Le régime cétogène

Publié le par boisvert

 

 

J'ai récemment entendu un médecin faire une conférence sur les corps cétoniques, puis il y a quelques jours Pascale, une de nos lectrices, m'a adressé un commentaire sur ce blog en me demandant ce que j'en pensais. Comme parmi les vertus de ce régime on parle de guérisons extraordinaires sur le cancer entre autres, il est évident que l'on va beaucoup parler de ce régime, alors allons-y tout de suite.

Le principe de ce régime c'est que, au lieu de tirer leur énergie du glucose, nos cellules vont la tirer des graisses. On supprime complètement toutes les sources de sucre, céréales, pomme de terre et sucre sous toutes ses formes. En fait pour nos cellules c'est une question de survie. Elles tirent leur énergie de là où elles le peuvent, elles s'adaptent. Si vous les privez de glucose elles vont donc se servir dans les graisses. Les cétones sont une source d'énergie curative essentielle et indispensable pour nos cellules et ils proviennent du métabolisme normal des graisses.

Le malheur pour les cellules cancéreuses c'est qu'elles ne savent pas s'adapter comme les cellules saines et si on ne leur apporte pas leur dose de glucose, elles meurent, c'est l'apoptose. Nos cellules saines ont un génome flexible, notre corps sait s'adapter aux périodes de privation et sait passer d'un mode d'utilisation de l'énergie à l'autre. Les cellules cancéreuses ou faibles, non.

Ce régime cétogène était le traitement numéro 1 pour l'épilepsie et après un épisode "pharmaceutique", il l'est redevenu.

Vous avez noté que c'est pendant les périodes de privation que ce phénomène se produit. Voilà ce qu'il y a de très intéressant dans ce principe, car d'un seul coup, d'un seul, on vient d'apporter du crédit au jeûne et au jeûne intermittent. En effet, nous le savons depuis très longtemps, lorsque vous jeûnez, ce principe de survie se met en place. D'ailleurs vous avez beaucoup de troubles, maux de tête entre autres. On fait une analyse d'urine et on trouve beaucoup d'acétone. Il suffit à ce moment-là de donner du sucre sous n'importe quelle forme au jeûneur pour voir tous ses troubles s'estomper. Vous avez compris pourquoi, les cellules qui étaient en mode survie et avaient activé l'utilisation des corps cétoniques pour la guérison du patient repassent en mode normal, les cellules consomment à nouveau le glucose que vous venez de lui apporter et les troubles s'arrêtent, le jeûne n'est donc plus actif en tant que thérapeutique à ce moment-là mais les troubles se sont arrêtés, le jeûne va pouvoir continuer. Cette solution nous permettait de faire continuer à jeûner des gens qui avaient beaucoup de troubles d'élimination.

En fait, le régime cétogène reproduit l'état dans lequel on se trouve lorsque l'on pratique la restriction calorique, monodiète, jeûne intermittent, ou jeûne complet. Comme notre collègue Georges, le breton, qui vient de terminer son jeûne de 15 jours, on ne lui souhaite pas bon appétit, je pense que ça n'est pas nécessaire.

Et que se produit-il ?

Les organes fonctionnent beaucoup mieux quand ils utilisent les cétones comme source d'énergie, on considère que le cœur, comme le cerveau, les organes les plus nobles, fonctionnent nettement mieux. Les cétones sont le carburant idéal pour notre corps, contrairement au glucose qui est moins stable, plus irritant, faisant vieillir plus vite, et nocif en quelque sorte. Ce régime affame littéralement les cellules cancéreuses qui n'ont qu'un mode de consommation, le glucose. Cette cétose se produit en période de jeûne mais aussi en période d'abondance. Il suffit de ne plus consommer de glucides et votre corps va fabriquer des cétones à partir des graisses pour fournir de l'énergie à vos mitochondries. Et ces mitochondries, c'est le 1/10ème du poids total du corps, soit plus de dix millions de milliards de mitochondries, c'est dire l'importance de ce métabolisme.

On n'a donc pas besoin de glucides pour produire de l'énergie, les graisses fournissent plus d'énergie qu'une même quantité de glucides. Les organes et tissus du corps fonctionnent bien mieux quand ils utilisent les cétones comme source d'énergie.

