L'ALGUE KLAMATH

Publié le par boisvert

 

  30.11.2012-018.JPG30.11.2012-026.JPG             

Images de mes randonnées de ce week-end. La neige a fait son apparition. Sur la photo de droite, des congères de 1m et plus barrent le chemin, avancer devient difficile lorsque l'on s'enfonce jusqu'à la taille. J'ai croisé un chevreuil qui s'est trouvé subitement en face de moi. Il s'est demandé ce que je faisais là mais comme je ne lui étais pas sympathique il a fait un bond et s'en est vite retourné dans son monde sauvage. Je n'ai même pas eu le temps d'immortaliser notre rencontre pour vous en faire part.    

 

 

 

C’est une algue bleu-vert, son nom scientifique est Aphanizomenon Flos Aque plus communément appelée AFA, il faut avouer que c’est plus pratique.

Elle est récoltée à 1300 mètres d’altitude dans le lac Klamath (Oregon Etats-Unis), 52kms de long pour 13 kms de large, préservé de toute pollution. Le pH de l’eau est neutre (entre 6,9 et 7,4) ,  elle est constamment renouvelée par 17 chutes d’eau et dispose d’une incroyable richesse nutritionnelle qui facilite la croissance de l’algue Klamath. Cette algue ne se développe nulle part ailleurs. Elle est en vente libre aux USA. En 1995, diverses études ont été faites à son sujet. Les résultats scientifiques s’accumulent et cette algue possède des propriétés curatives importantes et elle a une gamme étendue d’effets thérapeutiques. On l’utilise dans le traitement de maladies considérées aujourd’hui comme incurables.

Cette algue  est d’une richesse inégalée et un livre est sorti à son sujet « l’aliment le plus complet de la planète, de Anne-Marie PETRI ». C’est donc un aliment complet et très énergisant. On l’appelle aussi l’algue aux 115 nutriments et il  contient donc tous les nutriments nécessaires à l’être humain, même ceux devenus rares dans notre alimentation de plus en plus carencée. La gamme complète des acides aminés (20 acides aminés) et 14 vitamines, dont les vitamines B1, B3, B6, B12, K, des minéraux, des oligo-éléments, des protéines (plus que le boeuf ou les œufs), des oméga 3, des pigments végétaux, chlorophylle, phycocyanine, des caroténoïdes, des polysaccharides aux vertus immunostimulantes et détoxifiantes, des polyphénols et beaucoup d’enzymes..

La première étude scientifique a été menée par l’Université de l’Illinois et concerne le SYSTEME IMMUNITAIRE. Les chercheurs ont étudiés tous les paramètres cliniques du sang (hématocrite, hémoglobine, cholestérol, cortisol, T3, T4…) Ils ont constatés que l’AFA provoque une mobilisation presque immédiate des globules blancs, ce qui permet de répondre instantanément à une attaque virale par exemple. Le composé actif de l’AFA responsable de cet effet a été identifié comme étant un polysaccharide qui est unique à l’AFA.

Une autre série d’études a ensuite été publiée décrivant les propriétés ANTI-INFLAMMATOIRES de la phycocyanine, le pigment bleu de l’algue. Ce pigment inhibe une enzyme fortement impliquée dans le processus inflammatoire. (COX-2). Les inhibiteurs synthétiques de COX-2 sont aujourd’hui reconnus pour leur efficacité dans le traitement de l’ARTHRITE, cependant, aucun des effets secondaires habituels des anti-inflammatoires synthétiques n’ont été rapportés avec l’utilisation de l’AFA après plus de 20 ans d’utilisation.

Les chercheurs américains ont découvert également une concentration significative de Phényléthylamine (PEA) dans l’algue AFA. Le PEA est un composé endogène du cerveau, bien connu en science neurologique et nommé familièrement « la molécule de l’amour » ou encore « la molécule de la joie ». En effet lorsque l’on est heureux, paisible, amoureux, le cerveau est entrain de fabriquer du PEA. De sorte que l’AFA a été utilisé avec succès pour les troubles de la concentration, le manque d’énergie mentale, dans la dépression, l’anxiété, la boulimie, aide à soutenir la libido. Extrêmement bénéfique pour le SYSTEME NERVEUX. Et elle est donc l’arme absolue anti-stress.

Et de toutes les découvertes faites sur l’AFA, la plus récente et la plus intéressante est sans doute celle concernant les CELLULES SOUCHES.  Les cellules souches embryonnaires ont la capacité de devenir des cellules de n’importe quel organe du corps. Ainsi transplantées dans divers organes, elles peuvent devenir en quelques jours des cellules cérébrales, hépatique, ou musculaires. Ces travaux ont démontré que l’AFA contient deux composés actifs, un stimulant le relâchement de cellules souches de la moelle osseuse et un autre, un polysaccharide, qui stimule la migration des cellules souches vers les tissus concernés. Cet effet a été observé avec une dose de 5 grammes d’AFA. En conséquence, des travaux sont en cours pour étudier l’effet clinique de l’AFA et de ses composés actifs dans le traitement des diverses maladies dégénératives.

C’est aussi l’algue pour les femmes en MENOPAUSE. Les femmes voient en effet apparaître de nombreux symptômes dérangeants tels que des troubles de l’humeur, des bouffées de châleurs, une instabilité émotive, une sensation de fatigue, une certaine prise de poids, etc… L’AFA est une réponse naturelle à tous ces troubles par sa richesse en vitamine K1 (coagulation sanguine et ostéoporose), en vitamine B12, rare dans les végétaux et qui permet un bon fonctionnement du système immunitaire, en PEA et Phycocianine.

