La VITAMINE E

Publié le par boisvert

vautours-fauves-05.2012-004.JPG

Regardez bien ces énormes oiseaux, ce sont des animaux en voie de disparition qui ont été réintroduits dans les gorges de la Jonte. C'est le Vautour Fauve. J'ai eu la chance de les surprendre au cours d'une de mes randonnées, Superbe !         La photo est prise près du "Point Sublime" au-dessus des gorges du Tarn.               

 

 

Aucune substance connue en médecine ne possède plus de propriétés curatives que l’alpha tocophérol (vitamine E) – Dr Evan V. Shute

Mais tout d’abord la vitamine E c’est d-alpha-tocophérol dans sa forme naturelle et dl-alpha-tocophérol dans sa forme synthétique. Bon à savoir si un jour vous songez à vous supplémenter. Votre organisme acceptera plus volontiers la vitamine E sous sa forme naturelle et sera mieux à même de l’assimiler. Et il faut se méfier car dans les aliments enrichis en vitamine E c’est souvent  la synthétique que l’on a ajouté. Il existe d’autres tocophérols, mais ils sont secondaires, donc simplifions.

N’allons pas penser que la seule vitamine E va guérir toutes les maladies mais elle a largement sa place dans une thérapeutique naturelle de retour à la santé.

Son rôle :

 Comme la vitamine C,  c’est une vitamine antioxydante majeure, et à ce titre elle nous aide à rester jeune. Et comme tout le monde recherche en priorité ce qui lui manque (chez moi, la jeunesse), elle intéresse absolument. D’ailleurs si vous prenez un jour un complément alimentaire d’antioxydants, vous constaterez qu’elle est toujours présente, avec la vitamine C, le sélénium, le thé vert, etc…

Dans la vie il y a un autre domaine où la vitamine E est primordiale, c’est l’amour, la sexualité, et la vitamine E, on pourrait l’appeler, la vitamine de l’amour. Sans elle, il y a disparition de la capacité sexuelle et même la stérilité. Elle joue également un rôle essentiel dans la protection de la membrane de toutes les cellules de l’organisme. Elle réduit l’oxydation des lipoprotéïnes de faible densité (LDL). Et cette oxydation des LDL est à l’origine de l’Athérosclérose, donc des futures maladies cardiovasculaires. On lui reconnaît aussi des propriétés anti-inflammatoires, anti-plaquettaires et elle a des effets vasodilatateurs donc, favorise la circulation.

A cause de ses effets sur l’oxygénation des tissus on lui a reconnu une efficacité dans les cas de gangrène, de thrombose coronarienne ou cérébrale, de maladie cardiaque congénitale, d’artériosclérose. La vitamine E a aussi la propriété de dissocier les caillots sanguins frais. Intéressant dans les cas de phlébite. Elle joue un rôle dans le métabolisme des lipides et des protéines. Elle protège les autres vitamines comme la A, la D, la C. On lui reconnaît également un rôle dans la solidité de la membrane des capillaires, aide à la croissance des tissus lors de blessures ;

Pour le cœur, la vitamine E  est essentielle car un cœur malade a besoin de beaucoup d’oxygène et la vitamine E le lui permet. Comme par ailleurs elle prévient la formation de caillots, elle protège et aide  le muscle cardiaque. Elle augmente le calibre des artères du cœur permettant une circulation plus tonique et plus fluide. (Utile dans l’angine de poitrine).

Pour les personnes âgées, la vitamine E apporte des bienfaits considérables sur le plan cérébral, par le biais de la circulation capillaire qui est améliorée, par le biais de son action anti-oxydante, de son oxygénation. L’hypertension est donc moins risquée, les crampes diminuées et le sommeil plus réparateur. Elle peut contribuer à retarder la sénilité. Son action sur les glandes endocrines et sur la sexualité est importante et donc, cela permet de retarder le vieillissement.

La sexualité précisément, c'est  ce qui a fait connaître la vitamine E. Elle aide à conserver la puissance sexuelle et donc la vitalité d’un individu. On a démontré qu’une carence  de cette vitamine chez les rats entraînait une dégénérescence des testicules et une diminution des hormones sexuelles. Mais elle n’est pas un aphrodisiaque, elle protège la fonction tout simplement.

Dans les ulcères variqueux, la vitamine E est très utile car ces troubles impliquent une mauvaise circulation, des varices, des stases sanguines. Tous ces troubles étant améliorés par une supplémentation  en vitamine E.

Le docteur Evan SHUTE indique que l’alpha tocophérol joue un rôle très intéressant dans le traitement des néphrites ;

Très intéressant également dans le traitement des maladies cardiaques, athérosclérose, artério-sclérose, hypertension.

Au cours de la ménopause, les femmes vivent au quotidien des troubles de toutes sortes comme des bouffées de chaleur,  déséquilibres glandulaires, troubles circulatoires et le docteur SHUTE préconise l’administration d’un traitement d’appoint en vitamine E plutôt qu’un traitement hormonal.

