INCONTINENCE d'URINE

Publié le par boisvert

On utilise plusieurs termes. On parle d'énurésie lorsque l'origine est psychique, ou un défaut du contrôle des sensations mais  la fonction ou l'organe sont intact. Alors que l'incontinence d'urine  c'est l'incapacité fonctionnelle de retenir l'urine et de garder la maîtrise de ces émissions d'urine.

 

- Plusieurs sortes d'incontinence urinaire :

- L'incontinence urinaire lors d'efforts : Émission involontaire même faible lors d'un sport quelconque par exemple.

- Incontinence d'urgence : les envies sont impérieuses et en général laissent s'échapper l'urine par manque de temps pour aller aux toilettes. Cela arrive souvent chez les personnes âgées dont la vessie a perdu de son tonus ou encore les femmes en raison de facteurs comme grossesses ou ménopause.

- L'incontinence par regorgement (Trop-plein) : Cela peut-être le cas lors d'une hypertrophie de la prostate  qui en comprimant la vessie oblige le patient à se lever plusieurs fois la nuit pour des besoins pressants et quelquefois c'est trop tard.

- Comme causes possibles on peut trouver, les végétations, l'onanisme, les oxyures,  la vulvite ou le phimosis chez les garçons (peau qui recouvre le gland, trop serré).

 

THERAPEUTIQUES NATURELLES :

 

- Tout d'abord on peut rappeler quelques conseils d'ordre général comme ne pas trop boire en peu de temps, et surtout le soir ou avant de faire un effort. Éviter les  irritants comme alcool, tabac, boissons caféïnées, thé, coca-cola,  les agrumes, oranges, pamplemousse, les mets épicés, le chocolat, ou si vous voulez entreprendre une monodiète, éviter les monodiètes hydriques comme raisins par exemple.La meilleure thérapeutique, c'est évidemment le jeûne sec et pour la réalimentation une monodiète (forcément hydrique) composée de jus d'abricot ou d'ananas (fonction thyroïdienne, ou de cassis (glandes endocrines), de fraises ou de myrtilles.- Il sera souhaitable que l'on pratique la gymnastique du sphincter de la vessie. Uriner, stopper, reprendre, stopper plusieurs fois de suite. De la sorte on rééduque le sphincter mais aussi les muscles pelviens.

- Pour les enfants on peut leur faire prendre un bain chaud extrêmement salé le soir au coucher. Et on leur recommande d'uriner dans leur bain, ce sera un plaisir.

- Dans l'alimentation utiliser de l'huile de noix.

- Dans un premier temps utiliser l'hydrothérapie chaude, en bains de siège, cataplasmes chauds de tisane de Prêle sur la région vésicale, bains de pieds. Ensuite utiliser également l'eau froide pour endurcir l'organisme. Donc le chaud pendant une quinzaine de jours et ensuite passer au froid. Piétinement dans l'eau fraîche le matin, bains de siège, etc...

- On peut utiliser la manière forte pour les enfants : à partir de 5h du soir, plus de liquides, un bain chaud au coucher, puis compresses chaudes sur l'abdomen, 1 heure après, réveil, on lui donne encore un court bain de siège chaud et on le fait encore uriner dans le bain. On le remet au lit. Ce traitement suffit très souvent pour obtenir une guérison définitive dans les 8 jours.

- On peut signaler bien sûr toutes les tisanes astringentes :

L'aigremoine qui est astringente, tonique du foie, et qui est utile contre les pertes blanches comme pour l'incontinence d'urine.

La Bourse à Pasteur dans tous les écoulements comme hémoptysie, règles trop abondantes, incontinence d'urine.

La Busserole qui est antiseptique des voies rénales, contre toutes les infections, les pertes blanches et l'incontinence urinaire.

Les noix de Cyprès qui sont toniques et astringentes contre les pertes blanches et l'incontinence urinaire.

Le Thuya qui est un sédatif urinaire, qu'on utilise également dans l'hypertrophie de la prostate, la cystite et l'incontinence urinaire.

Autres plantes pouvant être utilisées : l'achillée millefeuille, l'ail, l'aubépine, le bouillon blanc, le chêne, le laurier, la myrtille, l'oignon.

- On peut essayer de tapoter la 5ème vertèbre lombaire ou utiliser le massage de cette vertèbre.

 

- LES TEINTURES MERES :

 

EQUISETUM ARVENSE (la prêle des champs) : Hémostatique remarquable, réparateur des tissus, reminéralisant de premier ordre, riche en silice. A utiliser contre l'énurésie nocturne, l'embarras des voies urinaires, les hématuries, toutes les hémorragies. 4 fois par jour 30 gouttes (adultes). On peut également l'utiliser sous forme de décoction trés concentrée.

HYPERICUM (le millepertuis) :  Anti-inflammatoire, antiseptique, tonique utérin. Indiqué contre les dysménorrhées et l'énurésie. 3 fois par jour 10 gouttes dans un peu d'eau. Je ne le dis pas toujours mais pour les enfants vous coupez ces doses en deux. (enfants de plus de 12 ans)

UVA URSI (la busserole) : Antiseptique urinaire. A utiliser lorsque l'urine est alcaline. Arrêter dès que l'urine est limpide. Contre l'énurésie : 3 fois par jour 15 gouttes dans un peu d'eau.

