Maladie de Lyme : Et si Judith Albertat avait raison

Publié le par boisvert

La maladie de Lyme est très à la mode et comme vous le savez vous qui suivez ce blog, j'ai été contaminé par la bactérie "borrélia", il y a de cela maintenant 3 ans. Comme Judith Albertat, je me suis soigné par mes propres moyens étant donné que la médecine classique est à quelque chose près, totalement incompétente, puisque ignorante, en matière de thérapeutique. A la différence de Judith Albertat qui a essayé d'abord les traitements antibiotiques, je me suis tourné vers la médecine naturelle, domaine que je connais bien.

Aujourd'hui, je dois dire que la maladie de Lyme est un lointain souvenir puisque je n'ai plus aucun symptôme, ni physiques, ni neurologiques. Pour avoir lu les livres de Judith Albertat, je me suis rendu compte qu'elle a galéré au début, et je me pose la question, est-ce que les antibiotiques n'ont pas été un frein à son rétablissement, plutôt qu'une bonne thérapeutique ? Par la suite, elle s'est tourné vers la médecine naturelle, je crois même qu'elle est devenue comme moi, naturopathe, donc elle a pu s'en rendre compte elle-même.

Par ailleurs, elle vient de publier une lettre ouverte sur la maladie de Lyme qui m'a passionné car elle va totalement dans le sens de mes idées sur toutes les maladies et en particulier sur la maladie de Lyme. En deux mots, la bactérie borrelia burgdorferi ainsi que les bactéries co-existantes, ne seraient pas plus responsables, ni virulentes que n'importe quelle autre bactérie, puisqu'elle serait présente en chacun de nous depuis quelque 300 millions d'années. On peut en déduire que cette borrelia est une bactérie résistante aux antibiotiques, comme tant d'autres, d'autant plus que c'est une bactérie qui joue à cache cache derrière des biofilms. La thérapeutique par antibiotique est donc inefficace et encore une fois "le microbe n'est rien, le terrain est tout". Aussi plutôt que de se préoccuper de cette bactérie qui est partout et surtout déjà dans la place depuis très longtemps, tournons nous résolument vers notre système immunitaire. Après tout ces bactéries redoutables n'ont pas appris à faire des distinctions, ni du social, si nous n'étions pas capables d'y résister, il n'y aurait plus d'espèce humaine depuis longtemps. Et si elles nous ont choisi, ce n'est pas un hasard, c'est tout simplement que le terrain était favorable à son développement.

Cette bactérie Borrelia existe donc depuis 300 millions d'années et certaines publications en apportent la preuve. Elle se transmet par les tiques, quelques insectes, mais aussi par voie materno-foetale et par la voie sexuelle. Entre les insectes piqueurs et mordeurs, la contamination materno-foetale et sexuelle, qui existent depuis des millénaires, nous sommes tous, sur terre, porteurs de ces borrelies. On parle d'un  chiffre de 90% avancé par le Pr Montagnier, mais le spécialiste américain dr Dietrich Klingardt peut aujourd'hui confirmer que 100% des autistes sont porteurs de Lyme. On retrouve également très souvent cette bactérie dans de nombreuses pathologies dont certaines maladies auto-immunes telle la sclérose en plaque, le lupus, la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Charcot.

Alors pourquoi cette borrelie qui, par le passé, faisait peu de ravages, se manifeste avec tant de virulence aujourd'hui ? Tous les facteurs environnementaux peuvent être mis en cause, et l'alimentation également bien sûr. C'est bien notre système immunitaire, inné et acquis, qui nous protège le mieux. Le CHU de Nancy entre autres, confirme en effet que, dans plus de 80% des cas, un bon système immunitaire permet de guérir d'une borreliose de Lyme (Judith Albertat), et je confirme que c'est exactement la méthode que j'ai employée et je n'ai plus aucun symptôme. Là encore, ce n'est donc pas le microbe qui pose problème mais bien le terrain, ce que nous disons depuis des décennies.

Assainir l'intestin (la porte d'entrée), dont le rôle pour le maintien d'un système immunitaire fort n'est plus à démontrer, évacuer la charge toxique (pesticipes, métaux lourds, nanoparticules, médicaments, etc...), éloigner le plus possible les champs électromagnétiques nocifs, 4G, 5G, WIFI, Téléphones portables, micro-ondes, réparer le terrain et notamment l'intestin etc...

