GARDER SES MUSCLES

Publié le par boisvert

02.02.2013-cerf-026.JPG

                    Quelques belles rencontres en rando, en regardant bien on voit 3 chevreuils

 

Nous n'allons pas parler de jolis muscles, bien gros, bien ronds, ceux qu'on présente dans les foires. Non, nous allons parler des muscles efficaces. Après tout, ils ont été créés pour ça. Non seulement il faut qu'ils soient efficaces mais ils vous aident également à ne pas trop vieillir. Car comme je l'ai entendu quelque part, vieillir est une chose, avoir l'air vieux en est une autre. Et pour maintenir un corps en bonne forme, il n'y a rien de mieux qu'une musculature en pleine santé.

Une démarche souple, le corps bien droit, soutenu par une bonne musculature, et le tour est joué, vous restez jeune et, accessoirement beau. Vous ne serez pas aussi beau à 70 ans qu'à 20, mais vous pouvez masquer au maximum les marques de l'âge.

Bien sûr, vous ne remporterez plus des concours de beauté, mais vous serez toujours droit dans vos bottes, capables de marcher, courir, nager, pédaler, travailler votre jardin, etc... Et vous avez remarqué que je n'ai pas cité de la musculation. Cela parce que nous avons suffisamment d'occasions d'exercer nos muscles plutôt que d'aller les exercer devant un miroir pour le simple plaisir des yeux. Mais il y en a qui aiment, alors,... ça fait travailler les muscles également. Et il parait que les exercices en résistance sont excellents pour notre organisme.

 

ENTRETIEN DE LA MUSCULATURE :

 

Dans l'entretien,  il y a 2 parties, le travail et la nourriture.

 

LE TRAVAIL : Ici, il est primordial. Chacun sait qu'un muscle qui ne travaille pas s'atrophie. Cela coule donc de source, exercice physique obligatoire. Il faut que ces exercices soit réguliers, qu'ils sollicitent la puissance musculaire, sans pour autant se mettre à l'haltérophilie. Forcer malgré tout, est essentiel pour développer ses muscles et en plus, cela va solliciter la puissance cardiaque (le coeur est un muscle, ne l'oublions pas ) et accélérer l'oxygénation, tout bénef.

Avec l'exercice, vous assimilerez beaucoup mieux les protéines que votre alimentation apportera. Et ceci est valable aussi bien pour les jeunes que pour les anciens. Les jeunes en profiteront beaucoup mieux et plus vite, mais pour nous, les anciens, nous en avons encore plus besoin. L'âge aidant, la masse musculaire diminue énormément et c'est cette fonte musculaire qu'il nous faut atténuer.

Personnellement, je préconise toujours les sports de plein air, marche, course à pied, vélo, ski de fond (certainement le plus complet de tous, pratiquement toute la musculature est sollicitée), car avec l'oxygénation on favorise la santé de toutes nos cellules qui ont besoin de respirer. Je sais que certains médecins préconisent plutôt les exercices en "résistance" qui développent plus la masse musculaire. Alors peut-être un compromis des deux méthodes. L'essentiel étant l'activité physique et le travail musculaire.

 

NOURRIR SES MUSCLES :

 

Chacun sait cela, consommer des protéines va développer sa musculature ; au point que les athlètes se fabriquent des potions extrêmement enrichies. Mais il n'y a pas que la  quantité de protéines à prendre en compte, il y a aussi la qualité. Mangez des céréales raffinées, des viandes grasses, saucisses, charcuteries, laitages, vous aurez votre dose de protéines mais vous allez acidifier votre organisme, objet de beaucoup de désagréments d'abord, et de développement d'une masse grasse au lieu d'une masse maigre.

Il faut donc privilégier une alimentation alcalinisante qui peut à elle seule arrêter une fonte musculaire. Fruits et légumes font parti de ces aliments qui vous alcalinisent mais ils n'apportent pas énormément de protéines si l'on excepte les légumineuses (pois, pois chiches, lentilles, haricots en grains, soja) qui en présentent une bonne quantité. Il faudra ajouter quelques protéines animales, surtout oeuf, et poissons gras et cela devrait suffire.

Malgré cela, un vieux de 70 ans, n'arrivera jamais à obtenir la musculature d'un jeune de 20 ans. Et oui, nous vieillissons tous. Un jeune de 20 ans a des muscles qui constituent entre 45 et 50% de son poids total alors qu'un sénior de 70 ans n'en aura plus qu'entre 25 et 30% de son poids total. Et cette fonte est inéluctable, nous ne sommes pas éternels, mais heureusement, on peut freiner cette chute.

Il nous faut penser à la GLUTAMINE, un des 20 acides aminés qui composent les protéines et qui sert de "tampon" en neutralisant l'acidose. C'est l'acide aminé le plus présent dans tous les tissus musculaires de l'organisme. Nous l'avons étudié à propos de l'intestin grêle et des fameux "entérocytes et leur chapeau à plumes" qui utilisent cette glutamine comme nourriture et carburant. C'est le principal substrat énergétique de la paroi des cellules de l'intestin. Et comme c'est ici qu'est le point de départ de la nourriture musculaire, il est impératif de penser à la glutamine. Les entérocytes ne sont pas nourris par le réseau capillaire, mais directement par les apports alimentaires. Les praticiens qui s'efforcent de combattre chez leur patient le phénomène de perméabilité intestinale, (extrêmement courant et source de problèmes immunitaires et de troubles dégénératifs), prescrivent très souvent la glutamine et de nombreuses études soulignent l'impact favorable de cette supplémentation sur la vigueur des villosités intestinales et la réduction des phénomènes de sur-perméabilité intestinale.

