Les CATAPLASMES

Publié le par boisvert

Il fallait vous y attendre, à nous les remèdes de grand mère, et bien pour cette fois ce seront des remèdes de grand père.

Je suppose que chacun d’entre vous, même s’il est encore jeune a entendu parler ou même testé quelques cataplasmes. Mais curieusement ce n’est jamais le docteur qui vous l’a conseillé, là encore, trop simple. Trop simple c’est vrai, mais pas sans effets. Nos grands mères n’étaient pas instruites mais elles savaient que ces cataplasmes, simples à mettre en place, étaient d’une grande efficacité. Personnellement j’y ai eu droit, comme beaucoup de gens de mon époque. Aujourd’hui on préfère l’aspirine, les antibiotiques et les anti-inflammatoires. Pourtant tous les ingrédients sont la plupart du temps autour de nous et il n’y a qu’à se baisser pour les mettre en place. C’est une médecine un peu rétro, c’est vrai, mais comme elle est on ne peut plus naturelle, elle a sa place ici.

 

QUEL CATAPLASME POUR QUEL TROUBLE ?

 

Si vous avez un jardin, il y a des milliers de possibilités, presque tous vos légumes peuvent servir de base à l’élaboration d’un bon cataplasme. Mais même si vous n’en avez pas, vous avez toujours chez vous des oignons, de l’ail, du persil, quelquefois du chou, des poireaux, des graines de lin, de la farine de lin, de la moutarde, alors vous êtes riches, nous allons voir tout ce que l’on peut soigner avec.

 

Mais à tout seigneur tout honneur, le roi des cataplasmes c’est l’ARGILE, blanche, grise ou verte, c’est une terre d’une richesse incroyable, incontournable en matière de cataplasmes car elle peut soigner à peu près tout. Depuis toujours les civilisations se sont soignées avec l’argile. Et non seulement on peut la mettre sur la peau mais on peut le manger, ou la boire et soigner ainsi ce que l’on ne peut pas atteindre avec un cataplasme, comme une inflammation de tout le tube digestif. Ulcères, colites, diarrhées, il n’y a pas meilleur remède que cette terre qui guérit. Elle met en place un véritable pansement sur la zone à traiter ; rien d’autre à faire qu’à la boire et elle travaille pour notre plus grand bonheur. En cataplasmes on l’utilise pour tout ce qui est enflammé, infecté, congestionné, brûlé, contusionné, c’est un médicament très polyvalent qui soigne tous ces troubles et encore bien d’autres comme la fièvre, les cheveux fragiles, les imperfections de la peau (acné) dont elle resserre les pores et qu’elle nettoie.

Le cataplasme peut être soit chaud pour revitaliser ou  froid pour décongestionner une région enflammée et douloureuse. On peut utiliser de la poudre d’argile ou des morceaux, le résultat sera le même. Pour les morceaux il sera néanmoins nécessaire de laisser l’eau imbiber l’argile plus longtemps (2 ou 3 heures) ; Il vaudra mieux utiliser une eau très peu minéralisée  de l’eau de pluie si possible, car l’argile absorbe tout et c’est même ce pouvoir absorbant qui est si fantastique et qu’il ne faudrait pas gâcher en lui faisant absorber les minéraux de l’eau que l’on y ajoute, ce qui diminuerait son pouvoir thérapeutique.

-          Après l’argile je citerai le CHOU que j’ai vu de mes propres yeux guérir des ulcères variqueux que je ne pensai pas pouvoir guérir tellement ils étaient avancés, profonds et pratiquement incurables par la médecine traditionnelle. Mais nous n’avons rien inventé, les Celtes et les Romains utilisaient déjà le Chou, car ils savaient que c’était un allié thérapeutique de premier choix. Ce cataplasme est très facile à mettre en place, il suffit de prendre des feuilles de chou vert, le fameux chou de milan dont les feuilles sont larges et bien vertes. On écrase un petit peu la feuille pour en extirper un peu de jus et écraser les plus grosses cotes et on l’applique en deux ou 3 couches sur la zone à traiter. Avec ce cataplasme on peut soigner les ulcères variqueux, mais aussi les furoncles, les ampoules, les brûlures, les verrues, les douleurs rhumatismales, l’arthrite, la goutte, toutes les névralgies, les dermatoses diverses, eczémas. Ce sont des cataplasmes que vous pouvez garder des journées entières et des nuits, sans aucun inconvénient. Alors que le cataplasme d’argile est tellement tonique que si vous le gardez la nuit il risque de vous tenir éveillé. Mais vous pouvez essayer de le garder le plus longtemps possible également.

