RHUMATISMES

Publié le par Fernand Joubert

Voilà un grand sujet qui va difficilement tenir dans une seule page mais je vais essayer de faire bref autant que faire se peut.
Dans un premier temps il faut resituer le mal et connaitre son origine. Nous avons vu par ailleurs que le rhumatisme, comme l'arthrose, la goutte et autres troubles de ce genre, étaient dus à des cristaux. Rappelez-vous les colles provoquent des maladies avec fièvre mais sans douleurs (grippe, rhumes, etc...)et les cristaux provoquent des maladies avec douleurs mais sans fièvre comme l'arthrose et nos rhumatismes. Ce sont des généralités bien sûr. Et les cristaux s'éliminent avec du liquide au contraire des colles qui s'éliminent en "séchant" l'organisme. Donc jeûnes hydriques, monodiètes, itou, c'est à dire privilégier des monodiètes de fruits ou jus de fruits. En ce moment, la cure de raisins par exemple est tout à fait recommandée. On n'y pense pas lorsque la crise de rhumatisme se manifeste mais le foie est trés souvent en cause et tous les rhumatisants ont une faiblesse hépathique. D'ailleurs, il n'est pas rare que lors d'une crise aigue d'arthrite, il y ait en même temps, crise de constipation ou de diarrhée, des urines foncées, le teint pâle, la langue chargée, des vomissements, etc...Donc une monodiète hydrique, restrictive, va soulager le foie et sera forcément bénéfique. A poursuivre même aprés la crise avec une alimentation hypotoxique, pauvre en viandes, poissons, café, chocolat, alcool, aliments frits, etc...grands pourvoyeurs d'acide urique.
Comme d'habitude, je vais vous présenter des thérapeutiques naturelles qui vous aideront à éloigner les désagréments de cette maladie douloureuse.

HOMEOPATHIE : Beaucoup de médicaments peuvent être indiqués car le drainage est important, néanmoins je vais essayer de sélectionner ceux qui me paraissent les plus importants : RHUS TOXICODENDRON en 5 ou 7CH : Pour toutes douleurs articulaires ou tendineuse chroniques, raideur au repos que les mouvements améliorent que le froid humide aggrave. Dans les mêmes dilutions RUTA, courbature plus généralisée, DULCAMARA aggravation par le froid humide RHODODENDRON le sujet est aggravé par les perturbations atmosphériques et par la tension électrique de l'atmosphère BRYONIA qui est au contraire aggravé par le mouvement, amélioré par l'immobilité, contre les douleurs chroniques, les névralgies dentaires. Et puis, des médicaments qui concernent une région spécifique comme AURUM les coudes, ACTEA RACEMOSA, cervicales, SANGUINARIA, l'épaule; RUTA La charnière L5-S1 et poignets et chevilles; CALCAREA PHOSPHORICA , sacro-iliaques ; ALLIUM SATIVUM, lumbagos et sciatalgies ; LACHNANTES, torticolis ; CHININUM SULFURICUM, autour de C7 ; KALI BICHROMICUM , genoux ; LITHIUM CARBONICUM rhumatisme déformant des doigts ; Citons encore CAUSTICUM, RADIUM BROMATUM, AMMONIUM MURIATICUM, et encore beaucoup d'autres, mais ce sont les symptômes qui guident, la morphologie du patient, l'âge, le tempérament.

HYDROTHERAPIE : Les bains aromathiques trés chauds soulagent beaucoup et de toutes façons chez ces malades il vaut mieux utiliser l'eau chaude que l'eau froide qui risquerait d'aggraver leur mal. On peut utiliser aussi l'eau froide, mais seulement en réaction, pour activer la circulation sur de trés courtes durées.
- On peut utiliser des cataplasmes chauds dePRELE ou d'argile sur les parties douloureuses. Chez ces malades il faut favoriser la sueur, car nous avons vu que les glandes sudoripares et les glandes sébacées évacuent beaucoup de déchets et les glandes sudoripares évacuent des cristaux, donc les sueurs soulagent. Les parties douloureuses seront enveloppées trés chauds, cela soulage les articulations et les débloque. l'enveloppement doit être à la limite du supportable et durer 30mn.   Il  ne faut pas jeter systématiquement l'eau froide, affusions froides des jambes, demi-bains froids, piétinement dans un bac d'eau froide, alterner aussi bain chaud et bain froid. Par exemple 2 Bacs, un chaud et un froid, et  plonger successivement dans les deux. Evidemment les bains froids seront trés courts et effectués dans une pièce chaude. Ne jamais frissonner dans l'eau froide, c'est la réaction qui est recherchée.

