MEDECINES PARALLELES

Publié le par boisvert

Peut-être que c'est un peu compliqué pour certains d'entre vous. On entend différentes appellations comme "médecines douces", "naturopathie", "médecines parallèles", "médecines alternatives", "médecines naturelles", "médecines énergétiques", "médecines manuelles", "homéopathie", "allopathie", "médecines par les plantes", "gemmothérapie", "acupuncture","réflexothérapie", "aromathérapie", "chiropractie", etc... C'est sans fin et ce n'est pas facile de s'y retrouver. Quelle est celle qui vous convient le mieux ? Quelle est la meilleure ?

CRITERES de SELECTION :

- Pour ma part, il y a déjà un critère à prendre en compte et c'est un critère majeur, quelle est la technique qui prend en compte la totalité de l'organisme par rapport à celles qui ne s'intéressent qu'à l'organe malade. Pour moi et pour les naturopathes, c'est le critère le plus important, une médecine globale.
- Ensuite et peut-être qu'il faudrait placer ce critère en numéro 1, NE PAS NUIRE. Si elle laisse des traces dans l'organisme, si elle est traumatisante pour un organe quelconque dans votre organisme, ce n'est jamais bien bon.  A quoi bon soigner une partie malade si, aprés les soins, il vous faut lutter contre les méfaits causés par les éléments qui ont supprimé les premiers symptômes.
- Il faut que ces soins soient les plus naturels possibles, ceci afin que l'organisme n'en soit pas perturbé, qu'il les reconnaisse et puisse les assimiler.
- Il faut que cette médecine traite la cause et non les effets.
-
Le malade doit être enseigné de sorte qu'une fois guéri il puisse ne jamais retomber dans les travers qui l'ont conduit à la maladie. Ou en tous cas, il saura pourquoi et il saura comment se soigner, donc, l'enseignement est primordial.
- Etant donné que la maladie est la conséquence directe d'un encrassement qui paralyse petit à petit toutes les fonctions, de sécrétion, de circulation, de tonus nerveux, il faut que cette technique draine et permette aux émonctoires naturels d'éliminer cet encrassement.
- Il faut aussi que cette technique mise en place permette à notre organisme de pouvoir s'exprimer puisque nous savons que nous avons en nous un formidable pouvoir guérisseur que les hommes ne sont pas prêts d'égaler, malgré la science. Notre système immunitaire doit être fort et il ne faut surtout pas que les soins apportés soient une gêne, afin que ce système puisse s'exprimer librement et puissamment.
- Et, dernier critère, peut-être le plus important de tous, il faut que cette technique de soins soit efficace, puisque c'est le but recherché.

Voilà quelques critères qui peuvent permettre de vous déterminer en faveur d'une thérapeutique quelconque.
- Vous avez compris déjà qu'il y a quelques thérapeutiques comme notre médecine classique qui cumule presque tous les défauts, (toxique, anti-symptomatique, anti-naturel, ne soigne que les effets et non la cause, et jamais vous ne savez pourquoi vous êtes "tombé" malade, le système immunitaire n'est jamais pris en compte dans les soins, etc...). Alors nous n'allons pas faire le procés de la médecine qu'on a appelée allopathie, elle aussi a ses avantages, c'est une médecine d'urgence, la chirurgie est irremplaçable, elle est efficace contre les infections trés graves, pour la précision de ses diagnostics, sa gestion de la douleur, ( j'y ai eu recours à la suite d'une crise de colique néphrétique et ce jour-là, je vous assure que je l'ai mise en N° 1), son arsenal technologique de pointe, ses analyses, etc...Comme la plupart des thérapeutiques elle a ses limites, ses avantages et, dans son cas, ses énormes inconvénients.
- Certaines autres techniques comme l'homéopathie, ne réunissent pas tous les critères. Bien sûr, elle ne nuit pas, elle est douce, elle prend en compte la globalité de l'individu, mais on ne peut pas dire qu'elle est naturelle. Quant à son action il y a toujours une part de mystère difficilement explicable, même si on a obtenu des résultats sur les animaux, donc...
- D'autres techniques comme les plantes sont intéressantes mais c'est le critère efficacité qui pêche. Celui qui prétend guérir une maladie grave avec une tisane c'est, soit qu'il vend la tisane soit qu'il vend le bouquin qui le prétend. Quant à l'aromathérapie, qui est une technique par les plantes, elle est trop ciblée anti-symptomatique et ne prend pas suffisamment en compte la globalité de l'individu. Elle traite plus les effets que la cause.
- La chiropractie est intéressante car elle prend en compte un facteur clé de l'organisme, sa charpente, et c'est de là que tous les nerfs apportent la vie à nos organes, à nos muscles, à notre système nerveux, à notre système sensoriel, etc... Il est donc de la plus haute importance que la colonne vertébrale soit bien positionnée ; Nous sommes ici dans le mécanique, mais son importance dans ce domaine est capital.
- L'acupuncture aussi a ses adeptes et j'avoue que c'est une médecine qui a beaucoup d'avantages et peu d'inconvénients. Ce n'est pas pour rien qu'elle est la médecine pratiquement exclusive de millions d'orientaux. Elle est globale, non toxique, pas trés naturelle tout de même, mais elle est trés efficace. comme pratiquement toute la réflexothérapie. Le docteur Servan-Schreiber signalait dans un de ses ouvrages qu'il était stupéfait d'assister un jour à une opération dont le patient était sur la table avec le ventre ouvert et discutait avec son chirurgien, tout cela grâce à quelques aiguilles bien placées.
- Les médecines manuelles peuvent bien sûr apporter du soulagement et le contact physique d'un thérapeute est trés souvent bénéfique, mais leur action est limitée sur le global. On ne soigne qu'une partie du malade. En fait cette médecine est  surtout anti-symptômatique. On y trouve la chiropratique mais aussi l'ostéopathie ou l'étiopathie.

