RICHES

Publié le par boisvert

automne-2010-langlade-066.JPG

Oui, nous sommes tous riches nous qui nous sommes tournés vers la nature pour vivre mieux.

Autour de nous tout s'accélère, il n'y a plus le temps pour jouir d'un beau paysage, d'un magnifique coucher de soleil, ou d'un splendide spectacle que seule la nature peut nous offrir. Aujourd'hui, je coupe, je pars randonner sur le Causse de Sauveterre, cette  étendue déserte et glacée, mais toujours grandiose. La météo prévoit pour demain,  -11 à 16h, autant dire qu'il n'y aura pas foule sur les chemins, mais ces grands espaces, c'est mon bonheur. Jusqu'à vendredi ne me cherchez pas prés de mon ordi.

Bien sûr, il nous faut bien vivre et travailler pour cela, mais cette vie que l'on nous impose nous éloigne irrémédiablement de la vie qui nous convient et pour laquelle nous sommes faits. Quel temps nous reste-t-il pour harmoniser notre vie à cette nature qui nous entoure. trés peu et le résultat c'est que cette accélération a pour finalité un rythme naturel rompu avec toutes les conséquences qui en découlent. Tôt ou tard notre corps va nous interpeller pour nous demander de ralentir, sinon c'est la maladie qui va s'installer, une maladie physique ou mentale,  notre corps n'est plus en harmonie,  il craque. 

Et pourtant lorsque nous étudions les statistiques nous entendons que la vie ne cesse d'être plus longue, nous jouïssons de toujours plus de confort et de qualité de vie. Enfin c'est ce que l'on nous dit. Mais nous pouvons nous poser la question : vivre plus longtemps ou vivre mieux et en meilleure santé ? La quantité ou la qualité ?

Je crois qu'à cette question, beaucoup d'entre vous qui lisez le farfelu qui écrit ces lignes,  ont déjà répondu implicitement à cette question. La priorité du commun des mortels est de privilégier la qualité de vie, ce qui n'implique pas une vie plus courte, bien au contraire.

Chaque jour qui passe nous indique que le stress qui accompagne nos vies nous entraine vers la fatigue, la dépression, l'angoisse, le mal de vivre  et en définitive vers la dégénérescence. Et en tous cas vers une perte de cette qualité de vie à laquelle nous essayons tous de nous accrocher.

Et pourtant le stress, lorsqu'il est parfaitement maitrisé, est un facteur qui peut nous faire avancer avec la réaction de notre système immunitaire, la lutte, quelle qu'elle soit, fait avancer. Il ne faut pas que ce stress soit trop important toutefois, qu'il soit excessif au point qu'il déborde nos systèmes de défense et nous envahisse, car aprés, c'est la somatisation. D'un problème mental nous allons arriver à une véritable maladie physique. C'est le cerveau, c'est le foie, c'est la circulation, le système nerveux, tous nos organes peuvent être atteints, pour seulement un phénomène d'adaptation à des situations pour lesquelles notre organisme n'est pas fait.

L'épuisement émotionnel ou la souffrance permanente au travail conduisent à un état de stress et cette usure se matérialise par des noms que nos savants connaissent bien car ils les utilisent chaque jour, anxiété, angoisse, dépression, phobies, paranoïa, et puis plus tard maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, folie, etc...

Et il n'y a pas que le stress, il y a la pollution de l'air, la pollution par le bruit, la pollution par les aliments dénaturés, par les ondes électro-magnétiques, le manque d'exercice, les métaux lourds, que nous absorbons même sans nous en rendre compte, ne serait-ce que par nos alliages dentaires,  etc...

Ne croyez pas que je sois devenu dépressif à mon tour mais si je noirci le tableau c'est pour en arriver à la solution.

Normalement, ce ne devrait pas être à moi à mettre en garde nos concitoyens. Les médecins sont formés pour veiller à la santé de tous et ils ont été éduqués pour cela. Mais le malheur c'est que ce sont les intérêts économiques qui guident la plupart des actions entreprises pour soigner et veiller à la santé de tous. Tout s'efface devant les intérêts financiers. Ils ont l'argent, ils ont donc la puissance et donc ils dispensent LEUR vérité. Est-ce que c'est aussi la notre ? L'argument économique domine trop souvent dans ce domaine de la santé. Nous ne pouvons plus faire confiance à personne. Comme vous vous en êtes rendu compte, plusieurs médecins commencent à ouvrir les yeux et à tirer la sonnette d'alarme. A la télé, on vous matraque des slogans pour vous faire avaler les pires poisons sans aucune vergogne et sans aucun respect pour les individus.

 

Alors, la solution ?

En premier lieu, je dirais qu'il faut savoir ralentir son rythme, de travail, de vie.

- Retrouver ce rythme biologique afin de trouver un bon sommeil sans quoi aucune thérapeutique n'est efficace, le sommeil est primordial.

- Il faut se garder des plages horaires pour soi, afin d'établir un programme tourné vers un retour à une vie harmonieuse.

- Ces plages seront utilisées pour pratiquer une activité physique ou pour aller vers la nature qui est toute prête à vous apporter tous ses bienfaits. Je sais que puisque vous lisez ces lignes vous avez déjà fait un pas vers une vie plus harmonieuse, mais la clé du bonheur, elle est là. C'est vers les montagnes, les sentiers, la mer, les grands espaces qu'il  faut aller la chercher et elle y est, je puis vous l'assurer. Et c'est pour cela que je puis vous dire que ceux qui comme moi aime la nature, sont immensément riches. Nous avons cette richesse que bien des puissants de ce monde nous envient. Mais les écrits sacrés en témoignent : "ils ouvriront les oreilles et ne comprendront pas, ils ouvriront les yeux et ne verront pas".

