,78 ans actuellement)et de Th.Smith,diabétique type 2 guéri par l'alimentation:

1)- en.wikipedia.org/wiki/Richard_K_-Bernstein pour lire son histoire. Puis:
www.diabetes-book.com/readit.shtml Vous pourrez, entre autre, lire en ligne de larges extraits de son livre "Diabete Solutions"
2)- Toujours sur Google Chrome: www.healingmatters.com Th.Smith a écrit un livre : Insulin, our silent killer (L'insuline, notre tueur silencieux).
Par ailleurs le Dr Michel Lallement est très pointu sur les problèmes de nutrition et d'intolérances alimentaires (souvent insoupconnées) et il développe parfaitement le rôle fondamental de
l'inflammation dans la survenue de toutes les maladies chroniques et dégénératives. Par exemple, les sucres et les graisses sont indispensables à la vie de nos organismes mais leur aspect
qualitatif est prépondérant. Il existe donc des bons sucres, indispensables et des mauvais sucres, toxiques. Il en est de même pour les graisses. Le mode de préparation des aliments est également
fondamental: une cuisson excessive est presque toujours à la base de "mauvais sucres" et/ou de "mauvaises graisses". Ceci entretient l'inflammation chronique très néfaste pour notre santé. Vous
pouvez visiter le site du Dr Lallement, bien que cancérologue ses conseils sont pertinents et utiles pour quantité de pathologies ...entretenues par une inflammation chronique.
(www.docteur-michel-lall ement.com)
J'espère que ces quelques renseignements vous seront utiles pour vous rapprocher assez rapidement d'un état de santé.


Claude m'a envoyé ce mail pour Bernard.


Merci à Claude pour ces précieux sites concernant le diabète. En ce qui concerne le docteur Michel Lallement, c'est effet un médecin oncologue qui s'intéresse énormément à la diététique. Je viens
de lire "les clés de l'alimentation santé - Intolérances alimentaires et inflammation chronique" de lui. Il ne faut pas avoir de faire de la pub pour ces médecins qui ont ouvert les yeux et qui
défendent une vraie santé.


Encore merci à Claude 


 


 
Répondre
É

Est-il besoin de préciser que je suis 100% d'accord avec cet article ?


 


Article que je vais "pointer" dans mon blog, tiens, tant qu'à faire...


Ce sera "ici" dès 12h12 (oui, je dépose mes articles à midi douze chaque jour) : http://wp.me/p2xhqb-BD


 


D'accord à 100% ?


Bah, finalement, en y réfléchissant, non, seulement d'accord à 99%, parce que, en ce qui me concerne, quand je parle de tout ce marketing, j'ajoute généralement que je trouve CRIMINEL de
s'occuper plus de la santé de son portefeuille d'action que de la santé des gens...


Je me fais d'ailleurs harceler/menacer pour cela depuis plus d'une demi-douzaine d'années (c'est dire si j'ai l'habitude)...





 


Encore merci pour cette page de "vérité", Maistre Boisvert...
Répondre
B


Bonjour Eric, 


Ne vous faites pas de souci, le harcèlement je connais, c'est d'ailleurs pour cela que je filtre les commentaires, cela coupe leur pouvoir de nuisance aux malfaisants.


Bonne journée !



N

Bonsoir Fernand!


Merci pour cet article si vrai et révélateur du monde dans lequel nous vivons et au sein duquel une petite minorité crie "ALERTE ROUGE"........


Je vais le faire lire à quelqu'un de proche qui est malade mais qui commence à douter et comme nul n'est prophète en son pays, ton message l'atteindra certainement plus que mes propres tentatives
de mise en garde.


Cependant ayons confiance en l'avenir car nous parviendrons tôt ou tard à ramener certaines brebis égarées à la bergerie de la lucidité et par là-même de la santé!


Puisque je parle de brebis, l'occasion m'est donnée de dire aussi à Valuebreak que les produits laitiers animaux sont à bannir de l'alimentation! c'est mon humble conviction et au bout d'un
certain temps, on n'en a même plus envie car ils sont réellement synonyme de poisons pour l'organisme!


Le lait d'origine animale est destiné au petit de l'animal en question comme le lait maternel humain est destiné au bébé humain.