On en revient toujours au même, le point de départ de pratiquement toutes les maladies, se trouve bien dans l'intestin, aussi bien un petit rhume, que la schizophrénie, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, les maladies auto-immunes en général, et en ce qui nous concerne aujourd'hui la maladie de Lyme et je peux confirmer que je ne m'y suis pas pris autrement pour éliminer la maladie de Lyme.

*Pour l'alimentation, je propose d'adopter l'alimentation paléo qui me semble rassembler tous les critères intéressants, très peu d'hydrates de carbone, c'est à dire le sucre et tout ce qui se transforme en sucre (céréales, légumineuses, laitages) et même très peu de fruits (toujours à cause du sucre) et même zéro sucre dans le cas de candidose comme le signale Judith Albertat. La candidose est un ennemi sournois dont nous souffrons tous peu ou prou, et peut-être qu'elle aussi, joue un rôle dans la propagation des virus et bactéries. Les candida albicans sont friands de sucre et adorent les milieux acides. Judith Albertat signale que l'huile essentielle de Thym à linalol est sans égale pour lutter contre une candidose.

Judith Albertat signale aussi les formidables effets thérapeutique contre Lyme des isothérapiques homéopathiques préparés à partir des propres sécrétions du malade (Sang, urine, selles, sécrétions nasales, vaginales, lacrymales, autres). Le Pr Quemoun l'a utilisée avec 100% de succès sur Lyme.

En fait, en utilisant les principes que j'ai détaillés dans mon dernier livre "Manger pour guérir", je n'ai pas fait autrement, j'ai privilégié le terrain et cela suffit à guérir non seulement la maladie de Lyme mais pratiquement toutes les maladies. Aujourd'hui encore je pratique le jeûne intermittent et j'ai adopté définitivement l'alimentation paléo. Je prends régulièrement Vitamine C à haute dose 2 ou 3gr, oméga-3, et multivitamine (nupower de nutriting), tous les jours. Et à 81 ans ce vendredi 23 novembre, je suis en pleine forme.

Fernand Joubert

Tags : Borrelia burgdorferi, candida albicans, candidose, paléo, système immunitaire, maladie de Charcot, Alzheimer, Parkinson, autisme, maladies auto-immunes, lupus, sclérose en plaque, maladie de Lyme, biofilms.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Field Service Management has a crucial role in maintaining Network Field Engineer as they are responsible for planning, installing, testing, and maintaining the equipment to run a proper communication network. Their general duties include the maintenance and repair of equipment and construction of towers to ensure optimal performance. A telecom engineer’s job involves the use of various tools such as interconnect devices, network facilities, and radios. A field engineer also works with engineers from other fields for equipment installation and then report to the upper management.
Répondre
C
I am absolutely loving your gorgeous blog!I love this blog.Thanks for sharing.
Répondre
C
Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.
Répondre
B
Merci Candice
T
Un grand merci Fernand !
Répondre
T
Bonjour Fernand. Merci pour ce travail gigantesque que vous avez réalisé sur votre blog.
Étant atteinte d’une neuroborreliose qui occasionne des symptômes de type Alzheimer non visible à l’Irm, je ne sais plus à quel Saint me vouer avec tous les protocoles proposés via internet. Je partage votre avis sur la nécessité de travailler sur l’immunité.
Je ne sais pas par quoi et comment commencer. J’ai pris 20kg car grosse appétence pour le sucre (rapides et lents). Une fatigue chronique et invalidante me pousse systématiquement à manger sucré pour tenir le coup et pouvoir m’occuper de mes enfants.

Que pourriez-vous me conseiller pour résister à l’appel du sucre ?

Et que pensez-vous du protocole lee Cowden ?

Je vous remercie d’avance pour votre retour.

Sabine Tétaz
Répondre
B
Bonjour Tetaz,
Le dr Lee Cowden a surtout cherché des médicaments naturels mais il a opté pour une thérapeutique anti symptomatique donc nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes.
La première chose que vous devez faire c'est changer votre alimentation et adopter l'alimentation cétogène pendant quelques temps ,puis l'alimentation paléo pour toujours c'est très facile vous verrez
Je vous adresse le protocole que je me suis appliqué. Et bon courage !





