Transformation des aliments = Danger

Publié le par boisvert

On dit souvent que tel aliment est dangereux pour la santé, pour notre système nerveux ou pour nos artères. Mais nos ancêtres les mangeaient et ne s'en trouvaient pas pour autant malade. Alors qu'est-ce qui a changé depuis, pour que des aliments qui permettaient d'avoir une bonne santé soient aujourd'hui montrés du doigt.

On parle aujourd'hui beaucoup des radicaux libres,  ces agresseurs qui nous veulent tant de mal. Mais ils ont toujours existé. Nous respirons, nous mangeons, nous courons, nous générons donc des radicaux libres. Ils sont inhérents à la vie elle-même. Ce sont des milliers de fois par jour que nous sommes agressés par ces radicaux libres mais nos ancêtres l'étaient tout autant et ça n'a jamais été une maladie.

Notre système immunitaire connait ces agents et sait aussi tuer ceux qui sont en excés. Nous avons des cellules spécifiques, les macrophages et les cellules tueuses qui s'occupent de ce travail de régulation. Mais si ce système immunitaire est défaillant, ces substances agressives attaquent sauvagement notre organisme jusque dans le noyau de nos cellules. C'est l'anarchie la plus complète. Mais la vraie raison du changement de comportement de ces systèmes de défense c'est que l'alimentation moderne n'apporte plus les éléments nécessaires à sa bonne santé.

Aujourd'hui nous voyons fleurir des étiquettes "Bio" jusque dans les supermarchés, parce nos contemporains ne sont pas idiots, ils comprennent que l'alimentation est la clé d'une bonne santé. Hélas la plupart des produits Bio viennent de l'étranger. La France, comme toujours en retard  pour les choses naturelles, ne cultive que 3% de son territoire en BIO, et ça ne suffit plus pour satisfaire la demande. L'Allemagne ou l'Italie en sont à environ 15% de leur terres cultivées en "Bio". Mais en France le naturel ou le bio, c'est farfelu et compagnie. Ceux qui cultivent de cette façon ce sont des marginaux, avec des cheveux longs, ou des fous comme moi. La France a du retard, mais curieusement, pas les Français. Il n'y a qu'à voir la fréquentation de ce blog pour comprendre que les français prennent de plus en plus conscience que le naturel peut leur apporter la santé et donc la joie de vivre.

Alors si nos ancêtres vivaient en bonne intelligence avec ces "agresseurs" il y a bien une raison et c'est ce dont  nous allons parler.

Il y a les méthodes de culture qui ont changé. Aujourd'hui, c'est la production intensive qui est essentielle au dépens de la qualité de l'aliment. L'aliment n'est plus équilibré et riche comme avant.

De plus , et de cela nous sommes tous responsables, les aliments sont de plus en plus raffinés, nous voulons de la farine trés blanche, nous pelons nos fruits et nos légumes. De la sorte nous enlevons à nos aliments la partie qui leur servait de protection. Et le résultat c'est que nous aussi, en les consommant, nous n'avons plus ces qualités de protection qu'ils étaient sencés nous apporter.

Aujourd'hui on parle de plus en plus des anti-oxydants mais pourquoi ? Si nous mangions tous les aliments dans leur état naturel avec leur peau ou leur enveloppe nous aurions tous les éléments protecteurs dont nous avons besoin et nous n'aurions pas à nous préoccuper de nous complémenter avec des antioxydants. Ces enveloppes des aliments sains contiennent en abondance ces éléments protecteurs que sont par exemple les caroténoïdes et les flavonoïdes.

Les caroténoïdes ont pour fonction de protéger les cellules végétales de l'oxydation et du pourrissement et chez l'humain ils ont les mêmes fonctions, ils nous protègent contre le vieillissement et la cohorte de maladies que cette carence entraîne, comme l'artériosclérose ou les cancers. Ce n'est pas pour rien  qu'aux Etats-Unis le National Cancer Institute conseille d'absorber 5 à 6 mg de caroténoïdes par jour. Et pour cela il nous faut consommer des végétaux, plus de végétaux non dénaturés, mieux à même de nous protéger.

