La RACINE DE CARDERE

Publié le par boisvert

Une des nombreuses variétés de chardons

C'est celle-là que l'on utilise généralement

Notre pouvoir ne réside pas dans notre capacité à refaire le monde, mais dans notre habileté à nous récréer nous-même (Gandhi).

Voilà une plante que je connaissais mal et que j'ai découvert grâce à la maladie de Lyme. La racine de cardère est une plante qui a aidé beaucoup de malades et entre autres,  Wolf-Dieter STORL, l'auteur de "guérir naturellement de la maladie de Lyme". Il existe de nombreuses cardères mais la plus connue et la plus utilisée est la cardère des tisserands, qu'on utilisait pour le peignage des laines. Mais sans doute que toutes les cardères ont un effet thérapeutique contre la maladie de Lyme. En fait cette plante est plus connue sous le nom de chardon et nous avons de la chance, elle pousse partout de sorte qu'il n'y a pas besoin d'aller loin pour trouver et fabriquer son remède.

Elle est d'une grande aide pour ceux qui sont atteints de démangeaisons, lichens ou champignons en forme de cercles sur la peau, même si ceux-ci proviennent de la syphilis. Et comme vous le savez peut-être, la syphilis est dûe au spirochète, bactérie en forme de serpent, exactement comme la maladie de Lyme. Borrelia burgdorferi est un spirochète également et agit comme celui de la syphilis. Donc il y a similitude, on attribue généralement aux plantes de type cardère un effet purifiant, car toutes contiennent des iridoïdes anti-inflammatoires similaires.

Pas besoin de chercher bien loin, ces cardères poussent sur les décombres, le long des voies ferrées, au bord des chemins, sur des prairies ou des talus. et elles possèdent les caractéristiques suivantes, qui recouvrent la plupart des symptômes de la borreliose.

- Au cours de sa floraison et à mi-hauteur de sa tête ovoïde commence à fleurir une zone circulaire qui s'élargit vers le bas et vers le haut. Ce cercle rougeâtre ressemble à s'y méprendre à l'érythème migrant qui apparaît comme premier symptôme de l'infection par borrelies.

La plante est piquante et parce que j'en ai cueilli pour fabriquer ma teinture mère je puis vous dire que c'est bien vrai. Et curieux effet de cette teinture que beaucoup ont rapporté, on a l'impression que des épines énergétiques pointues poussent de l'intérieur vers la périphérie (la peau).

Ses indications médicinales :

La racine agit comme diurétique, cholagogue et sudorifique, dépurative et stimulante de la digestion. Elle est traditionnellement utilisée dans la goutte, l'arthrite, les rhumatismes, l'hydropisie, la jaunisse et les affections vésiculaires et donc la maladie de Lyme. On l'utilise aussi dans les dermatoses, furonculoses, acné et assimilées. En usage externe, on soigne les fistules, boutons, verrues. "La racine pilée avec du vin ou du vinaigre jusqu'à consistance d'un onguent cireux guérit en compresses les fissures et fistules anales". (Médecin grec DIOSCORIDE).

La racine, avec un goût amer, stimule la digestion, la sudation, tout comme la diurèse et purifie ainsi l'organisme entier. La plante entière est également bénéfique en cas de goutte, arthrite, rhumatismes, hydropisie et obésité. Feuilles ou racines ont à peu près la même action bénéfique. Pour la décoction on prend 2 grammes de racines ou feuilles, on fait bouillir dans 100ml d'eau et on en prend une petite tasse tous les matins à jeun.

On trouve également le médicament homéopathique DIPSACUS D4 à D6 obtenu à partir de la plante fraiche en fleurs, pour le traitement de dermatoses chroniques, tuberculose et fistules anales.