Protocole Anti-Lyme
Tout d'abord, j'ai commencé par un jeûne complet de 3 jours. Ensuite et depuis ce jour j'ai mangé l'alimentation paléo avec jeûne intermittent. Ci-Joint 2 articles pour vous aider :
http://santenature.over-blog.com/2015/01/regime-paleo-pratique.html
http://santenature.over-blog.com/article-le-jeune-intermittent-120192421.html

Voilà pour la diététique que je suis encore aujourd'hui. Plus aucune céréale, plus aucun laitage. Je n'ai plus aucun symptôme, mais je sais que les borrelia burgdorferi se cachent derrière des biofilms pour mieux ressurgir, donc prudence.

Compléments alimentaires  et protocole :
- Vitamine C à haute dose 5 à 6g par jour (meszépices.com) soit une cuillérée à café par jour. Les animaux qui propagent cette maladie, les tiques, se retrouvent par centaines sur les animaux sauvages qui ne sont pourtant pas malades parce qu'ils sécrètent chaque jour jusqu'à 20g de vitamine C ce que nous, pauvres humains, ne faisons plus donc supplémentation,, c'est le complément de base.
- Complexe d'huiles essentielles bactéricides (Lysovir ou Tic-Tox, difficile à trouver)
- Extrait de pépins de pamplemousse 30 gouttes 3 fois par jour aux 3 repas Bactéricide.
- Complément vitaminique et minéral (Nupower laboratoire nutriting)
- Oméga 3 en gélules
Voilà pour l'essentiel mais j'ai ajouté en fonction des symptômes :
Rhodiola ou Ashwagandha ou astragale, compléments adaptogènes, co-enzyme Q10, contre fatigue, Serrapeptase  qui dissout l'enveloppe protectrice de ces borrelias burgdorferi, Samento, anti-infectieux polyvalent, Germanium le grand oxygénateur des cellules,  et le magnésium pour un support mental surtout.
Voilà, pour l'instant j'ai arrêté tous les bactéricides puisque je n'ai plus de symptômes mais j'ai gardé vitamine C,  multivitamine, oméga3.
Faites-en bon usage et bon courage 
Fernand Joubert
P
Merci Fernand !
@+
Répondre
P
Fernand,

Un grand merci pour l'adresse de la lettre, je commence à me remettre d'une fracture de la colonne qui heureusement n'a pas affecté le canal médulaire, je vais mieux, j'ai repris une activité physique et j'en suis aux poids et haltères chez le kiné!
@+
Pierre
Répondre
B
Bon courage !
P
Bonjour Fernand

Je suis vraiment heureux de te relire et d'apprendre ta complète guérison par tes propres moyens ! Si tu as l'adresse où on peut lire la lettre ouverte à laquelle tu fais référence cela me ferait plaisir !

Je vais relire ton livre !

