LEUCORRHEE

Publié le par boisvert

C'est le signe principal de la vaginite et elle se manifeste par des sécrétions blanchâtres dans le vagin. Elles peuvent s'accompagner de douleurs ou de brûlures, de prurit, et quelquefois même  d'une petite fièvre.
L'origine peut être intéressante car il peut s'agir de mycoses, de microbes divers, de trichomonas, ou d'un autre agent irritant mais vous comprenez bien en fait qu'il s'agit d'une infection et qu'en naturopathie, l'agent importe peu, mais c'est le terrain qui est important, comme toujours en cas d'infection, où qu'elle soit située.
Par contre si cette leucorrhée se manifeste par une mycose il faudra soupçonner le candida albican et entreprendre le traitement pour contrer sa prolifération intempestive (voir à ce sujet l'article "candidas albicans). Si c'est le cas cette leucorrhée est épaisse, prurigineuse et surtout avant les règles, une grosse inflammation de la vulve. Lorsque le diagnostic de l'agent pathogène sera fait vous pourrez agir avec efficacité.

THERAPEUTIQUES NATURELLES :

- Si cette leucorrhée est dûe aux candidas albicans vous vous reporterez à l'article en question pour lequel il y a en plus de nombreux commentaires qui vous apporteront de précieux témoignages.
- Si cette leucorrhée est dûe à un autre agent infectieux, staphylocoques, streptocoques, colibacilles, gonocoques, etc..., il faut agir comme pour toute infection, et le principal agent de guérison c'est le jeûne, sous toutes ses formes. Là il s'agit de désengorger la lymphe, c'est elle qui se manifeste et qui déborde. Et pour nettoyer la lymphe il faut utiliser soit le jeûne sec, soit les monodiètes sèches, afin que la lymphe soit obligé de pallier au manque de liquide dans le sang et puisse à son tour être nettoyée et filtrée par les reins. Je vous le rappelle, le jeûne hydrique (en buvant de l'eau peu minéralisée mais en abondance) nettoie le sang et le jeûne sec (sans manger, sans boire), nettoie la lymphe. Le principe, c'est que le sang doit demeurer stable en quantité et que lorsqu'il lui manque du liquide il puise dans la lymphe ce qui permet à la lymphe de passer dans le circuit sanguin et ainsi de se filtrer au niveau des reins. C'est, bien sûr, le nettoyage le plus efficace puisqu'il nettoie en profondeur. Il faut savoir qu'aprés un jeûne sec, il faut toujours terminer par un jeûne hydrique. Vous pouvez par exemple faire une petite cure de 3 jours de jeûne, 2 jours sec, sans manger, ni boire, et terminer par un jour, le 3ème, en buvant abondamment de l'eau peu minéralisée. C'était ma technique personnelle, même pour un jeûne plus long, toujours par cycle de 3 jours, 2 secs et un hydrique.
Alors, ensuite il y a les monodiètes et il faudra privilégier les aliments cuits qui permettront une meilleure élimination. Nous sommes ici en période d'élimination et donc éviter le cru qui revitalise et qui sera à garder pour la période de santé. Fruits cuits, légumes cuits, macrobiotique, à chaque fois une seule sorte d'aliments permet une bonne élimination. Plus vous consommerez d'aliments, moins vous éliminerez et plus vous assimilerez, ce qui n'est pas le but en cas d'infection.
Bien sûr vous pouvez aussi faire une cure de jus de fruits qui sera à la longue efficace car c'est une monodiète, mais c'est du cru donc revitalisant. Mais néanmoins plus souriant, donc cette façon de procéder peut intéresser quelques-uns. On pourra alors choisir  les cures d'ananas, de cassis (fonctions glandulaires) de fraises (endocrines), de myrtilles (circulation, intestins),
Pour l'alimentation en général veillez à supprimer les laitages et tous les gras animaux en général, le sucre.
Consommez du thé vert trés concentré qui assèche les pertes excessives.
- Un petit conseil de toilette. Veiller à ne pas mettre en contact les hôtes agressifs et pathogènes de l'intestin au contact des zones du vagin. Par exemple au niveau de l'essuyage, toujours dans le sens vagin, anus, et non le contraire.
- L'hydrothérapie peut apporter son aide. Par exemple le bain de siège froid tous les jours est intéressant pour toutes les maladies féminines (sauf pendant les règles). Il favorise la circulation de cette partie du corps et accélèrera donc la guérison.
- Comme dans toutes les infections une cure de magnésium peut avoir son utilité.
- Beaucoup de plantes peuvent être utilisées, les plantes astringentes surtout : Achillée millefeuille, aigremoine, ail, alchemille, angélique, aunée, bourse à pasteur, chélidoine, chêne, cyprés, fénugrec, fraisier, framboise, laurier, lavande, marjolaine, noyer, romarin, ronce, rose, sarriette, sauge, thym, Vous pouvez éventuellement vous laver avec une tisane mélangée de feuilles d'aunée, de feuilles de ronce, de pétales de rose, et de feuilles de sauge.
- On pourra utiliser les TEINTURES MERES :
ALCHEMILLA VULGARIS : Toutes les affections gynécologiques : leucorrhée, douleurs utérines, métrorragie, inflammations du bas-ventre. 15 gouttes 4 fois par jour.
JUNIPERUS COMMUNIS (le genièvre) : Action antiseptique, stimule la fonction rénale, action nette sur la peau. Tonique, sudorifique et dépuratif. Il stimule les fonctions d'excrétion de l'organisme. Donc prudence s'il y a une lésion des reins. Actif contre les néphrites, les pyélonéphrites, les leucorrhées, dysménorrhées. 15 gouttes 2 ou 3 fois par jour.
LAMIUM ALBUM (l'ortie blanche) : C'est un remède de l'utérus utilisé contre les leucorrhées, les menstruations précoces, les métrorragies, cystites, uréthrites, 15 gouttes 3 fois par jour.
LILIUM TIGRINUM (le Lys tigré) :  Action sur les organes génitaux féminins. Utile contre ovarite et leucorrhées. 3 fois 10 gouttes par jour.
EQUISETUM ARVENSE (La Prêle) : Puissant diurétique, reminéralisant, réparateur des tissus. Riche en silice donc un médicament de choix, cicatrisant, active la leucocytose. Contre les cystites, suppurations urinaires, leucorrhées. 25 à 30 gouttes 4 fois par jour.
SALIX ALBA (le Saule blanc) : Action tonique trés énergique, calmant, antispasmodique. Agit particulièrement sur la sphère génitale. Contre les leucorrhées 25 gouttes 3 fois par jour.
THUYA OCCIDENTALIS : Action élective sur la peau, les muqueuses, l'appareil lymphatique, génito-urinaire. Action profonde sur le terrain, donc pour beaucoup de maladies. 5 gouttes 2 fois par jour aprés les repas.

