La CHIROPRACTIE

Publié le par boisvert

La chiropractie ne fait pas parti des techniques étudiées en naturopathie et c'est bien dommage. Pour ma part j'ai eu la chance de rencontrer un chiropractor  au cours de mes études et comme lui était trés intéressé par l'iridologie, nous avons étudié ensemble pendant un bon bout de temps. Nous nous sommes enrichis mutuellement.

En iridologie précisément on s'aperçoit trés vite de l'importance capitale  d'un rachis en parfait état. On voit trés vite que si les vertèbres sont bien positionnées, l'énergie circule harmonieusement et il est alors trés difficile de contracter une maladie. On ne peut par exemple observer un trouble dans un organe quelconque si au préalable, on n'en trouve pas un sur la collerette de l'iris sur laquelle est positionnée le rachis.

Donc, harmonie entre les deux techniques et comme la chiropractie est efficace et dépourvue d'effets secondaires, nous étions faits pour nous entendre.

 

 

spr-et-iris-005.JPG

Ci-dessus l'iris de l'un de mes patients, vous remarquerez la collerette complètement déchiquetée, elle qui devrait être complètement ronde  épousant parfaitement le tour de la pupille. Voilà un monsieur qui souffre énormément du dos et pour cause, ce n'est pas une, mais plusieurs vertèbres qui sont mal positionnées, occasionnant des troubles dans les organes correspondants à ces mauvais positionnements.

 

Les patients ont du mal à distinguer entre chiropractie et ostéopathie car les deux professions se ressemblent en ce sens qu'elles s'appliquent toutes deux au rachis. Mais elles ne sont semblables qu'en apparence . L'ostéopathe utilise des mobilisations douces, amples et progressives. Alors que le chiropractor pratique des ajustements de vertèbres et la technique parait plus violente. Le mouvement est plus rapide, plus sec, de faible amplitude,  précis et doit être indolore. Chez l'ostéopathe on entend rarement craquer alors que chez le chiropractor c'est son fonds de commerce, le repositionnement s'entend.

Le principe de l'acte de repositionnement harmonieux est destiné à laisser couler l'énergie desservie aux organes. Sans que l'on s'en rende compte les vertèbres se tassent à cause de mauvais positionnements ou d'efforts inconsidérés et les ramifications nerveuses issues de la moelle épinière sont compressées, s'atrophient, souffrent et font souffrir. Ces chiropractors sont extrêmement pointus sur leur discipline et ils ont vite fait de déterminer si une vertèbre est mal positionnée.

A ce sujet, je me souviens d'une anecdote savoureuse. J'avais un ami dont l'épouse souffrait de maux de tête depuis 10 ans. Je lui avais fait un examen d'iridologie pour essayer de déterminer l'origine de ces céphalées. Pour moi, son Atlas (1ère vertèbre cervicale) n'était pas en place et c'était évident, je le lui ai dit et je lui ai donc conseillé d'aller passer une radiographie. Je les ai revu quelques jours plus tard l'air désappointés, la radio ne montre rien à l'Atlas. Je fais un deuxième examen pour constater la même chose, son Atlas était toujours mal positionné. Je lui demande d'aller voir un deuxième radiologue et quelques jours plus tard, même réponse, rien à la radio. Là, je me suis senti mal. Je leur ai conseillé d'aller voir un chiropractor ce qu'ils ont fait et heureusement ils ont continué à me faire confiance. Le chiropractor a examiné la dame et lui a dit : "votre Atlas n'est pas en place". Il fait la manipulation adéquate et instantanément les céphalées ont disparues pour ne plus jamais revenir. Autant vous dire que l'histoire ne m'a paru savoureuse qu'à la fin.

Ces subluxations apparaissent à la suite de trumatismes, de faux mouvements ou de mauvaises postures au travail. Et ces blocages ne disparaissent jamais si on n'y remédie pas. Le corps s'habitue et arrive à vivre malgré ces mauvais positionnements du rachis. Mais aprés la douleur qui peu à peu s'estompe, vient le dérèglement des  organes correspondants aux terminaisons nerveuses incriminées. Donc, il faut savoir qu'il n'y a pas que la douleur qui est importante, même si on ne pense qu'à elle dans l'instant, mais ce sont les organes mal innervés qui sont en danger. Et en iridologie on voit bien souvent l'origine de douleurs ou de troubles d'organes trés éloignés, sur la colonne vertébrale. N'importe quelle maladie peut subvenir à la suite d'une subluxation d'une vertèbre. Procurer une mobilité parfaite pour l'ensemble de la colonne correspond à optimiser l'action du système nerveux car c'est véritablement lui le patron, le donneur d'ordre. La moelle épinière n'est autre que le prolongement du cerveau et à son tour elle se ramifie en 31 paires de nerfs rachidiens, qui s'échappent au niveau des  trous de conjugaison et vont inonder de vie tous nos organes.