Les mitochondries sont les usines de production d'énergie des cellules, Ce sont elles qui fournissent la majeure partie de l'énergie dans le corps, elles fournissent l'ATP (adénosine triphosphate) pour que le corps fonctionne bien. Et les graisses en fournissent plus que les glucides. La santé de nos mitochondries est donc essentielle pour notre état général. Pratiquement toutes les maladies sont liées à un dysfonctionnement de nos mitochondries. Ces mitochondries fonctionnent donc bien mieux avec un régime cétogène  qui augmente leur rendement énergétique.  De plus ce régime réduit la production des radicaux libres et favorise la production de GABA cette substance chimique importante pour le cerveau, ce neurotransmetteiur  qui a une influence relaxante.  On dit aussi qu'en plus d'avoir un effet anti-inflammatoire général, la cétose soulagerait la douleur. Et c'est l'état de nos mitochondries qui détermine  notre santé. Donc des mitochondries qui maximisent l'énergie produite, qui limitent au contraire les déchets inflammatoires produits, cela parait en effet très prometteur. On dit que les corps cétoniques produit par le jeûne intermittent et le régime cétogène sont le traitement le plus prometteur du dysfonctionnement mitochondrial.

Vous êtes fatigué ? Vous pensez tout de suite qu'il vous manque du sucre alors que la mitochondrie est principalement conçue pour utiliser les graisses comme source d'énergie. Vous prenez donc du sucre, alors votre fatigue ne partira pas, même si dans un premier temps on a une sensation de bien-être, la fatigue s'accentuera dans un deuxième temps. Jeûnez, et votre organisme passe en mode survie, vos mitochondries s'alimentent de vos graisses et à nouveau elles fonctionnent bien, la fatigue s'en va. Un régime cétogène, ou un jeûne,  non seulement vous rajeunit, mais vous rend aussi moins sensible aux virus et aux infections bactériennes.

Notre cerveau nous l'avons vu aime la graisse, il baigne dans la graisse, et un régime utilisant les corps gras et non les glucides comme carburant, ne peut que lui convenir. La maladie d'Alzheimer est une maladie sur laquelle le régime cétogène a le plus grand potentiel de guérison comme la plupart des maladies mentales.

Si nos mitochondries sont surtout connues pour apporter l'énergie, elles ont d'autres fonctions comme celle du vieillissement qu'elles régulent, la vie et la mort de la cellule elle-même. Et aussi elles créent un sous-produit lié à l'oxygène, les fameux radicaux libres et elles en produisent beaucoup plus lorsque l'alimentation est...sucrée..

Et il en va de même pour toutes vos maladies qui vont s'améliorer. On parle de cancer, de l'épilepsie, de l'autisme, des tumeurs cérébrales, de la maladie d'Alzheimer, de la maladie de Lou Gehrig, de la dépression, des AVC, des troubles du sommeil, de la schizophrénie, du côlon irritable, de l'obésité, des maladies cardio-vasculaires, du diabète de type 2, la fibromyalgie, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, etc,,,

La présence de cétones dans l'urine et dans le sang a toujours été perçue comme une situation négative, liée à la dénutrition. C'est d'ailleurs pour cela que l'on critiquait le jeûne, il produisait lui aussi des cétones, donc on a toujours considéré que vous étiez en état de dénutrition, donc en danger de mort. Ces récentes découvertes apportent chaque jour de nouvelles confirmations, le jeûne, loin d'être négatif nous met dans de merveilleuses dispositions pour mieux fonctionner. On l'utilise même pour mieux faire passer les poisons de la chimiothérapie, c'est un comble. Ils commencent à utiliser nos armes, c'est déjà bien, mais pas encore suffisamment.

Les corps cétoniques produits par le jeûne intermittent et le régime cétogène sont le traitement le plus prometteur du dysfonctionnement mitochondrial . Dès que nous sommes en état de jeûne nous passons en mode « survie » et donc de cétose, un métabolisme de combustion des graisses, favorable à nos mitochondries. Le cerveau en particulier est le premier bénéficiaire de cet état. Personnellement je me suis aperçu que pendant un jeûne, l'esprit est d'une clarté extraordinaire, l'imagination est à son comble et la créativité fantastique. On dit même que le régime cétogène pourrait être la clé pour guérir du cancer du cerveau.

