Les REMEDES SONT INUTILES

Publié le par boisvert

Les remèdes sont inutiles, mais j'aurais pu ajouter ...et même dangereux.

Nous avons vu récemment que l'on ne pouvait pas faire confiance à ceux à qui la société a donné comme fonction de nous soigner. L'argent ayant trop corrompu le système.

Mais alors, comment nous soigner ? La société dans laquelle nous vivons nous a appris qu'une maladie ne se soignait qu'avec un médicament. Donc notre réflexe devant la maladie c'est : Qu'est-ce qu'il me manque ? Qu'est-ce que je peux prendre pour guérir ? Quel remède je dois prendre ?

Et la réponse est très courte et très simple : RIEN !

Avouez que la naturopathie est extrêmement facile à mettre en pratique.

Vous êtes malade de trop plein, tout ce que vous allez ajouter sera de trop. Même le meilleur des médicaments.

Que ce soit un rhume, une grippe, une sinusite, ou toutes les maladies se terminant par "ite" (inflammations, infections), toutes sont des maladies "primaires", c'est à dire des maladies qui témoignent de l'effort de l'organisme à vous maintenir en bonne santé. Tant que vous avez ce genre de maladies soyez heureux, votre système immunitaire est fort. En effet, plus ces éliminations vont être puissantes, violentes, et plus vous pouvez avoir la certitude que votre système immunitaire est puissant, en tous cas suffisamment pour vous défendre, votre force vitale est grande.

Par exemple, jeunes enfants = force vitale grande = éliminations puissantes = température élevée.

Personnes âgées, = force vitale diminuée = éliminations faibles, chroniques, = température faible.

Donc, ne cherchez pas de remèdes, la maladie, c'est le remède.

J'ai déjà écrit un article là-dessus, le grand guérisseur c'est vous. Nous avons tous ce pouvoir, NOTRE CORPS SAIT SE GUERIR TOUT SEUL. Nous ne nous en rendons pas compte, mais il est constamment à l'oeuvre, chaque jour. Des "maladies" nous en faisons tous les jours. Mais nous n'avons conscience que des grandes batailles. Celles où notre système immunitaire doit mobiliser toutes ses forces pour extirper ce trop-plein qui nous étouffe. Alors il monte en température, c'est normal, il y a du sport pour lui, beaucoup de travail.

Dans ces moments il ne faut surtout pas entraver son travail. Si vous prenez des médicaments, ils seront dans un premier temps une gêne, mais, et c'est là leur fonction, ils vont stopper toute élimination. Plus de fièvre, plus de nez dégoulinant, de bronches qui sifflent, de symptômes désagréables. C'est ce que l'on appelle en langage médical "la guérison". Plus de symptômes = plus de maladie.

Pas d'accord ? Alors mettons nous à l'écoute de notre corps et au contraire, AIDONS-LE  dans sa tâche. Voilà ce que doit être notre participation à ce travail de retour à la santé.

Les maladies, on nous les invente. Lorsque nos ancêtres avaient un divorce, une séparation, un chômage, un deuil, ils  avaient comme nous du chagrin, mais ils n'allaient pas chez le médecin pour autant. Ils avaient du chagrin, point. Aujourd'hui ce n'est plus du chagrin, c'est tout de suite une dépression, il faut médicaliser. Nous n'avons plus d'émotions fortes, nous sommes des malades mentaux. Et vous savez que lorsque vous entrez dans ce système il est très difficile d'en sortir. On a même appelé le fameux "prozac", la pilule du bonheur. Un paradis factice en quelque sorte, où il est très facile d'entrer mais très difficile de sortir. Le médicament dans ce cas, en plus d'être toxique, est une prison.

Comment aider notre corps à guérir ? Rien de plus facile, ne RIEN FAIRE. Le laisser travailler  en paix. Eviter tout ce qui mobilise ses forces à une autre tâche, comme la digestion par exemple, le gros de son travail journalier. Il faut réduire cette fonction au maximum. Le jeûne étant la solution la plus facile et la plus efficace. Le jeûne n'a aucune puissance par lui-même, ce n'est pas une autre sorte de médicament, c'est toujours votre corps qui agit. Je vous l'ai dit, IL SAIT se guérir tout seul. Laissez-le donc travailler en paix, et instantanément il se met au travail. Vous sautez un repas, il en profite pour restaurer ce qui doit l'être.

