LES RADICAUX LIBRES

Publié le par boisvert

5471607140_19f622073a.jpg

Nous parlons souvent des radicaux libres et souvent en mal, et nous ne les avons jamais présentés, alors aujourd'hui, nous allons faire connaissance. 

Vous respirez, vous vivez tout simplement, alors vous fabriquez des radicaux libres. C'est la vie et ils ont une fonction. Ils ne sont pas là uniquement pour nous nuire. Ils ont une action bactéricide, dans les neurotransmissions et dans la défense immunitaire. Mais de cela je l'avoue on s'en fout, ils ne sont connu pour la seule raison qu'ils sont des prédateurs de premier plan.

C'est le docteur Harman, un chimiste, qui, le premier, a formulé la théorie du vieillissement par les radicaux libres et cette théorie a été unanimement acceptée par la communauté scientifique.

Ils sont responsables du vieillissement des cellules et de tout notre organisme mais aussi d'un nombre incroyable de maladies.

C'est quoi un radical libre :

Au point de vue chimique, un radical libre est un fragment de molécule (électron) hautement réactif et trés instable, car isolé (échappé de sa famille atomique) et doté d'une charge électrique libre. Il doit réagir avec les molécules voisines pour se stabiliser, en agressant et chassant un autre électron, pour prendre place. Provoquant ainsi une réaction en chaîne sur le thème "lève toi de là que je m'y mette."

Chacune de nos cellules est composée d'un noyau, d'un plasma, et d'une membrane. Cette membrane est un filtre permettant aux nutriments, à l'oxygène et aux autres informations d'entrer pour que la cellule se  développe et continue à vivre. Mais voilà les radicaux libres qui arrivent et agressent violemment cette membrane, isolant ainsi la cellule, empêchant les nutriments d'entrer, empêchant la respiration de cette cellule et provoquant a peu à peu sa mort. Ces agressions atteignent ainsi le noyau qui contient l'ADN et si cette ADN est endommagé, il va créer des cellules légèrement différentes, c'est la porte ouverte au cancer. Au cancer, mais aussi à énormément de maladies comme l'arthrite, l'asthme, les tâches de la peau, la cataracte, les maladies cardiaques, les troubles articulaires, l'athérosclérose, les maladies dégénératives, comme la sclérose en plaques ou la maladie d'Alzheimer, etc.. je dis etc... car on pourrait faire des listes à l'infini.

Ces radicaux libres sont créés par toutes les actions impliquant l'oxygène. La respiration par les poumons et par chaque cellule de nos organes, mais aussi la digestion, les réactions de défense de l'organisme contre les agresseurs éventuels, soleil, exposition excessive, rayonnements divers, télé, ordi, rayons X, ingestion de métaux toxiques, alcool, tabac, stress, pesticides, les médicaments polluants, les additifs alimentaires, etc....

A la lumière de tout cela on comprend que ces radicaux libres sont inévitables, sinon on s'arrête tout simplement de vivre, de respirer. Le sport, que nous préconisons tout le temps, est générateur de radicaux libres puisqu'il force sur la respiration, comme toute activité physique que nous conseillons également.

Mais, Parce que tout sur cette terre a été harmonieusement disposé, il est évident que nous avons aussi les armes pour les combattre et pour recréer un équilibre des forces du bien et du mal, éternelle guerre. Car, comme dans beaucoup de domaines, ici, il est question d'équilibre : Positif - Négatif, Yin - Yang, Radicaux libres - Antioxydants.

Nos défenseurs :

Les enzymes destructeurs des radicaux libres comme le superoxyde dismutase (SOD) qui transforme les radicaux superoxydes en peroxydes d'hydrogène moins réactifs.

La catalase qui décompose les péroxydes d'hydrogène en molécules d'eau pour prévenir la formation de radicaux hydroxyles.

Le glutathion peroxidase et la Thioredoxine qui jouent un rôle protecteur.

Ensuite nous avons les molécules antioxydantes :

Les vitamines, taurine, bilirubine et acide urique qui empêchent la production de radicaux libres.

Et dans ce domaine, nous, nous avons les plantes qui ont développées des substances antioxydantes qui sont extrêmement efficaces et ceci grâce au soleil. Aussi vous comprendrez que les plantes qui ont vu le soleil, ont pris des couleurs grâce à lui, se sont gavées de son rayonnement,  sont trés bien pourvues en antioxydants. Et encore plus les plantes qui ont subi un rayonnement intense. Ces antioxydants sont surtout présents dans la couleur des végétaux et plus ces couleurs sont vives et plus la plante est riche en antioxydants. Mais chaque antioxydant a une action bien précise, aussi il est important de varier les couleurs des végétaux et il sera bénéfique d'avoir une assiette remplie de végétaux de toutes les couleurs. Des blancs, des rouges, des oranges, des verts. Vous aurez compris également que ces antioxydants se trouvent surtout à la périphérie de la plante ou du fruit (celle qui a été en contact avec le soleil) et donc qu'il n'est pas bon de peler les fruits et les légumes (d'où la nécessité de manger "Bio".

Les champions dans ce domaine ce sont les petits fruits bien colorés, fraises, ( c'est la saison), mûres, framboises, canneberge, goji, et dans les légumes, les poivrons rouges, courges, melon, et aussi, carottes, noix, ail, oignons, etc...

Recherchez les aliments riches en vitamine C formidable antioxydant, mais aussi la vitamine E, les caroténoïdes, le sélénium, revoyez les articles sur les antioxydants, car heureusement, ils sont nombreux pour nous protéger. Vous comprendrez aussi qu'aprés une grosse séance de sport par exemple, vous avez produit une grosse quantité de radicaux libres (qui se manifestent par de la fatigue), et  vous devez donc impérativement manger fruits et légumes en abondance aprés, pour équilibrer les forces en présence.

Donc, pour conclure vous savez que nous ne pouvons pas y échapper, et même je peux en témoigner, les radicaux libres seront toujours les plus forts, la preuve, je vieillis et nous vieillissons tous, mais nous pouvons atténuer et retarder ces misères grâce aux antioxydants.

Publié dans santenature

Commenter cet article

rom 26/04/2011 12:03



il y a aussi le coenzyme Q-10, un transporteur d'énergie qui, à travers des échanges d'électrrons, prévient la péroxydation des lipides, l'oxydation des protéines (en fait il inhibe le processus
même d'oxydation pour ces molécules) et du cholestérol LDL. Il régénère la vitamine E et protège aussi les mitochondries de l'ADN.