L'INTESTIN, LA CLE

Publié le par boisvert

J'ai  souvent eu l'occasion de le dire, mais je le répète quand même, il est plus important de mesurer ce que l'on assimile plutôt que ce que l'on mange. J'ai par ailleurs écrit un texte "on est ce que l'on mange" mais j'aurais mieux fait de titrer "on est ce que l'on assimile". Tout est fonction de ce que l'on retire de cette alimentation. Rien ne sert d'ingurgiter les meilleurs aliments qui soient, si vous n'êtes pas en mesure de les assimiler.

Et c'est ici que notre intestin prend toute sa importance.

Notre médecine allopathique a fabriqué des compartiments pour mieux cibler et soigner  les différents organes. Mais comme nous l'avons vu avec les différents méridiens et la circulation d'énergie, tous nos organes sont intimément liés les uns aux autres et la maladie de l'un entraîne automatiquement une déficience du suivant. Mais si nous  devions ne conserver qu'un  spécialiste, ce serait le gastro-entérologue, car c'est dans ce secteur  que tout commence. L'origine du bien et du mal en quelque sorte.

Ne croyez pas parce que vous avez mal à la gorge, ou encore une maladie de peau, que c'est la gorge ou la peau qu'il faut soigner. Non, soignez votre intestin, éloignez la putréfaction intestinale et vous verrez votre gorge ou votre peau guérir comme par enchantement, sans que vous l'ayez touchée. Que ce soit la tête ou les pieds ou tous les autres organes, ils sont tous tributaires de la matière première que les intestins assimilent et leur apportent. 

A ce sujet, nous voyons fleurir bon nombre de maladies dont nous n'entendions pas parler il y a peu, comme l'intolérance au gluten par exemple. Beaucoup de nos concitoyens présentent des symptômes aussi divers que des colopathies, mais aussi de la fatigue, des douleurs chroniques, de l'arthrite, des dermatoses, des diarrhées ou des constipations. Alors on soigne la partie malade et on se désintéresse comme toujours de l'origine de ces troubles. Et, comme toujours, c'est à l'intestin qu'il faut penser. A la totalité de l'intestin, intestin grêle, (assimilation), et colon (élimination). On dit qu'il y a environ 10 à 15% de nos concitoyens qui souffriraient de cette intolérance au gluten, mais je pense qu'il y en a encore plus.

Le docteur Seignalet en a fait son cheval de bataille et sa thérapeutique, et je pense qu'il est dans le vrai. Curieux tout de même qu'il faille supprimer ce qui a nourri de nombreuses générations d'individus dans le temps, sans poser aucun problème, et qu'aujourd'hui notre intestin se rebelle à la vue d'un grain de blé. Est-ce qu'il y a une certaine dégénescence de la race, ou de certains de nos organes ?

Ca ne coûte rien d'essayer et dans bien des cas vous pourrez constater que la situation s'améliore trés vite. Car si vous n'essayez jamais vous ne saurez jamais non plus et ce ne sera pour vous que littérature. En fait il s'agirait d'une forme d'allergie aux protéïnes du gluten des céréales qui provoquerait une disparition des villosités de l'intestin grêle, les fameux entérocytes, là où tout commence justement. C'est ici que vous fabriquez de la santé ou de la maladie. S'il y a une mauvaise assimilation des nutriments essentiels au bon fonctionnement de l'organisme, la maladie est prête à s'installer. Il y aura pénurie de minéraux, de vitamines ou d'acides aminés importants. Et en fonction des carences que cela provoque, la maladie va se matérialiser, quelquefois bien loin de l'intestin, ce qui éloigne les recherches et désoriente le malade.

Mais indépendamment de l'intolérance au gluten, l'intestin, c'est toujours la clé. Là encore, vous faites une cystite, un rhume, une bronchite, et vous ne soignez que la gorge ou les bronches ou la vessie, mais rien n'indique que votre intestin est en cause. Or, je vous l'affirme, c'est LUI. Le coupable se cache, mais il est facile de le prouver. Il vous suffit d'éliminer la putréfaction intestinale et vous verrez disparaître tous vos symptômes. Le fait de penser aux combinaisons alimentaires peut à lui seul résoudre de nombreux problèmes, mais il y a aussi les monodiètes, la macrobiotique, et le plus puissant des agents de santé,  le jeûne. Sautez un ou 2 repas et vous verrez s'éloigner un rhume ou une grippe sans problème. Pourquoi ? parce que votre intestin va diffuser de la santé au lieu de diffuser des toxines et donc de la maladie. C'est tout simple, mais c'est certainement trop simple, car aucun médecin allopathe ne vous en parle.