Mais voilà depuis 10000 ans environ les mauvaises habitudes ayant été prises, l'homme est le seul mammifère à boire du lait après sevrage et d'un autre mammifère (ou de plusieurs autres
mammifères) de surcroît en n'ayant pas forcément le bagage enzymatique nécéssaire pour l'assimiler puisque c'est déjà contre-nature.........


Avec cela les puissants lobbies laitiers (tout comme d'autres puissants marionnettistes dans d'autres domaines) ont bien endoctriné la masse populaire avec les bienfaits du lait et ses apports
incontournables en calcium alors que leurs arguments sont archi-faux et trompeurs!


Personnellement en tant que thérapeute,  j'ai refait il y a un an un test avec la consommation d'un yaourt lactofermenté bio fait maison par jour pendant 6 jours...


Résultat: il m'a fallu plus de 6 mois pour ne plus ressentir d'effets secondaires gênants!!!!


Alors ma conclusion à propos des produits laitiers : NIET !!


Bonne semaine à toi Fernand ainsi qu'à tous les lecteurs!


Amitiés!


Nadou


 


 
Répondre
B


Bonsoir Nadoux et merci pour ton post.


Pour Valuebreak cela m'a étonné car c'est un vieux de la vieille je ne le pensais pas si attaché aux laitages. Je le pensais au contraire très au fait de leur nocivité.


Bonne semaine à toi aussi,


Fernand



B

A Elisabeth, Je viens d'aller voir les commentaires que vous avez ajouté sur votre blog, et ils sont trop gentils, merci à vous.  J'en profite pour rappeler que votre blog est une petite
mine d'or, pour tous ceux qui ne le connaissent pas, allez y faire un tour,. Il y a plein de petites histoires édifiantes. Vous avez ce site dans les liens de mon blog, et dans la signature de
son commentaire.
Répondre
E

Bonjour


Votre article est remarquable. Je me suis empressée de faire un petit article sur mon blog, article qui mène vers cette page.


Elisabeth
Répondre
B


Bonjour Elisabeth,


Il y a tellement à dire, j'aurais pu le faire bien plus long, mais on ne va pas se saturer l'esprit avec ça, il vaut mieux consacrer son temps à connaître les vraies valeurs.



V

bjr à tous.


il y a quelques vidéos de Th. Souccar sur youtube pour ceux qui n'aiment pas lire .. le blog de Claire Severac est pas mal non plus ..


sinon je vous trouve sévère avec les produits laitiers. il conviendrait selon moi de ne pas confondre un lait de vache microfiltré, thermisé et bourrés d'hormones avec, par exemple, la crème
fraiche crue d'une vache à faible rendement laitier ...
Répondre
B


Bonjour, 


Merci pour les vidéos, quant aux produits laitiers lisez lait mensonge et propagande de Thierry Souccar justement, entre autres, et vous changerez d'avis. Et peut-être que vous êtes encore jeune,
mais moi, à 75 ans, j'apprécie de ne plus en prendre et pourtant je vous prie de croire que je les aime. Quant à leur incidence sur les cancers et surtout le cancer de la prostate, c'est une
certitude avec de très nombreuses études à la clé.


Bonne journée !



B

Bonjour


je suis persuadé dépuis peu qu'il en est de même du diabète comme des autre " maladies ", une belle arnaque ! Tout comme les élus, religions, etc, l'humanité a été mise sous contrôle des riches
et puissants qui gardent et imposent leur pouvoir... Alors à qui croire, comment savoir où se trouve la vérité, comment supprimer cette insuline qui pourrit ma vie ? Je suis à votre écoute,
attends vos témoignages....MERCI
Répondre
B


Bonjour Bernard, 


Le docteur Boukril, dans son livre "La fabrique de malades" en parle en effet comme de beaucoup d'autres maladies. Le problème c'est que lorsque vous avez franchi le pas, que vous avez commencé à
prendre cette fameuse insuline, votre organisme en a besoin et si vous arrêtez brusquement il y a danger. Ils ont créé un besoin. Il faut y aller très doucement en réformant sa diététique (c'est
prioritaire) et en diminuant très prudemment les doses d'insuline. L'alimentation crue, la restriction calorique ou la restriction alimentaire tout simplement peuvent vous ramener à la santé mais
dans votre cas il faut y aller très prudemment.


Bon courage !