MEDICAMENTS ...ou DROGUES LEGALES

Publié le par boisvert

Il n'y a pas à chercher des responsables ailleurs, nous sommes ainsi faits, conditionnés certes, mais avant tout, ce que nous voulons c'est être soulagés tout de suite. C'est aussi poser sur les épaules d'un autre, un fardeau trop encombrant ou trop lourd à porter pour nous. J'ai d'ailleurs écrit un article à ce sujet : ICI

Bien sûr , et vous le savez car c'est de notoriété publique, les grands laboratoires profitent de cette faiblesse pour faire leur beurre. Depuis longtemps on ne cherche plus à ce que le patient se prenne en charge, mais au contraire on cherche à le déresponsabiliser, lui donner ce qu'il veut, c'est à dire un produit qui va l'aider à vivre un présent détestable, même si c'est au prix d'un avenir bien sombre.

Le patient veut être soulagé tout de suite, pas dans trois mois, ou même dans un mois, ce que nous, nous pourrions lui promettre. Mais nous, nous lui demanderions de se prendre en charge, de redevenir maître de son corps, de sa santé, en bref tout ce qu'il ne veut pas, c'est tellement plus facile d'avoir le paradis instantanément.

Et c'est ainsi qu'en France nous sommes devenus champions du monde, Oh ! pas de football, non ! seulement, nous sommes devenus les plus grands consommateurs de médicaments pour notre pauvre système nerveux, d'antidépresseurs, et autres drogues, car c'est ainsi qu'on devrait les appeler. Ce genre de médicaments vous apporte le paradis, vous fait oublier un présent difficile, et tout cela, tout de suite, c'est pas merveilleux ?

Et pas besoin d'aller pleurer en cachette ou d'aller voir sur internet où est-ce qu'on pourrait acheter ces pillules miracles, non, il suffit d'aller voir son toubib, et gentil comme tout, il vous donnera le nécessaire pour mettre un voile rose sur un horizon noir. On dit que prés de 9 millions de nos concitoyens consomment ce genre de drogues et pourtant je ne crois pas qu'en France nous soyons si malheureux, au point d'aller chercher des paradis illusoires. Certains pays sont dans la misère, d'autres ne mangent pas à leur faim, ils n'ont pas de liberté de penser, mais nous, rien de tout cela. Nous avons tout pour être heureux mais nous ne le sommes pas. Cela me fait penser à ces stars du petit écran ou du grand qui se suicident au sommet de leur gloire, eux qui ont tout, richesse, vie facile, gloire, notoriété, de grands biens, et ils craquent quand même.

L'industrie pharmaceutique porte une grande responsabilité, que partagent également les toubibs qui se prêtent à ce petit jeu diabolique. Les labos vantent ces produits en faisant miroiter leur efficacité et en taisant aussi leur éventuelle toxicité ou les phénomènes de dépendance que leur consommation entraine. C'est ainsi que le patient en redemande et qu'il s'ensuit une frénésie de la consommation. Et le toubib qui ne veut pas perdre sa clientèle accède aux désirs de ses patients.

Tout le monde a entendu parler de la pillule du bonheur le "Prozac", c'est la pillule miracle. Vous en prenez et voilà le paradis qui vous tombe sur la tête, pourquoi s'en passer, fini les soucis, les tracas, le stress, tout devient facile, tout de suite. Personnellement j'ai connu des individus sous Prozac et ils deviennent indifférents à tout, toujours souriants, mais on dirait que les sentiments "humains" ont fui, l'amitié, l'affection, l'amour, la charité, le souci pour ses proches, plus rien n'a d'importance, la vie est belle. C'est sûr qu'on ne leur a pas parlé des nombreux suicides qu'on a attribué à la consommation de ces drogues ou des actes de violence incompréhensibles engendrés par cette surconsommation. Pas plus que des troubles digestifs, des éruptions, de la nervosité, de la l'insomnie, de la somnolence, de la surexitation, troubles qui ont été constatés. Lorsque l'on voit la chasse que l'on fait aux drogues et aux trafiquants de drogues, on se demande pourquoi cette chasse ne se manifeste pas pour ce genre de médicaments. Le but est exactement le même et la finalité aussi. Je parle du Prozac mais je pourrais parler du Viagra, ça part du même principe, on veut tout, tout de suite, la vie est belle...aujourd'hui.