L’algue Klamath présente un vif intérêt en prévention du cancer. Sa richesse en phycocyanine, contre les dommages oxydatifs de l’ADN, en caroténoïdes, amélioration de la communication entre les cellules toujours altérée dans la plupart des cancers. Elle stimule également la migration des cellules tueuses naturelles (cellules NK pour natural killers) qui sont programmées pour détecter et détruire les cellules cancéreuses ou infectées. On observe  plus de  stimulation de cette migration vers les tissus de ces cellules tueuses dès 2 heures après ingestion de l’algue.

Les végétariens qui consomment trop peu de vitamine B12 devraient en consommer. Cette vitamine joue un rôle essentiel, dans le métabolisme, dans le fonctionnement du cerveau, elle est antianémique, et on ne  la trouve pratiquement que dans les produits animaux.

Parmi toutes les vertus que l’on a attribué à cette algue Klamath citons :

        -      La régénération de toutes nos cellules

Elle fixe et élimine les toxines et les métaux lourds

Aide et renforce le système immunitaire

Tonique du système nerveux (humeur, sommeil, tonus, appétit, )

Restaure l’équilibre acido-basique

A un effet anti-vieillissement

Anti-dépresseur naturel

Anti-inflammatoire

Hypotenseur artériel

Les troubles de la ménopause

Comme on le voit c’est un complément alimentaire de premier choix et il peut être conseillé à tout le monde, femmes ménopausées, sportifs, végétariens, végétaliens, adolescents en période d’études, les personnes âgées, arthritiques, stressés, etc…

Mais de nombreuses données laissent supposer que les propriétés immunostimulantes des algues bleu-vert pourraient être utiles dans le traitement d’appoint de diverses maladies  caractérisées par un système immunitaire déprimé ou épuisé et une réponse immunitaire inappropriée, notamment les allergies, les maladies auto-immunes et les états inflammatoires chroniques. Les résultats des dernières recherches permettent d’espérer l’utilisation de cette algue dans le traitement du cancer et du SIDA.

On recommande de prendre ces gélules ou comprimés en dehors des repas, le matin à jeun, ou avant le repas de midi et pas le soir. La dose d’entretien serait de 2 gr, sachant que les gélules ou comprimés sont dosés en général à 500mg, cela correspond à prendre 4 comprimés par jour.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Papillion 11/04/2016 11:03

Bonjour,

Pourquoi ne pas en prendre le soir ? Depuis quelques jours j'en prends le soir.
Peut être ne devrais je pas ?

Cordialement,

P.

Boisvert 11/04/2016 11:35

Pas le soir parce que c'est un produit stimulant mais il faut l'essayer et vous jugerez par vous-même.

BARON 31/10/2013 08:28


Bonjour,


Je lis avec attention chacun de vos articles et j'aimerais acheter un livre de naturopathie.que me conseillez-vous SVP.


jE VOUS REMERCIE PAR AVANCE POUR VOTRE REPONSE.


Mr BARON


 

boisvert 31/10/2013 08:45



Bonjour,


Il en existe beaucoup mais  ils ne traitent souvent que d'une partie de la question. Peut-être le bouquin de Miche DOGNA "prenez en main votre santé", même s'il n'est pas naturopathe. Au
moins il traite un peu de tout. Dommage qu'il n'approfondisse pas le côté alimentaire, le plus important.



klamath 01/07/2013 00:16


La klamath contient également de la chlorophylle, qui permet de désintoxiquer notre organisme en activant la circulation et l'élimination des toxines et des métaux lourds, des caroténoïdes, qui
comme les antioxydants, luttent contre les radicaux libres responsables du vieillissement, et des oméga-3.

boisvert 01/07/2013 06:41


C'est vrai que c'est un produit miracle ou en tous cas extrêmement précieux, merci


Manet 06/04/2013 10:53


Bonjour,


C'est fort dommage car il y a un problème de mise en page concernant votre article intitulé "Polémique Anticancer" : http://santenature.over-blog.com/article-polemique-anticancer-51376606.html


Serait-il possible de remédier à ce problème afin de retirer la bande noire qui cache une bonne partie du texte ? 


Cordialement.

boisvert 06/04/2013 14:32


Bonjour, Hélas non, c'est un article qui a été tiré du site du dr Servan-Schreiber. Il a été copier-coller comme cela et je ne peux faire aucune rectification sinon sur la couleur (Over-blog).
Peut-être le retrouverez-vous sur le site du Docteur. Désolé !


FRANKIE 05/04/2013 15:35


Bonjour,


Dès que votre article est paru sur l'algue KLAMATH, j'en ai commandé plusieurs boites chez FLAMANT VERT. J'ai lu par la suite que cette marque ne donnait pas entière satisfaction. Devant me
réapprovisionner, j'aimerais savoir quelle marque vous semble la plus fiable et donc à même de donner les meilleurs résultats.


Merci d'avance pour vos conseils

boisvert 05/04/2013 17:21


Bonjour Frankie, Personnellement je me sers au labo NUTRIXEAL. Ils ont en plus des gélules dosées 560mg ce qui est plus facile pour atteindre les 2mg recommandés par jour. De plus le Dr JP WILLEM
en avait parlé dans son livre : Prévenir et guérir le cancer