-          Après l’argile et le chou, les plus célèbres sont les cataplasmes sinapisés qui sont des classiques et dont votre serviteur  a bénéficié lors des refroidissements hivernaux. Lorsque nous toussions, la maman préparait un mélange de farine de lin et d’eau pour en faire une pâte compacte, ensuite elle plaçait cette pâte sur un tissus sur lequel elle avait mis de la farine de moutarde, elle enfermait le tout pour garder la chaleur et nous plaçait ce cataplasme sur la zone à traiter, en général les bronches. Le côté moutarde contre la peau, ce qui provoquait une révulsion et avait tendance à décongestionner les parties profondes. Ce cataplasme s’appliquait chaud, mais pas bouillant car sinon, gare aux brûlures, et on le laissait en place une demi-heure. De plus, trop chaud, la farine de moutarde perdrait ses propriétés, donc une température moyenne de 35° environ. Ce cataplasme peut être effectué avec des graines de lin, au lieu de farine et pour les enfants en bas âge, de cette façon  il est mieux toléré. On met de l’eau sur les graines, on porte à ébullition, jusqu’à évaporation de l’eau, on concocte ainsi une pâte que l’on place pareillement sur un tissus enveloppant et que l’on place sur la zone à traiter.

-          Dans le cadre des cataplasmes je voudrais faire une variante avec les VENTOUSES que j’ai toujours utilisées et que j’utilise encore, qui agissent un peu comme tous les cataplasmes soit, une décongestion des tissus profonds. J’avais photographié le dos de ma jeune fille après lui avoir placé des ventouses et elle garde cela comme un trophée, qu’elle fait voir à ses amis. C’est une image d’un autre âge, 7 ou 8 cercles noirs qui sillonnent son dos. C’est toujours impressionnant même si c’est absolument sans douleur. La seule gêne c’est de sentir sa peau aspirée par ces gobelets en verre qui se gorgent de sang venu des tissus profonds décongestionnant ainsi la zone en question.

-          Ensuite nous avons un peu tous les légumes avec une place de choix pour l’OIGNON que l’on peut utiliser à toutes les sauces, si l’on peut dire. Vous connaissez tous les propriétés de l’aliment  qui est diurétique, expectorant, décongestionnant,  tonique cardiaque, mais en externe l’oignon est aussi un excellent agent thérapeutique dans un cataplasme. Il a des propriétés cicatrisantes, émollientes, décongestionnantes et, par exemple, il fait merveille pour faire « mûrir » un furoncle, sur un abcés, pour soigner un rhume, une laryngite, une bronchite.

-          Dans le même style que le Chou, on peut utiliser les feuilles de salades bien vertes, les feuilles de bettes, d’épinard, de grandes feuilles de bardane. Comme toujours écraser légèrement les feuilles et les appliquer directement sur la zone à traiter. On peut soigner ainsi, une entorse, une ecchymose, un œdème, une inflammation ou une douleur genre rhumatisme, névrite ou sciatique.

Mention spéciale à la feuille de LIERRE GRIMPANT qui est résolutive, qui décongestionne les enflures, antispasmodique.

Dextreit l'utilise avec du son sur le foie en cas de troubles digestifs, de ballonnements. Sur le bas-ventre en cas de douleurs de cette région, notamment pendant les règles. Sur les reins en cas d'insuffisance urinaire. Sur la poitrine ou le dos en cas de bronchite. Sur le coeur en cas de douleurs, palpitations.

Dextreit préconise les cataplasmes de farine complète de blé ou de sarrazin et de sureau : 2c à soupe de farine 1c de fleurs de sureau pour soulager les yeux irrités ou congestionnés.

Et encore, contre les abcés dentaires : faire cuire une figue coupée en 2 dans un peu de lait quelques minutes et appliquer sur la dent, ou sur l'abcés, bien chaude et garder 1 à 2 heures.

