HUILES ESSENTIELLES - COMMENT ?

Publié le par boisvert

Les huiles essentielles, c'est pratique, on peut les utiliser presque pour tout, mais on ne sait jamais si c'est mieux de les inhaler,  de les prendre par voie buccale ou s'il faut seulement les mettre sur la peau. Et de plus, on les utilise rarement pour calmer le système nerveux. C'est plus le côté antiseptique qui a été exploité et pourtant...

Et ceci, tout simplement parce que toutes ces senteurs n'ont pas les mêmes  propriétés, la même action, et que, de plus, une HE renferme de nombreux composants aromatiques (quelques 250 tout de même, comme pour le géranium Rosat).

On trouve des familles d'HE complètement différentes selon qu'il s'agit de Terpènes (monoterpènes, diterpènes, sesquiterpènes), d'alcools (monoterpénols, diterpénols, sesquiterpénols), phénols, esters, éthers, oxydes, aldéhydes terpéniques et aromatiques, cétones, lactones, coumarines, acides.

La famille des esters : Elle se caractérise par ses propriétés calmantes, sédatives et antispasmodiques. On y trouve la lavande vraie, le lavandin super et le petit grain bigarade, tous plus ou moins calmantes, relaxantes, décontractantes et antispasmodiques. Le lavandin super est riche en acétate de linalyle est recommandé en cas de palpitations ou d'extrasystoles, comme la lavande ou le petit grain bigarade. Leur tolérance cutanée est excellente et on les appliquera en priorité et pures sur le plexus solaire, sur l'intérieur des poignets ou la plante des pieds (3 gouttes par exemple.) Dans cette famille des esthers on trouve la camomille noble qui s'adresse à tous les hypersensibles, qui s'enflamment vite, qui ont du mal à digérer à cause de cette sensibilité à fleur de peau. Elle est incontournable en cas de choc affectif et donc immédiatement, placer 3 gouttes sur le plexus solaire car dans cette catégorie des esters il y a beaucoup d'affinités avec le plexus solaire.

 

La famille des aldéhydes terpéniques : Elle se distingue par sa faculté à apaiser le système nerveux. Trés riches en citrals comme la litsée citronnée, le lemongrass, elles sont calmantes, sédatives et antidépressives. Ici, c'est la voie olfactive qui sera privilégiée via un diffuseur d'arômes. On pourra par exemple préparer un mélange de 25 gouttes de mandarine zeste, 15 gouttes de lavande vraie ou de lavandin super, 10 gouttes de litsée citronnée. Et on inhale ce mélange environ 10 mn par heure ce qui provoquera relaxation, décompression et bien-être.

 

La famille des Ethers : Elles se caractérisent par ses propriétés antispasmodiques comme le Basilic exotique et l'Estragon. L'estragon est un antispasmodique puissant et un tonique mental qui sera conseillé en cas de spasmes digestifs et gynécoloques, de spasmophilie et de fatigue cérébrale ou générale. C'est également un anti allergique remarquable et sera donc à recommander aux personnes qui cumulent un terrain spasmophile et un terrain allergique. Ici, ce sera la voie orale qui sera privilégiée 2 gouttes 3 fois par jour par voie perlinguale (Comme pour l'homéopathie, laisser fondre sous la langue). Le basilic exotique est souverain pour traiter les maux de tête en rapport avec le stress, le surmenage, les tensions accumulées, comme l'estragon.

 

La famille des coumarines : Elle se caractérise par ses propriétés sédatives nerveuses, anticonvulsives et hypnotiques. Elles sont trés indiquées en diffusion atmosphérique parce qu'elles détendent l'atmosphère. On y trouve le citron zeste, bergamote zeste, orange douce zeste, mandarine zeste, verveine citronnée, lavande vraie, lavandins.

