LIQUIDES

Publié le par boisvert

4503625051_0b298a2235.jpg

Il ne nous viendrait pas à l'idée de nous promener avec un visage souillé, des mains sales, tout cela parce que ça se voit. Mais qu'en est-il de notre milieu intérieur fait essentiellement d'eau, liquide hautement plus important que celui qui peut couler sur notre visage. C'est lui qui va se promener dans notre organisme , baigner nos cellules, leur apporter la vie et bien d'autres choses aussi,  moins intéressantes.  Et des liquides nous en avons, et oui ! cette belle mécanique, ce corps qui parait si dur, si compact, comporte  à peu prés 85% d'eau dans les muscles, ou dans le cerveau, en plus des liquides qui restent en l'état comme le sang et la lymphe.

C'est pourtant cette eau que nous consommons qui est chargée de lumière, d'électricité, d'énergie et de magnétisme. La lumière, tout comme l'eau est fondamentale à toute forme de vie. Tous les êtres vivants captent et absorbent en permanence la lumière. Notre organisme a besoin d'oxygène, nos poumons respirent et fixent pour nous de précieux éléments dans l'air que nous respirons. Mais c'est l'eau qui va véhiculer tous ces éléments bénéfiques vers nos cellules. On parle beaucoup de communication, et chez nous, les champions de la communication et des échanges ce sont les liquides.

Ces eaux internes nous apportent la vie au travers des richesses qu'elles ont elles-mêmes acquises à l'extérieur. Elles sont le véhicule fondamental de notre vie, biologique, mentale, spirituelle. Champion de la transmission de toutes les informations, ces liquides sont le support de toutes les médications. Ce sont elles qui vont apporter la santé ou la maladie vers nos cellules. Nul doute que notre système immunitaire a besoin et utilise à fond ce moyen de communication.

Alors bien sûr lorsque l'on veut se soigner on veut le faire profondément et notre désir est d'avoir des cellules en excellent état de fonctionnement. Mais il ne faudrait pas oublier le véhicule qui nourrit, apporte les éléments et transmet de la santé ou de la maladie. L'eau est impliquée dans le transport des éléments qui circulent par l'intermédiaire du sang (minéraux, vitamines, antioxydants, oxygène et même cellules) mais aussi des enzymes, des hormones fabriquées par nos glandes endocrines, par notre cerveau. C'est l'embouteillage chez nous aussi.

L'eau régule la température du corps en le maintenant à une température de vie, par l'intermédiaire de la sueur. Si la quantité de liquides du corps est parfait, ce sont toutes les communications, tous les échanges qui seront parfaits. Et inversément, s'il manque du liquide c'est la porte ouverte à de nombreuses maladies, troubles intestinaux, d'estomac, des rhumatismes, de l'hypertension, du cholestérol, des variations de poids, une mauvaise irrigation du cerveau avec ses conséquences de dépression ou simplement de stress et d'angoisse.

C'est un courant continu, nous buvons, nous assimilons, nos cellules se chargent et le surplus est éliminé, un circuit sans fin. Nous ne pouvons agir que sur la partie que nous buvons, l'eau que nous allons consommer sous toutes ses formes. Mais s'il faut boire il ne faut pas le faire en mangeant, car à ce moment là, on dilue les sucs digestifs et la digestion sera mal faite. Il vaut toujours mieux que le bol alimentaire soit le plus compact possible afin que les sucs digestifs soient le plus actif possible et concentrés. La boisson devra intervenir entre les repas afin que les reins qui ont pour rôle de filtrer ce qui est rejeté par notre organisme soit approvisionnés convenablement en liquide.

 

Et là nous entrons dans le vif du sujet, quelle eau nous consommons ? Doit-on boire l'eau minérale en bouteille ? Doit-on boire l'eau du robinet ? Laquelle est la meilleure et quelle quantité nous devons prendre ?

D'abord l'eau que nous ingérons provient de deux sources. Celle des aliments que nous consommons et qui ont eux-mêmes beaucoup d'eau à nous apporter, et l'eau de boisson.

