GUERIR PAR LES FRUITS

Publié le par Fernand Joubert

Plus vous nourrirez un malade et plus vous lui ferez du mal. (Hippocrate)

Le fruit, c'est une merveille de la nature et ce serait dommage de ne pas s'en servir abondamment.
Cet article fait suite aux combinaisons alimentaires et nous avons vu à quel point il est difficile d'associer les fruits avec les autres aliments sans provoquer des putréfactions intestinales.
Par ailleurs nous avons vu aussi que le fruit est YIN (dilatateur) et qu'à cause de cela les macrobiotiques les ont pratiquement bannis de leur quotidien.
Nous devons avoir également à l'esprit la nature des déchets qui nous encombrent et je vous les rappelle. Les déchets colloïdaux (colles) qui provoquent des maladies avec fièvre mais sans douleur (rhumes, angines, toutes les maladies infectieuses) et les déchets cristalloïdes (cristaux) qui provoquent des maladies sans fièvre mais avec douleurs (rhumatismes, arthrose, goutte, arthrite, calculs, etc...)

A partir de ces données comment utiliser ces petites merveilles que sont les fruits ? C'est facile, il faut faire des cures de fruits et seulement de fruits.
Pour éliminer les colles il faut faire des monodiètes sèches. La macrobiotique est une monodiète sèche, des pommes cuites, des légumes cuits, des céréales cuites. Et pour éliminer les déchets cristalloïdes, il faut faire des monodiètes hydriques (juteuses) comme la cure de fruits. Et voilà, le tour est joué nous avons placé notre cure de fruits sans dénigrer toutes nos autres convictions et nous allons bénéficier de tous les bienfaits de ces fruits. Pris seuls, il n'y a plus de problème de combinaisons alimentaires désastreuses. Le fait de ne manger que des fruits c'est un facteur Yang puisqu'on peut considérer que nous mangeons trés peu. D'ailleurs en faisant une cure de fruits on a un peu les mêmes symptômes que lorsque l'on pratique un jeûne. Et les fruits vont nous permettre d'éliminer les cristaux et de lutter ainsi contre nos rhumatismes et notre arthrose.

La cure de fruits c'est un peu un Jeûne déguisé avec son facteur Yang de premier ordre. Et quel nettoyage !  Ceux qui l'ont expérimenté savent à quel point on se sent tout neuf aprés une cure de jeûne. On peut même commencer une cure de fruits par un petit jeûne et le bénéfice n'en sera que plus grand et plus rapide. Les fruits sont un véritable réservoir de sels minéraux et de vitamines. Leur acidité pourrait penser qu'ils sont nuisibles pour nos organes mais il n'en est rien car la nature fait bien les choses et, à côté d'un acide elle met toujours un alcalin et donc ils se neutralisent et forment un composé harmonieux, facilement assimilable. Et même on peut dire que les fruits dits acides sont les plus efficaces pour nettoyer l'organisme. Exemple :  la cure de citrons qui est recommandée pour dissoudre les calculs. L'acide citrique peut tuer les bactéries de la fièvre typhoïde qui se trouve dans l'eau. Donc en cas d'épidémies une cure de fruits acides est donc recommandée.

 La cure de fruits frais et crus est le plus grand et le plus naturel dépuratif du  sang, un régulateur de premier ordre de l'appareil digestif, un dissolvant et un désintoxiquant des plus puissants. C'est l'aliment qui contient le plus de vitamines. Mais il faut savoir que le sucre des fruits fait fermenter les déchets organiques qu'il rencontre, et les acides  dissolvent ces déchets en provoquant des éliminations abondantes et des gaz, ce qui peut donner à penser qu'ils sont mauvais alors qu'ils sont en train de nettoyer, et de vous permettre d'éliminer cette toxémie dont vous n'aviez même pas conscience.

Presque tous les fruits peuvent servir à une cure mais certains ont un pouvoir exceptionnel. Chacun doit choisir la sorte de fruits qui lui convient le mieux et la durée qu'il peut supporter. Il est nécessaire, pour en recueillier tous ses bienfaits, de manger les fruits avec leur peau, car c'est elle qui a emmagasinée le plus de vitamines avec son exposition au soleil.

Nous verrons la prochaine fois, quels fruits pour quelles maladies.

Publié dans santenature

Commenter cet article