OXYGENATION

Publié le par boisvert

nature-et-fleurs-mai-2013--20--copie-1.JPG

Nous avons déjà traité la respiration mais on n'en parle jamais assez. L'homme n'est vivant que grâce à son souffle.

"L'Eternel Dieu forma  l'homme de la poussière de la terre, il SOUFFLA dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint une âme vivante". (Génèse 2:7)

Le souffle, c'est la vie. L'oxygène c'est la vie. Il est à l'origine de l'énergie indispensable au bon fonctionnement de l'organisme, de tous les organes, de nos cellules et du métabolisme en général.Toutes les réactions chimiques propres aux cellules ont besoin d'oxygène. Même la transformation des aliments en énergie nécessite de l'oxygène.

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, nous pouvons rester des mois sans manger (+ de 3 mois pour le record), des jours sans boire, mais pas 10 minutes sans respirer. Respirer est indispensable, et pourtant, nous, pauvres sédentaires, nous respirons de moins en moins. Nous consommons environ 3kg de nourriture par jour boissons comprises. Et savez-vous que nous consommons 10000 litres d'air en moyenne ce qui représente un poids d'une douzaine de Kg.

A partir de là, on peut constater que l'homme moderne est un sous-alimenté en oxygène. Déjà, il y a la pollution atmosphérique qui nuit à la qualité, mais comme ça ne suffisait pas, l'homme a inventé la cigarette.

L'oxygénation se fait au niveau des poumons et plus précisément au niveau des alvéoles pulmonaires, ces petits sacs qui se gonflent à l'inspiration. Et c'est à leur niveau qu'il faut agir. C'est le point de départ, comme l'intestin grêle l'est pour les aliments. Donc il est nécessaire qu'elles soient souples pour être performantes.

Pour cela vous pouvez utiliser différentes techniques afin de les déplisser. Par exemple, vous freinez l'inspiration en grognant (ce qui fortifie le coeur), et vous forcez à l'expiration. Il suffit d'imaginer une bougie allumée à 30cm de vous et en pinçant les lèvres, vous essayez de l'éteindre. Cette gymnastique permettra de déplisser vos alvéoles pulmonaires et d'assurer ainsi une meilleure oxygénation. A ne pas oublier lorsque vous êtes en randonnée sur les sommets de nos belles montagnes.

N'oubliez pas que le cerveau est le plus grand consommateur d'oxygène. Environ 20% de la quantité absorbée sera pour lui. Lorsqu'il manque d'oxygène, on observe rapidement des troubles tels qu'un affaiblissement intellectuel, troubles de la concentration, de l'attention, de la mémoire, de l'humeur, de l'appétit, performances réduites,  insomnies, etc...

Vous savez aussi qu'une respiration excessive, celle générée par le sport par exemple, produit des radicaux libres, ces petites bêtes qui nous font vieiilir avant l'heure. Cela nous amène à considérer le sport de compétition (ce que je pratique), comme néfaste et l'activité physique d'endurance comme la randonnée pédestre (ce que je pratique également) comme bénéfique. Sans oublier que l'on court souvent sur du goudron et souvent en pleine ville, alors que la randonnée se pratique dans la campagne, sur les montagnes, dans les forêts de conifères (riches en ions négatifs, en pinènes qui contiennent des alpha et des bêta-pinènes qui ont des effets antiseptiques, antifongique et antiparasitaire).

La présence des ions négatifs est nettement perceptible au pied d'une chute d'eau, une grande cascade, dans une forêt de résineux. Et lorsque vous êtes dans ces lieux riches, profitez-en pour pratiquer des exercices respiratoires, c'est le moment de déplisser les alvéoles et de rejeter l'air vicié et résiduel qu'elles contiennent.

Nos chers enfants ne respirent plus, ils passent leurs journées libres devant des consoles ou devant l'ordi, eux qui ont encore plus besoin d'oxygène que nous pour emmagasiner le savoir dans leur cerveau en plein travail. Mais hélas, sur les chemins, je ne rencontre jamais de jeunes, que des adultes ou même le plus souvent, des vieux. Ils doivent se dire la même chose en me voyant. 