En médecine chinoise, on attribue à la cardère les propriétés suivantes :

- Empêche et inverse le processus de l'ostéoporose ;

- Favorise la guérison des os blessés ;

- Empêche les avortements prématurés (calme les contractions utérines et le fœtus) ;

- Améliore l'immunité ;

- Bloque le développement des bactéries Diplococcus pneumoniae (streptococcus pneumoniae)

- Diminue la carence en vitamine E ;

- Tue les Trichomonas urogenitalis - flagellés qui envahissent les organes génitaux ;

- Renforce l'utérus ;

La cardère renforce le Yang.

Je me méfie toujours, car au début, je ne sentais presque rien et ensuite, les symptômes sont arrivés et presque du jour au lendemain, je me suis retrouvé grabataire, perclus de douleurs, de fièvre, en plein brouillard cérébral, et comme je sais que la bactérie borrelia burgdorferi peut rester tapie pendant de très longues années parce qu'elle est intra-cellulaire, il faut toujours rester vigilant. Comme d'autres infections dites "froides" ou "dormantes", ce germe microbien peut se réveiller à la faveur d'une faiblesse passagère, stress, infection, ou autre faiblesse de la réponse immunitaire, et vous envahir à nouveau. Même si je considère que pour l'instant, ça va bien, je sais que la "bête" est toujours là, tapie dans l'ombre, prête à bondir.

C'est dans ce sens que la cardère est intéressante. Elle a la faculté de déranger ces bactéries cachées, de les déloger et les faire sortir de leur cachette afin que les thérapeutiques anti-bactériennes que j'utilise par ailleurs puissent en venir à bout. (Extrait de pépins de pamplemousse 3D, Complexe H.E. 3D, Vitamine C à haute dose, au moins 5g/jour).

De toutes façons, la racine de cardère est utile pour se désintoxiquer et est utile pour lutter contre la goutte, l'arthrose, les rhumatismes, les dermatoses, furoncles, acné, crises de foie, infections urinaires, elle aide aussi à décongestionner le foie. Donc, on ne perd pas son temps, les "vieux" et les rhumatismes, ce sont des "amis" de longue date. La cardère contiendrait de l'iridoide, de la saponine, des dérivés de la caféine, des sels de potasse et du glykosid Scabiosid. Ceci, ajouté à une alimentation paléo anti-inflammatoire, riche en ail et oignons dont les alcaloïdes (allicin) génèrent un effet anti-inflammatoire et anti-bactérien et qui stimulent l'activité des globules blancs, forme un protocole intéressant pour lutter contre la maladie de Lyme..

Préparation pour la cure borreliose :

- Tisane : 1 cuillère à café par tasse de racine fraiche ou séchée, coupée en petits morceaux ou en poudre, à faire en décoction de courte durée, à boire à jeun, 3 tasses par jour.

- Teinture mère : La racine fraichement cueillie, avec le cœur des feuilles, est nettoyée, mais non pelée, parce que les écorces des racines contiennent la plupart des principes actifs, puis hachée soigneusement et tassée dans un bocal en verre et couverte d'eau de vie ou de vodka. Laisser macérer 3 semaines dans un endroit chaud, la TM est prête. Filtrer.

- Poudre : Pour les petits enfants atteints de borreliose à qui on ne peut évidemment pas donner de la TM, on écrase les racines, on les réduit en poudre et on additionne de miel.

Pour les dosages les avis divergent mais on peut aller de 3 gouttes de TM, 3 fois par jour à Une cuillère à café 3 fois par jour, toujours loin des repas.

Alors, j'ai moi-même un bocal rempli de racines de cardère qui macèrent, mais je ne saurais vous dire si cela est efficace, beaucoup de choses sont nouvelles pour moi aussi. J'en ai fait une première cure, acheté en Allemagne, parce qu'en France on ne connaît pas, des plantes, pensez donc !

Fernand Joubert

Du livre de Wolf-Dieter STORL "Guérir naturellement la maladie de Lyme" Guy Trédaniel

 

Tags : Maladie de Lyme, borreliose, Racine de cardère.

 

 

 

 

Commenter cet article

Bien etre 29/01/2017 20:44

super vidéo rejoins nous sur bien-etre-et-naturel.com