 

LE REGIME CETOGENE :

 

Ce régime élimine toutes les sources de glucose, céréales, pain, pâtes, pommes de terre, sucre sous toutes ses formes et privilégie les graisses animales, (bonnes graisses et bonnes protéines). Très peu de légumes verts ;

La pyramide des aliments c'est 65% de graisses, 30% de protéines et 5% de légumes fibreux verts à feuilles.

Comme contre-indication, on note des carences vitaminiques donc il est nécessaire d'ajouter des compléments. Ce régime est formellement déconseillé aux diabétiques de Type 1. Par contre on ne note pas d'athérosclérose chez les malades ayant utilisé ce régime au long cours. Et je pense qu'il faut ajouter que ce n'est pas un régime pour tous les jours mais un régime thérapeutique à n'utiliser que pour le temps du traitement.

Vous comprenez un peu que lorsque je lis cela mes cheveux se dressent sur ma tête. Je ne me vois pas manger de la viande et des produits animaux dans cette proportion. Même si on me prouve que ce régime est aussi favorable pour la santé qu'une cure de jeûne.

Ces graisses sont composées d'huile d'olive, d'olives, de noix de coco et d'huile de noix de coco, d'avocat (bonnes graisses), de beurre fabriqué à partir de lait cru bio d'animaux nourris à l'herbe, de noix crues bio, surtout les noix de macadamia, pauvres en protéines et en oméga-6, de jaunes d'oeufs bio et viandes bio d'animaux nourris à l'herbe.

Ce régime pourrait expliquer également pourquoi un régime entièrement cru fonctionne (plus aucune céréale et l'organisme est bien forcé de s'adapter au manque de glucose), même si dans ce régime on consomme moins de produits animaux, l'organisme est en mode "survie" et produits des cétones.

Pour ma part je sais que les céréales même complètes, ce n'est pas la panacée et qu'il vaut mieux les réduire, mais de là à les remplacer ainsi que les légumes par une quantité équivalente de viande et de produits gras, euhhh !!!

Par contre en tant que principe guérisseur et pour un certain temps, pourquoi pas, c'est tout de même mieux que la chimiothérapie.

Pourquoi la macrobiotique fonctionne bien en tant que principe thérapeutique c'est parce que d'une part, elle met l'organisme en acidité (néfaste pour les cellules cancéreuses, principe Gernez), et d'autre part, elle soumet l'organisme à un état de dénutrition partiel, c'est tout de même une monodiète, et donc l'organisme se met en mode survie, c'est un peu le principe du régime cétogène.

Quant aux questions que l'on peut logiquement se poser, elles sont nombreuses : Le peu de légumes et de céréales pose la question des vitamines, des sels minéraux et des fibres, du transit, et de la santé à long terme....Ce régime guérit les épilepsies, mais le cancer n'est pas  l'épilepsie. Nous manquons de recul pour nous prononcer. Même si on annonce des résultats très rapides, dès la première semaine, la sagesse nous invite à la plus grande prudence.

Pour l'instant je m'en tiendrai au jeûne intermittent, à l'éloignement au maximum de toutes sortes de sucre et nous attendrons de voir.

Peut-être que ce régime pourra être tenté dans des conditions extrêmes, lorsque la survie est en jeu, et pour un temps seulement, pour un cancer métastasé par exemple, il paraît qu'il y a eu de très bons résultats sur les cancers du cerveau en particulier.

 

En l'état de mes connaissances,  je ne peux pas vous en dire plus c'est nouveau pour moi aussi et surtout à l'opposé de pas mal de mes convictions, mais on en apprend tous les jours, "la vieille ne voulait pas mourir", et bien, le vieux non plus, il y a tellement de choses à apprendre !. A vous aussi de vous faire une idée et surtout de communiquer, vous avez tous des choses à m'apprendre. Si certains d'entre vous sont tentés, et s'y lancent, merci de nous communiquer vos impressions, les réactions de votre organisme, et  les résultats, bien sûr.

