La TOUX

Publié le par boisvert

C'est l'automne et c'est la maladie à la mode en cette saison.
Pourquoi d'abord est-elle à la mode en cette saison précisément ? L'automne fait suite à l'été (même Monsieur de la Pallice n'a pas fait mieux), mais en été c'est la grande débauche, la saison est trés Yang, chaude et comme Yang produit toujours Yin, nous devenons donc de plus en plus Yin, dilatés, donc fragiles. C'est par l'alimentation de l'été que nous devenons Yin, les fruits en abondance, les boissons de même, les glaces, beaucoup de sucre évidemment, et puis les repas entre amis, tout concourt à ce que, dès que les premiers froids arrivent, notre résistance s'est peu à peu étiolée, notre organisme s'est encrassé, et nos amis les microbes ont du nettoyage à faire pour que nous puissions continuer à vivre heureux dans notre corps. C'est donc par la première porte d'entrée, le système respiratoire, qu'il va y avoir la première manifestation et la première irritation. Notre organisme va donc expulser tout ce trop-plein de toxémie accumulée et produit donc quelques désagréments comme cette toux que nous allons essayer de canaliser et d'en atténuer la gêne. Je dis bien canaliser et non supprimer car il ne faut jamais arrêter une élimination sous peine d'en subir une prochaine encore plus conséquente et dévastatrice que la première.
THERAPEUTIQUES NATURELLES :
- C'est la saison aussi : Prenez quelques figues fraîches, ou même sèches préalablement trempées dans de l'eau froide pour les rehydrater, ensuite les faire bouillir 5 minutes dans un litre d'eau, on filtre et on boit ce liquide toute la journée.
- Une macération  d'ail pilé : Ecrasez 3 gousses dans un bol et recouvrez d'eau bouillante, laisser macérer toute une nuit, filtrer le lendemain matin et en prendre une cuiller à soupe toute les 2 heures environ. (1 cuiller à café pour les enfants).
- Faites bouillir 3 oignons coupés en morceaux dans une casserole avec un 1/2 litre d'eau, pendant 10 minutes, filtrer et boire dans la journée. On peut le mélanger avec un peu de miel qui est un adoucissant. A la place des oignons on peut utiliser des poireaux et ces décoctions seront à utiliser lors de quintes de toux ou en tous cas plusieurs fois par jour.
- Infusions de pulmonaires (feuilles). 10 minutes d'infusion et on filtre, boire avec du miel. Elle donne de bons résultats à cause de ses tanins, silice et mucilages. On peut utiliser aussi toute la plante,feuilles, fleurs et tige.
- La racine d'aunée est bien connue. En décoction dans un litre d'eau, faire bouillir une minute, infuser 10 minutes et boire dans la journée.
- Le tussilage en infusion feuilles et fleurs. A l'ébullition faire infuser 10 minutes, filtrez et boire tout au long de la journée.
- Les pétales de coquelicot en infusion.
- On peut fabriquer une liqueur avec du lait bouilli avec des oignons finement coupés et 2 gousses d'ail, on édulcore avec du miel et on peut boire toute la journée pour calmer l'irritation de la toux.
- On peut appliquer ce cataplasme : Sur du coton, mettre de la poudre d'encens, puis imbiber avec de l'alcool à 90° et enfin de la bougie. On plaque sur la partie congestionnée et on garde ce cataplasme pendant 2 jours.
- Le serpolet en infusions est efficace contre les toux coqueluchoïdes (fleurs)
- Pour calmer des accés de toux, mélanger même quantité de miel liquide et d'huile d'olive et prendre pendant les accés de toux.
- Plusieurs fois par jour, tapoter la 7ème cervicale (la plus proéminente, à la base du cou)
- La guimauve, en racines, feuilles et fleurs calme les toux sèches, les irritations du larynx, les angines.
- Comme expectorant on peut utiliser le mélange Tussilage, guimauve et réglisse.
- D'autres plantes trés utiles : L'angélique, l'anis vert, le basilic, le bouilon-blanc, la bourrache, l'eucalyptus, le fenouil, la fougère, le lierre terrestre, la mauve, le navet, l'oseille, le persil, le thym, le tilleul, la violette.
- L'hysope est utile contre les toux grasses, les bronchites avec hypersécrétions.
Les teintures mères :
-
Glycyrrhiza Glabra TM : La réglisse glabre : Rafraîchissante; édulcorante, adoucissante, béchique. On l'utilise contre les maladies inflammatoires, surtout des voies respiratoires et urinaires. Contre la toux, les catarrhes et les enrouements. 40 gouttes 3 fois par jour au cours des repas.
- Gnaphalium Dioicum TM - le pied de chat : Béchique, adoucissant, vulnéraire, contre les toux catarrhale 5 fois par jour 15 gouttes dans un peu d'eau.
- Mentha Pipérata - La menthe poivrée : Action anti-inflammatoire, expectorante et béchique. On l'utilise contre la toux, l'asthme, la coqueluche et les bronchites catarrhales. 40 gouttes sur un morceau de sucre aprés les repas.
- Sambucus Nigra - Le Sureau : Analgésique sédatif, dépuratif et diurétique; fait suer. Contre les refroidissements, bronchites. 5 fois 10 gouttes dans un peu d'eau.
- Viscum Album - Le Gui : C'est le médicament du coeur mais il est aussi anti-spasmodique et hypotenseur, dans l'asthme convulsif, les toux spasmodiques rebelles et le hoquet tenace. 3 fois par jour 20 gouttes dans un peu d'eau.
HOMEOPATHIE :
Contre la toux en général il faudra utiliser des basses dilutions, c'est à dire 4 ou 5 CH