Lorsqu'un problème de santé survient nous avons appris à attendre qu'un médicament vienne à la rescousse et nous soulage. C'est la technique allopathique, un symptôme, un médicament correspondant. Jamais il n'est question de ce que vous mangez. Jamais il n'est question de votre propre responsabilité. Et pourtant on étudie aujourd'hui l'influence de l'alimentation sur le génome, et oui, même nos gênes seraient influencés par notre alimentation (épigénétique). On a constaté ce phénomène en observant de vrais  jumeaux qui ont suivi une voie différente et une façon de vivre différente. Ce sont donc les grandes caractéristiques des individus qui peuvent être modelées par leur alimentation. Alors il faut arrêter de penser que la maladie est une fatalité et que le microbe est un méchant qui vous a choisi parce que vous ne lui plaisiez pas. C'est vous le responsable et c'est donc vous qui devez vous soigner et vous guérir, et vous le pouvez.

Mais l'habitude est prise, et même dans les thérapeutiques naturelles on essaie de supprimer les symptômes en ajoutant des éléments sencés apporter la solution. Les probiotiques par exemple sont sencés réensemencer l'intestin, mais comment le pourrait-on alors qu'on ne connait pas les 80% des micro-organismes qui peuplent cet intestin. N'allez-vous pas installer un nouveau déséquilibre ? L'aromathérapie procède de la même façon, c'est une médecine palliative, il faut le savoir. Et curieusement, le jeûne qui n'apporte absolument rien, rectifie tout, et spontanément. Encore une fois, notre pouvoir d'auto-guérison est immense si on veut bien le laisser agir. Et le grand guérisseur aprés Dieu,  c'est l'intestin, pensez à lui, à sa santé, et il pensera à la votre, vous pouvez en être sûr.

Publié dans santenature

Commenter cet article

stop snoring aids 11/06/2014 11:57

I agree to the fact that it is very important to measure what we assimilate. It also determines the health of a person. It is like a coin that we are what we assimilate or we are what we eat. Anyway, thanks for discussing this topic.

Nadou 28/02/2013 15:01


Re coucou Fernand et merci pour ta réponse!


j'ai volontairement ajouté etc... aux symptômes de la porosité intestinale car comme tu dis la page ne suffirait pas d'autant plus qu'ils varient d'un sujet à l'autre.


Normal puisque nous sommes tous différents.


encore merci pour tes derniers articles au sujet de l'intestin et tous ceux qui viendront ensuite, toujours aussi passionnants et instructifs.


j'espère donc une éventuelle rencontre dans un futur proche en compagnie de ton épouse, aux beaux jours, pourquoi pas?


Dans nos belles régions mais pas sur la lune même si nous passons pour des illuminés ou des extra-terrestres!!....


bonne fin de journée!


Nadou

boisvert 28/02/2013 17:22


O.K.


Nadou (Bernadette) MODOUX 28/02/2013 11:56


Bonjour Fernand,


je voulais écrire plus tôt mais j'ai rencontré quelques avaries techniques...


Rassures-toi  Fernand je ne t'imagine certainement pas avec une auréole ni figé sur une quelconque icône... et je n'ai pas vraiment envie de rester dans le rêve comme tu dis pour la simple
raison que l'intelligence de ton coeur correspond à des attentes d'échanges fructueux qui nous permettraient peut-être d'avancer encore et toujours dans la difficile démarche de rassembler
quelques malheureux pèlerins égarés, ne retrouvant plus leur chemin de vie et de santé...


Ma "petite voix" aurait tendance à me guider vers une  future rencontre en toute humilité et simplicité car ma tête comme la tienne bouillonne d'idées et nous pourrions alors
concocter une "bonne soupe " en faveur de la santé naturelle, tes ingrédients et ta façon de les cuisiner étant "fameux"si je puis m'exprimer ainsi!


Nous avons tant de choses à apprendre et à partager solidairement dans cette vie, que ce serait peut-être voire sûrement dommage de ne pas nous rencontrer.


Aimerais-tu et prendrais-tu le temps de découvrir et de venir faire de belles randonnées dans le Haut-Jura? Mon époux et moi serions ravis de t'accueillir et de t'héberger dans notre modeste
demeure, si cela te faisait plaisir.....Les manières n'étant pas le genre de la maison.


Maintenant que cette proposition est lancée, je me permets de revenir sur la remarque d'Erika et sans aucune prétention de la mettre en garde sur ces nettoyages organiques  prétendus
merveilleux : le premier travail avant toute opération de nettoyage consisterait en toute logique  à OUVRIR LES EMONCTOIRES sinon cela risque de faire beaucoup plus de mal que de bien.


Qu'en penses-tu? pour avoir constaté les effets secondaires sur certains patients, je suis devenue très prudente voire réservée vis-à-vis de ces solutions miracles et je t'en ai d'ailleurs un peu
parlé lors d'un mail récent.


