L'oeuf de caille

Publié le par boisvert

De la part de Nadou un article de Caroline MOREL – ALTERNATIVE SANTE

 

AVANT QUE LES POLLENS N'ARRIVENT, MANGEZ DE L'OEUF DE CAILLE

Tout le monde sait que Moïse a erré avec le peuple Juif pendant 40 ans dans le désert. C’est long 40 ans dans un endroit où il n’y a rien à boire et rien à manger. Comment survivre toutes ces années sans que la population soit décimée, que les plus vieux ne meurent d’épuisement et les jeunes de carences ? Quelle manne peut permettre de surmonter la pénurie, la faim et la maladie ? C’est en lisant un passage de l'Ancien Testament qui concerne l’Exode que j’ai découvert que les  Hébreux ne s'étaient pas nourri pendant tout ce temps des seules petites graines sucrées de "manne". Il y avait aussi dans son menu de la viande des cailles dont de grands vols se posaient à l'époque dans le désert lors des migrations.

La caille aux œufs d’or 

Les Juifs de Moïse n'avaient pas à faire un grand effort d'imagination pour savoir que l'on pouvait capturer et domestiquer ces oiseaux et consommer leurs œufs. C'était déjà courant chez les riches égyptiens. Et en Chine, l'œuf de caille était depuis longtemps un remède de l'asthme.

Ce que l’on sait, en outre, c’est que la caille du Japon a été la première à être domestiquée. Importée en Europe et croisée avec la caille européenne (dite caille des blés), elle a pu être exploitée de façon industrielle. C’est la caille du Japon qui semble être la plus à même de produire les meilleurs œufs et la meilleure viande. Les propriétés thérapeutiques les plus probantes ont été étudiées à partir d'œufs de la caille du Japon, mais la caille étant un oiseau migrateur, il est probable que les mélanges de gènes entre espèces se soient opérés depuis longtemps et que les croisements des deux races n’aient pas nuit aux vertus du petit œuf tacheté.

L'œuf de caille est le seul œuf diététique qui existe au monde

L’œuf de caille est considéré comme le produit d’origine animale qui possède le contenu le plus équilibré en protéines, vitamines, minéraux et enzyme. Il est cinq fois moins gros qu’un œuf de poule, mais il contient 5 fois plus de phosphores (très utiles pour le cerveau, l’action du phosphore dans l’organisme est surtout essentielle pour la bonne santé des os et des dents), 7 fois plus de fer, 6 fois plus de vitamines B1 (qui jouent un rôle crucial dans la croissance et le bon fonctionnement des systèmes cardio-vasculaire, digestif et nerveux) et 15 fois plus de vitamines B2 (qui aident à la protection du système nerveux, à la croissance et à la réparation des tissus). Et surtout, il ne contient aucun cholestérol ! Ça semble incroyable !

Une source inépuisable de bienfaits pour l’organisme

Les études sur les œufs de caille sont surprenantes tant il y a d'indications différentes qui ont été étudiées. Disons que l'oeuf de caille est en cela un super aliment nourrissant et plein de bons nutriments. Mais c'est dans le domaine des allergies que l'on retiendra surtout son effet déterminant.

Dans les années soixante, le Docteur Truffier, remarque que les éleveurs de son entourage qui se soignent en faisant des cures d’œufs de caille, voient certaines de leurs allergies disparaître progressivement. Il décide de se pencher sur les vertus thérapeutiques des œufs de cailles et commence une étude sur un large échantillon de patients. Il propose 5 000 cures en 8 années de travail et de recherche et obtient 70% de succès chez les adultes et 85% chez les enfants. Il publie dès lors son « Approche thérapeutique de la maladie allergique par ingestion d’œufs de caille » pour lequel il se voit discerner le Prix Marcel Zara.

L’ovomucoïde et l’ovoinhibiteur, la clé du mystère

C’est dans le blanc d’œuf de caille que l’on trouve l’ovomucoïde, ce puissant inhibiteur de la trypsine humaine, si importante dans la réaction allergique. De plus, on trouve également en importante quantité des ovoinhibiteurs dans l’œuf de caille, qui possèdent une puissante activité envers l’élastase qui intervient dans de nombreuses pathologies chez l’homme, en particulier dans l’emphysème pulmonaire et le psoriasis. Des recherches sur plus de douze sortes de volatiles différents ont démontré que c’est dans le blanc d’œuf de caille que l’on trouve le plus fort taux d’ovomucoïde et d’ovoinhibiteurs.

Et si on faisait une cure ?

Une cure dure environ 7 semaines. Commencer aujourd'hui est donc un bon moyen de résister aux allergies printanières.

Officiellement, le protocole anti-allergie est le suivant :

Durant les 2 premiers jours du traitement, le patient doit prendre le contenu de 3 œufs (crus). Puis 4 œufs le troisième jour et du 5ème au 49ème jour, le patient prendra 5 œufs. Pour un enfant de 10 ans, on conseille plutôt une quantité de 3 œufs par jour pendant 30 jours.

Dans les faits, je recommande plutôt de casser trois œufs frais dans un verre chaque matin et de les avaler en une gorgée. Faire cela d'aujourd'hui à début avril devrait déjà bien diminuer les symptômes allergiques.

Consommez vos œufs de caille frais, toujours crus et laissez-les au frigo.

Lavez vos œufs avant de les briser. Oui, oui, même avec la coquille !

Vous avez ensuite le choix. Piquez ensuite les deux pôles de l’œuf et buvez le contenu par un des pôles. Vous pouvez aussi verser le contenu d’un œuf dans un verre et le mélanger avec un jus de fruit ou du miel. C’est très bon ! Soyez à jeun en prenant vos œufs de caille et ne mangez rien ensuite pendant 3 à 4 heures pour les adultes, une heure pour les jeunes. Attention aux hypotendus, les œufs de caille risquent de ne pas leur convenir.

Ça fait beaucoup d’œufs à manger tout ça !

C’est vrai ! Si une cure dure 7 semaines, cela fait pour un adulte un total de 240 œufs à s’avaler. C’est sûrement très bon pour la santé, mais un peu contraignant ! Il existe donc plusieurs marques que l'on peut se procurer sur Internet et qui offrent des extraits standardisés secs qui évitent de surcharger ses menus. Mais rien ne remplace la cure authentique.

Une expérience incroyable au Cameroun

L’Afrique elle aussi se tourne vers l’élevage des cailles et, au Cameroun les autorités s'intéressent aux vertus thérapeutiques de l'œuf. Le Conseil Interprofessionnel des cailles du Cameroun (CICaC) rapporte ainsi tout à fait officiellement qu'une cure d’œufs de caille a été testée sur une petite fille drépanocytaire, qui ne se déplaçait qu’avec des béquilles et sombrait dans la maladie lentement. Elle a permis à l’enfant d’abandonner ses béquilles et de reprendre des forces et du dynamisme. De même, le traitement aux œufs de cailles a été administré à des malades atteints du SIDA. On a constaté que les patients reprenaient du poids après en avoir beaucoup perdu et qu’ils retrouvaient de la vigueur physique.

Le petit œuf tacheté n’a pas fini de nous surprendre. Son action efficace dans les affections allergiques, qu’elles soient respiratoires ou cutanées, est maintenant clairement prouvée. Mais il y a bien d’autres domaines dans lesquels ses bienfaits seront bientôt démontrés. Alors faites-vous du bien et gobez de la bonne santé ! 

 

 

Publié dans santenature

Commenter cet article