UNE JOURNEE DE RANDONNEE

Publié le par boisvert

 

montmirat-ball-27.01.2012-003.JPG

C'est une vue à partir du point de départ de ma randonnée. Il faisait beau ce jour-là.  Le jour J, j'étais prêt, mon sac sur le dos, boussole, carte IGN et  GPS. Je connais rarement le trajet que je vais prendre. J'aime bien découvrir de nouveaux paysages et je pars donc à l'aventure. Ces collines curieuses sont les bondons en Lozère. Napoléon , qui est passé par là, s'est écrié en les voyant, tiens, les tétons de Joséphine. Mais le matin même...

montmirat-ball-27.01.2012-020.JPG

Il est 8h30, température moins 4°, mais on est au-dessus des nuages, c'est déjà ça. Il fait un froid piquant, bien couvert, bonnet sur la tête couvrant jusqu'aux oreilles, Je démarre...

montmirat-ball-27.01.2012-026.JPG

La brume n'est pas très épaisse. Mais déjà des difficultés, car de nombreux petits chemins ne sont pas mentionnés sur ma carte IGN ; Heureusement, j'ai pris le soin de placer sur cette carte, des coordonnés GPS (latitude et longitude). De sorte que je ne me perds pas, même quand je ne connais absolument pas le parcours, même  dans la brume. Lorsque vous parcourez des lieux pour la première fois, tout est nouveau, on n'est pas tout à fait tranquille, c'est à chaque fois une nouvelle aventure. On continue sur le causse de Sauveterre.

montmirat-ball-27.01.2012-027.JPG

Je me promène dans une nature déserte et désolée. Ici je passe près d'un village encore endormi du Causse de Sauveterre, noyé dans la brume du matin. Je me croyais le seul être vivant, et je cheminais le long d'un sentier, dans un calme assourdissant,  lorsque tout à coup, dans le brouillard, un bonhomme est sorti d'un buisson, un fusil à la main et il me dit "vous m'avez fait peur". Moi aussi j'ai eu peur, je me croyais en plein désert et lui il guettait les grives. C'est lui qui m'a appris que nous n'étions pas loin de ce village de montagne.

montmirat-ball-27.01.2012-034.JPG

Changement de décor, après le désert de pierres de ce grand Causse, me voici en pleine forêt de pins majestueux et on se sent comme espionné dans une forêt. On croirait qu'il y a des yeux partout qui vous épient, des oreilles qui vous écoutent, on n'est jamais seul dans une forêt mais les hôtes de ces bois se cachent.Quelquefois on voit un écureuil qui joue à cache-cache derrière un tronc d'arbre. Lui, il veut voir à tous prix cet étrange animal qui marche debout sur ses pattes arrières. Il est curieux, mais il ne veut pas se faire voir non plus. De sorte qu'il est là, je le vois, puis je le vois plus et 2 mètres plus haut on voit réapparaître son petit museau curieux. Mais je sens qu'il n'est pas seul. Autant sur le Causse désertique on se sent seul au monde, autant ici on sent que ce monde est habité...

montmirat-ball-27.01.2012-033.JPG

Tiens ! voyez, quand je vous le disais que je n'étais pas seul. Ces 2 biches sont venues me faire un petit coucou. Alors je leur ai raconté l'histoire bien sympathique de Bambi, mais elles n'ont pas voulu me croire, elles ont détalé à toutes jambes. Ces demoiselles savent bien que l'homme a mauvaise réputation.

montmirat-ball-27.01.2012-035.JPG

Au détour d'un chemin voilà ce que je rencontre, en plein bois, une maison ouverte à tous. D'ailleurs il n'y a pas de porte, mais à l'intérieur c'est le grand luxe, une table en bois sur laquelle le promeneur peut casser une petite croûte. Oh ! ce n'est pas du Louis XV et le bois n'est pas de la première jeunesse non plus mais il y a aussi une grande cheminée en pierre où je n'ai pas manqué de faire un grand feu pour me réchauffer un peu. Des gens prévenants avaient eu la bonne idée de faire un stock de bois. Il ne pleut pas, il faudra que je rentre un peu de bois moi aussi pour les suivants. Voyez, même dans les coins les plus reculés on sent que des gens pensent à leur prochain. C'est tellement agréable. J'ai mangé sur place. Autant profiter du confort lorsqu'il est offert aussi gracieusement.

montmirat-ball-27.01.2012-012.JPG

Encore une traversée du Causse et de grands espaces s'ouvrent sous mes yeux, c'est magnifique !

montmirat-ball-27.01.2012-042.JPG

Et puis voilà la fin du voyage. Après 6 heures de randonnée, me voilà de retour, pas de surprise, ma voiture est là qui m'attend. J'ai fait provision de santé et d'oxygène. Les copains randonneurs avaient marqué sur leur sac "1 jour de randonnée=une semaine de santé". Me voilà donc approvisionné pour une semaine. ET j'ai même trop d'oxygène pour moi tout seul. Je vous en envoie une bonne bouffée.

 

Quelques sites de voyages : 

Avec Chinaveo, découvrez les voyages chine authentique et moderne, plongez dans les religions et cultures chinoises, rencontrez leurs ethnies et vivez une expérience unique dans l'empire du milieu.