Comme tu l'évoques si bien dans les derniers articles concernant l'intestin, c'est dans cet organe que se trouve le berceau et ensuite le lit quotidien de notre santé et que rien n'est acquis
puisqu'en fonction de son assiette tout peut très vite changer.


la vigilance est donc quotidienne et à vie en chouchoutant cet organe si précieux et vital et en étudiant minutieusement les moindres petits symptômes qui témoignent d'une non assimilation comme
par exemple : déchets au coin des yeux - nez qui coule - flatulences - vue trouble - yeux qui piquent - éructations  - fatigue postprandiale etc....


Sans être hypocondriaque mais juste à l'écoute de soi, ce sont déjà ces mini signes pas forcément digestifs qui indiqueraient selon mon humble sentiment que l'assimilation n'est pas parfaite et
que l'intestin commence à peiner voire à souffrir....


En étant plus à l'écoute de son corps et attentif à notre assiette on peut alors mieux comprendre les méfaits voire les désastres de l'AFFREUSE DERIVE ALIMENTAIRE ACTUELLE et de ses malheureux
impacts sur la santé de chacun!...


LA VIE EST BELLE SI ELLE EST SIMPLE ET ELLE DEVRAIT RESTER SIMPLE......  ce qui n'est plus le cas pour la majorité des êtres humains


Je m'arrête là avant de tous vous "saouler"...


Merci à toi Fernand et à vous autres,


Amitiés !


Nadou


 

boisvert 28/02/2013 13:12


Bonjour Nadou, Merci pour ta proposition et je ne dis pas qu'à l'occasion nous pourrions nous rencontrer. Le Jura ce n'est pas à côté mais pourquoi pas ? J'ai mon épouse qui travaille encore, c'est
ce qui me permet d'avoir beaucoup de temps de libre pour mes randonnées. Tu énonces des symptômes qui témoignent de la porosité de notre muqueuse, mais tu n'aurais pas assez de cette page pour les
énumérer tous tellement cet organe est impliqué dans la plupart de nos troubles. C'est aussi pour cela que toutes ces méthodes de nettoyage rapide je n'aime pas trop. J'ai appris que c'est tous les
jours que l'on se soigne et que toute action rapide est traumatisante quelque part. Lorsque l'on veut une action rapide il vaut mieux se tourner vers la médecine classique, c'est sa spécialité, et
tous les moyens sont bons même les plus polluants. (Pourvu que ça rapporte aux labos) Merci encore pour ta proposition.... Amitiés, Fernand


erika 27/02/2013 18:36


Re-bonjour!


Merci beaucoup pour votre réponse très rapide!


Je profite de cet article sur "l'intestin, la clé", pour vous poser une question sur ce "fabuleux" nettoyage du foie et de la vésicule biliaire ...en fait, je suis "tombée" sur un article de Eric
Hamel, je crois, qui parle d'une recette simplifiée et améliorée du nettoyage du foie où il n'y a pas besoin de sel d'epsom(=sulfate de magnésium je crois) relativement agressif, ni de teinture
mère de noix...et on n'a pas besoin de se préparer pdt 6 jours en buvant 1L de jus de pomme par jour!! ...Juste besoin d'une demi tasse d'huile d'olive et 1 ou 2 pamplemousse rose frais, c'est
tout! Connaissez-vous ce nettoyage? Il paraît que ce nettoyage permettrait d'évacuer les calculs biliaires en douceur...et pourrait résoudre des problèmes d'eczéma,de pellicules, d'allergies, de
tâches pigmentaires et bien d'autres problèmes plus importants encore! Je suis très tentée de le faire, mais je me demande si ces calculs ne risquent pas de se retrouver coincés dans le colon ou
ailleurs...j'ai un peu peur de me retrouver aux urgences?! Et comme le jus de pomme est censé ramollir les calculs, n'est-ce pas dangereux de ne pas en boire avant le jour J? Auriez-vous des
réponses à me donner?


Je serais vraiment très contente si vous pouviez me répondre!

boisvert 28/02/2013 10:17


Bonjour Erika, Désolé mais je ne connais pas cette technique et ne l'ai jamais utilisé, donc... Mais si vous le faites et si ça marche nous serions tous très heureux d'entendre les résultats.


ERIKA 26/02/2013 15:00


Bonjour,


pour ce nettoyage des intestins aux jus de fruits (matin et midi), que faut-il manger ou boire le soir?


D'avance merci!

boisvert 26/02/2013 15:45


C'est très facile il ne faut manger que des fruits juteux. Et c'est mieux les fruits entiers que les jus de fruits qui sont souvent assimilés à des sucres rapides et qui ont la facheuse tendance à
déclencher une sécrétion d'insuline et fatiguer ainsi le pancréas.