ELIMINER L'ARTHROSE

Publié le par boisvert

Vous pouvez, bien sûr, opter pour les anti-inflammatoires ou pour le paracétamol ou encore l'aspirine. C'est en effet plus rapide, moins contraignant, mais pas sans danger. Le paracétamol met vos reins en danger s'il est pris sur de longues périodes et l'aspirine peut occasionner des lésions à l'estomac ou à l'oesophage. 

Il nous faut éliminer cet état inflammatoire qui s'est installé autour de nos articulations notamment. Cette inflammation est une réponse de notre organisme à une agression, comme toute maladie d'ailleurs, et dans le cas de l'arthrose, il s'agit d'une trop grande sollicitation de certains niveaux (genoux, lombaires, etc...) couplé avec un terrain propice, une mauvaise nutrition de ces cartilages, une certaine hérédité aussi. Les radicaux libres attaquent en masse parce que le chondrocyte trop sollicité fabrique lui-même des radicaux libres en quantité et peu à peu le cartilage se détruit mettant les os sans protection et s'articulant os contre os.

Alors on peut ne plus solliciter ces articulations, c'est à dire ne plus faire de sport, de travail physique, de mouvements répétitifs, ou alors, il nous faut aider à les tonifier afin qu'elles puissent accepter ces charges de travail sans en souffrir. Il nous faut donc voir ce qui peut les renforcer, éliminer tout ce qui nuit à leur fonctionnement harmonieux.

L'arthrose est  une maladie inflammatoire et s'il y a un élément hyper important dans cette inflammation ce sont les graisses végétales saturées. Vous avez tous connaissance des oméga 3, oméga 6, et oméga 9, et de leur importance pour le bon fonctionnement de notre organisme. En ce qui concerne l'arthrose les oméga 3 sont hyper salutaires, les oméga 6 sont hyper néfastes car ils aident à fabriquer des substances inflammatoires. Ces oméga 6 on les trouve dans les huiles de tournesol; de maïs, de pépins de raisin, dans les huiles mélangées, dans les viandes.

Les oméga 3 sont au contraire  salutaires et stoppent l'état inflammatoire. On les trouve principalement dans l'huile de colza et dans les poissons gras, surtout ceux qui viennent des mers les plus froides (sardines, maquereaux, etc..).°

Les oméga 9 ou graisses mono-insaturées se trouvent dans l'huile d'olive. Elles peuvent elles aussi freiner l'état inflammatoire tout en étant moins puissantes que les oméga 3 pour cela.

Pour avoir une consommation équilibrée de ces corps gras il faut que le rapport Oméga 6 - oméga 3 soit de 4 pour 1. Or, ce pourcentage est loin d'être présent dans notre alimentation et le chiffre varie plutôt autour de 2O pour 1. En effet, les huiles utilisées dans les diverses préparations industrielles sont très riches en oméga 6, quand ce n'est pas  en graisses "trans", produits de toutes ces transformations et devenues très dangereuses.

Plusieurs sortes de graisses : Les saturées, les mauvaises et les mono-insaturées ou polyinsaturées, les bonnes. Parmi les polyinsaturées, 2 sont essentiels car l'organisme ne peut pas les fabriquer et ils doivent impérativement être présent dans notre alimentation, ce sont les acides gras linoleiques(tournesol, maïs) pourvoyeurs d'oméga 6 et les acides gras alpha-linoléniques, pourvoyeurs d'oméga 3. Donc, vous l'avez compris, si vous voulez réduire l'état inflammatoire, soit vous réduisez votre consommation de graisses saturées pourvoyeurs d'oméga 6, soit vous augmentez votre consommation de graisse insaturées pourvoyeurs d'oméga 3. IL faut qu'au final le rapport oméga 6 oméga 3 soit le plus proche de 4 pour 1. Les oméga 3 pouvant être ALA, EPA, ou DHA.

Pour réduire les oméga 6 il convient de changer votre huile de table. Eliminez toutes les huiles, Isio 4, 4 huiles, Maïs, pépins de raisin, tournesol, soja. Limitez au maximum les aliments contenant ce genre d'huiles et ceux qui contiennent des acides gras "partiellement hydrogénés" (acides gras trans).

Pour mémoire, le rapport entre oméga 6 et oméga 3 est particulièrement déséquilibré dans l'huile de pépins de raisin (699/1), l'huile de tournesol (310/1), Huile de Maïs (55/1), huile d'arachide (276/1), noix de cajou (105/1), Noix du brésil (400/1), tous aliments à éviter en priorité.

Pour augmenter les Oméga 3, il faut utiliser seulement les huiles de COLZA d'abord, la plus riche, et ensuite l'huile d'olive riche en oméga 9 et dont le rapport est de 10/1 donc acceptable. Privilégiez les aliments enrichis en oméga 3 (oeufs, margarines, etc...). Consommez 2 à 3 fois par semaine des poissons gras, riches en oméga 3 comme les anchois, maquereaux, sardines, hareng et à un degré moindre, thon, saumon, anguille, flétan. Plus les poissons sont issus de mers froides plus ils sont riches en oméga 3, la fraîcheur étant également un facteur important. Les conserves seront privilégiées à l'huile d'olive (sardines). De plus ces poissons de mers froides vous apportent ,la précieuse vitamine D, et en hiver, c'est un facteur important.