Une acidose chronique va entrainer une chute de cette glutamine. Le réservoir d'acides aminés se trouvant dans les muscles,  l'organisme va puiser cette glutamine qui lui est  nécessaire et cela va entraîner invariablement une fonte musculaire et une dégradation de vos entérocytes. 

Une prise de bicarbonate de potassium peut être suffisante pour rétablir l'équilibre acide-base et stopper net une fonte musculaire. Mais il vaut peut-être mieux privilégier des éléments plus naturels.

Dans les produits naturels, c'est l'acide ursolique qui a été l'objet de nombreuses recherches  probantes. On le trouve dans la peau des pommes, vous savez, ce que vous jetez dans la poubelle. Donc consommez les pommes avec leur peau (bio, bien sûr). On trouve cet acide ursolique aussi dans le romarin, mais il est difficile d'en prendre suffisamment par ce biais.

Des chercheurs ont noté que, non seulement cet acide ursolique était bénéfique pour les muscles, mais en plus, il diminuait la masse grasse, faisait baisser le taux de cholestérol et de triglycérides.

Il y a un autre acide aminé très intéressant, c'est la CITRULLINE qui est favorable à une assimilation améliorée des protéines (déficiente chez les séniors notamment). Cette citrulline stimule la synthèse protéique musculaire et améliore la tonicité de tous nos muscles. Là aussi on constate une diminution de la masse grasse et une augmentation de la masse maigre. C'est donc une autre possibilité d'améliorer son potentiel musculaire. C'est la Pastèque qui est le champion de nos fournisseurs en citrulline. Mais elle est également produite par les "entérocytes" , on y revient toujours. Son dosage sanguin peut même servir à déterminer la masse fonctionnelle et l'intégrité de la muqueuse de l'intestin grêle. Cet acide aminé non essentiel (puisque l'organisme peut le fabriquer), est produit exclusivement dans l'intestin à partir de la glutamine et de l'arginine. Il participe allègrement à la synthèse protéique. On lui a reconnu la faculté de restaurer la masse musculaire, d'augmenter la force  et d'atténuer ainsi les effets du vieillissement de toute la masse musculaire. Alors même si l'organisme peut le fabriquer, il sera parfois nécessaire dans certains cas de se supplémenter en Citrulline.

On peut citer également la vitamine B6 qui participe au métabolisme des protéines et du glycogène, ainsi qu'à la contraction et au métabolisme des muscles.

Il est intéressant aussi de parler de la vitamine D qui a son importance dans le développement harmonieux de notre système musculaire. C'est reconnu. Donc, en vous exposant au soleil, et sans rien faire, vous développez votre musculature.

Et puis, on trouve des compléments alimentaires qui font un peu la synthèse de toutes ces techniques. Comme musclo-Nut au laboratoire D-Plantes qui associe, acide ursolique, extrait de romarin, Vitamine B6, D3, potassium, glutamine, coenzyme Q10, selenium, taurine, magnésium. (Je précise que je n'ai aucun intéret dans aucun laboratoire). Le L-GLUTAMINE 550 au laboratoire "Nutrixeal" également.

Voilà quelques éléments de plus pour garder vos muscles.

 

 

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

use of raspberry ketones 09/02/2015 23:04

I'm no longer certain the place you're getting your info, but good topic. I needs to spend some time studying more or working out more. Thanks for fantastic info I used to be searching for this information for my mission.

tonalin 09/02/2015 23:04

That is really attention-grabbing, You're an excessively professional blogger. I've joined your rss feed and look ahead to looking for more of your magnificent post. Additionally, I've shared your web site in my social networks!

vente produit de beauté 09/02/2015 09:57

Heya i'm for the first time here. I found this board and I find It really useful & it helped me out much. I hope to give something back and aid others like you helped me.

coupes courtes 09/02/2015 09:57

Hiya, I am really glad I've found this info. Today bloggers publish just about gossips and net and this is really annoying. A good blog with exciting content, that is what I need. Thanks for keeping this site, I'll be visiting it. Do you do newsletters? Can't find it.

madine 09/11/2014 11:00

merci pour votre article.dame de 65 ans, je vois ma masse musculaire fondre, mes bras...au secours !!
je bouge...je n ai pas eu de traitement hormonal pour la ménopause,y a t il un moyen de freiner ce carnage.merci

madine 12/11/2014 18:16

merci, oui , il y a l age, mais j ai aussi perdu de la force dans mon bras droit. je tremble en faisant une activite le bras levé ! je bouge, je marche, je bricole, mon cerveau est tjrs en action

Boisvert 12/11/2014 12:10

Bonjour Madine,
C'est le problème de tous les gens âgés, comme moi. Il faut penser sport, activité physique pour ce genre de muscles et glutamine pour leur nourriture. Manger des protides, mais pas trop non plus, c'est pas facile. Car en vieillissant l'assimilation est moins bonne, les enzymes en moins grande quantité. Ce sont tous les organes qui petit à petit fonctionnent moins bien. Apporter des antioxydants, ajouter quelques compléments alimentaires, comme un complexe NUPOWER par exemple. Et ne pas trop regarder les effets de l'âge.
Bonne journée !