amitiés

Pierre
Répondre
B
Bonjour Pierre,
Voici le lien pour retrouver cette lettre ouverte de Judith Albertat :
https://www.ipsn.eu/wp-content/uploads/2018/09/JAlbertat_Lettre_ouverte_sur_Lyme.pdf On la trouve facilement sur internet. J'espère que toi aussi tu vas bien. A+
L
Bonjour
Merci pour votre article, mais du coup en quoi Judith avait elle raison ? ..Vous parlez de votre lyme soigné , étiez vous en Lyme Chronique , neurolyme ? ou autre ..Je suis désolé mais vous restez vague. Vous risquez d'être insultant(e) , à ceux qui sont aujourd'hui grabataires...Il y a des maladies d'avant qui ont des symptômes d'aujourd'hui, la formule est pas mal non ? elle est de moi, c'est juste du bon sens, le bouleversement électromagnétique du 21 ème siècle est selon moi à l'origine de tout ça.
Répondre
B
Bonjour LOR,
Judith Albertat a raison en ce sens qu'elle ne se focalise plus sur la bactérie borrelia burgdorferi mais sur le terrain. D'autre part elle nous apprend que cette bactérie est déjà présente dans la place, en nous. Si elle est présente comme beaucoup d'autres bactéries, cela suggère qu'elle n'est pas plus responsable de maladies que les autres et elle ne peut se développer que lorsque le terrain lui est favorable, comme les autres virus et microbes.
Pour ma part je ne vois pas en quoi je suis agressif ou insultant vis à vis de ceux qui sont grabataires. Est-ce que je dois cacher que je me suis guéri par des méthodes simples et à la portée de tous ? Je ne comprends pas bien vos paroles. J'avais un peu tous les symptômes de cette terrible maladie aussi bien physiques, j'étais complètement abattu sans pouvoir me lever de mon canapé, perclus de douleurs de la tête aux pieds, et en plus complètement dans le brouillard, troubles neurologiques sérieux. Les tests ont été positifs tout de suite, je savais que j'avais été mordu par une tique donc je n'ai pas attendu pour faire le test. Mais je n'ai attendu d'être en Lyme chronique pour mettre en pratique le protocole que je me suis fabriqué. Et ces troubles graves n'ont duré qu'une paire de mois et se sont estompé complètement petit à petit.
M
Bonjour Fernand cela fait plaisir de te relire
(bonjour Dr Paulcarl)
Lorsque l'on a une maladie auto-immune, c'est bien que le système immunitaire est déficient ? Qu'il ne fait pas son travail puisqu'il sur-réagit n'importe comment et créé une inflammation dans le corps au lieu de "faire barrière" uniquement quand c'est nécessaire ?
Est-ce qu'on doit quand même le stimuler (justement avant l'hiver on n'entend parler que de cela) lorsque l'on a une maladie auto-immune (j'ai une spondylarthrite -non soignée- depuis une vingtaine d'années) ? Est-ce qu'on ne devrait pas plutôt le "calmer" le "réguler" vu qu'il fait n'importe quoi ?
J'ai lu par exemple que l'echinacée ne devait pas être prise en cas de maladie auto-immune, c'est pourquoi je me pose des questions...
Ce qui est "drôle" c'est qu'avec mon système immunitaire déficient, je n'attrape pas un rhume, une grippe, un mal de gorge depuis des années, alors que mari et enfants en attrapent plusieurs fois tout au long de l'année.( Faut dire qu'il ne suivent pas tes conseils de nutrition et qu'ils ne marchent pas autant que moi chaque jour...)
Par contre mes douleurs de spondylarthrite sont toujours plus ou moins présentes...
Merci.
Répondre
D
Bonjour MarieL
B
Bonjour MarieL,
Le système immunitaire n'a pas besoin ni d'être calmé ni boosté, car lorsque l'on veut forcer un système quelconque on ne fait que contrarier ce qu'il est capable de faire à ce moment-là. C'est petit à petit, lorsque l'organisme EN GENERAL va bien, que le S.I. lui aussi se régularise tout seul. Nous sommes un tout et le petit orteil doit aller à la même allure que l'oeil ou l'oreille. Souvenez-vous de la maxime que j'ai souvent utilisé dans ce blog : "Tout ici-bas est si intimement lié que tu ne peux secouer une fleur sans déranger une étoile". Dans notre corps, le terrain, c'est pareil, tout est lié et lorsqu'un organe est faible, c'est tout l'arbre qui devient faible. Si tu fais déjà du sport il ne te manque qu'à surveiller ton alimentation et surtout les glucides et les laitages qu'il te faut impérativement supprimer. Et tu vas y arriver, courage Marie !
S
Bonjour,
Quel article clair et positif comme je les aime. Vous nous avez manqué. Votre ami vous a relayé sur votre blog mais je préfère votre style. Je suis vraiment heureuse de vous savoir en grande forme et je vous souhaite un joyeux anniversaire un peu en avance mais de bon coeur et plein de bisous. Une petite question quand même, vous préconisiez il y a des années la macrobiotique, le paleo est mieux selon vous ? Merci
Répondre
B
Oui Sibille tu te trompes, il ne faut pas impérativement "caler" l'estomac. Beaucoup en effet me parlent comme toi, pas de pain, pas de pâtes, pas de PdTerre, pas de féculents, bcp se demandent s'ils ne vont pas avoir faim, et bien non je n'ai pas faim comme tous ceux qui adoptent l'alimentation paléo. Et crois-moi je randonne beaucoup et à une bonne allure. Tu peux faire un gâteau paléo ce que je fais très souvent, voilà un dessert qui va te "caler". Allez je vais te donner une recette que tu peux faire évoluer à ta guise.
Pour une plaque de four entière. Dans un saladier je mélange :
100grs de poudre de noix de coco
100grs de farine d'amande
100grs de farine de châtaignes
100grs de farine de noisettes
4 oeufs
Une petite boite de crème de coco
130grs de sucre complet
Une cuillère à soupe de miel
un sachet de pépites de chocolat noir, ou des raisins secs, ou des cranberries, etc...
une cuillère à café de cardamome
Tu mélanges, tu étales le tout sur un papier cuisson et au four à 170° pendant environ 1/4 d'heure. Tu sors du four tu en fais 24 parts avec un couteau et voilà ton dessert "compact" pendant 12 jours. Il se conserve très bien même à l'air libre.
Alors les gens vont dire mais alors il y a beaucoup de sucre, et bien fais le calcul, par morceau tu manges moins de 10grs de sucre. Et pour qu'il y ait encore moins de glucides tu remplaces la farine de châtaignes par l'équivalent en farine d'amande ou de coco.
Bon appétit !
S
Merci pour la réponse mais on élimine le riz en paleo qui était la base de l alimentation macrobiotique et également lentilles, quinoa et pommes de terre ? Que peut-on consommer de solides à part les légumes feuilles et fruits : patate douce car il faut bien caler l estomac ou je me trompe ?
B
Bonjour Sibille, merci des compliments. Oh oui l'alimentation paléo est beaucoup mieux que la macrobiotique . La macrobiotique était formidable à l'époque en ce sens que c'était une sorte de monodiète mais à la longue on voyait bien que les adeptes devenaient de plus en plus secs et gris de peau. Ils se séchaient sur place alors qu'avec le paléo que je pratique depuis des années je ne ressens jamais rien, jamais malade et toujours en pleine forme. Et en l'étudiant sérieusement on comprend pourquoi.
D
Bravo pour votre témoignage.
Cordialement.
Répondre
B
Merci !
P
Article convainquant, je vais continuer d'étudier le naturel et de l'utiliser. J'y crois ! Merci et bravo à vous
Répondre
B
C'est gentil !
E
Bonjour,