 

Quelques sites intéressants qui en parlent :

 

          http://fr.sott.net/article/16351-Une-presentation-du-regime-cetogene

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/le-regime-cetogene-pourrait-etre-la-cle-pour-guerir-du-cancer

Publié dans santenature

Commenter cet article

louloutte 30/05/2016 16:30

J'aimerai avoir des infos sur le régime cétogène cyclique. Et quoi manger pendant le rebond? merci

boisvert 31/05/2016 17:14

Lorsque l'on casse le régime cétogène c'est toujours mieux de passer au régime paléo.

dinach 30/05/2016 10:59

Bonjour,
En préménaupose, et ayant une fibromyalgie, j'ai commencé il y a 4 semaines une diète cétonique, Sur les bandelettes je me tiens entre 5 et 15. Questions : au bout de combien de temps on se sent mieux au niveau douleur? Aussi depuis 10 jours je ne perd plus de poids tandis que je vérifie le moindre gramme de sucre. J'ai tellement envi de me sentir mieux. Merci beaucoup pour votre site, super travail et un gros bisous à tous ceux qui se battent

boisvert 31/05/2016 17:13

Tout est question de la céto-adaptation, elle n'est pas de même durée pour chacun de nous. Cela ne devrait plus être long.

Cheche 15/12/2015 12:05

Bonjour,
Rechutes d'un cancer, j'ai fait plusieurs jeunes longs avec pour résultats, la détox et la vitalité... J'ai au moins un dysfonctionnement mitochondrial (BRCA1...) La cure de Breuss à déconseiller (glucose), les lavements au café m'ont permis d'évacuer plus de 10 cm3 de cristaux et cailloux. Je suis un régime cétogène avec le minimum de glucides pendant 2/3 mois.
Je commence un régime cétogène (visant le minimum de glucides pendant 2/3 mois). Ma fonction hépatique est en cours de régénération, tolère ce régime. Le problème, c'est la constipation. CL

Boisvert 15/12/2015 17:24

Bonjour,
Avez-vous essayé le psyllium ? Une petite cure ne pourrait que faire du bien. D'autre part pour aller à la selle, le mieux ce sont les toilettes à la turque. Mais comme nous ne pouvons pas changer les nôtres il faut mettre un petit banc devant les toilettes, la position change du tout au tout, de sorte que la sortie, c'est tout droit et cela aide énormément les constipés. Bon courage pour le régime cétogène c'est en tous cas la bonne solution.

Stéphane 03/05/2015 12:46

Bonjour Fernand,
me viennent deux questions à propos de ce régime.
Quand est-il de l'équilibre acido-basique, n'y a-t-il pas de risque d'être trop acide? Même avec un "terrain" de qualité?
Et puis la fonction hépatique ne risque-t-elle pas d'être surmenée?
Merci pour votre attention et vos billets.
Portez-vous bien.
Stéphane

Boisvert 05/06/2015 05:24

Bonjour Stephane,
Lorsque l'on se promène sur internet pour écouter ceux qui pratiquent chaque jour le régime cétogène, il semble que non. Pourtant moi je pense que oui, il l'est quelque peu trop acide et c'est pour cela que je préconise par la suite le régime paléo, bien mieux équilibré à tous points de vue. Par ailleurs il manque également de fibres qui sont absolument nécessaires à une bonne santé de l'intestin. D'ailleurs tous les auteurs proposent également d'ajouter un complément vitaminique pour combler les éventuelles carences qui ne manqueront pas d’apparaître.
Pour le foie je ne pense pas qu'il y ait problème. Les problèmes lorsqu'il y en a, sont plus d'ordre inflammatoire, que de congestion. Et l'absence de céréales élimine aussi l'inflammation.

Bernard 08/04/2015 07:33

Je viens de lire tous les commentaires et pour répondre à l'un d'entre eux, il y a sur Lanutrition.fr une liste de professionnels de santé qui peuvent vous aider à la mise en place de ce régime.

Boisvert 09/04/2015 18:17

Bonjour Bernard,
Merci pour les infos je vais aller voir.