Les ENZYMES

Publié le par boisvert

Les enzymes sont des catalyseurs de tout ce qui est vivant. Ils accélèrent toutes les réactions chimiques qui seraient trop longues pour entretenir notre vie. Si par exemple une réaction met 12 jours pour se réaliser, sans enzyme, avec, elle ne met plus qu'une seconde. On saisit donc toute l'importance qu'elles ont pour notre métabolisme et pour tous nos échanges. Réguler l'activité des enzymes correspond à réguler le métabolisme de toutes nos cellules.
On trouve des enzymes pour contrôler la texture, le goût, l'assimilation,  la valeur nutritive des aliments. Les amylases dégradent les complexes polysaccharides en sucres plus simples et assimilables. Les protéases attendrissent les protéïnes de la viande et les rendent plus digestes et assimilables, et ainsi de suite...
Ce sont des molécules permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et d'accélérer jusqu'à des millions de fois certaines réactions chimiques du métabolisme dans le milieu cellulaire ou extracellulaire, tout ceci sans en modifier l'équilibre. Il existe plus de 3500 enzymes répertoriées.
La réaction enzymatique ne peut s'effectuer qu'à des températures de vie (37 à 38°), comme celle de tous les animaux à sang chaud. Trop chaud ou trop froid elle devient inactive. Comme pour la châleur, les enzymes sont sensibles au Ph. Si le PH est autour de 13 par exemple elles sont inactives.
Pour illustrer cela, j'ai d'ailleurs eu l'occasion de vous en parler,  vous n'avez qu'à faire cuire un grain de blé et aller le semer dans votre jardin, votre grain ne germera pas, bien sûr. Si vous mettez votre grain encore vivant, cru, dans votre terre il produira la vie et une nouvelle plante. Dans le premier cas vous avez tué les enzymes, vous avez donc tué la vie et c'est un élément mort que vous avez mis en terre. Dans le deuxième cas le grain est intact, il est vivant, il pourra reproduire la vie.
Vous comprenez pourquoi je vous parle des enzymes aujourd'hui. Lorsque vous faites cuire vos aliments vous absorbez des aliments morts, plus d'enzymes, plus de vie. Elles ont la vie et elles seules peuvent générer la vie.
On vous parle beaucoup de minéraux, de vitamines, d'hormones, etc... mais aucun de ces éléments ne peut accomplir sa fonction sans le travail des enzymes. Et lorsque vous mangez tout cuit, les enzymes sont absentes. Tous nos organes, toutes nos cellules ne fonctionnent harmonieusement que grâce aux enzymes. Un aliment vivant est un aliment riche en enzymes. C'est un économiseur d'énergie, plus il y a d'enzymes et moins il faudra dépenser d'énergie, notamment lors de la digestion et de l'assimilation.
Pour les reconnaître, c'est facile elles se terminent toutes par le suffixe "ase", lipase, amylase, lactase, saccharase, etc...
La châleur c'est l'ennemi des enzymes, une cuisson longue et elles sont mortes, si elle passe dans le micro-ondes, la richesse enzymatique a disparu.
Parmi les aliments crus et vivants, le germe de blé a une place de choix, car non seulement il s'agit d'un aliment vivant mais en plus il possède une énergie vitale extraordinaire, en plein développement, de la vie qui se développe, c'est le stade embryonnaire de la future plante, et donc un potentiel  de vie énorme. C'est un concentré de vitamines, de minéraux, et...d'enzymes.
En conclusion vous mangez cru, vous mangez vivant, vous mangez cuit, vous mangez mort. Voilà pourquoi nous insistons beaucoup sur le manger cru. N'oubliez pas non plus que lorsque vous mangez cuit le corps envoie aussitôt des globules blancs à la rescousse comme s'il était agressé. Il faut se défendre contre ce corps étranger qui tente de s'introduire dans notre corps. Et notre corps considère non pas que c'est un aliment mort que nous ingurgitons mais bien un agresseur puisqu'il envoie ses troupes défensives. Cette hyperleucocytose est donc bien un signe que notre nourriture devrait être en priorité crue.
On considère qu'à partir de 47,8° les enzymes des aliments crus sont détruites. La congélation quant à elle, détruirait 30% des enzymes.
Alors que se passe-t-il lorsque nous ingérons des aliments cuits , Le pancréas et tous les organes digestifs se mobilisent pour aider à la décomposition des aliments dans le tube digestif. Ceci donne beaucoup de travail, et consomme beaucoup d'énergie car les enzymes nécessaires sont prélevées dans nos glandes, nos nerfs, nos muscles, notre sang, etc... (la nature est bien faite, elle savait qu'il en manquerait , elle a prévu le remplacement), et à la longue, notre potentiel enzymatique diminue et ce sont tous nos organes internes qui souffrent. Il en résulte une porte ouverte à de nombreuses maladies, une moindre résistance au stress et un déséquilibre physique et psychologique. On a même dit que plus vite nous utilisons notre réserve d'enzymes et plus courte sera notre vie.
Cette énergie dépensée pour compenser ce déficit enzymatique vient en concurrence avec l'énergie que notre système immunitaire doit déployer pour notre sécurité. Et il lui reste donc peu d'énergie pour se défendre contre les différentes bactéries ou virus que nous cotoyons chaque jour. Si votre système immunitaire n'est plus assez fort, si vous êtes encrassé, ces petites bêtes se feront un plaisir de venir vous pourrir la vie et même si c'est pour votre bien, ce n'est jamais agréable.
Beaucoup d'établissements de santé aux Etats-Unis ne procèdent pas autrement. Elles ont pris ce facteur en compte et ne donnent aux patients que des aliments vivants... et guérissent de cette façon beaucoup de maladies réputées incurables par la médecine traditionnelle.
Ils préconisent une alimentation entièrement crue pendant au moins 2 ans afin que le système immunitaire, libéré du combat contre la nourriture cuite et renforcé par des aliments hautement minéralisés, puisse s'attaquer aux masses étrangères comme fibromes, infections, arthrose, cholestérol, cellules cancéreuses, etc... Ce qui accrédite la thèse que c'est toujours la nature qui vous guérit, le corps sait se guérir lui-même, pourvu qu'on lui laisse le temps et l'énergie pour le faire.
Je me souviens même d'un médecin, un vrai, avec des diplômes reconnues par la loi, qui me disait que l'alimentation entièrement crue était capable de guérir toutes les maladies. Voyez que je ne suis pas le seul farfelu sur cette planète !
Mais encore une fois, le vrai médecin n'est pas celui qui semble guérir, le vrai médecin c'est vous, votre volonté, votre connaissance, c'est vous qui faites le travail. Lorsque vous avez compris le processus, vous n'avez plus besoin d'un guide, car le médecin ne devrait être qu'un guide qui rappelle à chacun la voie, la vraie, pour être en bonne santé. En fait vous ne devriez le voir qu'une seule fois, pour comprendre.

