Hippocrate et la Médecine

Publié le par boisvert

En devenant médecin, les candidats acceptent le serment d'Hippocrate qui fixe ainsi un cadre éthique à tout ce qui constituera plus tard l'essentiel de notre médecine moderne.
Mais, en fait, qu'en est-il de ces beaux discours ?
Voyons quelques passages de ce fameux serment :
- Je donnerai mes soins gratuits à l'indigent, - On vous a demandé un  jour si vous étiez dans le besoin ?
- Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. - De nos jours on n'ose même pas dire que l'on désire se soigner par des méthodes moins polluantes de peur de se faire enfermer dans un asile. Il vaut mieux ne pas avoir d'autres convictions que celles que la médecine moderne veut nous imposer.
- J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences. - Personnellement et lorsque j'ai un jour refusé les antibiotiques , le médecin m'a dit qu'on allait me couper le pied avant une semaine. Lorsque suite à une appendicite déclarée j'ai voulu pratiquer une autre médecine et jeûner, on m'a dit que j'allais avoir une péritonite et que j'allais mourir. Mais à part cela on ne force pas ma conscience. Et pourtant on ne m'a pas coupé le pied et je n'ai pas eu de péritonite. Quant aux conséquences, lorsque l'on pratique sur vous des vaccins dont on ne connait pas les suites désastreuses, est-ce que l'on vous dit qu'il y a énormément d'accidents genre encéphalites, épilepsie, et autres gâteries de ce genre ?
- Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain... - Je crois que c'est celui-là qui me plait le plus. Aujourd'hui on peut dire que tout est question d'argent, de profits, et la puissance occulte de tous ces laboratoires qui dirigent le monde, de ces magnats de la finance qui nous font croire que c'est de notre santé et de notre intérêt dont il est question.
- Que je sois déshonoré et méprisé si j'y manque, Que je sois couvert d'opprobre et méprisé de mes confrères, si j'y manque. Je jure ! Je jure ! Je jure ! - Ainsi soit-il !

