FIBROMYALGIE

Publié le par boisvert

le-falisson--vigos-paros-fev-2012-066.JPG

                                    Abris pour les bergers sur les grands plateaux désertiques du Mont Lozère

 

C’est nouveau, ça vient de sortir. C’est un peu ce que l’on pourrait dire de la fibromyalgie. Peut-être que les gens en souffraient avant mais c’est seulement depuis 1992 que l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu ce syndrome. Syndrome,  car cette maladie regroupe beaucoup de symptômes, même si les médecins ne parviennent pas à détecter d’inflammation ni de lésion pour les expliquer. Au point que très longtemps on a attribué ce syndrome à des troubles psychiques. Mais ceux qui en souffrent ne sont pas des malades mentaux et les douleurs sont bien réelles.

Le diagnostic est très difficile à établir  car les symptômes ressemblent à d’autres maladies mais aujourd’hui nos scientifiques ont retenu deux critères qui ont été approuvés par un comité international.

La présence d’une douleur diffuse qui dure depuis plus de 3 mois, présente des deux côtés du corps, en haut et en bas de la ceinture, ainsi qu’à la colonne vertébrale.

Une sensation de douleur sur au moins 11 des 18 points caractéristiques de la maladie dispersés sur la totalité du corps. Malheureux celui chez qui on n’aura trouvé que 10 points, c’est un critère un peu curieux tout de même.

Ce sont les douleurs musculaires chroniques qui dominent et de plus ces personnes sont davantage sensibles à la douleur que les autres.

Origine génétique, ou maladie acquise, certainement un peu des deux. Il n’est pas rare de voir plusieurs personnes de la même famille atteinte de ce syndrome. Ces malades dorment mal en général, d’un sommeil non reposant, une cause de la maladie ? Ou encore une infection comme facteur déclenchant ? Ou un facteur mental, dépression, anxiété ?

En tous cas, les douleurs sont étendues et diffuses, principalement aux muscles. Elles sont stables ne s’aggravent pas dans le temps, bien qu’elles puissent être influencées par le froid, les émotions ou les efforts physiques, mais elles sont résistantes à tous les traitements.

Comme autre symptôme que les douleurs, on trouve le sommeil non réparateur, la fatigue persistante, des migraines, un état dépressif, l’anxiété, possibilité d’irritation intestinale, de fourmillements des mains et des pieds, nervosisme, sensibilité exagérée au froid, crampes des mollets. Ce sont les femmes en priorité qui sont atteintes de ces troubles, 4 à 5 fois  plus que les hommes. Mais on parle quand même de 5% environ de la population qui serait touché par cette maladie. Elle débute entre 20 et 40 ans. Les performances musculaires sont altérées, la force est abaissée, la résistance à la fatigue également.

Ce qui est évident c’est que la médecine allopathique n’est pas capable de guérir une fibromyalgie, cette maladie semble incurable.

Les médecins soignent les douleurs avec des antalgiques, qui soulagent mais ne soignent pas, ou encore des anti-inflammatoires alors qu’il n’y a aucune inflammation de signalée. Quant aux anti-dépresseurs, ils ne guérissent jamais aucun patient.

 

TRAITEMENT NATUREL :

 

Il semble que le fait de réformer son alimentation soit primordial. Mais n’oublions pas que la fibromyalgie est la résultante de dizaines d’années d’erreurs alimentaire donc le traitement doit être de longue haleine. Et tout va dépendre de l’intensité, de la motivation et de l’énergie que le patient va utiliser pour parvenir à extirper cette maladie qui s’avère invalidante si on la laisse en l’état.

Le Docteur SEIGNALET signale 90% de réussites sur cette maladie en prenant bien garde de ne parler que de rémission le patient étant toujours sous la menace s’il retombe dans ses travers alimentaires. Sans lait et sans gluten donc, très peu de céréales, même complètes, le maximum de crudités . Et le résultat est obtenu après 3 à 6 mois en général.

Personnellement j’ajouterai une période d’acidification, c’est à dire un mois avec un seul repas et ensuite, et comme toujours, manger le moins possible, le système de deux repas étant une très bonne chose. Il y a un excès de radicaux libres, donc il faudra veiller aux antioxydants, naturels et pourquoi pas une petite supplémentation en vitamines et minéraux. Veiller tout particulièrement sur l’équilibre en acides gras Oméga 3. Il ne faut pas que l’équilibre avec les oméga 6 soit déficitaire. Rappel : Oméga 6, 4 ou 5, pour 1 d’Oméga 3.