Et certaines sont des points stratégiques pour notre santé : la charnière cranio-cervicale, la charnière lombo-sacrée. Pour être en bonne santé, il faut que l'énergie circule harmonieusement et sans aucune entrave. C'est  notre santé qui en dépend. Mon chiropractor m'avait donné un conseil fort précieux, et plein de bon sens, ne jamais pratiquer une manipulation debout ou assis, là il y a risque de pincement. Toujours en extension, en position couché donc, et en veillant à étirer les vertèbres.

Alors bien sûr il n'est pas question de faire des manipulations à tour de bras car on pourrait distendre les ligaments et provoquer une laxité qui, au contraire, favoriserait les subluxations. Mais un repositionnement bien ciblé, en sachant quelle vertèbre précise il faut toucher, est fondamental pour le retour à la santé. Et dans mon contact avec les malades j'ai trouvé dans cette technique  un enrichissement qui était absolument nécessaire pour que le malade reparte du bon pied. Car si vous avez une vertèbre mal positionnée, vous pouvez faire tous les régimes du monde, il vous sera extrêmement difficile de retrouver la santé.

Les maladies pouvant bénéficier du passage chez un chiropractor sont nombreuses allant des rachialgies, aux maux de tête, acouphènes, vertiges, insomnies, troubles digestifs, les troubles ORL, les scolioses, etc... On trouve également quelques contre-indications que sont par exemple les fractures, les tumeurs, l'ostéoporose (ça tombe sous le sens).

En tous cas dans le processus de retour à la santé je place cette technique tout en haut de l'échelle et c'est vraiment une clé qui peut ouvrir les portes de la santé en dehors même de tout changement alimentaire. Ce que je ne vous conseille pas, vous vous en doutez un peu. Au contraire, un positionnement harmonieux du rachis et une réforme alimentaire voilà un ensemble des plus harmonieux pour enfin vivre heureux.

Publié dans santenature

Commenter cet article

M. 02/10/2012 16:27


J'ai une candidose, et ça fait 4 fois que je vais au chiropracteur, j'avais selon elle un dos en état lamentable malgré mon jeune âge, après 4 séance, elle est arrivée à me remettre et en
complément j'ai des exercices de postures, de musculation et d'étirements à faire quotidiennement pendant des mois. Elle a noté que la vertèbre de l'estomac était mal mise à la première
séance, elle l'a remise en place, puis à notre séance de ce matin, elle m'a dit qu'elle n'était pas démise, mais qu'elle était sur le point de, un peu bougée, traumatisée. Peut être est-ce
lié à mon alimentation ou à mon traitement, cependant, ce qui m'inquiète c'est que selon elle, quand une vertèbre se démet, elle ne peut se remettre seule. Donc j'ai un peu peur qu'elle se démète
et qu'au final mes effors ne servent à rien. Je la vois une fois par mois à présent, selon vous, est-ce que je devrais m'inquiéter ou pas vraiment ?

boisvert 02/10/2012 18:26



Il est vrai qu'une vertèbre qui a bougé risque de bouger encore. Les efforts alimentaires ne sont jamais vains et ne sont pas en cause, bien au contraire. N'ayez pas peur pour le calcium. Celui
que vous prenez est hautement assimilable et ne sera pas une gêne pour la calcification. Ce que vous pouvez ajouter c'est silicium organique (prêle), ou (et) magnésium. Et continuez à faire les
mouvements de gainage qu'elle vous a sans doute indiqués.



isa 05/05/2011 09:38



mon chiro est à paris, mais vous, vous nous parlez d'un chiro en Cévennes peut être? Et ce ce qui m'interesse car il m'est déjà arrivé de devoir écourter mon séjour pour rentrer à Paris le
consulter. Où est celui dont vous parlez, et quel est son nom svp? merci



boisvert 05/05/2011 09:55



Vous avez un pool de chiropractors à Pont St Esprit. Ils sont 3 ou 4 je crois. A Alès il y en a un mais c'est un intermittent.



Anicée 04/05/2011 08:33



Bonjour Boisvert,


Chiropractie et iridologie sont deux disciplines que je ne connais pas encore mais que j'aimerais bien découvrir. Savez vous si l'on peut trouver en Auvergne des professionnels dignes de ce nom
dans ces deux domaines ? Ca m'intéresserait beaucoup :-))



boisvert 04/05/2011 10:40



Je n'en connais point en Auvergne mais je pense que cela doit se trouver, avec internet, on trouve tout.



isa 03/05/2011 23:50



jamais sans mon chiro!!! pour toute la famille. Je le conseille à mes amis en souffrance, mais aussi à  ceux désireux de garder une vie harmonieuse. Il est à Paris. Je vis un peu à Anduze,
et comme j'ai vu des indices sur la région, l'auteur de ce blog pourra peut être m'indiquer si le chiro mentionné ci dessus s'y trouve si le besoin se faisait sentir... merci 



boisvert 04/05/2011 06:51



Aucun chiropractor n'est mentionné dans votre mail.



Jean-Yves CAILLET 02/05/2011 09:32



Bonjour........


et Merci pour cet article