La PROSTATE

Publié le par Fernand Joubert

A partir de 60 ans et même quelquefois avant, on découvre qu'on a un organe dont on n'avait jamais entendu parler, qui ne s'était jamais signalé et voilà, qu'avec l'âge, il se manifeste. Et çe n'est jamais pour nous raconter des histoires drôles.
 Ces histoires, ce sont l'hypertrophie de la prostate, la prostatite ou carrément le cancer de la prostate. C'est le même organe mais les maladies sont indépendantes les unes des autres. Lorsque l'on sent la prostate qui gonfle et qui gêne la miction on pense toujours que cela peut être un cancer mais cela n'a rien à voir car le cancer peut se développer sur une prostate tout à fait normale en dimension. Ces deux affections présentent des origines épidémiologiques bien différentes. Le cancer de la prostate se développe sur un terrain cancéreux alors que l'adénome de la prostate peut se développer sur n'importe quel terrain, même sain.
L'HYPERTROPHIE DE LA PROSTATE
C'est une affection courante aprés 55 ans.
 - On la constate par une diminution du débit urinaire, de la puissance du jet et du retard au déclenchement de la miction. Le patient "se pisse sur les souliers".
- douleurs ou  brûlures à l'éjaculation.
- Fréquentes envies d'uriner et difficultés de le faire totalement. Les envies d'uriner sont inefficaces, on n'arrive plus à vider la vessie
- Quelquefois, pertes d'urine aprés la miction
Le CANCER DE LA PROSTATE :
C'est la deuxième cause de mortalité masculine par cancer, en France. 10% environ des hommes en développent un et 3% en meurent. Là, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Le terrain, bien sûr, un terrain cancérinique développera plus facilement un cancer de la prostate. Il existe aussi des prédispositions familiales (génétiques, on peut dire) qui devraient encourager ceux qui sont concernés à une plus grande vigilance. A partir de la cinquantaine ils auront intérêt à faire un examen de la prostate par un toucher rectal et ensuite tous les 3 ou 4 ans  un dosage des PSA, même en l'absence de symptômes. L'équilibre alimentaire de ces sujets à risque est primordial. L'excés de graisses saturées, viandes, charcuteries, produits laitiers, viennoiseries, semblent préjudiciable pour eux, de même que pour tous ceux qui ont des problèmes à ce niveau. La prostate est sous la dépendance de prostaglandines et c'est à ce sujet que nous pouvons agir, sur leur métabolisme. Ce sont des acides gras doués de propriétés hormonales, hypotensives, broncho-dilatatrices et qui agissent sur les autres hormones.

TRAITEMENTS NATURELS :
Les acides gras : Des expériences ont été menées avec une supplémentation en acide linoléïque, linolénique et arachidonique et les résultats furent trés convaincants. Cette observation a le mérite de confirmer l'impact nutritionnel des acides gras sur la prostate. Il faut donc utiliser les huiles de Tournesol et d'olive mais aussi celles de soja et de colza. Ces supplémentations, combinées avec une modification alimentaire apportent une modulation bénéfique de la synthèse des prostaglandines.  L'HUILE DE COURGE et les GRAINES DE COURGE entrent tout à fait dans ce cadre. L'huile de poisson  également. L'EPA et DHA, 2 acides gras trés bénéfiques contre le cancer de la prostate.
- Les Antioxydants et la prostate : Lycopène et Bêtacarotène :
Du Dr Edward Giovannucci
" Les hommes qui mangeaient au moins 10 fois par semaine des tomates ou des produits à base de tomates avaient 45% moins de risque de développer un cancer de la prostate que ceux qui en consommaient peu. Et ces résultats furent confirmés par différentes sources. Et ils ont constaté que chez les cancéreux le taux de Lycopène dans le sang étaient plus bas que chez les personnes saines.
D'autres recherches ont confirmé qu'une supplémentation en bêtacarotène diminuait de 36% le risque d'avoir un cancer de la prostate. Cette étude a concerné 22000 médecins et a duré 12 ans. Une partie des sujets a reçu 50mg de carotène un jour sur deux, l'autre un placebo.
Les autres anti-oxydants, Vit E, C, bioflavonoïdes et isoflavonoïdes, les extraits de Pycnogénol et le Ginkgo Biloba, tous ces anti-oxydants sont en mesure de lutter contre l'oxydation locale et diminuent l'inflammation tissulaire, micro-circulatoire, et minimisent l'ensemble des symptômes prostatiques. Le Pycnogénol, cet extrait de pin des Landes est à l'heure actuelle l'un des meilleurs antalgique, anti-inflammatoire et antioedèmateux. Le Ginkgo Biloba en extraits standardisés, (120mg par jour) a une action sur la microcirculation, l'oedème et l'inflammation locale.