Pour l'eau de boisson nous pouvons dire qu'elle remplira d'autant mieux ses fonctions de transporteur de nutriments et d'élimination qu'elle sera elle-même peu chargée en minéraux. C'est le facteur le plus important, il faut qu'elle soit la moins minéralisée possible.

Car vous le savez si vous suivez ce blog depuis longtemps, pour que notre organisme puisse utiliser les minéraux, il faut que ceux-ci soit passés par le stade végétal ou animal. Or dans l'eau de boisson nous ne trouvons que des minéraux parfaitement inassimilables. L'eau chargée en calcium ne vous apportera pas de calcium, et au contraire, ce calcium ingéré risque de se retrouver dans vos articulations où dans des endroits incongrus comme nos vaisseaux ou encore nos reins, etc... L'eau sert plus par ce qu'elle emporte que par ce qu'elle apporte. Ce calcium inorganique, un carbonate de calcium, ne peut pas être absorbé. Et même pire, il entrerait en compétition avec le calcium organique issu des aliments végétaux ou animaux.

Donc nous ne devons pas rechercher les minéraux dans l'eau de boisson, mais nous devons surtout éviter qu'elle soit chargée en éléments toxiques comme l'aluminium par exemple (maladie d'Alzheimer), ou autres pollutions extérieures. Et notre eau du robinet n'est pas exempte de ces déchets malgré les précautions prises lors de la filtration et de la surveillance. Seule une centaine de polluants sont recherchés dans ces analyses alors qu'elles en contiennent des milliers d'autres. De plus elle est stérilisée avec du chlore et de l'ozone, produits trés oxydants et néfastes pour notre santé. Et pourtant ça ne suffit pas à éliminer totalement  des pesticides, des nitrates, des métaux lourds, des bactéries, des résidus de médicaments, qu'elles présentent avant traitement. Mais c'est la moins chère.

Lorsque l'on prend des eaux minérales en bouteille, déjà on enrichit les grands groupes agroalimentaires, (200 à 300 fois plus chère que l'eau du robinet tout de même, il nous faut penser à la santé de notre portefeuille quelquefois),  et on n'est pas sûr de se faire du bien à la santé. Rien que le contenant en plastique n'est pas indemne d'inconvénients, surtout que ces eaux y résident fort longtemps quelquefois. On vante leurs propriétés, celle-là est riche en calcium, celle-là en bicarbonate, mais jamais on ne vous parle de ce que vous allez réellement assimiler et des inconvénients que cela va provoquer chez vous. Si vous devez prendre ce genre d'eau de boisson, choisissez la moins minéralisée possible comme Volvic, Mont Roucous, de la Rosée de la reine, du Montcalm, etc...

Il y a aussi la solution de filtrer son eau de boisson. Prendre l'eau du robinet et filtrer par osmose inverse qui possède l'avantage de créer une eau quasiment pure.

Cette eau devrait être nettement basique (alcaline) et fortement réductrice. On lui attribue des vertus thérapeutiques lorsqu'elle l'est.

Une autre solution c'est de prendre l'eau du robinet et d'y ajouter soit quelques gouttes de citron (pas l'HE car elle se mélangerait mal avec l'eau) ou également un peu d'argile buvable.

Mais en conclusion la meilleure façon d'avoir de l'eau pure  c'est par les aliments que nous devons la rechercher. Prenez des fruits, des légumes, des jus de fruits, et vous êtes sûrs d'être dans le vrai, ces eaux vous apporteront des vitamines et des minéraux que votre organisme saura reconnaître, assimiler, et cette eau sera à coup sûr bénéfique pour votre organisme.

Quant à la quantité, je ne suis pas pour engloutir des litres et des litres, notre organisme sait ce qu'il lui faut et la soif est un bon guide même si ce sens est perturbé comme la plupart des autres. Donc boire un peu plus qu'à sa soif et laisser ainsi une marge d'erreur possible, cela me parait raisonnable.