Parmi les légumes, le champion des pourvoyeurs en oméga 3 c'est le pourpier, devant la mâche et les épinards. Les noix vous apportent les oméga 3 et 6 dans une proportion idéale. Les graines de Lin sont une excellente source d'oméga 3. Si les poules sont nourries avec des graines de Lin, leurs oeufs peuvent devenir une excellente source d'oméga 3.

Le Docteur de LORGERIL, cardiologue et chercheur au CNRS, spécialiste des Oméga 3, préconise d'utiliser au maximum l'huile de Colza et de consommer des poissons gras 3 fois par semaine.

Parmi les aliments intéressants pour lutter contre l'état inflammatoire de l'arthrose nous trouvons les EPICES qui présentent des propriétés anti-inflammatoires et qui ajoutent des anti-oxydants. Les plus intéressants dans ce domaine sont le gingembre et le curcuma.

Le Gingembre est utilisé  pour traiter les troubles digestifs et les inflammations de toutes natures. Des résultats probants en matière d'arthrose ont été signalés sur le journal médical de référence "Arthritis and rheumatism".

Le Curcuma, on ne le présente plus. Son principe actif, la curcumine, est utile dans les maladies cutanées, pulmonaires, gastro-intestinales, anticancer, anti-inflammatoire, antivirale, antibactérienne, antifongique, rien que ça !

Une autre arme, les ANTIOXYDANTS, car s'il y a inflammation, il y a donc abondance de radicaux libres. Voir les articles s'y rapportant.

Les légumes crucifères (choux) sont un des principaux atouts  contre ce genre d'inflammation (antioxydants mais aussi, glucosinolates, précieux agents qui bloquent le processus inflammatoire (Pr Konstantinos Konstantopoulos). Donc consommez choux verts, chou-fleur, chou de Bruxelles, chou rouge et blanc, brocoli, chou-rave.

Autres aliments intéressants : radis noir, navet, artichaut, poivrons, épinards, tomate, céleri, ail.

Parmi les fruits : Les petites baies rouges, myrtilles,fraises, framboises, mûres, groseilles, cerises, les agrumes, pruneaux, prunes, kiwis, ananas. Une petite monodiète de 1 ou 2 jours par exemple de fraises serait idéale pour traiter ce genre d'affection. Préférer toujours les fruits entiers que leur jus. Les antioxydants sont surtout dans la peau et on en a donc éliminé une grande quantité.

Dans cette lutte, n'oublions pas qu'un apport en GLUCOSAMINE et CHONDROITINE (constituants essentiels du cartilage est très bénéfique. Ces effets sont reconnus par l'EULAR (ligue européenne contre les rhumatismes).

On peut y ajouter les algues, riches en antioxydants (caroténoïdes, bêta carotène, lutéine, zéaxanthine, astaxanthine, vitamines C et E, superoxyde dismutase, polyphénols).

Et n'oublions pas que la prévention est la meilleure des médecines. Il vaut mieux ne pas attendre que les articulations soient complètement détruites pour intervenir.

 

Source : La diététique anti-arthrose de Cécile Bertrand aux Editions thierry Souccar

 

 

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

Homnes 19/05/2015 18:26

Renforcez vos cartilages et vos os : ça marche !
Merci pour votre article.

boisvert 19/05/2015 19:22

Et si on y ajoute le régime paléo ça marche encore mieux.

champs magnétiques pulsés 12/12/2014 16:30

Vous faites bien de rédiger cet article parce que l'on sait aujourd'hui qu'une personne sur trois est ou sera atteinte d’arthrose au cours de sa vie donc c'est important de définir avec précision quels sont les moyens de s'en débarrasser.

J'ai noté également que les personnes ayant fait beaucoup de sport dans leur vie sont susceptibles de déclencher une arthrose précoce. Donc les grands sportifs devront être encore plus vigilants et prévenir cette pathologie aussi précocement.

Boisvert 12/12/2014 17:30

Quand on est jeune on ne se doute pas qu'on se réserve des lendemains qui ne chantent pas.

Champs magnétiques pulsés 26/03/2013 13:06


A mon amble avis, il est si important de se renseigner sur cette maladie qui ne cesse de ce propager dans notre société. Heureusement qu’il existe différentes manières de soulager et même
éliminer cette douleur même.

Devis mutuelle santé 12/09/2012 15:03


Si j'ai bien compris, la prévention de l'arthrose repose essentiellement dans l'alimentation

boisvert 14/09/2012 14:57



Tout à fait, nous devenons ce que nous mangeons. Et j'en sais quelque chose car à 75 ans et d'une famille de rhumatisants et d'arthrosiques, vous comprenez bien que j'ai très approfondila chose
et les laitages en particulier sont à supprimer en totalité, les oméga 3 à privilégier.



mutuelle 01/06/2012 15:03


Bonjour,


En effet, le mieux est de le prévenir.