je suis tout à fait d'accord avec tout ce que vous nous dites. En ce qui me concerne, je fais beaucoup attention aux excipients des compléments alimentaires. Dans nupower de nutriting, que vous conseillez, il y a pourtant quelques excipients qui ne sont pas très bons pour la muqueuse intestinale: stéarate de magnésium, hydroxypropylmethylcellulose, cellulose microcristalline. Qu'en pensez-vous?
Bonne journée
Erika Euler
Répondre
B
Pour ma part je ne vois rien de méchant mais si notre cher toubib connait ces excipients il peut peut-être mieux répondre que moi à ce sujet.
M
Bonjour Fernand,
Quelle bonne surprise d'avoir enfin de vos nouvelles, et d'excellentes nouvelles!
Par ailleurs, votre expérience est vraiment intéressante.
Je partage aussi.
Au plaisir de vous lire à nouveau ici?
Répondre
B
Bonjour Marie, oui mon expérience c'est ma vie de tous les jours et si je peux aider certains d'entre vous j'en suis ravi.
P
Bonjour Fernand.
Le Candidas albicans responsable de la désorganisation cellulaire cela rejoint le point de vue du professeur Simoncini et sa vision du cancer . Le thym à linalol pourrait compléter son traitement au bicarbonate !?
Sans oublier la reprise en main de l alimentation si nécessaire .
Sachant que beaucoup de vos lecteurs sont vigilants sur leur alimentation mais qu il faut cependant être près à parer certains affaiblissements ..
Merci de continuer à faire vivre ce site.
Bonne continuation sur votre chemin ..
Répondre
B
Bonjour Philippe, dans les problèmes de candidose, le premier médicament c'est l'alimentation et sachant que le candida se nourrit de sucre, cette alimentation est facile à trouver, il faut qu'elle soit très pauvre en glucides. Et comme vous le dites la candidose est à l'origine de nombreux troubles, comme le cancer entre autres. Merci pour les encouragements.
G
Merci Fernand pour ce super article.... Je partage largement.
Répondre
B
Et merci pour toutes vos réponses. Moi je promène mais vous êtes toujours là, merci pour vos posts d'encouragement.