De même pour les polyphénols, leur fonction dans la nature est de protéger le végétal. Une peau semblable à la notre. Avec eux l'aliment est complet et il nous apportera la santé. Que ce soit les fruits, que ce soit les légumes ou encore les céréales, un aliment n'est pas complet, et on peut même dire qu'il est déséquilibré, s'il n'a plus l'enveloppe qui le recouvre. Et c'est justement dans cette enveloppe qui le protège que se trouvent les polyphénols, ces substances chimiques protectrices. L'acide caféïque appartient au groupe des acides phénoliques, mais il ne se trouve pas seulement dans le café comme son nom l'indique et qu'on pourrait le croire, mais un peu partout dans les légumes comme la pomme de terre ou beaucoup d'autres légumes à condition que ce légume ait conservé son enveloppe. Vous comprendrez de cette façon pourquoi la farine blanche est en cause dans pas mal de maladies alors qu'au contraire les céréales complètes peuvent être suffisantes pour résoudre de nombreux troubles. Le seul fait de peler, de raffiner, suffit à enlever la partie la plus précieuse de la plante, du légume, du fruit ou des céréales. Et c'est notre système immunitaire qui crie famine, il n'a plus les ingrédients pour être en bonne santé.

Les flavonoïdes sont également des éléments protecteurs. Des études comparatives avaient mis en lumière que les français étaient beaucoup moins sujets à infarctus que nos voisins alors que notre alimentaion était aussi pourrie que la leur. Mais les français avaient une seule différence, ils buvaient plus de vin que leurs voisins. Et c'est précisément ce qui avait fait la différence. Nous avons vu par exemple que le resvératrol (un polyphénol) du vin était un puissant anti-oxydant. La peau du raisin est riche en flavonoïdes et est présente lors de la fermentation et elle libère ses précieux éléments que l'on retrouve dans le vin. Alors ne vous jetez pas tout de suite sur votre bouteille de vin rouge car on a aussi remarqué qu'un peu de vin c'était bien mais qu'à partir d'un certain niveau, le vin n'était plus bénéfique et que par contre la quantité d'alcool ingérée devenait nocive.

De plus on ne trouve pas les flavonoïdes uniquement dans le vin rouge ou dans le raisin noir, mais également dans beaucoup de fruits et légumes comme l'ail, l'oignon, (2 aliments précieux que nous avons déjà étudié), le chou vert, le brocoli, le thé vert, les myrtilles, etc...

Donc en conclusion, il nous faut manger des produits Bio, mais aussi des produits non raffinés, perdre ces habitudes de peler nos pommes de terre, nos pommes, nos carottes, etc... Je reconnais que pour trouver des produits sains il faut se lever de bonne heure mais la santé est à ce prix. Et puis manger les légumes et les fruits avec leur peau ça nécessite obligatoirement manger "BIO", tout est lié, parce qu'on ne pourrait pas comprendre le manger "à moitié sain".

Manger sain, Naturel, non raffiné, un peu d'exercice, c'est pas compliqué quand même !!!

Publié dans santenature

Commenter cet article

Martine OTHACEHE 10/10/2011 17:32



Merci beaucoup pour vos conseils que nous allons suivre dès ce jour, le plus tard possible la dialyse si possible....on verra bien.


 



Martine 07/10/2011 21:43



Bonjour,


Merci d'abord pour tout ce que vous nous enseignez, je ne manque pas un jour sans venir sur votre site.


Que me diriez vous pour aider mon père de 82 ans atteint d'une insuffisance rénale (51 de créatinine) par ailleurs les analyses sont bonnes..


A aussi une insuffisance cardiaque mais bien stabilisée, il porte  un pace maker depuis deux ans.


Il fait deux heures de marche par jour au moins.


Merci pour vos conseils.



boisvert 09/10/2011 18:38



Tout d'abord vous lui direz bravo pour les 2 heures de marche par jour c'est un point essentiel. Evidemment il le sait surement mais pas trop de sel, de sucre et de graisses animales. Voyez il me
semble entendre les discours officiels. Si de temps en temps il peut faire une monodiète de pommes cuites. Par exemple remplacer le repas du soir par une compote de pomme, et cela un soir par
semaine, ce serait trés bien. Mais n'oubliez pas de lui dire que c'est parfait de faire 2 heures de marche tous les jours. Qu'il abandonne le plus tard possible.



yamina 06/06/2011 07:33



Buvez-vous vous-même du café et du vin ?



boisvert 06/06/2011 09:34



Du café, cela m'arrive, mais du vin oui, pratiquement à chaque repas, un demi-verre de vin rouge.