Les scientifiques Russes et Allemands ne savent pas l'expliquer, mais ils l'ont constaté. Le jeûne guérit. Enfin c'est ce qu'ils croient, attribuant au Jeûne des forces mystérieuses, inexpliquées, alors qu'en fait c'est toujours notre corps qui se guérit tout seul. Il suffisait qu'on lui en laisse le temps. Des miracles se produisent, mais il n'y a aucun miracle. Nous avons en nous ce formidable pouvoir d'auto-restauration ou d'auto-guérison comme vous voulez, qui fonctionne en permanence.

Donc sachons demeurer à l'écoute et laisser un temps de repos à notre organisme de temps en temps, même avant de passer par la case débâcle ou "maladie". Et si cette maladie survient, inutile de prendre des médicaments. Repos à tous les étages.

Notre SUPER-MEDECIN INTERIEUR va faire le reste. Vous en connaissez vous, des médecins qui travaillent 24h sur 24h, gratuitement, et qui en plus vous aime comme aucun autre médecin au monde ?

Et bien rassurez-vous, nous en avons tous un, il ne demande qu'une chose "laissez-moi travailler", c'est pas beau ça ?

Publié dans santenature

Commenter cet article

powered web dev 02/07/2014 13:20

The title of the article “Remedies are Unnecessary” caught my attention. I agree to the fact that these days drugs are taken by patients to stop the illness and not to cure the illness. I am glad that you took this topic to discuss. Thanks.

Boisvert 02/07/2014 17:38

Bonjour,
Désolé mais mon anglais est loin aujourd'hui et si vous ne parlez pas français ce sera difficile de converser.

Gaelle 24/03/2013 21:20


Merci Fernand,


Je vous demandais car vous avez ecrit quelque part que le jeune associe a l'argent colloidal fait des miracles et cela a pique ma curiosite! (je ne me souviens pas de quel article en question...
peut-etre celui concernant l'argent colloidal)


Mais je suis bien d'accord avec vous, le jeune en lui-meme est deja miraculeux


Bisous!

Gaëlle 22/03/2013 23:00


Cher Fernand,


Pourriez-vous nous en dire plus à propos de l'argent colloïdal associé au jeûne?


Ou me diriger vers un ouvrage/site qui en parlerait en détails?


Merci d'avance, je vous embrasse

boisvert 24/03/2013 17:13


Bonjour Gaëlle, Si vous deviez jeûner je vous conseille de ne rien prendre, même de l'argent colloïdal. Ce ne sera pas toxique, c'est tellement dilué mais toute prise d'un élément peut
déséquilibrer votre organisme alors que le corps sait se rééquilibrer tout seul. De l'eau et que de l'eau la moins minéralisée en plus. C'est mieux après le jeûne pour prendre de l'Argent
colloïdal. Quant aux sites qui concernent l'AG il sont des milliers sur internet. Bise !


sue 13/03/2013 22:33


Bonsoir, j'ai la symptomatologie d'une appendicite depuis 2 jours, les douleurs sont encore supportables.  Je vais consulter un médecin demain et en attendant d'avoir la confirmation j'ai
décidé de jeûner car j'ai remarqué que le fait de ne pas manger cela atténuait les douleurs. Pendant combien de jours devrais-je jeuner pour obtenir des résultats durables? Le jeûne doit il être
complet pendant toute la période ou bien l'eau est-elle nécessaire? Je vous remercie de votre réponse.


 

boisvert 17/03/2013 16:50


Bonjour, Pour l'appendicite je vous renvoie à l'article que j'ai publié il y a déjà pas mal de temps : http://santenature.over-blog.com/article-29203339.html Si c'est une banale crise d'appendicite
ça ne devrait pas durer longtemps. Pour ma part j'avais jeûné 2 jours (1 jour sec, 1 jour hydrique) et depuis ça n'est jamais revenu. Mais bien sûr il s'agit d'un jeûne complet, pas de boissons ni
de jus de fruits, absolument rien si ce n'est un peu d'eau le 2ème jour. Bon courage !


francoise 13/03/2013 19:34


Merci pour votre réponse, je vais mettre vos conseils en pratique.


Si j'ai peur de la rougeole c'est que cette maladie est beaucoup plus grave à l'âge adulte (d'après les médecins qui ne comprennent pas que l'on refuse le vaccin), mais avec vos conseils qui sont
pleins de bon sens, je suis plus rassurée. Je vous remercie.