L'ASPERGE

Publié le par boisvert

3223378962_acfc838dcc.jpg

On se répète quelquefois en disant que tel légume est un excellent antioxydant car en fait, tous les fruits et légumes sont des antioxydants et donc on ne risque pas de se tromper. Et pourtant, je vais le répéter encore une fois car leur pouvoir antioxydant diffère énormément d'un légume à l'autre. Et l'asperge est non seulement un trés bon antioxydant mais il a été dit que c'est le légume qui a la plus grande quantité et la meilleure qualité d'antioxydants parmi tous les légumes consommés couramment en Europe et aux Etats-Unis. Si on ne parle pas beaucoup de ce pouvoir c'est parce que, contrairement à d'autres légumes, les asperges ne sont consommées qu'épisodiquement ; il en résulte un impact moins important pour la santé.

On connait pourtant depuis longtemps l'importance de ces antioxydants pour la santé et en particulier, les maladies cardio-vasculaires, les cancers et le vieillissement. Nos chercheurs ont démontré qu'une consommation élevée de légumes et de fruits était primordiale dans ce sens. C'est la présence de composés phénoliques qui joue ce rôle protecteur et dans l'asperge ce sont des flavonoïdes (rutine) et les acides phénoliques (acide hydroxycinnamique) qui contribuent à faire de l'asperge le meilleur antioxydant. Et comme toujours, vous le savez bien vous qui suivez ce blog, ce sont les légumes les plus colorées, les plus verts ou les plus violets dans le cas de l'asperge,  qui possèdent le plus de composés phénoliques, beaucoup plus que les légumes de couleur blanche.

 

COMPOSITION :

 

- Caroténoïdes : Nous les avons vus dans les sujets sur les antioxydants et ils sont surtout intéressants pour protéger contre les risques de cancers. Dans l'asperge les pigments caroténoïdes sont le bêta-carotène,  la xéaxanthine, et la capsanthine.

- Composés sulfurés : C'est un composé sulfuré nommé DIMER qui a été détecté dans l'asperge. C'est une source d'antioxydants.

- Les THIOLS : Egalement antioxydants et l'asperge arrive en premier pour son contenu avec le glutathion et l'acétylcystéïne. Le glutathion aide à l'élimination du cholestérol oxydé (artères, vaisseaux, circulation, infarctus, etc...). De même il pourrait diminuer le risque de cancer du tube digestif.

- Saponines :  La principale contenue dans l'asperge est la protodioscine, un composé connu pour ses effets toxiques sur certaines cellules cancéreuses. Mais ces saponines intéressantes contre le cancer se trouvent surtout dans la base de l'asperge, vous savez, celle qu'on jette . Mais si vous souhaitez un jour utiliser à fond les bienfaits de l'asperge, il faudra y penser.

- Folate ou vitamine B9 : L'asperge en est une excellente source. Cette vitamine participe à la fabrication de toutes les cellules du corps dont les globules rouges. Elle joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire. Elle est donc essentielle dans les périodes de croissance et pour les femmes enceintes pour le développement harmonieux du foetus. On retrouve cette vitamine dans les mêmes proportions dans les conserves (pratiquement autant que dans les fraîches, 

- Vitamine K : Coagulation du Sang, formation des os.

- Fer : présent lui aussi dans de bonnes proportions. Nécessaire pour le transport de l'oxygène, pour la formation des globules rouges, pour les diverses transmissions, (hormones, neurotransmetteurs, influx nerveux)

- Cuivre : Formation de l'hémoglobine et du collagène ( formation et réparation des tissus), antioxydant.

- Phosphore : Trés abondant dans l'asperge et nécessaire aux os et aux dents, à la croissance et au renouvellement des tissus, antioxydant. Le minéral le plus abondant dans l'organisme aprés le calcium d'où son importance.

- Zinc :  Système immunitaire, matériel génétique,cicatrisation des plaies, développement du foetus ; Nécessaire aux glandes sexuelles et thyroïde. Participe au sein du pancréas à la synthèse et la libération de l'insuline.

- On trouve aussi Manganèse, Magnésium, Sélénium, vitamine B1, B2, B3, B6, C, A, E, donc beaucoup d'antioxydants majeurs. C'est dans les pointes bien vertes que l'on trouve le plus d'éléments bénéfiques.