Publié dans santenature

Commenter cet article

Irlandia 01/02/2016 08:47

Bonjour,
Vous parlez aussi de l'eau osmosée sur votre blog, j'y trouve presque tout ce que je cherche, c'est incroyable^^
Alors, moi, pour ma part je bois de l'eau osmosée... Cela depuis quelques années déjà, ce que j'ai remarqué : plus de problème de manque de fer pendant mes grossesses, les reins qui fonctionnent bien mieux, plus de pyélonéphrite...
Mon mari lui n'a plus de dépôts de calcium sur les ligaments...
Que du bénéf quoi.
Bonne journée

Boisvert 01/02/2016 10:18

Bravo et merci pour le témoignage.

Sophrologie Marseille 19/05/2010 23:08



Bonsoir, je n'ai pas vu l'émission, mais j'ai testé Britta aussi et, j'ai trouvé ça bizarre de devoir vider 3 fois la carafe à chaque cartouche, pour que l'eau soit bonne. Sophrologue à Marseille dans un petit bureau, quand il fait chaud ici, je dois boire
beaucoup pour ne pas trop subir. Britta semblait pas mal, mais je crois que je vais suivre



Colette 18/05/2010 19:59



Bonjour,


En ce qui concerne l'émission d'hier je t'avoue que j'ai eu peur de la regarder car à force on ne pourra plus rien manger ni boire tellement il y a de pollution.


Je'aimerai savoir ce que tu penses des carafes filtrantes genre Brita je crois.


J'entends dire que les filtres ne sont pas fiables mais bon il n'y a pas que les filtres car on ne sait plus à qui se fier.(C'est de l'humour, il faut bien rire un peu).


Merci à toi et bonne soirée.



boisvert 19/05/2010 06:47



Bonjour Colette,


C'est vrai que c'est déprimant d'écouter ce genre d'émission.


Au sujet des filtres Brita j'avais essayé un jour mais je me souviens que j'avais fait des tests et au début du filtre, c'était bon, la filtration était de qualité,  mais peu aprés le filtre
étant encrassé c'était encore pire qu'avant, ça m'avait dégouté. Si je me souviens bien ils devaient durer 1 mois, j'avais donc fait faire des analyses 1 mois aprés et ils étaient
catastrophiques, j'ai tout arreté.


Tu vois, je n'ai pas de bonnes nouvelles, mais passes une bonne journée quand même !



boisvert 18/05/2010 06:44



J'ai écouté l'émission concernant l'eau de nos robinets et c'est tout simplement effrayant. On y retrouve de l'aluminium (Alzheimer), des nitrates (Cancer), des pesticides (Cancer), du Radon
(Cancer), des médicaments, (Pollution entrainanttoutes sortes de troubles). Il est évident qu'aprés cette émission on a envie d'aller vite acheter des eaux en bouteille. Car je plaignais la dame
qui avait investi dans un appareillage (valeur 3000€) et qui était totalement inefficace.


Mais rassurez-vous pour le représentant du gouvernement nos eaux sont trés bonnes et la pollution est insignifiante malgré le scientifique qui, pour une fois ne pratiquait pas la langue de bois.
Il n'y a que les nitrates et les pesticides qui les tracassent un peu. Dormez tranquille.



Jean-Yves CAILLET 17/05/2010 11:14



Bonjour,


quand je suis à la maison , je mets une cuillèrée à café d' eau florale dans un demi ou 3/4 de litre d' eau, dans une bouteille en verre, et je bois un demi-verre d' eau de temps en temps, j'
aime  le goût, c' est frais, c' est beaucoup moins fort que les huiles essentielles.


J' ai commancé avec de l' eau florale de lavande, puis j' ai essayé avec de l' eau florale de cammomille, toutes les deux bio bien sûr et sans conservateurs, etc


j' essaierai peut-être la menthe cet été....s' il fait chaud



boisvert 17/05/2010 11:16



Merci de faire part de vos expériences !