LES RADICAUX LIBRES

Publié le par boisvert

Leur nom ne parait pas bien méchant, tout le monde aime la liberté, pourquoi pas eux ?
Oui mais voilà, c'est vrai qu'ils sont libres, en ce sens qu'ils sont constitués de molécules ne possédant qu'un électron doté d'une charge négative, mais qui par le principe Yin-Yang va rechercher à se combiner avec une autre molécule porteur d'une charge positive. Ces nouvelles molécules sont trés instables et actives et entrent en collision avec d'autres particules ou d'autres tissus.
Ils sont produits par les fonctions normales du corps lorsqu'il extrait l'énergie des aliments. Le sport en produit beaucoup et si on n'y prend pas garde on risque un vieillissement prématuré. Mais aussi les rayons ultra-violets du soleil, le stress, l'angoisse, etc...Ils peuvent endommager les cellules elles-mêmes et jusqu'à la structure ADN. Ils peuvent entraîner la mutation des cellules et favoriser ainsi le développement de tumeurs cancéreuses.
Ils n'ont pas que des défauts, ils permettent de controler la tonicité des muscles lisses, de combattre les inflammations et de lutter contre la plupart des bactéries.
Pour beaucoup de chercheurs il y a une relation indéniable entre les radicaux libres et les maladies dégénératives. On a trouvé également un lien entre les radicaux libres en excés et le mauvais cholestérol ou encore l'artériosclérose. En excés, ils affaiblissent considérablement notre système immunitaire et nous prédisposent ainsi à toutes les infections. Mais leur action néfaste peut être à l'origine de nombreux troubles comme la fatigue musculaire ou nerveuse, les douleurs dans les muscles (les sportifs connaissent bien), les dépressions, etc... et on peut dire que les premiers symptômes de toutes les maladies témoignent de leur mauvaise action.

LES COMBATTRE :
Notre corps produit des antioxydants qui sont en mesure de neutraliser ces radicaux libres mais ne nous leurrons pas ils ne pourront pas les éliminer tous et notre alimentation devra pallier à ce manque.
Aprés une séance de sport de compétition le corps a produit quantité de radicaux libres. La fatigue des deux jours qui suivent en témoigne. A ce stade il faut aider l'organisme à se débarrasser de ces gêneurs. Si vous ajoutez à cet embarras, des repas copieux, trés carnés, trés gras, vous n'avez aucune chance de les éliminer. Par contre si l'essentiel de votre alimentation est constitué par des légumes et des fruits, votre fatigue disparaitra plus rapidement et surtout vous n'aurez pas de désagréments sur votre santé. Si vous ne les éliminez pas systématiquement vous vous exposez à ce que ces molécules vous entraînent vers l'artériosclérose, vers la cataracte, le vieillissement prématuré, la maladies de Parkinson, ou encore établissement du lit d'un cancer en gestation.
J'ai toujours été étonné de constater que les sportifs de haut niveau mouraient jeunes. Le sport qui est en soi trés salutaire pour la santé a une action secondaire trés sournoise si on n'y prend pas garde. C'est l'accumulation de ces radicaux libres qui use, attaque, dégrade tous nos organes. Ils constituent une menace sérieuse pour notre santé.
Aussi il est impératif d'accorder beaucoup d'importance aux antioxydants et en particulier la vitamine C, E, et la bêta carotène. 
Les aliments sont déjà appauvris en antioxydants par la pauvreté de plus en plus évidente des sols, par la valeur trés réduite des aliments et également par la perte subie au moment de la préparation de ces aliments, cuisson, micro-ondes, cuisson à hautes températures, etc...
Notre fixation de ces précieux ingrédients est elle-même dégradée, et à la fin,
 les antioxydants sont en trop petite quantité et ne saurait suffire à nous conserver un état général satisfaisant. Voir  :  http://santenature.over-blog.com/article-12357523.html ou encore  :  http://santenature.over-blog.com/article-12413830.html
On peut mettre aussi l'accent sur les proanthocyanidines qui intéressent actuellement beaucoup de chercheurs dans les revues médicales. Ils sont précieux dans tous les problèmes inflammatoires comme les rhumatismes, l'arthrose, l'arthrite, l'asthme, le rhume des foins, également bénéfiques pour le coeur la circulation et même la génèse du cancer. On parle surtout de l'extrait de pépins de raisin qui en est une source trés appréciables et reconnue.

Donc pour en terminer, il faut toujours prévenir, c'est plus facile. Conserver sa santé c'est beaucoup mieux et beaucoup plus facile que de la regagner lorsqu'on l'a perdue. Et c'est un combat de tous les jours.

Publié dans santenature

Commenter cet article

CARON jean claude 14/10/2009 11:44


MERCI pour toute ces richesses en matière de santé, ainsi que pour les révélations hahurissantes concernant le virus H1N1. Toutes les rubriques nous apportent une mine de renseignements
indispensables.