Les LIPIDES

Publié le par boisvert

Je sais que les dames n'aiment pas ce mot, les graisses. Pourtant ces acides gras devraient représenter à quelque chose prés 1/3 de notre ration journalière d'aliments. Protéïnes, glucides et lipides sont indissociables et complémentaires, ils doivent être présents à chaque repas au même titre que les vitamines, enzymes, oligo-éléments, antioxydants.
Les lipides sont les aliments les plus énergétiques de notre alimentation et c'est pour cela que nous ne devrions pas excéder ce tiers. Un excés en lipides aboutit à l'obésité et à toutes sortes de désagréments comme l'inflammation qui se manifeste un peu partout.
A la suite de transformations dans notre organisme sous l'action d'enzymes digestives nous retrouvons ces graisses sous 3 formes : Les triglycérides (95% des acides gras), les phospholipides et les stérols dont le cholestérol.
3 familles d'acides gras  : les acides gras saturés, les acides gras mono-insaturés et les acides gras polyinsaturés.
PLus les acides gras ont la capacité de s'unir avec d'autres atomes ou molécules, plus ils sont insaturés, et moins ils vont vous encrasser. La proportion idéale entre ces 3 familles d'acides gras ingérés est de 1/3 de chaque. Et c'est là que le bat blesse car nous ingérons en moyenne 60% pour les seuls acides gras saturés, au détriment des acides gras polyinsaturés que l'on retrouve dans les maigres proportions de 10%, alors que ce sont eux qui sont essentiels. Et ne vous demandez pas où vont se loger ces excés de gras, en général dans les vaisseaux sanguins où, à la suite d'alliances morbides pour notre santé, ils forment l'athérosclérose et préparent le lit de nos infarctus et autres maladies cardiaques et circulatoires.
Les acides gras saturés sont d'origine animale, vous vous en doutiez un peu. C'est le beurre, les laitages, la viande. Ils sont à l'origine de nombreuses maladies par leur action sur la circulation qui se ralentit et provoquent le surpoids, les allergies, les états inflammatoires, etc...
Les acides gras polyinsaturés et mono-insaturés sont essentiellement d'origine végétale.
Les acides gras mono-insaturés possèdent un seul emplacement pour accueillir d'autres atomes et se retrouvent principalement dans l'huile d'olive et l'avocat. Dans le monde animal on en retrouve dans le foie gras, le confit d'oie ou de canard. Cette famille d'acides gras possède des vertus protectrices contre les maladies cardio-vasculaires.
Les acides gras polyinsaturés dits essentiels, acide linoléïque, acide linolénique, acide arachidonique, se retrouvent dans tous les gras végétaux et ils sont essentiels, dans la génèse du cholestérol entre autres.
Ces acides gras sont trés importants, ils diminuent les réactions inflammatoires, sont essentiels pour la peau et l'élasticité de nos vaisseaux. Ils protègent donc contre les maladies cardio-vasculaires, l'obésité, importants pour le système hormonal, cérébral et immunitaire.
Parmi les acides gras polyinsaturés nous retrouvons les oméga-3 comme l'acide linolénique (huile de lin), et les oméga - 6, acide linoléïque (huile de tournesol) et ils sont appelés acides gras essentiels, et ils le sont au même titre que les vitamines ou les oligo-éléments.
On retrouve ces acides gras polyinsaturés dans des concentrations élevés notamment dans le cerveau et les cellules nerveuses.
Les oméga-3 sont constitués par l'acide alpha linolénique, l'acide cervonique et l'EPA et DHA. On les retrouve dans les huiles de périlla ou de rose musquée du Chili (compléments alimentaires) ou encore l'huile de lin, colza, noix, soja, germes de blé, et aussi dans les poissons, le beurre et le lait maternel.
L'EPA et DHA se trouvent dans la chair des poissons gras des mers froides, (les poissons à peau et non à écailles), comme le maquereau, le thon, le saumon, le hareng, la sardine, et aussi dans des poissons d'eau douce comme la truite, mais dans des proportions moindres.
Ces oméga 3 sont trés impliqués dans la mémorisation, la concentration et tout le travail cérébral en général. Ils protègent contre la dépression, les maladies cardio-vasculaires. les problèmes circulatoires, la tension artérielle, le cholestérol, etc...
Les oméga 6 jouent également un rôle essentiel au niveau du système nerveux et de l'équilibre cardio-vasculaire, du système immunitaire ou des états inflammatoires. Et cet acide linoléique est le seul à ne pas être fabriqué par l'organisme. On le trouve dans les huiles végétales de tournesol, maïs, soja, arachide, carthame et pépins de raisin.
Notre alimentation se charge de plus en plus en acides gras saturés, en acide arachidonique et même en oméga 6 qui viennent concurrencer les oméga 3.
Donc,  pour un cerveau en pleine forme, pour un coeur performant, pour un bon fonctionnement de votre circulation, pour un esprit clair, c'est la clé de votre santé,  cette catégorie d'aliment est essentielle.
Il vous faudra diminuer les aliments carnés (acides gras saturés) et privilégier au contraire les poissons gras, 2 ou même 3 fois par semaine, Et parmi les huiles il faudra privilégier l'huile de colza, de noix ou de lin. Puisez abondamment dans les aliments riches en anti-oxydants, mangez des noix, amandes, noisettes, pignons, avocats, et cela devrait suffire pour rééquilibrer la balance de nos précieux lipides.
 Et n'oubliez pas qu'une activité physique régulière vous aidera à brûler vos mauvaises graisses. Comme toujours, manger modérément et bouger beaucoup, c'est la clé pour éviter  beaucoup de nos misères. On considère qu'une activité physique régulière, surtout d'endurance, augmente le taux du bon cholestérol (HDL) de 25 à 35%.
D'autres façons de brûler vos mauvaises graisses, le jeûne, qui s'attaque en priorité à la partie graisseuse. Le froid également est un facteur Yang de premier ordre et pour nous protéger, notre organisme consomme beaucoup de graisses.
Les huiles essentielles peuvent être précieuses pour éliminer le mauvais cholestérol - L'hélichryse italienne, entre autres.

A voir : Oméga 3 - mieux vivre et préserver sa santé : Dr Dominique Rueff Ed Jouvence
            Le cholestérol...exactement, l'approche naturopathique par c. Brun Ed Jouvence
            Les acides gras de Alain Huot

Publié dans santenature

Commenter cet article