- L'écorce de PYGEUM, le prunier d'Afrique, est un des médicaments les plus efficace et reconnu même par la médecine classique (le médicament TADENAN).Sous forme d'extrait liposoluble titré à 14% de triterpène. La cure doit être poursuivie de 6 à 9 mois.

- Le Palmier nain ou Sabal Serrulata (TM  surtout) ou encore Saw palmetto, plusieurs appellations d'un même produit est reconnu efficace contre l'HP.
- Le jus de grenade a été reconnu efficace pour lutter contre le cancer de la prostate, de même que pour lutter contre l'hypertrophie de la prostate. Des études ont été effectuées en double aveugle et on a pu constater qu'il soulageait également les troubles de l'érection. Alors le jus de grenade, un autre viagra ? En plus, le jus de grenade est excellent contre l'arthrose et il est anti-cancer. Et puis cette couleur rouge nous indique qu'il est extrêmement riche en anti-oxydants. Un produit riche en Punicalagine, l'actif spécifique de la grenade, réduit l'hypertrophie de la prostate, le taux de PSA - GRANAPUR (Labo Nutrixeal)
- Les phytothérapeutes obtiennent des résultats positifs avec le bourgeon "Sequoïa gigantea" macérat glycériné D1 - 20 gouttes par jour, le soir au coucher ; la racine d'ortie ; l'épilobe à petites fleurs en teinture mère de 30 à 80 gouttes par jour soigne les inflammations de la prostate et les prostatites en général, agirait même sur le cancer de la prostate.
- Une carence en SILICIUM peut expliquer des problèmes de prostate. En effet, l'organisme contient environ 18g de silice qui intervient, avec le calcium, dans la formation des os, du tissu conjonctif, en maintenant les fibres de collagène et d'élastine entre elles. La silice est un véritable ciment cellulaire, s'opposant au vieillissement de l'ensemble de l'organisme. Elle est donc précieuse dans le prostatisme. Et on ne peut parler de silice sans citer ma petite Prêle, trés riche en silice assimilable.
- Une hypothèse communément admise est qu'il y aurait une incidence hormonale dans la génèse du prostatisme. La testostérone est en déficit au contraire de l'hormone femelle.
- L'OIGNON, consommé cru est un remède de choix pour soigner la prostate. Il faut en consommer un maximum, dans les salades mais aussi en jus. Une seule chose qu'il ne soigne pas c'est l'haleine.
- Autres aliments bénéfiques : Ail, quinoa, soja, petits pois, châtaigne, pommes de terre, épinards, goyave, pastèque, vin rouge et même trés rouge, les graines de courge, de melon, la grenade, les tomates, plutôt cuites à cause du taux de lycopène plus important, le piment rouge (anti-cancer), tous les choux, brocoli, de bruxelles, le choux vert, à un degré moindre le chou-fleur, le thé vert, les cranberries, noix, noisettes, amandes, les poissons gras.
Et au contraire les aliments nuisibles : Tous les laitages et produits laitiers, la caféïne, l'alcool, les graisses animales saturées, le coca-cola, les thés trés forts.
- Bains de siège chauds 2 fois par jour en cas de rétention d'urine. On peut ajouter de la tisane de Prêle.
 
- Les oligo-éléments utiles : Zinc-Cuivre, Manganèse-Cobalt, Antimoine.
- Cure de jus de légumes ou de fruits : Betterave rouge, (Préventif du cancer) Citrons, (antiseptique des voies urinaires, reins, vessie, prostate) Fraises. Les jus de navets et de raves sont utiles en cas d'inflammation de la prostate.
- Une cure de Pollen atténue les douleurs et diminue le nombre des mictions.
- Un chiro-massage de la 12ème dorsale aide à faire contracter la prostate. Contre l'hypertrophie.
- Infusions de Bruyère, d'écorce de tilleul, de thym et de fenouil, tous les soirs.
- L'extrait de Pépins de raisin est un anti-oxydant à utiliser pour tous les troubles de la prostate.
- Emplâtre de feuille de chou cru sur le bas-ventre le soir au coucher, et le lendemain sur le périnée, garder toute la nuit. On peut alterner feuilles de chou cru et Argile.
- Boire de 3 à 5 verres par jour de Thé Vert
- Réduire fortement la consommation de laitages
- La consommation de soja serait bénéfique pour la prostate. Des études sont actuellement en cours à ce sujet.
- Une supplémentation en magnésium est particulièrement recommandée. D'aprés le Pr Delbet ceux qui prennent une supplémentation en magnésium ne connaissent pas l'hypertrophie de la prostate. Et en agissant sur le système immunitaire, le magnésium agit également en prévention du cancer de la prostate.