En fait et à la lecture des critères de valeur annoncés plus haut il n'y a qu'une thérapeutique qui réunisse tous les éléments bénéfiques et c'est la naturopathie.
J'avoue que ce n'est pas un bon polar car vous vous y attendiez puisque c'est un naturopathe qui écrit. La fin était prévisible. Je sais que certains vont dire que c'est cousu de fil blanc mais reprenez les critères qui déterminent une bonne thérapeutique et ils sont universels ... et logiques. Le commun des mortels peut les comprendre.
Le naturopathe ne procède jamais au diagnostic et pas plus au traitement des malades. J'avoues que c'est curieux de dire cela mais en fait la vraie technique naturopathique  consiste à enseigner l'art de conserver une bonne santé, de l'optimiser. Soigner, guérir, sont des termes impropres. On revient en état de santé ou on retombe en état de maladie. Et j'ose dire que lorsqu'un médecin dit qu'il a guéri un malade avec ses médicaments, il devrait plutôt dire que le malade s'est guéri malgré les médicaments que ce thérapeute lui a prescrit. Car en fait c'est de cela qu'il s'agit, la nature guérit et elle en a le pouvoir, et toutes les drogues qui vont être administrées seront au contraire une charge pour l'organisme et un frein pour revenir en état de santé. Elles ne devraient être administrées que dans l'extrême urgence ou lors d'extrêmes douleurs, ou encore lorsque le pronostic vital est engagé.
Par des moyens naturels, le naturopathe combat les conditions anormales de vie qui conduisent irrémédiablement à la maladie. C'est un enseignement permanent qui permet au malade de prendre conscience de ce formidable pouvoir curatif qu'il a déjà en lui, de le développer et de le laisser agir. C'est le but que je poursuis dans ce blog et si vous avez compris que le médecin, en fait, c'est vous, c'est que je me suis bien exprimé.
Je crois d'ailleurs que je prêche en pays conquis car il parait qu'un français sur deux s'intéresse et se soigne par la naturopathie. Les gens sont de plus en plus désireux de prendre en mains leur santé et d'utiliser des thérapies qui ne vont pas les rendre plus malades que ce qu'ils étaient à l'origine. Et je pense aussi que la naturopathie à de l'avenir. On voit fleurir des magasins bio dans toutes les villes, on voit s'installer des naturopathes un peu partout, et ce, malgré un manque flagrant de reconnaissance officielle pour ces techniques non violentes. On essaie de diaboliser ces méthodes simples, non violentes  et pourtant trés efficaces.

 Pourtant la naturopathie est légalisée dans 13 états américains, en Australie, au Canada. La profession est libre et encadrée en Allemagne,  Grande-Bretagne, l'Irlande,  Norvège,  Pays-Bas,  Danemark,  Suède, Hongrie,  Portugal... et en France, ...toléré seulement. Alors peut-être que les générations futures réformeront tout cela et nous fabriqueront une médecine qui prennent en compte tous ces critères et nous inventeront une médecine pour l'être humain, efficace, respectueuse et non violente.

Personnellement, j'aurais semé ma petite graine et même si je n'aurai peut-être pas le temps de voir les résultats à cause de mon âge, je vous surveillerai de là-haut et je vous encouragerai.

Publié dans santenature

Commenter cet article

ddd 15/05/2016 22:49

Bonsoir Boisvert,
merci pour votre blog super intéressant.
je voulais vous demander comment puis-je trouver un bon iridologue-naturopathe dans ma région?
et bonne continuation à vous.
cordialement.

Boisvert 16/05/2016 05:18

Bonjour,
Désolé mais le mieux est d'aller sur internet, ce ne doit pas être difficile à trouver, la naturopathie, ça se propage.

fat burner 10/02/2015 12:41

It's really a great and useful piece of information. I'm glad that you shared this helpful information with us. Please keep us up to date like this. Thanks for sharing.

de tox 10/02/2015 12:41

Have you ever considered about including a little bit more than just your articles? I mean, what you say is fundamental and everything. But think about if you added some great visuals or videos to give your posts more, "pop"! Your content is excellent but with images and videos, this website could undeniably be one of the best in its field. Superb blog!