 

PROPRIETES :

 

- Son action diurétique est indéniable et reconnue dans la vidange hydrocellulaire, dans la diminution et même l'évacuation des calculs urinaires, de l'acide urique (rhumatismes, arthrite, goutte, etc..), dans l'hydropisie d'origine cardio-rénale. On peut à ce sujet utiliser le jus qui est laxatif, reminéralisant, fluidifiant du sang, freine l'éréthisme cardiaque. L'asperge exerce un drainage favorable du foie et de tous les exutoires que sont les intestins, reins, peau, et  poumons. Elle a une action bénéfique pour tout le système endocrinien.

- L'action qui semble devenir de plus en plus précieuse est son action anticancéreuse. L'acide folique (vitamine B9) contribue à protéger l'organisme contre les cancers du poumon, du colon et de l'utérus. Le glutathion est une petite protéïne et un puissant antioxydant et à ce titre, il aide à la défense des cellules contre le développement du cancer. Une anlyse de 38 légumes a permis de constater que l'asperge fraîche cuite vient en tête de liste pour sa teneur en glutathion.

Certains en ont fait leur cheval de bataille pour la lutte anti-cancer et  d'autres témoignent de la guérison de certains cancers grâce à l'asperge et à une cure intensive.

- L'acide folique est précieux pour prévenir les maladies cardio-vasculaires ainsi que les accidents vasculaires cérébraux. Il diminue le taux d'homocystéine du sang. Et c'est l' accumulation  de cette substance qui est nuisible  à nos artères en favorisant la plaque d'athérome.

- Cette vitamine B9 jouerait également un rôle protecteur contre la maladie d'Alzheimer.

- L'asperge est riche en Inuline, un prébiotique qui favorise la santé des bactéries probiotiques présentes dans l'intestin. La santé de nos intestins est primordiale et ces probiotiques sont essentiels pour la préserver.

- Et pour finir, une note gaie. L'asperge est riche en stéroïdes, phytoestrogènes, qui stimulent la production de testostérone. On en parlait déjà au Moyen-âge et l'asperge précédait toujours les rendez-vous galants. Mais je suppose que ça ne vous intéresse plus.

 

On peut consommer l'asperge sous plusieurs formes : la bonne vinaigrette que chacun connait. Encore faut-il faire attention à la cuisson. Le mieux est de la cuire doucement, afin qu'elle soit encore un peu al-dente. Une cuisson à la vapeur par exemple ou dans trés peu d'eau.

Ceux qui en ont fait leur thérapeutique anti-cancer la réduise en bouillie et consomment ainsi une certaine quantité régulière de cette bouillie.

Et enfin on peut les consommer en jus comme à peu prés tous les légumes.

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

paul 26/11/2014 12:25

bonjour je voudrais savoir quelle parie de l asperge ne font il pas manger car elle toxique merci de me renseigner

cordialmment paul

Boisvert 26/11/2014 15:18

Bonjour Paul,
L'asperge n'est pas toxique. Elle peut être irritante pour ceux qui ont les reins fragiles car elle est diurétique. Aucune partie n'est toxique. Les parties les plus dures bien sûr sont à éviter.

boisvert 14/03/2011 18:21



Je tiens à répondre à mr "OUTAN" que je ne copies rien du tout et que par ailleurs le site ma santé naturelle m'était parfaitement inconnu. Mais je comprends qu'il a trouvé quelques similitudes
avec un article écrit par quelqu'un d'autre. Mais à propos d'un légume que peux-t-on écrire de différent ? C'est bien normal que l'on retrouve les mêmes propriétés à un même article. Quant au
site Carevox, je n'écris rien pour eux ce sont eux qui choisissent les articles de mon blog et les publient, avec ma permission.



Nanou 11/03/2011 13:38



Il faut consommer les bouts de l'asperge et crus.... Je n'ai pas encore essayé, mais vais surement le faire ! Je ne sais pas si les asperges congelées conservent les mêmes propriétés (je ne pense
pas) à tester quand meme ! Bisous et belle journée *****



boisvert 11/03/2011 13:40



Bonne journée également !