 

La famille des sesquiterpènes : Elle se distingue par des propriétés thérapeutiques psychiques remarquables comme la Myrrhe, l'encens, les bois de santal, cèdre de l'Atlas et les racines Nard de l'Himalaya. L'encens et la myrrhe étaient les cadeaux que les rois mages avaient offerts à l'enfant Jésus, c'est dire le précieux de HE. La myrrhe est trés indiquée en cas de chagrin et de tristesse, suite à un deuil par exemple ou une séparation, mais également en cas d'angoisse existentielle, de peur panique ou encore d'obsessions d'ordre sexuel. Quant à l'encens il redonne confiance en soi, permet la dissolution des cristallisations émotionnelles, libère de la peur de l'avenir et ouvre l'esprit à des dimensions nouvelles. Comme il favorise les états méditatifs, bon nombre de traditions spirituelles l'emploient régulièrement lors de leur cérémonie. Tout le monde a senti le parfum de l'encens pendant la messe.

 

Ceci est tiré d'une étude faite par le magasine Belle Santé (hors série N°11), sur les huiles essentielles .

 

Comment prendre la plupart des HE :

PAR VOIE ORALE :  Aneth, Basilic, Cannelle, Citron, Cyprés, Estragon, Girofle, Hélichryse Italienne, Laurier Noble, Marjolaine, Menthe poivrée, Oranger doux, Pamplemousse, Petit grain Bigarade, Sarriette vivace, Thym à linalol, Thym à Thymol, Thym à Thujanol, Origan compact, Lentisque Pistachier. Attention tout de même, si certaines sont bien tolérées, elles sont néanmoins trés fortes comme le Thym ou l'origan et il faut y aller prudemment et les diluer dans une cuiller de miel ou un petit morceau de sucre roux. Certaines autres peuvent être prises par voie buccale mais moins recommandées, comme le bois de rose, la camomille romaine, la lavande aspic,, la litsée, la mandarine, le Niaouli, le ravintsara,  le romarin à cinéole, La sauge sclarée, le tea tree,

Par la PEAU : Bergamote, Bois de Rose, Cajeput, Ciste, Citronnelle de Ceylan, Eucalyptus citronnée, Eucalyptus globulus, Eucalyptus radiata, Gaulthérie, Genévrier, Géranium, Hélichryse italienne, Laurier noble, Lavande Aspic, Lavande officinale, Lavandin, Lemongrass, Niaouli, Palmarosa, Pamplemousse, Petit grain bigarade, Ravintsara, Romarin, Rose, Teae Tree, Ylang Ylang.

En DIFFUSION : Citron, Citronnelle de Ceylan, Eucalyptus citronnée, Eucalyptus radié, Litsée,  Mandarine, Oranger doux, Pamplemousse,  Pin sylvestre, Romarin, Rose, Sapin de Sibérie.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Arlette 10/05/2010



Un grand MERCI pour ce sujet très intyéressant - J'ai des H.E et ne sait jamais exactement comment les utiliser - voilà qui est fait maintenant je saurais


Je suis toujours inpatiente de recevoir vos messages c'est un vrai plaisir pour moi on apprend vraiment beaucoup de choses et tout çà au naturel


Continuez et encore un grand MERCI



anicée 10/05/2010



Bonjour Boisvert !


Très bonne idée que vous avez eu là, je viens de me procurer ce hors-série (je prends aussi l'autre tous les mois :-))) j'ai commencé de l'éplucher et j'ai déjà découvert des tas de choses dont
on ne parle pas beaucoup à propos des HE, leur côté "santé physique" est un peu trop prépondérant, mais de toute façon, le principal c'est d'en parler et surtout avoir les basiques. Pour ma part,
j'ai toujours dans mon sac à dos ( et oui, je n'en ai pas à main ...) lavande vraie et menthe poivrée, de quoi parer au plus pressé et c'est souvent qu'elles sortent pour une raison ou pour une
autre. Bonne journée !



Lulu 19/05/2012


Je suis un peu perdue car dans vos artickes précedents traitant des HE vous préconisez d'utiliser lh'élichyse et le  ravintsara par voie orale et Valnet aussi et dans cet article vous dites
qu 'i n'est pas recommandé de les ingérer


Pouvez vous me donner quelques précisions car je veux me constituer mes 10 HE comme vous nous conseillez de le faire.Je vous remercie pour votre disponibilité