- CORALLIUM RUBRUM : La toux spasmodique, la coqueluche. Contre l'irritation catarrhale et spasmodique des muqueuses respiratoires. le Coryza.
- ACONIT NAPELLUS : Les congestions aigues fébriles. La fièvre est soudaine et forte. La congestion est brusque et violente et provoquée souvent par un vent froid et sec
- BELLADONNA : Les congestions fébriles aigues avec réaction générale. L'angine rouge, la laryngite congestive aigue. La congestion est brusque et violente et la température élevée.
- BRYONIA : Inflammations aigues  des séreuses. La toux est sèche et douloureuse, peu d'expectoration.
- DROSERA : La toux est quinteuse et spasmodique. Elle s'aggrave la nuit.
- COCCUS CACTI : C'est la rhino-pharyngite, la toux quinteuse avec mucosités filantes.
- RUMEX : la laryngo-trachéïte aigue, la rhino-pharyngite. Il y a une irritation aigue des narines et de la gorge sur un sujet trés sensible au froid. La toux est sèche et fatigante
- SAMBUCUS NIGRA : Coryza sec et laryngite striduleuse, la toux est sèche et le nez bouché.
- ARUM TRIPHYLLUM : le coryza aigue, les laryngites, l'inflammation pharyngée, l'état infectieux en général. la Toux est grasse.
- FERRUM PHOSPHORICUM : Inflammations aigues et congestives avec fièvre. La face est chaude tantôt rouge tantôt pâle. Aggravation la nuit. En général la toux est grasse.
- ANTIMONIUM TARTARICUM : C'est le broncho-pulmonaire aigu. Le bronchiteux chronique. L'expectoration est peu abondante et difficile, dyspnée intense, le malade respire mal. La toux est grasse.
- Vous pouvez aussi choisir un complexe homéopathique comme Drosera composé : Association de Belladonna, Drosera, Coccus-Cacti, Arnica et qu'on utilise contre les toux sèches.
HUILES ESSENTIELLES :
- CYPRES - Décongestionnante veineuse, antitussive, astringente, vasoconstrictrice. On l'utilise beaucoup pour la circulation (hémorroïdes, varices, oedèmes, couperose) mais elle calme aussi les toux sèches, spasmodiques et coquelucheuses. 2 gouttes 3 fois par jour dans du miel. En mélange avec des essences de Lavandin et d'estragon en onction sur les foyers irrités (gorges, bronches)
- EUCALYPTUS - Antiseptique pour de nombreux troubles respiratoires. Elle calme la toux et fluidifie les sécrétions bronchiques. 2 gouttes 3 fois par jour dans du miel. S'utilise surtout en friction sur  les bronches et pour l'eucalyptus radié en diffusion ou sur un mouchoir à respirer plusieurs fois par jour. On peut ajouter sur le mouchoir une ou 2 gouttes d'HE d'Inule odorante et 1 à 2 gouttes de Myrte verte à cinéole.
- LAVANDE - Les indications de la lavande sont multiples. Elle est trés utile entre autres contre les affections des voies respiratoires (asthme, bronchite, grippe, rhumes, etc...). 2g 3x/jour.
- PIN - Contre toutes les affections des voies respiratoires, rhume, asthme, bronchite, les catarres, sinusite, laryngite, toux. 2 ou 3 g 3x/jour. En externe et en mélange avec de l'essence de térébenthine, 10 gouttes de chaque à verser dans un bain chaud. Rester 20 minutes dans ce bain.
- RAVINTSARA - Contre toutes les infections virales : grippe, zona, herpès, hépatites et entérites virales. Stimulante immunitaire et antivirale, antibactérienne, anticatarrhale, expectorante. En prévention des rhumes et des grippes elle est essentielle dans votre petite pharmacie. On peut la prendre en prévention mais elle est aussi curative contre la grippe, les bronchites, les rhinopharyngites, les sinusites, les rhumes. On peut même l'utiliser en massages sur la gorge et le thorax.
- THYM - Puissant désinfectant et stimulant général. C'est une des plantes possédant le plus de propriétés. On peut le considérer comme l'un des meilleurs remèdes contre tous les refroidissements et les maladies qu'ils entrainent (grippe, rhumes, angines, etc...). On peut l'utiliser également en massages, diluée avec une huile végétale Moitié- moitié, gorge, poitrine. On peut, comme le ravintsara l'utiliser en prévention.
- NIAOULI - Antibactérienne, fongicide, anticatarrhale, expectorante, antivirale. Contre les infections respiratoires bactériennes ou virales, les bronchites, rhumes, sinusites, pharyngites. En friction également sur les bronches et la gorge. Vous pouvez le prendre comme cela : 3 gouttes dans une cuiller de miel, le tout dans une tisane de thym ou d'eucalyptus.
- ORIGAN - Antibactérienne puissante à large spectre, aussi utile pour les voies respiratoires que pour la digestion. Antivirale et stimulante immunitaire. Trés puissante elle doit toujours être diluée, dans du miel et ensuite dans une tisane. Prise ainsi, 3 à 4 fois par jour. Elle fait suer et cracher. Pour les bronchites on peut utiliser un massage avec un 1/2 verre d'huile d'olive, 20 gouttes d'HE d'Origan, 10 g d'eucalyptus et 10g de Pin. En friction sur les bronches, devant et derrière.
- MARJOLAINE - Elle est antibactérienne puissante et antispasmodique. Mais elle est surtout calmante nerveuse et sédative. Elle est trés utile dans les toux épuisantes et convulsives.