- ET n'oublions pas non plus que l'activité physique est trés bénéfique contre le cancer de la prostate. Voir à ce sujet l'article de "Guérir" du dr Servan-Schreiber : http://www.guerir.org/magazine/activite-physique-cancer-prostate
Les TEINTURES MERES :
SABAL SERRULATA TM ( le palmier nain) est un spécifique de l'hypertrophie de la prostate 15g 4x/jour.
PAREIRA BRAVA TM  action élective sur la sphère uro-génitale. On l'utilise dans l'hypertrophie de la prostate. 10g 4x/jour.
SOLIDAGO VIRGA  AUREA TM contre l'hypertrophie de la prostate 15g 4x/jour.
THUYA TM Contre les prostatites 2x/ jour 5g aprés les repas
 
AROMATHERAPIE :
SANTAL : Antiseptique urinaire, astringent. C'est un spécifique des voies urinaires, cystite, blennoragie, colibacillose, impuissance, prostatite, métrite,  urétrite, néphrite. 3g 4x/jour
TILLEUL : Calmant, antispasmodique, dissout les caillots de sang et les engorgements, stoppe les irritations, contre les tumeurs, les prostatites, les cystites et tous les troubles de la prostate. 3g 3x/jour.
OIGNON : Diurétique puissant, antiseptique, anti-infections, aphrodisiaque, abaisse la glycémie, équilibre le système glandulaire, stoppe la formation des calculs biliaires et urinaires, stimule les nerfs, le foie, les reins et les glandes génitales. On l'utilise entre autres, contre les oedèmes, les infections génito-urinaires, le prostatisme.
IMMORTELLE : Anti hématome, oedèmes, déficience hépatique, cirrhose, hypercholestérolémie 3 gouttes 3x/jour

On peut aussi se composer un mélange de CYPRES 1g, HELICHRYSE 2g, LENTISQUE PISTACHIER 2g et ceci par voie interne 3 fois par jour.

De même on peut se composer un mélange pour massage sur le périnée et le bas du dos avec GERANIUM, CYPRES, LENTISQUE PISTACHIER et HELICHRYSE. 5 gouttes de chaque, mélangé à 20 gouttes d'une huile végétale de votre choix pour servir de dilution et de support.
Une autre formule, 2 gouttes GENIEVRE, + 2 gouttes LAURIER NOBLE , 3x/jour. Par voie interne.

HOMEOPATHIE :
PROSTATITE AIGUE : Conium 4ch, Rhododendron 4ch, Mercurius Corrosivus 5ch, Clematis Erecta 4ch, Aloe 4CH, et Staphysagria 4CH pour la prostatite comme pour l'hypertrophie de la Prostate.

Ensuite faire un traitement de fond avec THUYA 9 OU 15CH ou ARGENTUM NITRICUM Aux mêmes doses toutes  les semaines ou tous les 15 jours. Et des basses dilutions en suivi chaque jour, des médicaments précités.

HYPERTROPHIE DE LA PROSTATE : THUYA 9 ou 15CH 1 dose tous les 15 jours, Conium 5CH, Aurum 4CH, Sabal serrulata composé 10 gouttes 3x/jour.

 

Publié dans santenature

Commenter cet article

jo 22/09/2016 22:59

Bonsoir Monsieur,vous m'avez conseillée pour mon propre souci la semaine derniere,conseils que j'ai suivis et là c'est pour celui de mon ami.à la suite d'un toucher rectal le specialiste a trouvé qu'il avait un côté de la prostate moins souple (soit plus ferme),il veut faire une biopsie pour savoir s'il y a un risque de tumeur!à mon avis il y a d'autre moyen pour verifier,irm,scanner etc..une biopsie c'est un acte trop grave pour le faire n'importe quand,non? qu'en pensez vous et nous recherchons un supplement alimentaire complet pour ce probleme tout en sachant et quelles huiles essentielles appliquées,svp?je vous remercie d'avance.trés cordialement Monsieur.

fremdel 08/10/2016 21:58

merci pour votre réponse..cordialement

Boisvert 23/09/2016 05:15

Bonjour,
J'ai été confronté à ce dilemme et j'ai refusé la biopsie. Maintenant il faut d'autres paramètres pour soupçonner un cancer. Le PSA, est-ce qu'il est monté en flèche rapidement dans un laps de temps très court, le scanner, et aviser en fonction des résultats. Un supplément alimentaire ne suffira pas si c'est un cancer. Mais prenez curcuma, quercétine et vitamine C à haute dose (4 à 6g). Les HE seulement si c'est une prostatite.