Pour bien respirer, il faut pratiquer une activité physique mais aussi être sobre au point de vue alimentaire. Là aussi le "vivere parvo" s'applique et favorise l'oxygénation.

Rétablir également l'équilibre acido-basique contribue à une bonne oxygénation. Mangez des pommes bio, avec la peau bien sûr, (riche en quercétine) qui aurait la faculté d'augmenter la capacité respiratoire et de favoriser cet équilibre acido-basique.

Et n'oubliez pas de pratiquer le plus souvent possible "la respiration abdominale", qui vous aidera à faire de la gymnastique de TOUTES vos alvéoles pulmonaires. Vous en avez environ 400 millions pour une surface d'environ 100 mètre carré, alors utilisez toute cette surface au maximum.

Et bon vent !

Publié dans santenature

Commenter cet article

fleur14 18/06/2013 10:58


Merci pour ta réponse

fleur14 18/06/2013 10:13


Bonjour Fernand,


Merci pour cet article très intéressant.


J'apprécie également ce que peux nous donner Dame nature ; d'autant plus depuis que je ne peux plus travailler.


Vive à 100/200 à l'heure pendant des années m'avait éloignée de tout cela.


Je pratique quotidiennement la respiration ventrale dans la journée et le soir dans mon lit pour m'endormir sereinement.


Petite question concernant l'homéopathie : je dois faire de la route vendredi et samedi (NANTES-CAEN et l'inverse).


Je prends de l'arnica D10 " granules 3 fois par jour.


Sais tu si je peux augmenter les doses, avant et après ce voyage (je retourne à Caen voir un de mes médecins).


Merci encore pour ton sens du partage.


Belle journée.


Bises

boisvert 18/06/2013 10:30


Bonjour Fleur14, Avec les dilutions homéopathiques il n'y a pas de problèmes de surdosage. Même si les Décimales comme dans ce cas ne sont pas de grosses dilutions. IL n'y a aucun inconvénient.
Mais plutôt que d'augmenter le nombre de granules, il vaut mieux augmenter le nombre de prises. Et bonne route, Fernand


alonso 17/06/2013 19:26


Merci pour votre réponse ,bonne soirée .Marie

Marie Hélène 17/06/2013 13:29


Bon, après qq essais, je sens bien que je ne maîtrise pas...


Mais je retiens l'info, elle me servira en temps voulu.


L'île, c'est Noirmoutier, en Vendée  et j'ai marché pieds nus, quelle bonne idée!! Merci


 

boisvert 17/06/2013 16:13


Que voilà un bel endroit pour se ressourcer et bien respirer. C'est agréable de savoir d'où les gens écrivent. Internet c'est tellement triste. Merci pour la réponse.


alonso 17/06/2013 12:07


Bonjour Mr Boivert ,j'avais envie moi aussi de me frictionner avec un bouquet d'ortie le  pied gauche qui me fait un peu souffrir a cause d'un peu d'arthrose ,pensez vous que ce serait
benefique et comment faites - vous vous passez le bouquet direct sur la peau ou ecrasez-vous les orties avant .Merci Bonne journée Marie 

boisvert 17/06/2013 16:11


Bonjour Alonzo, Prendre les orties avec une paire de gants. Ensuite caresser la partie malade avec l'ensemble du bouquet. Le meilleur moment pour les cueillir c'est la journée chaude, c'est là
qu'elles sont les plus...piquantes. Le résultat est impressionnant, grosse rougeur, des centaines de cloques, mais après un moment où il faut serrer les dents, pas plus d'une minute, la douleur des
piqûres s'estompe et la douleur sous-jacente également, c'est souvent merveilleux et rapide. Pourquoi pas pour votre pied. Cela décongestionne les tissus profonds et active puissamment la
circulation de la zone. Je vous rassure c'est plus impressionnant pour les voisins que pour vous car la partie est comme anesthésiée. Allez et bon courage ! Fernand