En France vous pouvez vous familiariser avec ce type d'alimentation sur le site : www.biovie.fr

Publié dans santenature

Commenter cet article

roland 09/12/2014 14:36

Bonjour,
Je suis avec beaucoup d'intérêt vos articles. Que c'est intéressant. Merci beaucoup.
Une petite question : Suite à une fatigue persistante malgré mon jeune âge (46 ans), mon médecin traitant m'a prescrit une analyse de sang. Les résultats sont dans la normale hormis un taux de cholestérol total légèrement élevé (2.55 g/l) et ... un taux de lipases de 7 UI/L, bien en dessous des valeurs usuelles (21 à 67 UI/L pour mon laboratoire). Tout le reste est dans les normes. Comment rétablir un taux de lipase "normal" (éviter les graisses, manger cru ou jeûner ?).
Merci d'avoir pris le soin de me lire et je souhaite longue vie à votre blog avec de nouveaux articles toujours aussi enrichissants.

Boisvert, 09/12/2014 15:23

Bonjour Roland,
Votre pancréas est fatigué et comment on fatigue le pancréas ? en le sollicitant exagérément par la consommation des sucres et hydrates de carbone. Plusieurs solutions, et vous en citez 2 excellentes.
- Le jeûne est la plus puissante des thérapeutiques et elle est toujours bénéfique. Mais dans ce cas c'est votre alimentation qui vous a amené dans cet état. Donc je pense que c'est par l'alimentation qu'il faut agir et à plus long terme.
- L'alimentation crue est bien sûr une excellente méthode car il n'y a plus beaucoup de sucres et plus du tout d'hydrates de carbone, céréales, pommes de terre, riz, donc ce sera très bénéfique. Et un repos pour le pancréas qui en profitera pour se régénérer.
- Vous parlez de supprimer les graisses et ce serait une grosse erreur car les lipides ne sont pas en cause et au contraire ils sont toujours les bienvenus, s'ils ne sont pas noyés dans une alimentation glucidique. Donc le régime cétogène serait lui aussi intéressant.
Et comme toujours le meilleur médecin c'est VOUS, alors c'est à vous de choisir. Lisez les articles concernant le tout cru et le régime cétogène et lancez-vous.
Bon courage !