Simone Veil, alors qu'elle était ministre de la santé, a bien eu conscience de cette anomalie et a bien mis en lumière cette situation alarmante mais rien n'a changé. Je suppose que nos scientifiques dorment en ce moment car ils ne se manifestent pas, la preuve, la sécurité sociale rembourse ce genre de drogue légale. Et pourtant ce ne sont pas les études qui ont manquées à ce sujet, le résultat c'est que le Prozac peut maintenant être prescrit aux enfants de 8 ans, car l'Afssaps (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a déclaré un bénéfice pour les patients, donc voyez, il y a bénéfice pour tout le monde, pour les labos, pour les toubibs qui ont une clientèle assurée pour longtemps, pour les patients qui tiennent leur paradis tout de suite, finalement il n'y a que moi qui pleure et le trou de la sécu qui ne veut jamais se boucher, c'est peu d'inconvénients. Mais pour le trou de la sécu, le jeu des vases communiquants va arranger cela, on vous supprimera le remboursement des médicaments qui sont réellement efficaces en prétextant que vous n'en avez pas réellement besoin ou qu'ils ne sont pas assez efficaces et le tour est joué.

La consommation de ce genre de médicaments est un énorme scandale car certains d'entre eux sont utilisés par des toxicomanes notoires, pensez donc, une drogue légale c'est du pain béni pour eux. Plus besoin d'aller se cacher pour en prendre, il parait que rien qu'en France prés de cinq cent mille  de nos concitoyens en consomment.

En fait c'est nous qui sommes responsables, mais si vous suivez ce blog, vous savez que la santé ne peut venir de l'extérieur, ou d'une tierce personne ou d'un produit miracle. Ne confiez jamais votre corps à quelqu'un d'autre car  vous ne pouvez jamais être sûr que cette personne vous aime et qu'elle va songer à ce qui est bien pour vous. Nous sommes dans un monde égoïste où c'est chacun pour soi et la meilleure attitude c'est d'en prendre conscience et d'agir en conséquence. Vous le savez bien, le meilleur médecin c'est vous, et si vous le voulez vraiment, vous pouvez agir profondément, facilement, nous avons tout à portée de main pour ne pas être tributaire de ces poisons légaux.

Pour ma part je n'ai pas de pillules miracles à vous proposer, mais au contraire, des efforts à faire, de l'abstinence, des restrictions, de la sueur, du boulot quoi ! Je sais,  c'est moins  marrant !

Publié dans santenature

Commenter cet article

wu long tea 09/02/2015 20:01

I've learn a few excellent stuff here. Certainly worth bookmarking for revisiting. I wonder how so much effort you place to create this sort of fantastic informative website.

easy detox 09/02/2015 20:00

Hmm it appears like your website ate my first comment (it was super long) so I guess I'll just sum it up what I submitted and say, I'm thoroughly enjoying your blog. I too am an aspiring blog writer but I'm still new to everything. Do you have any tips for novice blog writers? I'd genuinely appreciate it.

secret de beauté des stars 09/02/2015 05:37

Pretty nice post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed browsing your blog posts. After all I'll be subscribing to your feed and I hope you write again soon!

accessoire de beauté 09/02/2015 05:37

Hey There. I found your blog using msn. This is an extremely well written article. I will be sure to bookmark it and come back to read more of your useful information. Thanks for the post. I will certainly comeback.

AP 30/10/2013 17:49


merci pour votre reponse rapide, je transmets vottre recette 


je vous embrasse


 AP