USAVeo organise votre voyage usa pour des vacances d’exception à New York et Miami

Spécialiste du voyage de luxe : Hôtel de charme, Yacht et Jet Privé, Prestige Voyages est un créateur de voyages sur mesure et d'exception.

Commenter cet article

renard 04/09/2014 23:25

ça donne envie, moi qui adore la nature, je suis malheureusement perdue au milieu de la beauce (en arrêt maladie), vaste plaine qui manque de verdure et de relief, que j'aimerais me balader au milieu de vos photos qui font rêver, et me rappelle des moments magiques de randonnées!... j'espère pouvoir reprendre un jour cette belle activité, qui ne demande qu'à mettre un pas devant l'autre si la chimio de Big Pharma, ne me démolit pas trop!!!

renard 05/09/2014 10:36

désolé de poluer votre blog avec mes soucis perso!

renard 05/09/2014 10:25

Il y a des traitements efficaces et naturels, mais illégaux dans de nombreux pays (à cause de la lobby pharmaceutique-http://youtu.be/MGEvyZ7RpAo, c'est un scandaleux génocide humanitaire, mais je ne sais pas trop où me fournir!!!, suis prête à me rendre à un endroit pour me faire soigner). Sachant qu'à notre niveau de citoyen, nous ne pouvons pas grand chose, si ce n'est que continuer à vivre en ignorant cette grande mascarade, comme dans un film de science fiction...

Boisvert 05/09/2014 06:54

Bonjour Renard,
J'espère que vous savez ce que vous devez ajouter à cette chimio dont vous parlez. Le cancer n'est qu'une étape et même lui doit vous rendre plus fort et vous ouvrir les yeux et les portes de cette belle nature que vous semblez aimer comme moi. Je reviens d'ailleurs d'une grande randonnée dans les Pyrénées d'une semaine avec guide et c'est merveilleux. Pensez Panaceo, Germanium, pour mieux supporter votre traitement et bonne route à vous aussi !

yamina 05/02/2012 09:29


Magnifique...

Sibylle 01/02/2012 13:27


Wow !! Là, j'ai rêvé .... j'étais une petite souris, j'ai tout vu, magnifique ! Merci beaucoup

Sibylle 31/01/2012 23:48


Quel beau paysage ! Je ne connais pas la Lozère, mais ça donne envie d'y faire une virée ... et pas seulement pour la bouffée d'oxygène ! Merci de ce partage.


Juste une petite mise au point concernant votre réponse à notre ami "naturopathe en herbe" : un naturopathe ne doit pas avoir pour vocation de SOIGNER les personnes (n'étant pas MEDECIN ),
mais de donner des conseils qui aideront la personne à retrouver de par sa propre force vitale l'équilibre idéal et la santé optimale.


Je suis absolument sure que vous le savez bien mieux que moi ....


Amicalement,


Sibylle ( l'autre ! )

boisvert 01/02/2012 07:24



C'est quand même une histoire de mots. Parce que les conseils d'un naturopathe aboutiront à soigner le malade ce qui revient à la même chose. Ce n'est qu'une barrière de plus contre les médecines
naturelles. Mais vous avez raison il faut qu'il sache que le naturopathe ne soigne pas, il aide le patient à ne plus jamais "tomber" malade.


Quant à la Lozère c'est un pays magnifique et le lieu de toutes mes randonnées. On pourrait dire que c'est un pays riche de lait et de miel (comme en Canaan), où les plateaux (causse Méjean,
causse de Sauveterre, plateau de l'Aubrac) se trouvent à plus de 1000 mètres d'altitude, peu de pollution et des grands espaces. On y croise des animaux sauvages comme des chevreuils, des
sangliers. L'autre jour un énorme sanglier de plus de 100 kgs a démarré à 10 mètres devant moi dans un vacarme énorme. Et lorsque vous êtes tout seul dans un silence absolu, vous faites un bond.
Je n'ai même pas eu le temps de le prendre en photo. Une autre fois, c'était un troupeau entier de sangliers qui fonçait droit sur moi. Il y en avait au moins une douzaine, un gros mâle en tête.
Je me suis mis à crier pour les détourner, il se sont arrêter net et hop, demi-tour, ils sont reparti de là où ils venaient. Je me suis retrouvé un autre jour en tête à tête avec un énorme cerf
avec des bois énormes sur sa tête et j'ai été impressionné par cette bête aussi imposante de la taille d'un petit cheval. Là j'avoue que je n'étais pas très rassuré, nous étions à moins de 10
mètres. Mais il n'avait pas l'air agressif, il me regardait faire rapidement marche arrière. Une rencontre fabuleuse. Mais je fais exprès de marcher sans bruiit car j'adore voir des animaux en
liberté.


C'était pour vous faire rêver un peu pour la journée.


Amitié.



Anicée 31/01/2012 06:51


Bonjour Boisvert,


et merci pour cette bouffée d'oxygène, je vous en envoie une du massif du Sancy où il ne fait pas chaud du tout, mais entre  le soleil qui brille de tous ses feux, le ciel qui nous envoie
tout son azur et le manteau blanc dont on vient de nous faire cadeau ces jours derniers, nous sommes vraiment gâtés, alors partageons  Bonne et belle journée !

boisvert 31/01/2012 10:16



Ah le massif du Sancy un beau pays aussi, de belles montagnes. La neige arrive chez nous aussi, bonne journée à vous également.