Pour le mental, il serait bon que ces patients suivent une hydrothérapie froide, comme le bain de siège à friction sur les organes génitaux, ou même les bains de pieds, ou encore le demi-bain froid 2 ou 3 fois par semaine.

Et activité physique obligatoire, malgré les douleurs. Adapter cette participation en fonction de ses possibilités du moment.

Toutes les grandes techniques de naturopathie peuvent être indiquées, comme l'alimentation entièrement crue en particulier, les monodiètes. Il serait souhaitable que le traitement naturel commence par une période d'austérité sévère pendant une quarantaine de jours. Avant de prendre une vraie alimentation de santé pour toujours.

Ce que l’on peut ajouter, et cela systématiquement, c’est le MAGNESIUM. On a remarqué que la plupart de ces malades étaient carencés en magnésium.

Publié dans santenature

Commenter cet article

claire 08/07/2013 01:12


Bonjour,


Victime de fibromyalgie, de plusieurs maladies auto-immunes très graves et condamnée par la médecine, j'ai pu reconstruire ma santé et renaître à la vie grâce à des méthodes naturelles. Je
témoigne de mon parcours sur mon site ci-dessus. Il contribue à redonner beaucoup d'espoir et à sauver des vies. Merci d'en parler autour de vous. 


Bien cordialement, Claire

boisvert 14/07/2013 09:20


Bonjour Claire, C'est un plaisir de diffuser votre témoignage et votre site.


pascale 19/06/2013 15:52


Bonjour


Septique,j'ai voulu quand même essayer le bain de pied


au plâtre naturel,conseiller par le chimiste Phillipe perrot-minnot


et j'avoue que cela m'a fait beaup de bien


le plâtre contient du calcium,du soufre et de l'oxygène


c'est simple ,pas chere et cependant ça marche vraiment


bonne santé à tous 


 


 

boisvert 22/06/2013 18:01


Bonjour Pascale, C'est toujours l'essentiel. Si ça marche qu'importe le processus, le pourquoi du comment. Merci pour nous signaler un "truc".


pascale 11/06/2013 14:47


Bonjour 


connaissez vous la maladie de Lyme?,


ce tique qui vous pique,crache dans votre sang 


un liquide contenant une bactérie de type borrélia,


elle peut s'infiltrer dans tous les organes du corps


y compris les os ,les malades reçoivent des traitements inadaptés et destructeurs


et les patients ne sont pas informés de l'existance de cette maladie,


pendant des années ils doivent vivre avec des douleurs  insupportables.


le tic-tox ,traitement alternatif pour cette maladie est maintenant 


interdit en France,mais ou va t'on!

boisvert 11/06/2013 15:45


Bonjour Pascale, Aujourd'hui on parle de plus en plus de cette maladie de Lyme. Le tic-tox est interdit, peut-être parce qu'il ne rapportait pas assez aux grands labos.


fleur14 04/06/2013 11:15


Bonjour,


Par hasard je découvre ton blog, je cherchais des renseignements concernant les bourgeons.


Je prends du quercus pedonculata, ribes nigrum et oela europaea.


Je souffre de fibromyalgie diagnostiquée en aout 2010.


Hormis, les antidouleurs et antidépresseurs, j'ai commencé depuis une petite anné le régime sans gluten ni lactose.


Je peux en constater les bienfaits, notamment au niveau du transit.


Je reviendrai plus longuement ultérieurement visiter ton site.


Merci pour ce partage.


Bonne journée.


Bises

boisvert 04/06/2013 12:46


Bonjour fleur14, Et bienvenue sur ce blog. Je vois que tu as déjà bien commencé, le régime Seignalet, comme la gemmothérapie, c'est un très bon début et en principe tu arriveras à tes fins. Je te
souhaite beaucoup de courage et de volonté


pascale 20/05/2013 18:32


bonjour


merci pour l'adresse mail .


j'aimerai savoir si le chabon actif a des propriétés


aussi intéréssantes que le Panacéo?


pascale


 


 


 


 

boisvert 20/05/2013 20:29


Non, et bien que ce soit personnel, je ne le pense pas.