 

 AROMATHERAPIE :

 

- CYPRES : Décongestionnant veineux et prostatique, astringente, et vaso-constrictrice. Peut entrer dans un baume, voir plus bas.

- MARJOLAINE :  Soulage tous les troubles nerveux. Danièle Festy l'appelle l'amie des nerfs. Si on soupçonne une origine  nerveuse on peut prendre 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuiller de miel aprés les 3 repas.

 

On peut aussi utiliser les baumes préparés en fonction de l'origine des troubles. Si c'est nerveux forcer sur la marjolaine, si c'est circulatoire ou fonctionnel forcer plutôt sur le cyprès. Par exemple : 20 gouttes HE Marjolaine, 10 gouttes HE Cyprès, le tout mélangé à 30 gouttes d'une huile végétale comme HV de noisette ou amande douce ou calophylle.

On masse les parties intéressantes comme le plexus solaire, l'intérieur des poignets, la voûte plantaire et éventuellement le petit bassin.

 

HOMEOPATHIE :

 

- PLANTAGO : Excitation polyurique de la vessie avec incontinence nocturne d'urines. Chez des enfants assoiffés ou paresseux. En 5CH chez l'assoiffé ou en 9CH chez le paresseux.

- SULFUR : Les énurésies suite à une éruption mal sortie ou insuffisamment. En 5CH

- CINA : L'enfant se frotte souvent le nez et l'anus, pensez aux oxyures. le sommeil est agité, avec cauchemars, les yeux sont cernés et les pupilles dilatées. En 4CH

- BELLADONNA : L'enfant a un sommeil agité, il parle et crie en dormant, il rêve qu'il urine et il le fait. En 4CH

- KREOSOTUM : L'enfant urine dans la première partie de la nuit. Il est très difficile à réveiller, lui aussi rêve qu'il urine.

- PULSATILLA : Les enfants plutôt timides. Envies constantes d'uriner quand ils se couchent, il s'endorment épuisés et ils se relâchent.

Pour le remède de fond choisir : SEPIA ou PULSATILLA s'il y a congestion veineuse, ou SULFUR, CALCAREA CARBONICA s'il y a inflammation, ou NATRUM MURIATICUM si spasmes, ou encore CAUSTICUM, LUESINUM, TK, s'il y a parésie ;  Prendre alors une haute dilution chaque semaine ou tous les 10 jours de l'un d'entre eux en 12, ou 15CH.

 

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

Julie 19/01/2016 16:34

Merci pour ce billet ! Il est très intéressant. Vous rappelez ce qu'est l'incontinence et proposez des solutions naturelles pour améliorer le bien-être des personnes concernées. Souvent, les articles traitent du matériel médical, des dispositifs ou encore des traitements disponibles. Vous abordez le sujet avec un angle différent.

Boisvert 19/01/2016 17:56

Bonjour Julie,
C'est la naturopathie qui est différente, elle s'intéresse au malade et non à la maladie.

sabrina 30/03/2015 09:25

merci pour tout je vais faire cela et je vous dirais
bonne journée

sabrina 29/03/2015 16:12

bonjour
mon fils aura bientot 5 ans n'arrive pas à se réveiller la nuit pour aller aux toilettes il se fait dessus et sa ne le réveille pas si je ne passe pas le voir au cours de la nuit il dort dans son urine toute la nuit
je ne sais plus quoi faire le matin il se sent mal d'autant que son ^petit frère de 3 ans et demi n'a pas ce souci
la seule façon d'éviter sa c'est que mon mari ou moi meme l'emmenions aux toilettes au moins une fois au cours de la nuit pour la sieste pas de problème autrement la journée il a tendance à se retenir et d'un coup il me dit qu'il est pressé il doit y aller en courant
merci pour votre aide
bonne fin de journée

boisvert 29/03/2015 17:52

Il faut lui faire faire de la rééducation. Vous le faites uriner et lui demandez d'arrêter en cours plusieurs fois pour muscler ses sphincters. Lui aussi il faut veiller à son alimentation. Attention aux sucres, pain, viennoiseries, pommes de terre laitages.

incontinence 27/06/2013 04:46


La jeune société textile Virtuose de Hirsingue vient de déposer un brevet de textile à même de “révolutionner” la manière d’aborder les problèmes liés à
l’incontinence. Un pas significatif vers les vêtements fonctionnels ou dits « intelligents ».

boisvert 27/06/2013 06:49


Bonjour, Je ne connaissais pas et je suis allé sur internet voir ce que c'était. Et vous faites de la pub pour une usine qui est en train de fermer. Ce n'est plus la crise de l'incontinence mais la
crise du manque de boulot. Peut-être qu'il y a de moins en moins d'incontinents ! En plus ce n'était pas la "jeune" Société Virtuose de Hirsingue puisque elle était agée d'une centaine d'années,
sison moi aussi je serais un "jeune" naturopathe.


dany724 11/04/2012 04:34


Merci de m'avoir répondu, je vais chercher.


Bonne journée.