- MYRTE ROUGE - Expectorante, antitussive et anticatarrhale. Utile dans les bronchites chroniques, les infections broncho-pulmonaires aigues et chroniques, l'asthme. On peut la prendre par voie buccale et coupler par exemple avec Cyprés 1 goutte de chaque plusieurs fois par jour. Elle est non toxique et peut être appliquée pure sur la peau (cou et bronches) mais également en combinaison avec une huile végétale. Elle est indiquée dans les toux grasses.


Publié dans santenature

Commenter cet article

Sam 02/04/2013 03:57


Merci infiniment pour les propositions de soins mais j'éprouve une certaine réticence face à l'homéopathie Je vais d'abord expérimenter tous vos conseils dans  l'article "toux" et je
verrai
Par contre j'ai fait un sirop de navet et oignon cru macéré une nuit dans du miel et la toux a beaucoup diminué Je lui ai aussi frictionné le dos avec de l'huile camphrée et de l"ail et là je
puis vous dire que c'est le top J'attends de voir si les résultats sont pérennes et je vous remercie encore    Sam

boisvert 02/04/2013 09:30


Bonjour Sam, Huile camphrée et ail ce doit être un bon révulsif, ça ne peut être que bon. Bonne journée !


Sam 30/03/2013 02:26


Bonsoir Monsieur
 Que puis je donner à mon fils agé de 8 ans qui a une toux persistante qui débute aux environs de 18 heures et qui ne se calme que 2 ou 3 heures après Il a des quintes de toux et a des
nombreuses mucosités qui le gênent Je précise qu'il ne consomme aucun produit laitier mange des produits complets et des oeufs comme source de protéine animale Il consomme peu de produits sucrés
( 1 par jour )
Je viens de lui donner une cuillère de miel et d'huile d'olive comme vous l'indiquez dans votre article sur la toux et celle ci s'est calmée
Demain je lui donnerai l'ail pilé dans l'eau bouillante toutes les deux heures 
A votre avis quelle pourrait en être la cause  Je vous remercie d'avance pour votre réponse

boisvert 01/04/2013 17:40


Bonjour Sam, Pourquoi pas essayer l'homéopathie, elle marche bien sur les enfants. DEs médicaments comme RUMEX, (La toux chronique sèche à l'air froid surtout), Corralium Rubrum (Tous
spasmodiques), Coccus Cacti (la toux quinteuse avec mucosités), Sabadilla (Le coryza spasmodique ou la pharyngite). Ou alors cela peut être nerveux et il faudrait adapter son traitement en fonction
Chamomilla par exemple. Tous ces médicaments c'est en 4CH pour la dilution, et à prendre loin des repas, laisser fondre sous la langue.


martine 31/10/2011 19:17



Bonjour M Boisvert J'aimerais savoir quoi utiliser pour une personne avec beaucoup de mucus, besoin de cracher tous les jours.Merci



boisvert 01/11/2011 17:52



Voilà quelqu'un dont le système lymphatique est particulièrement engorgé. Toutes les monodiètes sèches seront trés efficaces chez lui. Le Jeûne sec, (sans manger et sans boire, et toujoujours
terminé par un jeûne hydrique), et la macrobitique , voir ces articles. Ce sont des déchets colloîdaux.



roro 29/10/2011 02:31



j'ai oublié de te demander si  la posologie que tu conseilles pour les différentes HE peut convenir à des enfants de 2ans 4 mois et 6 ans



boisvert 29/10/2011 07:00



Il vaut mieux diluer beaucoup plus ou n'utiliser que des 1/3 de doses.



roro 29/10/2011 02:25



bo,soir Boivert


Merci pour ta réponse rapide comme toujours !Puis-je masser également ma petite de 2 ans 4 mois avec le même mélange en cas de grippe et toux? Encore un BIG merci   Roro



boisvert 29/10/2011 06:58



Il faut le diluer un peu plus avec de l'HV