Toujours Dextreit : des cataplasmes de sel et d'argile sur les abcés et les furoncles, lorsqu'ils commencent à mûrir. Garder ce cataplasme la journée et en placer un autre pour la nuit.

       On  hache menu des oignons et des feuilles de chou vert et on les mélange à du son, on en  fait une pâte que l’on fait cuire 5 à 10 minutes. Le cataplasme est prêt. Ce cataplasme peut être effectué avec du chou, de l’oignon, des feuilles de lierre, le tout mélangé à du son, et on a confectionné ainsi un cataplasme très efficace. Mais très souvent les cataplasmes sont faits avec les ingrédients que l’on a sous la main et il n’est pas toujours aisé de confectionner le cataplasme dont on rêve.

-          Certains ont même  utilisé l’oignon cru pour prévenir un début de méningite et contre toutes les congestions du haut du corps. On confectionne un sac rempli d’oignons crus et coupés fins et l’on enfouit les deux pieds du patient dedans. Ce traitement couplé avec une cure de magnésium est très efficace.

-          Si l’on veut décongestionner une zone il faut toujours placer le cataplasme sur la zone opposée. Par exemple pour décongestionner une partie du visage, placer le cataplasme sur la nuque. Ou pour décongestionner la poitrine placer sur le dos.

-          Mais c’est sans fin, on a utilisé des cataplasmes de fromage blanc (sur la région lombaire, lumbago, reins),, de la bourrache (masque de beauté, démangeaisons, les rides, la peau en général) ; la Prêle (escarres, plaies atones, douleurs rhumatismales, on pourrait l'utiliser contre les ulcères variqueux à la place ou en alternance avec des feuilles de chou vert), la racine de Bardane et les feuilles, (acné, furoncles) ; la Saponaire (toutes affections de la peau, eczéma, dermatoses, dartres, herpès) ; l’Hysope ( cataplasmes contre les tendinites, les entorses, les oedèmes) ; Et aussi les feuilles de plantain, (piqûres d’insectes), comme la sauge également efficace contre les piqûres d’insectes. de basilic, de persil, de poireau, d’ail, fleurs de souci (le fameux calendula qui soigne toutes les piqûres d’insectes, très efficace en Teinture mère, la violette, le cresson, l’épinard, l’achillée millefeuille.

-          Voyez que l’on peut se fabriquer des tas de cataplasmes et que tout autour de vous vous avez forcément les ingrédients nécessaires. C'était vous l'avez compris pour toutes les grands mères , car pour les plus jeunes il faudra que j'explique le mot cataplasme. Ils ne connaissent plus que "Anti-inflammatoire".

Publié dans santenature

Commenter cet article

Praud 23/07/2016 17:19

J'ai soigné un orgelet avec du poireau cuit applique toute la nuit. Il s'est vidé sans douleur le lendemain.
Autre expérience réussie : j'ai soigné des engelures aux pieds avec mon urine...en mettant quand même des chaussettes..

Boisvert 23/07/2016 17:21

Bonjour,
Et merci pour ces petites expériences.

Solange 22/03/2016 11:23

bonjour, existe t il un cataplasme pour soulager une veine gonflée après une phlébite (plus de 10 ans)
mais qui me fait toujours souffrir?
merci de votre réponse

Solange 22/03/2016 19:00

pouvez vous m'indiquer comment faire un cataplasme ?

Boisvert 22/03/2016 13:01

Bonjour,
Je n'en connais pas d'autres que j'ai mentionné dans cet article. Il y a déjà le choix. Lierre grimpant, prêle, argile...

sandrine 16/08/2015 18:25

J'ai 46 ans je ne suis pas grand mère et les cataplasmes m'intéressent pour l' associer a une technique énergétique . Vos recettes m'intéressent merci sandrine

Boisvert 16/08/2015 19:48

Bonjour Sandrine,
Les cataplasmes peuvent très bien s'harmoniser avec une thérapeutique énergétique.

epica 07/03/2015 12:31

Votre article est très intéressant, merci pour toutes ces informations.

Cependant j'ai 24 ans et je ne suis ni mère ni grand-mère.

boisvert 07/03/2015 12:43

Je suis même arrière grand père, c'est pour tous.

ameli 20/03/2012 12:35


La composition de l'argile et ces différents légumes peuvent être éfficace?

boisvert 20/03/2012 16:00



Et oui mais pas ensembles.