Est-ce que les médecins seraient heureux s'ils n'avaient plus dans leur salle d'attente que les accidentés de la route ou les victimes d'accidents domestiques ? En fait vous serez d'accord avec moi je pense, pour comprendre que nous sommes loin de ce système idyllique. Ils sont eux aussi dans un système qui est tout faux et eux-mêmes ils ont intéret à nous clientéliser.
 Imaginez un seul instant que ces mêmes médecins nous présentent la médecine naturelle et de meilleures conditions pour être en bonne santé, sans l'aide d'un médecin et de drogues en tous genres. Du jour au lendemain, ils auraient 10 fois moins de clients, au point qu'il leur serait même difficile de vivre de leur travail. Alors, ils se font l'avocat du diable et n'hésitent pas à discréditer toutes ces médecines non violentes, que ce soit la naturopathie, l'homéopathie, l'acupuncture, l'ostéopathie, etc... Elles sont toutes pratiquées par des charlatans, le grand mot, qui discrédite en même temps l'autre médecine et le thérapeute. Ils ferment les yeux sur les résultats qui ne sont pas accrédités par la science. C'est le hasard, l'effet placébo, mais surtout pas  cette pseudo-science qui a guéri.
En faisant le désert autour d'eux, ils ont le monopole et ne risquent pas la contradiction. Et le système actuel pousse toujours dans le même sens, on ne rembourse que cette médecine. C'est d'ailleurs pour cela aussi qu'il y a un trou énorme à la sécurité sociale, on ne guérit rien, on entretient, on cache les vraies causes, et ainsi on se réserve des lendemains pleins de maladies plus graves, miam, miam, c'est la prospérité.
Oh bien sûr ! on vous dit de manger quelques fruits et légumes par jour, de diminuer le sucre, le sel, les graisses. Et on se donne ainsi bonne conscience. Et par ailleurs on ne dit rien sur une consommation excessive de laitages de toutes sortes, on nous fait croire que ces produits sont des amis, nécessaires, la science a dit OUI ! La preuve il y a des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments des enzymes, et j'en passe mais on ne vous dit pas que cet aliment est l'aliment d'un veau, idéal pour lui, mais particulièrement nocif pour l'homme et surtout parfaitement inutilisable par lui.
Mais le responsable c'est le consommateur, c'est lui qui choisit son alimentation. Seulement nous avons été éduqués dans le sens qu'il y a des cadres de vie dont il ne faut pas sortir. Pour la spiritualité il y a le curé, pour le savoir il y a l'instituteur, et pour la santé il y a le médecin, et lui seul sait ce qu'il vous faut pour être en bonne santé. De sorte que pour accréditer une thèse il faut nécessairement que ce soit lui qui donne son accord, sinon vous êtes catalogués de farfelus et tout ce qui vous arrivera (l'enfer, bien sûr) est prévisible.
Et puis, on vous répondra invariablement que "si c'était vrai, ça se saurait" et je l'ai entendu des milliers de fois naturellement et par des gens de bonne foi. Mais vous pouvez être sûrs que tant que ces messieurs de la médecine officielle ne diront pas "c'est bon pour vous", rien ne sera fait pour que ces méthodes différentes et moins polluantes se propagent. Ca n'est pas demain que l'on va vous dire que le Jeûne est une formidable thérapeutique qui peut guérir  la plupart de ces maladies incurables que la médecine officielle a créées pour la plupart.
Il faut bien se rendre compte que si un jour la médecine officielle dit, "il faut impérativement arrêter la consommation de laitages", c'est toute l'industrie agroalimentaire qui vacillerait, on peut presque prévoir un énorme crack boursier à la suite de telles informations. Et je dis pour le lait, mais pour le sucre il en est de même, pour la viande, c'est presque pareil, alors arrêtez de bêler et suivez le troupeau !.
Evidemment on voit fleurir énormément de maladies incurables, mais quand ces messieurs ne savent pas, ils ont trouvé des noms pour ces maladies, elles sont psycho-somatiques. C'est dans votre tête que ça se passe.
Alors étant donné que personne ne veut prendre réellement notre santé en compte, et que chacun regarde avant tout son portefeuille, il ne nous reste qu'une solution, c'est de nous prendre en charge, peser, mesurer, évaluer , s'informer, comprendre ce qui est le meilleur pour nous.
C'est dans notre tête que ça se passe, et bien nous pouvons décider et ne pas suivre le troupeau au risque de passer pour un illuminé mais cela en vaut la peine. L'expérience de milliers de personnes qui ont recouvré la santé en fuyant les sentiers officiels sont là pour en témoigner.
Et ici, il n'est pas question d'argent, au contraire, vous n'avez plus de médicaments à acheter, votre nourriture sera votre médicament, (cela aussi le Maître l'a dit), et sur internet  vous avez accés gratuitement à la connaissance, sur ce blog et des milliers d'autres.
.

Publié dans santenature

Commenter cet article

anicée 23/11/2009 07:49


Bonjour !
Tout est dit,  en quelques lignes voilà résumé le tableau de notre soi-disant bien-être actuel, qui pourrait d'ailleurs exister réellement, compte tenu de tout ce qui est à notre
portée aujourd'hui ; mais hélas, il en est décidé autrement en haut lieu. Toutefois, il nous reste encore et heureusement l'immense chance de pouvoir découvrir d'autres alternatives et surtout
celle de pouvoir choisir de "vivre" sans survivre. Alors profitons en et au diable les esprits chagrins et les empêcheurs de tourner en rond, merci Boisvert pour tout ce que vous apportez sur ce
blog, continuez encore longtemps de nous éclairer ; à nous de diffuser autour de nous toutes ces connaissances, les petits ruisseaux ne font-ils pas les grandes rivières ? Si les médecins et les
apothicaires (ou ce qu'il en reste ...) pouvaient être contaminés à leur tour par toutes ces connaissances et redécouvrir ce serment sur lequel ils ont sans doute juré sans l'avoir lu ; je rêve
certainement, mais quelqu'un a dit un jour que l'espoir fait vivre, alors vivons !
 Bonne journée à tous.


boisvert 23/11/2009 11:04


Merci pour les encouragements