Dans les cas de brûlures la vitamine E fait merveille. Aussi bien par le feu que par des rayons X. On peut l’utiliser sous forme d’onguents et par voie orale et elle aide à la cicatrisation rapide des blessures.

 SOURCES NATURELLES DE VITAMINE E :

On en trouve dans les fruits oléagineux, noix, noisettes, amandes, noix de cajou, les huiles végétales, germe de blé, tournesol. Comme on trouve beaucoup de vitamine E dans le germe de blé et que l’on jette ce germe pour que le pain se conserve mieux, on en déduit que le pain blanc n’en a plus du tout. On en trouve également en quantité moindre dans certains légumes comme le navet, la carotte, le céleri, et dans les fruits, c’est la pomme qui est championne, devant la banane, le pamplemousse et l’orange. Parmi les céréales, l’avoine, le riz, le blé, et toutes les céréales, complètes bien entendu.

Dans les huiles, il faut bien comprendre que ce sont les huiles crues qui sont à recommander car la cuisson à forte température, par exemple les fritures, font disparaître entre 70 et 90% de la vitamine E.

 

 

Les produits animaux sont très pauvres en vitamine E. Ceci est vrai pour les viandes, le poisson ou les laitages. Seuls les œufs en contiennent des quantités importantes.

Les quantités présentes dans nos aliments ne sont pas très importantes et , si elles sont un facteur d’équilibre, elles ne suffisent pas si vous avez un besoin pressant de vitamine E et il faut alors  recourir à la supplémentation. C’est vrai que le germe de blé en contient pas mal mais le malheur c’est qu’il faudrait l’utiliser très rapidement car le germe rancit très vite et sa teneur en vitamine est alors quasiment nulle.

 

Les doses de quelques aliments :

Huile de germe de blé pour Une cuiller de 15ml – Vitamine E 21mg -  c’est le top.

Oléagineux, amandes, pour 60ml – entre 9 et 18mg. Noisettes un peu moins.

Huile de tournesol pour 15 ml – 6mg de vitamine E. Mais attention, contient trop d'oméga 6, déséquilibrée.

Avocat, pour 1 avocat entier – 4mg de vitamine E.

L’apport recommandé :  Environ 15mg ou 22,5 UI (unité internationale) pour un adulte normal. Besoins accrus pour les femmes qui allaitent 19mg/jour ou 28,5UI.

 

Attention néanmoins aux surdosages car la vitamine E est une vitamine liposoluble et un surdosage peut s’avérer toxique car l’organisme emmagasine ces vitamines alors que les vitamines hydrosolubles sont régulièrement éliminées. Les hypertendus par exemple seront très prudents avec cette vitamine.

 

Source : la vitamine E et votre santé de J.J.Brunet aux Editions du jour.

Publié dans santenature

Commenter cet article

antioxydant 01/06/2012 08:08


Bonjour,


C'est vrai, certaines études montrent qu'un excès d'antioxydants, surtout synthétiques, pourrait être nocif pour la santé. Il faut bien connaitre les apports à respecter pour ne pas faire
d'excès.

boisvert 03/06/2012 18:04



Et privilégier au maximum les naturels.



Moulin Thierry 31/05/2012 19:31


Bonjour Bois Vert


Je voudrais vous poser une question quand à la dose de vitamine E à prendre par jour. Vous parlez de 15mg., or j'ai acheté une boîte de vitamine E bio marque "euro santé diffusion" et chaque
cachet contient 134mg de D-alpha-tocophérol. Y a t'il surdosage en consommant un cachet par jour?


Cordialement


    Thierry

boisvert 03/06/2012 18:12



L' AJR (apport journalier recommandé) est de 15mg/jour mais pour obtenir un effet antioxydant certains auteurs préconisent en effet 134mg/jour. Il n'y a pas pour autant surdosage Les AJR sont
souvent très restrictifs.



marie 28/05/2012 20:42


et bien merci à toi boisvert.... voilà à nouveau un article bien intéressant


et les photos du début.............


wouah ................ tout simplement

boisvert 29/05/2012 09:51



Le vautour fauve est un oiseau impressionant, avec une envergure de presque 3m, lorsqu'il s'envole, c'est magnifique. De plus on a l'habitude de les voir voler très haut et ils sont alors
difficile à prendre en photo. Là j'ai eu de la chance, ils se croyaient tranquilles mais il y avait un intrus, moi.



ninoou 28/05/2012 19:46


Merci pour cette info capitale sur la vit E... comme je fabrique mes cosmétiques moi-même, j'en utilise pas mal aussi pour conserver les huiles végétales à fort pouvoir oxydatif dans des
préparations tels que les baumes... peut-être pourrais-je en faire des cures car tout ce qu'elle apporte en prévention est intéressant!