- Il faut s'éloigner de tous ces gens qui veulent vous imposer leur façon de voir la vie. Ceux qui ne pensent qu'à remplir leur compte en banque et vous font croire que c'est votre bonheur qui est leur moteur.

- Il faut repenser l'alimentation afin qu'elle soit en adéquation avec le rythme de vie nouveau. En fait c'est exactement le contraire qui se produit. Les fast food fleurissent de partout et il n'y a aucune autre alimentation qui soit autant contre-indiqué pour faire face à cette vie de fou. Des farineux, des graisses, du sucre, vous allez être fin prêt pour vous endormir tout seul devant la télé et vous serez réceptifs à tout ce que l'on va vous préconiser pour votre consommation.

- Mangez trés peu, car le bonheur vous le trouverez dans la santé de vos intestins et de votre foie. Si vous les soulagez, croyez-moi, la dépression, vous ne connaitrez pas.

Par le biais d'un mail, j'ai reçu un courrier d'un lecteur de ce blog qui me disait qu'il avait 53 ans, qu'il n'avait jamais rencontré un médecin, que son père et sa mère non plus, tous bien vivants et heureux. Végétariens qu'ils sont, car respectueux de toute vie. Voilà la vie vers laquelle nous devons tous aller ; nature, respect, simplicité, sobriété, et je vous promets la richesse pour tous, une richesse qui ne se détériore pas, qui ne rouille pas et qui vous accompagnera tous les jours de votre vie.

Publié dans santenature

Commenter cet article

ragueb 20/01/2011 14:42



JE SAIS PAS POURQUOI MAIS PEUT ETRE VOUS N'AVEZ ENVIE DE ME REPONDRE EN TOUT CAS MERCIE CAR JE SUIS TRES INTERRESSE .........



boisvert 20/01/2011 15:53


Je n'ai simplement pas compris ce que vous me demandez.


ragueb 18/01/2011 15:52



je m'appelle ragueb et j'ai 21ans je soufre 5ANS de candidos je fais  tous les depistage meme le sida mais c'est negatif je sais pas le cause de se maladie j'aimais suivre votre conseil mais
votre exposition est inexistant dans mon pays je demande votre aide



boisvert 18/01/2011 17:38


?


sibille 19/12/2010 12:55



Bon dimanche Boisvert, J ai lu que votre balade était oxygénante, si bénéfique  et n hésitez pas à nous faire profiter de vos respirations dans votre si belle région, cela nous oxygène
également nous, pauvres hères, qui vivons confinés en ville. Il y fait si froid en ce moment.... Une petite question concernant ma parodontite. J utilise l huile de sésame en bain de bouche
mais ca ne suffit pas, je souffre beaucoup et j ai lu un commentaire sur votre site en réponse à Houda, vous disiez 3 gouttes HE de clous de girofle 3/jour dans un peu de miel et
boire, ensuite avec un coton tige badigeonner les gencives mais on badigeonne HE pur sans dilution.  Merci car j ai besoin d être soulagée , c est très douloureux



boisvert 19/12/2010 16:07


Bonjour Sibille, L'HE de clous de girofle est spéciale "dents", elle lutte contre les caries dentaires et osseuses, facilite la cicatrisation des plaies, s'oppose à la décomposition des tissus,
c'est un antiseptique général et puisque vous utilisez déjà l'huile de sésame en bains de bouche rien de plus simple que d'y ajouter quelques gouttes de HE de clous de girofle. Le mieux est de
badigeonner avec cette huile composée et de le faire plusieurs fois par jour. Vous ne rincez pas afin de prolonger la désinfection et l'huile Essentielle de girofle a une action trés puissante.
Pour la proportion voyez vous-même mais ce serait bien 1 volume d'HE pour 2 volumes de HV. Vous pouvez y ajouter QQ gouttes de lavande aspic. Bon dimanche !


Sylvie 15/12/2010 17:37



OUI ! Totalement en accord avec l'article mais très difficile à réaliser quand on vit en région parisienne avec les "fous" et que l'on ne peut pas faire autrement !


On essaye mais c'est une lutte quotidienne très dure...


Bravo pour votre site et merci pour vos précieux conseils.


Sylvie.



boisvert 16/12/2010 15:26


Je sais que je suis dans une belle région et j'en ai honte de vous étaler toutes les passions qui m'animent et que d'autres ne peuvent pas réaliser. Bonne journée quand même !


gérard wenker 15/12/2010 10:48



Merci Fernand pour cette Xèm mise au point, toujours aussi juste.


Je partage tout sans exception, je suis hélas pessimiste sur la finalité de l’humanité.


Confort, facilité, lâcheté, égocentrisme, pouvoir, richesse matérielle gagnent du terrain.


La plupart de nos contemporains s’accrochent à leurs privilèges éphémères.


Même un pied dans la tombe, ils ne veulent pas changer leur mode de vie.


Voir l’émission révélatrice sur Arte d’hier soir : Théma sur l’infarctus.


Bonne journée en balade, je vais faire de même sur les sentiers du jura par −10C°. me recharger en ions négatifs, bien qu’ils y en aient moins , lac et torrents sont gelés.


 


En Paix et en Santé.



tion 16/12/2010 15:22


Ah ! je ne suis pas le seul fou ici. J'ai fait ma ballade et effectivement au départ il faiçsait moins 10 et au plus chaud de la journée d'hier donc, moins 8. Je n'ai pas vu l'ombre d'un vivant de
la journée. Seul dans ces grands espaces froids et même glacés, je suis dans mon élément. Je sais tout le bien, l'activité physique, les ions, l'oxygénation, mais avant tout c'est le plaisir, je ne
pense plus qu'à cela. A moi de vous dire bonne ballade.