rabii 11/06/2015 16:55

Merci de toutes ces informations, Moi je suis un régime végétarien + poissons (sans viandes ni produits laitiers ni produits industrialisés ni conservateurs...) et je mange de céréales, légumineuses, graines,....
Je sais que ma prostate est calcifiée mais je souffre pas de symptômes gênants à part l'éjaculation précoce.
et d'après des articles sur internet (dont je ne suis pas sûr de leurs crédibilités), des huiles essentielles pourraient décongestionner la prostate et par la suite attaquer la bactérie par l'effet anti-infectieux de ces huiles (le fait, de mélanger 2 gouttes de ces huiles avec une cuillère a café d'une huile végétale et masser le bas de ventre, permet une meilleure pénétration intra-prostatique) et aussi le magnésium notamment chlorure de magnésium permettrait aussi de dissoudre les calcification non désirées des les tissues moues (à part les dents et les os).
Cher boisvert, pourriez vous me confirmer ces propos !!!!
NB: je parle bien de la prostatite chronique bactérienne avec calcification

Boisvert 11/06/2015 18:23

Non je ne peux pas vous confirmer cela car je n'y crois pas. Quant au régime que vous suivez il vous garde en inflammation permanente. Toutes les céréales et les légumineuses sont pro-inflammatoires, ce n'est pas le bon régime.

rabii 08/06/2015 11:45

Bonjour,
Qu'est ce que vous pouvez me recommander pour la guérison d'une prostatite bactérienne chronique avec calcification prostatique?
Est ce que les huiles essentiels pourront guérir la prostate et surtout dissoudre la calcification?
Comment peut on pénétrer la prostate et tuer les nanobactérie qui y vivent et provoquent son inflammation
Merci infiniment de votre aide

Boisvert 11/06/2015 11:52

Bonjour,
Je vous ai déjà répondu. Si vous voulez faire plus, il y a le jeûne complet, sinon le régime cétogène. Et dans l'article ci-dessus vous avez d'autres possibilités.

rabii 11/06/2015 11:41

Merci de votre réponse, effectivement la nutrition aide beaucoup mais juste soulage et réduit les symptômes et la calcification y reste toujours. Existe t il une cure pour dissoudre la calcification et éradiquer la bactérie protégée à l’intérieur de cette calcification. Moi je pense qu'on pourra jamais prétendre guérir une prostatite sans dissoudre cette très méchante calcification.
Merci infiniment de votre aide

Boisvert 08/06/2015 15:55

Bonjour,
On ne peut guérir la prostate avec des huiles essentielles. Le seul moyen d'éviter les prostatites c'est de toucher à l'alimentation. Les alimentations cétogène et paléo pourront vous aider, ou bien et même en priorité, le jeûne complet. Toutes les monodiètes peuvent être utilisées et seront efficaces. Purifier son intestin c'est soigner sa prostate.

ZAZA 01/12/2014 07:24

bonjour , j'ai un probleme d'erection et d'urine , je vous demande de m'aider svp merci

Boisvert 01/12/2014 09:05

Bonjour ,
Je veux bien aider si je le peux mais avec si peu de renseignements je ne peux pas. Quels problèmes d'érection ? Ejaculation rapide, absence de libido ? et les problèmes d'urine c'est lesquels ?

Michel 08/04/2014 17:21

Décidément vous suivez votre blog quotidiennement et vous répondez toujours aussi rapidement. Précision : je ne disais pas que l'argile allait tout guérir, je m'inquiétais au contraire de son
influence sur le mal. Je conclus de votre réponse que son usage n'est pas "dangereux". D'autre part, je ne sais pas si j'ai une tumeur. Une lésion est nettement détectée et je me dis qu'à 68 ans le
pourcentage de chance pour qu'elle soit cancéreuse et proche de 60% et comme je refuse la biopsie (l'un voulait 12 carottes, l'autre 16!), je fais comme si.... en suivant vos conseils et les
indications du livre très intéressant "guérir le cancer de la prostate en 90 jours. Encore merci

boisvert 08/04/2014 20:01



Il faut faire comme si...


J'ai entendu un  professeur lors d'une conférence dire qu'une personne au-delà de 70 ans qui n'a pas de cancer de la prostate c'est donc une femme. On peut dire que chez les hommes il est
systématique, plus ou moins agressif, selon le terrain de l'individu. Je vous avoues que moi aussi on m'a parlé de biopsie, il y a environ 1 an. Et à la suite de l'effort alimentaire que j'ai
fait le psa est redescendu suffisamment pour faire dire au médecin qui m'avait prescrit l'analyse que j'avais de la chance d'avoir un cancer pas très agressif. J'ai laissé dire bien sûr, et vous
avez raison en tous cas, de ne pas accepter la biopsie. Passer une aiguille dans un tissu cancéreux pour la ressortir à travers des tissus sain, si ce n'est pas essaimer le cancer, c'est quoi ?
En plus à 12 reprises... Le cancer de la prostae on l'appelle aussi le cancer tortue. Alors au pire, vous avez du temps, ce qui ne vous empêche pas d'y penser pour lui rendre la vie impossible.


Bonne soirée !