AROMATHERAPIE :

On peut citer beaucoup d'huiles essentielles qui ont par nature des propriétés anti-infectieuses.
En priorité ORIGAN COMPACT, le super antibiotique, ensuite toutes ces HE :TEA-TREE, LAVANDE officinale, CANNELLE, GENIEVRE, HYSOPE, PIN, ROMARIN, THYM, SAUGE.

HOMEOPATHIE :

KREOSOTUM 5CH : C'est l'inflammation génito-urinaire, avec sensation de brûlures, sécrétions muco-purulentes, irritantes, corrosives,  et trés fétide. Utilisé pour la métrite, vaginite, urétrite.
CARBOLIC ACIDUM en 5CH : C'est l'inflammation génitale féminine aigue, avec douleurs brûlantes, la leucorrhée est verdâtre, fétide, irritante, Il y a faiblesse générale. Les brûlures sont moins prononcées que pour Kréosotum
MERCURIUS SOLUBILIS en 5CH : C'est toutes les inflammations aigues, irritantes et brûlantes des muqueuses. Les sécrétions ne sont pas forcément abondantes mais rapidement muco-purulentes et irritantes. Aggravé à la châleur du lit et la nuit. Convient pour métrites, urétrites, cystites, vulvites.
BORAX en 5CH : C'est la métrite avec leucorrhée comme du blanc d'oeuf, aigue ou chronique, abondante et irritante. Les règles sont abondantes et douloureuses, et la nervosité, grande.
HELONIAS en 5CH :  C'est l'atonie utérine avec sensation de lourdeur de l'utérus, sacro-lombaire, asthénie. La leucorrhée est grumeleuse et malodorante.
HYDRASTIS en 5CH : Ce sont les inflammations chroniques des muqueuses avec sécrétions jaunâtres, épaisses, visqueuses et filantes. Aggravées à l'air froid. Utile dans la cystite, la métrite (leucorrhée excoriante et fétide avec prurit)
NITRIC ACIDUM en 5CH : Pour les inflammations ulcératives et chroniques de toutes les  muqueuses. La tendance est à l'ulcération, les sécrétions sont irritantes et facilement sanguinolentes.

Publié dans santenature

Commenter cet article

mimi 05/05/2013


ACTUELLEMENT JE SUIS ENCEINTE DE  SIX MOIS ET QUELQUES JOURS  DE JUMELLES . DEPUIS PLUSIEURS SEMAINES J' AI DES MYCOSES VAGINALES QUI SONT TRES DESAGREABLES ACCOMPAGNEES DE
DEMENGEAISONS. JE FAIS ATTENTION à MON ALIMENTATION JE MANGE TRES PEU DE VIANDE BLANCHE ET DU POISSON JE MANGE DES OEUFS DES CEREALES COMPLETES DES CRUDITES FRUITS ETC. J UTILISE DE L AIL ET DE L
HUILE D OLIVE EN EXTERNE. EXISTE T IL DES OVULES NATURELLES OU UNE CREME QUE DOIS JE FAIRE DE PLUS. J AI 40ANS . JE VOUS REMERCIE

mimi 06/05/2013


Merci poir la réponse rapide
Comment prendre l'argent coloidal( quelle fréquence et quelle quantitè) et ou peut on en acheter  merci