AUTRES THERAPEUTIQUES :

- Fouetter la partie malade avec un bouquet d'orties. Je l'ai essayé contre un lumbago et c'est trés efficace. Aprés un moment douloureux qui dure 10 secondes, toute la partie est endormie et cela produit des centaines de cloques qui décongestionnent les parties profondes. Impressionnant et efficace.
- Dans le même ordre d'idée, les piqûres d'abeilles sur la partie douloureuse. Promis, je ne vous en sortirai plus des comme ça.
- Le jus de grenade a une action scientifiquement prouvé sur l'arthrose de sorte que les ventes du jus de grenade bat des records de vente aux USA, en Grande-Bretagne.
- Oligo-éléments : Cuivre-Or--Argent ; Manganèse-Cuivre ; Iode ; Soufre
- Les cures de jus de fruits sont extrêmement recommandées car elles agissent comme des monodiètes hydriques et éliminent les cristaux en priorité. Préférer les cures de fraises, de raisin, de pommes, de cerises. La cerise  est anti-rhumatismale, anti-arthritique et diurétique comme le sont tous, plus ou moins, les autres fruits.
- Faire macérer des feuilles de bardane dans du vinaigre chaud et salé et les appliquer sur la partie douloureuse. La bardane, c'est cette plante qui pousse dans les terrains vagues, qui fait de grosses feuilles et qui produit des sortes de petits péloux que les enfants se jettent  dessus parce qu'ils s'accrochent partout. La racine de la bardane est précieuse aussi pour le foie et dans les maladies de la peau, en décoctions.
- Les essences sont aussi précieuses contre les rhumatismes. On peut utiliser les essences de : Ail, Borneol, Cajeput, Camomille, Cyprés, Eucalyptus, Genièvre, Géranium, Gingembre, Hysope, Lavande, Oignon, Persil, Pin, Raifort, Romarin, Sassafras, Thym
- On peut envelopper la partie malade dans de grandes feuilles de chou vert cru. Maintenir en place plusieurs heures, même toute une nuit.
- Les plantes  : Les sommités fleuries de BRUYERE en infusions, fleurs de CASSIS, QUEUS DE CERISE fraîches, en infusion ou trempées 1 jour dans le liquide froid. Décoction de BOURGEONS DE PIN que l'on peut utiliser en tisanes, en inhalations ou dans un bain. L'AUBIER DE TILLEUL SAUVAGE en décoction, trés efficace pour débloquer les reins. Infusions de feuilles fraîches d'ANGELIQUE, de BOULEAU et de racines de CHIENDENT. Faire macérer des feuilles d'orties dans de l'eau et puis boire. Les plantes qui peuvent être utiles : Arnica, Artichaut, frêne, saule, Pissenlit, Fougère, Armoise, Harpagophytum, Reine des Prés, romarin.. Une recette trés efficace : Faire sécher dans une poêle, des feuilles d'armoise, fougère noire, pissenlit entier, et peau de pomme, et ensuite faire bouillir le tout 1/2 heure.
- Cataplasmes d'ARGILE sur les parties douloureuses à garder le plus longtemps possible jusqu'à ce que l'argile soit sèche.
- Les olives noires assouplissent les articulations, les tendons et les ligaments.
- Les Teintures Mères :
Bétula Alba TM, 20 Gouttes et Salix AlbaTM 15 gouttes 3 fois par jour. Bryonia Alba TM 10g 3 fois par jour. JUNIPERUS TM, PHYTOLACCA TM, Sambucus nigra TM, (dans le cas de rhumatisme aigu avec fièvre), Solidago TM, THuya TM, Urtica Urens TM, l'ortie.
- Contre les rhumatismes déformants des petites articulations, mains et pieds, les enfermer dans de petits sacs ou chaussettes, remplis de feuilles de bouleau fraîches et les laisser ainsi toute la nuit. Répétez la procédure tous les 2 jours, environ 7 fois.
- Contre le mal aux lombaires : c'est souvent l'inflammation d'un nerf rachidien qui est en cause. Mouiller une serviette pliée en 4 ensuite verser dessus de la gnôle ou de l'alcool à 40°, positionner la serviette sur la zone malade et la garder pendant 4 heures.
- Un autre truc, placer sur la zone malade un pansement au piment rouge, ce procédé calme la douleur et apaise l'inflammation.
- La magnétothérapie : Placer un ou des aimants sur les parties douloureuses.
- Et puis la châleur car, dans ce domaine, elle est souveraine. On peut l'appliquer au moyen d'un sèche-cheveux, ou encore d'un fer à repasser que l'on applique sur plusieurs épaisseurs de tissus (chauffer mais ne pas brûler). La châleur peut décontracter les muscles dorsaux en profondeur et soulager le malade.
- Si la châleur n'agit pas, on peut également poser des ventouses sur la partie malade et elles sont trés efficaces.
- Et puis, bien sûr, il ne faut pas oublier que les rhumatismes sont une résultante de l'accumulation de radicaux libres et donc, tout ce que nous avons vu précédemment s'applique dans ce cas. Utiliser à fond les antioxydants.






Publié dans santenature

Commenter cet article

JLB 12/04/2013 11:11


Eucalyptus, certes. Mais lequel ? Globulus, Radiata, smithii ?...


 

boisvert 12/04/2013 12:00


Le plus efficace en matière d'arthrose ce serait un 4ème, l'Eucalyptus citronné que vous pouvez utiliser pour vous fabriquer un baume anti-rhumatismal.